Si M. Barnier est tête de liste LR…

M. Barnier, je le connais un peu pour l’avoir fréquenté au cours de ma carrière. Je n’ai rien contre lui; rien pour lui non plus. Cependant, il faut être cohérent. Je partage sans la moindre nuance le point de vue du président Sarkozy: « Le Brexit est une hérésie. C’est scandaleux qu’on ait laissé partir les Anglais» (Le Figaro). Le départ des Britanniques a pour cause principale le désastre de la politique migratoire européenne et allemande. Il repose sur une monstrueuse aberration: le Royaume-Uni, inventeur de la démocratie parlementaire, des libertés publiques et individuelles (Habeas corpus) bien avant les autres, à l’origine de la révolution industrielle, le Royaume-Uni est l’Europe. La France et le Royaume-Uni sont deux nations sœurs: les Français sont chez eux à Londres (200 000 Français), comme les Anglais à Paris ou à Périgueux. Les plaines de la Picardie sont imprégnées de sang anglais versé pour défendre la France en 1914-1918 et notre liberté, aujourd’hui, nous la devons aux Anglais et à Churchill qui n’ont pas cédé face à la barbarie nazie. Les régimes anglophobes de l’époque contemporaine, ont tous laissé d’affreux souvenirs. L’idée d’une Europe sans l’Angleterre est une pure crétinerie. Dès lors, il est absolument hors de question que je vote pour une personnalité – quel que soit mon respect pour elle –  chargée de la négociation du Brexit, et incarnant ainsi une politique qui me répugne. Comme aucune autre liste a priori ne me conviendra, dans cette hypothèse, il ne me restera plus qu’à rejoindre le grand parti dominant, celui des abstentionnistes. Et beaucoup feront comme moi. Il est préférable que les dirigeants LR en soient avertis par avance.

Maxime TANDONNET

 

 

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

25 commentaires pour Si M. Barnier est tête de liste LR…

  1. Annick Danjou dit :

    Pas de M Barnier pour moi non plus!

    J'aime

  2. Christophe dit :

    Ah ah!Je me marre,certains veulent nous faire le coup de la barbarie nazie.Je rappelle à ceux qui continuent à avoir la mémoire courte,que ce sont les gouvernements français et britannique qui ont enfanté cette fameuse barbarie nazie.Monsieur Hitler est le pur produit du traité de Versailles,et de Sèvres et aussi du traité de Rappallo.Adolph Hitler est né en 1918

    J'aime

    • CHristophe, c’est faux, historiquement faux, le traité de Versailles négocié par Clemenceau avec Wilson et Lloyd George, destiné à éviter que ne se reproduise la barbarie de Guillaume II et de sa dictature militariste qui ont occupé et ravagé pendant cinq ans un cinquième du territoire français, provoqué 15 millions de morts, n’est pas responsable de la destruction de l’Europe par les nazis et de la Shoah. C’est trop facile l’autoflagellation et la haine de soi.
      MT

      J'aime

    • les étranges rengaines dit :

      @Christophe

      Vous êtes bien endoctriné (j’ai entendu la phrase « Hitler est né en 1918 » dans la bouche d’un auteur de documentaires TV historiques colorisés, dans une émission télévisée sur la première guerre mondiale).

      Mais vous racontez n’importe quoi.

      Dans toutes les guerres, il y a un traité de paix ; savoir si les conditions faites aux Allemands après la première guerre mondiale étaient pires que celles qu’ils ont faites aux autres après les guerres qu’ils ont gagnées ou que l’état de l’Allemagne après la deuxième guerre mondiale vous éviterait de dire des âneries.

      La repentance c’est facile, surtout quand la télé pousse à la roue. Pourquoi le fait-elle ?

      J'aime

    • les étranges rengaines dit :

      en 1919, pas en 1918, d’ailleurs.

      J'aime

  3. Duff dit :

    Bonjour à tous,

    Il se dit aussi que Barnier pourrait être aussi le candidat d’un groupe ALDE élargi par la volonté de LREM de constituer un groupe d’Européistes plus large faisant en Europe cette fusion du centre avec les modérés des PSE et PPE. Si cette entreprise venait à se concrétiser (avec ou sans Bernier) l’UE sera en danger mortel.

    Quant à LR ils se sont tués comme des grands. Le respect de notre signature vis à vis de l’UE et des obligations de compétitivité dans l’€ exigent des efforts pour notre bien. Le programme de Fillon était à peine suffisant, le rejeter et faire croire qu’on peut rester dans l’€ et modifier à la marge l’UE sans toucher à la fonction publique pléthorique ni au niveau de protection sociale délirant condamne LR au même sort que le PS.

    Je ne crois pas que ces élections changent grand chose, je vais suivre les débat mais je vais probablement m’abstenir comme je l’ai toujours fait pour ce scrutin.

    cdlt

    J'aime

  4. Tracy LA ROSIÈRE dit :

    Même analyse désabusée que la vôtre à cette différence que, comme certains d’entre nous, j’irai voter, non pour ceux qui veulent sortir de ce cirque, ni pour ceux qui souhaitent que ça dure mais pour ceux qui aspirent à une autre Europe: une Europe « démocratique » et compréhensible, raisonnable dans son périmètre, résolue à défendre nos identités et des frontières.
    Barnier, l’un des principaux responsables du désastre actuel, est évidement disqualifié.
    Cordialement.

    J'aime

  5. Fredi M. dit :

    Dites M. Tandonnet : les Anglais ayant voté le Brexit, il fallait bien un négociateur pour l’Europe.
    Alors Barnier ou un autre.
    Je dis cela d’autant plus tranquillement que je ne vote pas LR, considérant que ce parti, sous cette appellation ou d’autres plus anciennes, a largement trahi les Français.

    J'aime

  6. Mildred dit :

    Monsieur Tandonnet,
    Contrairement à vous, je n’ai aucun respect pour tous ces politiciens dont la politique, qui nous emmène dans le mur depuis des décennies, me répugne.
    Aujourd’hui, comment ne pas penser à cette lettre de Bismarck écrite en 1871, à son ambassadeur à Paris, citée par Éric Zemmour dans « Destin français » : « Alors on songe aux grandes villes disparues de la scène du monde : Tyr et Babylone, Thèbes et Sparte, Carthage et Troie. Et cela parce que la France, reniant son passé glorieux, livrée aux avocats et aux casse-cou, aura cessé d’être française pour devenir républicaine. » ?
    C’est l’Europe de Bismarck que l’UE promeut et impose aux peuples européens.
    Il n’est que temps pour rompre avec cette politique de destruction des peuples.
    L’abstention sera-t-elle suffisante pour marquer ce coup d’arrêt, rien n’est malheureusement moins sûr ! Mais il n’est pas interdit de rêver !

    J'aime

  7. E. Marquet dit :

    Je ne vous imaginais pas en homme lige de nos cousins grandbretons.
    Ce sont bien les anglais qui ont voté pour le brexit, non ?
    Les anglais ont toujours eu un pied dedans, un pied dehors dans l’Union Européenne. Ils étaient partie prenante quand cela les arrangeait et ont toujours obtenu les « accomodements raisonnables » qu’ils ont souhaités.
    Cameron a voulu faire un coup politique avec son referendum en imaginant que cela lui serait profitable et il s’est planté. Les Farage et Johnson ont menti de façon éhontée à leurs électeurs.
    Les élites, comme partout en europe et ailleurs, n’ont pas su être attentives aux problèmes des gens de peu qui leur ont rendu la monnaie de leur pièce.
    M.Barnier que je sache n’a pas encore donné sa réponse. C’est un carriériste comme tant d’autres, il saura faire un choix en fonction de ses futures ambitions.
    Les européennes ne semblent pas vraiment attirer les soi-disant ténors de la droite qui ne se bousculent pas pour soumettre leur possible candidature. Il est vrai qu’ils sont plus préoccupés de leurs fiefs nationaux ou des futures présidentielles.
    Attendez un peu pour faire le voeu de rejoindre les abstentionnistes !
    Lu sur le Point, Julian Barnes, écrivain anglais, sur l’Angleterre : « Ce que nous allons devenir ? Peut-être une sorte de grosse Belgique avec des valeurs quasi américaines ».

    Aimé par 1 personne

  8. drazig dit :

    Par sa politique migratoire, par son invocation au dieu du multi-culturel, l’Allemagne et la France tiennent absolument à disparaître contrairement à la Grande-Bretagne (de même que la Hongrie, la Pologne, l’Autriche, l’Italie et les autres). Honneur et Gloire à la Grande-Bretagne…

    J'aime

  9. Gerard Bayon dit :

    Bonjour à toutes et à tous,
    Comme vous je regrette ce Brexit stupide mais pourquoi ne pas vouloir respecter le choix et le vote des Anglais ? Ils ont voté majoritairement (52%) en 2016 pour quitter l’Europe. Ce choix doit être respecté. J’ai toujours été opposé aux agissements aberrants de N. Sarkozy lorsqu’il a balayé d’un revers de main les résultats pourtant très nets du référendum de 2005 concernant la constitution européenne (54,6% de non) pour finalement signer le traité de Lisbonne obéissant ainsi à Mme Merkel.
    Cela dit, rien n’empêche ni n’interdit à M. Barnier et aux instances Européennes de se montrer intelligents pour aboutir à une négociation permettant une sortie de l’Europe et une coopération sur mesure avec nos amis Anglais, toutefois, vu les tournures que prennent les négociations en cours je n’ai plus aucun espoir d’espérer une telle solution.
    Concernant le scrutin de mai 2019, je ne voterai certainement pas pour la liste LR si M. Barnier en est la tête de liste.
    Ce choix, s’il est validé, est également une parfaite crétinerie car en voulant ménager la ligne L. Wauquiez et en même temps la ligne A. Juppé on aboutira probablement à décourager un très grand nombre d’électeurs de droite qui s’abstiendront ou voteront par dépit pour des listes extrémistes. A titre personnel je ne m’abstiendrai pas car, comme je l’ai déjà écrit, je considère que ce scrutin est la seule solution restante dont nous disposons pour faire comprendre à E. Macron que nous sommes opposés à sa politique (même si cela ne correspond pas à la consultation). Dans la mesure où les abstentions et les votes blancs ne sont pas pris en compte dans les résultats du vote, ils n’ont donc aucun impact sur la vie politique du pays. Je ne souhaite donc pas que les Français s’abstiennent qu’elles qu’en soient les bonnes ou les mauvaises raisons.

    J'aime

  10. Florence dit :

    Comme je vous comprends. Il est hors de question pour moi aussi de voter Barnier.
    J’envisage plutôt la liste de Dupont-Aignan.

    J'aime

  11. Galatine dit :

    Pourquoi ne pas choisir la liste Debout la France de monsieur Dupont Aignan, un homme qui me paraît bien sous de nombreux rapports,en tout cas l’un des seuls à rester crédible actuellement: plutôt honnête et franc du collier.
    Si je remets les pieds dans un bureau de vote,c’est plutôt sur lui que se dirigeraient mes suffrages..

    Ah! c’est vrai,j’oubliais: il est eurosceptique…

    J'aime

    • Eric dit :

      Et en plus, pour la monde médiatique qui dirige nos consciences, il a commis le crime absolu au deuxième tour de l’élection présidentielle de 2017 !
      Je déteste probablement autant que Maxime Marine Le Pen mais, face au chantage permanent et récurrent, du choix entre le diable et toujours plus d’intégration européenne, auquel nous sommes confrontés depuis les années Mitterrand, je peux comprendre qu’il ait eu envi de « renverser la table ».
      Malheureusement, le lavage de cerveau qu’on nous inflige depuis plus 30 ans risque de rendre cette soit disant « forfaiture » une tâche indélébile pour beaucoup d’électeurs potentiels.

      J'aime

  12. BOIS dit :

    Bonsoir Monsieur Tandonnet,
    encore une fois, je suis totalement d’accord avec votre article et prise de position: hors de quesion
    que je vote pour lui.
    cordialement.

    J'aime

  13. Comme vous le dites, le départ des anglais est vraisemblablement du à la politique migratoire de l’Europe. Les anglais sont partisans d’un libre échange des marchandises et des services mais opposés à la liberté d’installation de n’importe qui n’importe où (et ils ont bien raison !). Il est dommage qu’ils n’aient pas eu la patience d’attendre le réveil des souverainistes car ils auraient pu largement se coaliser avec les Orban et similaires pour imposer leurs vues de l’intérieur de l’Europe. Barnier est évidemment suspect d’être attaché à la totalité des ouvertures, hommes inclus. Il est donc exclu que je vote pour une telle option. Cependant plutôt que de m’abstenir, je préfère utiliser la stratégie d’Horace. Dans un premier temps faire triompher aux européennes ceux qui sont sur la ligne Orban et cela même si l’allié français d’Orban (DLF, RN ?) n’est pas vraiment convaincant sur les sujets autres que le souverainisme. S’il y a un raz de marée en faveur de l’Europe des nations, cela sera difficilement réversible et il sera temps ensuite d’accorder du poids aux autres problèmes (notamment économie, dégraissage de l’état…) pour les rendez vous électoraux suivants.

    J'aime

  14. Maréchal dit :

    LE MONDE | 17.05.2016
    « Totalement opposé à la sortie du Royaume-Uni de l’Europe, et considérant que le pire qui pourrait arriver serait le “Brexit” et l’adhésion de la Turquie, scénario qu’il qualifie de « grand chelem de l’erreur », M. Sarkozy appelle de ses vœux un nouveau traité européen « dont la France doit être à l’initiative dès 2017. Je propose que soit créé un euro-Schengen c’est-à-dire un gouvernement de Schengen composé des ministres de l’intérieur des pays membres, avec un président stable, qui aurait autorité sur Frontex », précise l’ancien chef de l’Etat, pour qui « tout nouvel entrant dans l’Union européenne ne pourra pas toucher une allocation sociale avant un délai de cinq ans ».

    J'aime

  15. Citoyen dit :

    Barnier est bien le représentant, le larbin, de cette UE, et surtout de ce qu’elle est devenue, … en quelque sorte l’UERSS … Les anglais avaient adhéré à une certaine UE, mais n’ont pas signé pour cette UE là … Normal qu’ils prennent de la distance. D’ailleurs, depuis, nombreux sont ceux qui ont pris conscience de la dérive de cette UE et de son orientation malsaine …
    L’avenir de l’UE, c’est l’UE 2, qui reste à construire.
    Sinon, Maxime, pour ce qui est de voter, pour signaler son désaccord, il reste l’option de voter avec ses pieds …

    J'aime

  16. Stéphane B dit :

    Bonsoir Maxime,

    Bienvenue au club des gens refusant d’être des moutons.
    Ne vous inquiétez pas, ça fait mal au début mais on s’y habitue en se disant qu’au moins, nous ne sommes pas cocus.

    J'aime

  17. les étranges rengaines dit :

    Je ne pense pas que la sortie des Anglais ait pour principale cause l’immigration en 2015.

    Par exemple, les gens de gauche en Angleterre ont été très choqués par le comportement allemand envers les Grecs…

    Choqués, également, qu’une cour supranationale vienne les empêcher d’extrader des prédicateurs islamistes.

    C’est donc l’ensemble de votre construction libérale qui est critiquée, sur ses différents aspects. Comme en France, en quelque sorte.

    Abstenez-vous bien, moi je voterai pour ceux qui veulent revenir au cadre national, comme partout ailleurs dans le monde. On se débarrassera des privatiseurs, et ils ne nous manqueront pas.

    J'aime

    • Stéphane B dit :

      Bonjour

      Pour moi, ce système n’est pas libéral au sens de Bastiat mais libéral au sens Anglo-saxon, c’est à dire socialiste. Bien qu’étant d’accord avec vous, sur les fondements de ce système une fois l’éclaircissement fait, notamment sur les pseudo droit de l’Homme qui oublient les victimes et le principe de précaution, pourtant si cher à la Charte de l’Environnement, je tiens à vous rappeler que les méandres dans lesquels la France se plonge ne sont pas dus totalement à l’Europe. L’Europe n’est qu’un bouc émissaire.

      J'aime

    • les étranges rengaines dit :

      Un exemple parmi d’autres : l’éditeur Economie du Guardian, qui était favorable au Brexit, et reprend ici récemment des éléments de sa position.

      https://www.theguardian.com/commentisfree/2018/sep/26/donald-trump-globalisation-nation-state
       » Finally, it was argued that the trans-national nature of modern capitalism made the nation state obsolete. Put simply, if economics was increasingly global then politics had to go global, too. There is clearly something in this because financial markets impose constraints on individual governments and it would be preferable for there to be a form of global governance pushing for stability and prosperity for all. The problem is that to the extent such an institutional mechanism exists, it has been captured by the globalists. That is as true of the EU as it is of the IMF.
      So while the nation state is far from perfect, it is where an alternative to the current failed model will inevitably begin. Increasingly, voters are looking to the one form of government where they do have a say to provide economic security. And if the mainstream parties are not prepared to offer what these voters want – a decently paid job, properly funded public services and controls on immigration – then they will look elsewhere for parties or movements that will. This has proved to be a particular problem for the parties of the centre left – the Democrats in the US, New Labour in Britain, the SDP in Germany – that signed up to the idea that globalisation was an unstoppable force. »

      Son point de vue est donc bien que l’UE sert essentiellement aux néolibéraux à imposer leurs politiques, et qu’il préfère donc en revenir au cadre national.

      Notez les considérations envers les partis classiques qui, s’ils ne proposent pas ce que veulent les électeurs, verront leur défection vers d’autres formations. N’est-ce pas ce qui est en train d’arriver aux Républicains ? Bien fait pour eux, dans ce cas.

      J'aime

  18. michel43 dit :

    et bien Moi ,cher Maxime, je voterais ,la pince sur le nez ,mais je voterais,,,,,

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s