Bregançon, expliquez-moi SVP

La polémique de ces derniers jours, dont tout le monde parle: le projet du président de construire une piscine dans la résidence présidentielle de Bregançon pour 30 000 euros. Ce que j’écris ci-dessous ne concerne pas, en aucun cas,  l’actuel président en particulier, mais l’institution présidentielle, tout chef de l’Etat français. Cette querelle de la piscine est-elle  complètement secondaire? Il paraît qu’elle permettrait d’économiser un coût équivalent en effectifs de gendarmerie qui veillent sur la baignade des présidents. La vérité: quel est le prix de cette résidence, le coût de son entretien, et de sa surveillance? Car enfin, en quoi les contribuables Français ont-ils à prendre en charge les vacances ou WE des présidents? Ils ont pour vivre le palais et le parc de l’Elysée, la Lanterne au château de Versailles. Tout ceci n’est pas qu’anecdotique, car cela reflète une mentalité profonde qui corrompt la France. Le rôle de tout homme public est de servir le pays, et non de se servir sur lui. Cette histoire de Bregançon, comme de la Lanterne, est contestable. Le chef de l’Etat, en République, est un citoyen comme un autre, avec la responsabilité de présider le pays. Il n’a pas à avoir de privilèges de ce genre pour son confort. Ce genre de privilège, financé par le contribuable, ne sert pas son autorité naturelle bien au contraire, il l’abaisse. Le Palais de l’Elysée, oui, car cela lui permet de recevoir des dirigeants étrangers. Mais les autres résidences sont un privilège incompréhensible, qui donne une image ambiguë au plus haut niveau: se servir sur le pays plutôt que de le servir, et cette image symbolique se répercute à tous les niveaux surajoutant à une société nihiliste ou chacun n’a pas d’autre préoccupation que de tirer la couverture à lui. Imaginez vous Mme Merkel ou Mme May, ou M. Conte, en vacances dans l’équivalent de Bregançon sur le dos des contribuables allemands, anglais ou italiens? Est-il cohérent, en termes d’exemplarité, d’exiger des efforts aux uns, ceux d’en bas, et en haut, de donner une image de prodigalité, avec l’argent des autres évidemment, celui des impôts? Décalage absolu entre la perception « d’en haut » et celle « d’en bas ». 30 000 euros, ce n’est rien pour permettre à M. Duchemol (le prochain après 2022) et à son épouse de bronzer tranquilles quelques heures par an. Mais oui, pour un jeune en CDD qui touche 1200 euros par moi ou un petit retraité à 1000 euros, en chute de pouvoir d’achat à cause de la hausse de la CSG, 30 000 euros, pour bronzette, c’est beaucoup, c’est énorme! Loyer d’un petit studio à Paris:800 euros par mois! Tout ceci, cette gigantesque fracture démocratique est dramatique…

Maxime TANDONNET

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

30 commentaires pour Bregançon, expliquez-moi SVP

  1. professeur Canardo dit :

    Eh bien s’agissant des Anglais il y a ceci :

    https://en.wikipedia.org/wiki/Chequers

    sachant qu’ils sont plus chasse à courre que bronzette, pour une question de géographie bien compréhensible.

    Quant aux US, il y a Camp David, et de plus :

    https://en.wikipedia.org/wiki/List_of_residences_of_Presidents_of_the_United_States
    « Federal law now allows the president to designate a residence outside of the White House as his temporary offices,[16] so that federal money can be used to provide required facilities.[17] »

    Enfin, les Russes :

    https://en.wikipedia.org/wiki/President_of_Russia#Residences

    et le reste :

    https://www.ouest-france.fr/leditiondusoir/data/985/reader/reader.html#!preferred/1/package/985/pub/986/page/9

    (3 résidences pour le président italien ?).

    J'aime

  2. Citoyen dit :

     » Ce genre de privilège, financé par le contribuable, ne sert pas son autorité naturelle bien au contraire, il l’abaisse.  »
    C’est le moins que l’on puisse dire !
    Que ce soit à Bregançon, ou à la Lanterne, tout est dans le symbole. Le pouvoir veut montrer ses vieux restes de monarchie, qu’il n’a pas réussi à expurger, et dans lesquels il se complait. Les palais dorés lui donnent un coté désuet et pathétique, qui pourrait presque paraitre anecdotique si cela se résumait à ça ….
    Sauf que dernièrement, « le pouvoir » est monté d’un cran dans l’abaissement, ou effondrement de la fonction …
     » Le Palais de l’Elysée, oui, car cela lui permet de recevoir des dirigeants étrangers.  » ….Hé bien le dit palais, censé « recevoir des dirigeants étrangers » s’est transformé l’espace d’une soiré en boite de nuit pour dégénérés … Et là, on atteint un autre palier, dans l’état de décadence du pays … qui ferait presque passer les affaires de la vaisselle et de la piscine pour de simples polémiques.

    J'aime

  3. Hanna dit :

    anecdotique, non…?

    J'aime

  4. pier21 dit :

    Les Français (de souche et assimilés) n’ont toujours pas fait le deuil du régicide et de la Monarchie. Il n’est que de voir le succès des « mags pipoles » ou de l’audimat des mariages princiers ou des décès!
    Mais m’objectera-t-on,  » The Queen » a des moyens et paie des impôts.
    Certes, nul ne peut se prévaloir de ses propres turpitudes, mais c’est comme ça!
    Voyez Sarko, voyez Bidochon quand ils ont voulu jouer au citoyen!
    Comme le Roi, notre Président, quel qu’il soit, sera ou ait été, une fois élu devient le corps mystique de la Nation.
    Certes cela risque de changer avec le grand remplacement, changement de nom? probablement, plus? je ne sais pas!

    J'aime

  5. Georges dit :

    A présidence monarchique comportements semblables .Empire monarchie république ,c’est du pareil au même ,la preuve.

    J'aime

  6. Mildred dit :

    Monsieur Tandonnet,
    C’est un fait, la France entretient ses présidents sur un grand pied ! S’emparer de cette réalité pour en faire des polémiques est un exercice connu. Qu’on se souvienne de la soirée au Fouquet’s ou du yacht de Bolloré !
    Pourtant, concernant le président Macron, ne serait-il pas plus judicieux de s’intéresser à ces révélations italiennes de financements occultes de la campagne de Macron où sont cités les noms de Soros, Goldman Sachs et autres Rothschild, alors que le cadeau d’un costume, de luxe il est vrai, a coûté à Fillon la présidence qui lui était promise ?

    http://www.ilpopulista.it/news/17-Giugno-2018/26930/ora-e-ufficiale-c-e-george-soros-dietro-macron.html

    J'aime

    • Mildred, bien sûr!
      MT

      J'aime

    • Annick Danjou dit :

      Pas seulement le costume je crois, mais plutôt le mensonge. Je me faisais cette réflexion ce matin: on a été soulagé que DSK n’accède pas au pouvoir suprême car, après son aventure outre Atlantique, on pouvait imaginer ce qu’auraient été les soirées présidentielles, mais finalement on a eu un Hollande qui a usurpé la place et qui a mis la France à mal. Maintenant on a un roitelet, méprisant et arrogant, qui organise une fête de la musique à l’Elysée inacceptable, inconcevable, ignoble et qui met la main aux fesses d’un malabar. Si, comme on le sait, il est soutenu par tous les richards de la planète, DSK aurait peut-être été loin du compte et aurait sans doute eu de meilleures idées que celui qui l’a remplacé. C’est mon avis évidemment et je n’aurais pas voté pour DSK, par contre j’aurais voté Fillon.

      J'aime

  7. Infraniouzes dit :

    Encore une fois, tempête dans un verre d’eau. Cette minuscule et ridicule piscine ne mériterait même pas 3 lignes dans un canard de province. Les vacances de Mitterrand en Egypte, sa fille cachée élevée par la République, les voyages de Chirac à la Réunion etc. c’était du lourd. Maintenant si Brigitte Macron veut se baigner en petite tenue sans être reluquée par les paparazzi, qu’elle aille se baigner dans une île au bout du monde, qui sera prêtée par un riche ami. Elle devrait même y aller seule pour montrer que la femme, en France, est indépendante et libre d’aller où elle veut sans son mari. Inconvénient majeur, le couple si glamour serait éclaté comme une vulgaire famille française, ce qui, dans les sphères supérieures, est impensable.

    J'aime

  8. E. Marquet dit :

    Les Lumières ont conduit la France vers les ténèbres de la Révolution. La Révolution a aboli les privilèges, mais tel le Phénix, ils renaissent perpétuellement de leurs cendres. Du bas en haut de l’échelle sociale on court après.
    La France terre de « Liberté, Egalité, Fraternité », des « Droits de l’Homme », « terre d’Asile » et j’en passe… est imprégnée de sa longue tradition de Monarchie Absolue.
    Nos Présidents républicains sont en fait des Monarques plus que de vrais Démocrates. Avec leurs Ministres, ils squattent avec délices les Palais au lourd passé historique. Noyés sous les dorures, ils perdent le sens des réalités. Ah ! Si Versailles m’était conté !
    Notre nouveau Président a une très haute idée de la grandeur que lui octroie sa fonction, et des privilèges qui l’accompagnent. Il tient à en profiter pour son album personnel. En toutes circonstances il nous rappelle qu’il est le « Chef » comme si lui-même avait du mal à s’en persuader. Ivresse du pouvoir !
    Vanité des vanités, tout est vanité !

    J'aime

    • E Marquet, comme c’est bien dit, bien écrit, vous avez un vrai talent d’écriture je trouve! Ne seriez vous pas professeur de français?
      MT

      J'aime

    • E. Marquet dit :

      Une matinée ensoleillée, un compliment dont je vous remercie, ma journée commence bien. Ni prof, ni qui que ce soit, seulement une « bookworm » comme disent les anglais, un « ver de livre ». Je pourrais faire mienne la sentence de Montesquieu : « L’étude a été pour moi le souverain remède contre les dégoûts de la vie, n’ayant jamais eu de chagrin qu’une heure de lecture ne m’ait ôté. »
      Participer à votre blog est ma seule expérience d’écriture, hors missives privées. Ni Madame de Sévigné, ni Marlène Schiappa !
      J’ai beaucoup aimé la réponse de Karl Lagerfeld à un journaliste lui demandant s’il tient un journal «  J’en ai tenu un lorsque j’étais jeune. Ma mère l’a brûlé. Quand je lui ai demandé ce qu’elle en avait fait, elle m’a répondu : – Je suis tombée dessus, j’ai regardé un peu et je l’ai jeté : est-ce qu’il était indispensable que tout le monde sache que tu étais con ? »

      Aimé par 1 personne

    • Colibri dit :

       » tu étais con » : aujourd’hui vous ne l’êtes plus. « Ecrire c’est se décrire ». (Jules Renard) C’est pour moi très souvent un réel plaisir de vous lire.

      J'aime

  9. Citoyen dit :

    M’enfin, Maxime ! … Comme l’a dit le clown de Corrèze : « ça ne coûte rien, c »est l’état qui paye ! »
    C’est pourtant pas difficile à comprendre …

    J'aime

  10. Stéphane B dit :

    Bonjour

    Je me permets de faire le parallèle avec une certaine phrase, que je trouve vraie sur le fond: « les aides sociales coûtent un pognon de dingue !  » Juste après nous apprenons ces histoires de court de tennis à changer à la Lanterne (car le rebond est mauvais et bien sûr, c’est lui va taper dans la baballe alors qu’il n’est que peu présent en France ! On nous prend pour des imbéciles) et de piscine à Breganon (pour accueillir les petits enfants de madame Brigitte Antoinette). Il y a une duplicité dans les paroles de ce président qui pourrait être « faites ce que je dis, pas ce que je fais ». Son discours envers les français sur les efforts à faire n’est pas cohérent avec les mesures qu’il prend pour lui. Il fait même l’exact opposé de ce qu’il demande aux autres. Pire même, nous n’avons pas à payer pour sa famille ou belle-famille, pour que ces derniers puissent se divertir.

    Aussi, il convient de se rappeler ce que disait un psychiatre italien l’an dernier à son sujet. Cet homme est dangereux, car il a subi un traumatisme dans son adolescence qu’il perpétue et entretien dans une fuite en avant pour se démontrer qu’il est dans le vrai. Il s’enferme dans un piège abscons, nous emmenant avec lui dans sa chute.

    Enfin, que la France dispose de deux résidences annexes comme la Lanterne ou Bregançon ne me dérange pas, bien au contraire. Au regard du budget de l’Etat, le coût d’entretien et de fonctionnement est minime. Par contre, elles seraient (sont ?) très utiles pour des réunions informelles, pour recevoir des hôtes afin de lest mettre dans de bonnes dispositions en vue de discussion diplomatique. Une personne bien reçue est dans de meilleures dispositions pour discuter et négocier qu’une personne mal reçue.

    J'aime

  11. Pierre dit :

    30 000 euros, c’est combien de feuilles d’impôts sur le revenu à 135 € (Pour 17 000 € de revenus imposables) ? Faites le calcul. C’est l’impôt payé par 223 caissières de supermarché ou d’ouvriers et ouvrières de chez Gad.

    J'aime

  12. Gérard Bayon dit :

    Bonjour à toutes et à tous,
    Mais enfin Monsieur Tandonnet, la piscine de notre Président actuel n’est que la poursuite de pratiques bien plus opaques et bien plus onéreuses pour les deniers des Français que ses prédécesseurs avaient mis en œuvre depuis 1974 et les safaris africains de Monsieur Giscard d’Estaing.
    Combien a coûté aux Français le « règne » de 14 ans de F. Mitterrand pendant lequel nous avons tous entretenu, entre autres, ses maitresses et sa fille cachée ?
    Faut-il aussi parler des 1ers ministres qui font construire : piscine, terrain de tennis, agrandissement de bâtiments publics uniquement pour y prendre leurs aises et agrémenter leurs loisirs et ceux de leurs familles et amis ?
    Un jour peut-être un historien se posera la question et publiera les coûts cumulés et cachés dans de nombreux budgets de ministères de tous les privilèges indus dont bénéficient nos chefs d’Etat mais aussi de toute leur cour qui ne se s’est jamais privée et continue maintenant au vu et au su de tout le monde de se gaver sans que ceux qui prétendent les remplacer ne s’en offusquent puisque leur objectif est d’en jouir un jour prochain. Que dit l’opposition Républicaine sur de tels sujets : rien puisque ses responsables se comportent eux aussi localement comme des geais.
    Bien sûr, vous avez raison de dénoncer ces privilèges d’un autre temps au moment où chacun d’entre nous doit se serrer la ceinture et où l’argent public ne semble pas être un souci pour ces potentats cupides et inconscients.
    Quant aux médias, encore une fois, on ne peut que constater leur vue courte du mauvais côté de la lorgnette…
    Comment voulez-vous que le peuple ne se révolte pas bientôt lorsqu’il ouvrira enfin les yeux et les oreilles ?
    Comme vous l’écriviez hier « L’histoire n’est-elle pas un éternel recommencement ? »

    J'aime

  13. carine005 dit :

    Bonjour Maxime.
    Votre dernière phrase, contradiction de la première, contient tout le paradoxe.
    Si, nous râlons, nous protestons à longueur de colonne, tout le monde rouspète en donnant son avis, tout un chacun clame son désespoir.
    Et puis quoi d’autre ? Le grand rien.
    On a l’impression qu’il suffit d’écrire quelques lignes pour faire son devoir de résistance. C’est trop facile !
    Que faire ? Je sais que cette question a déjà été posée…

    J'aime

    • carine005, vous êtes une excellente relectrice, merci de m’avoir fait remarquer cette contradiction, ce qui m’a permis de rectifier mon billet à temps!
      MT

      J'aime

  14. michel43 dit :

    MOI,,,je suis tranquille ,depuis très longtemps, je propose que Brégançon soit transformer en hôtel de luxe, après, je me souviens de notre SARKOZY ,de Brégançon ,chez belle Maman ,des policiers tout les 500 mètres ,et quand le président venait a la pizza ,a coté de chez mon frère ,la police était en surnombre ,au point ou nous en somme ,Macron peut tout se permettre ,il est comme Erdogan ,le PATRON ,voyant les sondages ,Macron-Philipe toujours en baisse ,cela me fait sourire ,cars nous avons encore quatre ans a attendre ,et je ne compte pas sur LR a 8% qui seul ne peut rien faire ,donc ,attendons tranquillement les Européenne ,qui vu les circonstances ,devrais lui mettre une claque ,il n’a toujours pas compris que les peuples de cette Europe sont nationaliste et après des Européens, alors la piscine, l » avion pour parcourir 110 KM ,le service de sèvres ,les 80 KM ,la rigolade a l’Elysée ,prouve que le Macron se fout de NOUS,,,,,,

    J'aime

    • michel43, ce n’est pas du tout la même chose, chez belle Maman, cela ne coûte pas un centime aux contribuables!
      MT

      J'aime

    • michel43 dit :

      et bien NON Maxime , des policiers ,et leurs voitures ,tout le long de la route ,Brégançon – cap- négre ,,s cela coute cher a nous contribuable ,tout comme les gardes du corps , quand il fait du vélo ,et je ne dis rien sur l’arrêt Pizza ,et les photos qui trône partout dans ce lieu ,Bon c »est du passer,,,,et cela faisait plaisir a tout les touristes

      J'aime

    • michel43, que vous êtes populiste!
      MT

      J'aime

    • michel43 dit :

      si être populiste ,c’est dire la VERITE ,alors je le suis

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s