Après l’Italie, la France

La crise italienne touche aussi la France. Le sentiment général y est exactement le même. Le fond du problème tient à la crise de la démocratie, cette impression d’un milieu politico-médiatique, déconnecté de la nation, et qui ne fait même plus semblant de l’écouter, sur l’immigration, la menace terroriste, l’économie, l’emploi, la fiscalité, le social et le pouvoir d’achat.  Le système politique français, présidentialiste, étouffe des tensions qui s’expriment plus ouvertement dans un régime parlementaire italien. Son avantage n’est qu’apparent, car il vaut mieux parfois que les tensions s’expriment à l’échelle politique, la crise permettant de repartir sur des bases assainies. Les refouler en permanence, derrière l’impression de rigidité et d’indifférence des dirigeants ne peut que favoriser les explosions. Si les choses se poursuivent de manière linéaire, la France risque un drame absolu en 2022. Le climat de rejet sera tel qu’un dangereux chaos combinant désespoir, violence et démagogie, s’ouvrira devant le pays. Quatre ans, c’est beaucoup, et ce n’est pas grand chose. Le seul espoir d’éviter le pire est l’émergence d’une force d’opposition républicaine et démocratique, crédible, ayant bien conscience des drames et des tensions qui se nouent en ce moment, sur la question européenne et celle des frontières, sur l’économie et le social. Si nous ne parvenons pas, en quatre ans, à mettre en place cette force d’alternance, qui devra être obsédée par le seul bien de la France et en finir définitivement avec le système narcissique, nous courrons au désastre absolu à côté duquel mais 68 apparaîtra comme une gentille plaisanterie.

Maxime TANDONNET

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

47 commentaires pour Après l’Italie, la France

  1. Georges dit :

    Imaginez – vous ,un Africain héroïque capable de crapahuter le long d’une façade alors qu’il ne serait bon qu’à mendier ou implorer un statut dans l’hexagone.Et bien ,la gauche paternaliste culpabilise (très judéo-chrétien,curieux pour des gauchos) tellement qu’elle se croit obligée de porter aux nues ce bel athlète au teint d’albâtre.Toute l’idéologie boboiste caviar a pourtant réussi à scléroser notre civilisation par la victimisation de ceux qu’elle méprise inconsciemment et l’on s’étonne que les « fachos »veuillent rétablir l’équilibre et la normalité .

    J'aime

    • Georges dit :

      Rectification ,une vidéo africaine circule sur le net et se moque des réactions occidentales nunuches et bien-pensantes.Ils ont compris à quel point les méprisés leurs donnent des leçons .

      J'aime

  2. Janus dit :

    Je viens de revoir sur youtube le discours de Philippe SEGUIN en 1992 contre le traité de Maastricht : Prémonitoire, prophétique. Il avait tout vu de ce qui découlerait de ce traité de merde signé par nos dirigeants les plus corrompus dont Mitterrand.
    Seule échappatoire : sortir de l’Europe et de l’Euro et faire défaut sur notre dette vis à vis de l’Allemagne, des Pays Bas et globalement de l’Europe du nord.
    L’Allemagne, quoi que l’on puisse dire de nos propres tares (très lourdes, assurément) se comporte en prédateur, mais est beaucoup plus vulnérable qu’on le croit généralement, ne serait-ce que par le poids de la dette française qu’elle détient dans ses comptes et du fait de la réelle fragilité de son système bancaire. Nous ne sommes donc pas sans arguments pour faire évoluer les données du jeu à condition, à la Trump, d’avoir des c…Le chantage en politique, a toujours été d’utilisation courante. mais nos dirigeants font de la politique comme des premiers communiants !

    J'aime

  3. Colibri dit :

    « Les Français attendent un discours politique sur le bonheur ».

    « Nous mourrons de la politique qui nous oppose au lieu d’additionner le meilleur de chacun de nous. Si nous nous opposons, nous n’avons aucune chance d’arriver à un demain meilleur . »

    J'aime

    • Philippe Dubois dit :

      Le rôle du gouvernement n’est pas de procurer le bonheur privé, mais d’éviter les malheurs publics.

      J'aime

    • astrojournal dit :

      ça c’est très juste !

      J'aime

    • Colibri dit :

      Le bonheur n’est pas forcément privé Philippe Dubois, il peut être aussi collectif et il peut y avoir dans l’Histoire d’un pays un ou plusieurs moments de bonheur collectif de temps en temps. Cela fait des années maintenant que nous subissons des politiques d’austérité qui ne règlent rien et que du matin au soir la liste de tous les malheurs qui vont nous tomber sur la tête nous est faite non seulement par les médias mais aussi par pratiquement toutes les femmes et tous les hommes engagés en politique. C’est insupportable et contre-productif. Les êtres humains ont besoin de rêve, d’espoir, d’espérance. Il est difficile de vivre en permanence dans « le tout va mal, tout es foutu ». Je vais ajouter autre chose: je comprends les personnes qui sont agacés par les pauvres et les migrants et je comprends et j’accepte les raisons qu’ils me donnent. Mais les pauvres et les migrants ne dirigent pas notre pays ni le monde. La situation présente est le résultat des divisions des droites et des gauches. Elle est sans doute le résultat aussi des certitudes auxquelles nous nous accrochons dans un monde qui ne cesse pas de bousculer nos certitudes alors que nous devrions chercher la vérité et le beau. Et douter un peu de nos certitudes. A ne plus arriver à rien faire ensemble nous finirons par ne plus arriver à vivre ensemble. C’est mon point de vue et le chemin de fin de vie que j’essaye de suivre aujourd’hui c’est de faire avec les autres au sein des associations dont je suis encore bénévoles. Il y a des choses qui ne dépendent pas de nous et j’ai parfaitement conscience que Trump, Macron, Poutine, Erdogan, Netenayhou n’ont que faire de ce que je viens d’écrire. Mais ici et là il y a encore quelques oasis de paix et de résistance où des femmes et des hommes essayent de vivre du mieux possible entre eux. Quand les libertés publiques s’effondrent la liberté intérieure de chacun de nous prend beaucoup d’importance. Quand le monde s’enlaidit la beauté d’une abeille qui butine une fleur prend beaucoup d’importance de même que la palombe qui vient nicher en ville dans ma haie au bord de la route. Après il arrivera ce qu’il arrivera. Perso j’aurai essayé de faire le colibri …

      J'aime

    • Colibri dit :

      bénévole

      J'aime

    • Colibri dit :

      « Tout est foutu », décidément j’ai la tête ailleurs quand j’écris. Bien entendu je suis d’accord avec vous qu’un gouvernement doit éviter les malheurs publics. Ce que j’exprimais c’est une demande de bonheur en bonus.

      J'aime

    • Philippe Dubois dit :

      @ Colibri
      Le bonheur est un sentiment personnel, même si effectivement l’état ou la collectivité peut mettre en place les conditions permettant à chacun d’éprouver le bonheur, ce qui commence bien par éviter les malheurs publics.
      Dans les temps troubles, je préfère les discours de Churchill à ceux du genre « demain, on rase gratis ».

      Politiques d’austérité : laissez moi rire.
      Gabegie, clientélisme et je m’en foutisme à tous les étages, je veux bien
      Effectivement, la conséquence est un accroissement de la pauvreté et un déclassement des classes moyennes, mais il n’y a pas de réelle politique d’austérité, à part quelques mesurettes de jupinet (rassurez vous, la hausse de la CSG sur les retraites me coûte des sous)
      – Pas de baisse massive des prestations sociales :
      Attention, je n’ai pas dit qu’il faillait les baisser, mais il faut (beaucoup) les simplifier et mieux les cibler.
      – Pas de diminution massive du nombre de fonctionnaires
      Attention là encore : diminuer le nombre de fonctionnaires ne signifie pas euthanasier les infirmières et les pompiers, cela veut dire réduire considérablement le poids d’une bureaucratie infernale, envahissante et tatillonne, dont la seule utilité est d’emmerder les Français et de pourrir la vie des entrepreneurs, notamment des patrons de TPE et PME, les véritables créateurs de richesse et d’emploi.

      Pour votre demande de bonheur en bonus, demandez donc à l’état et à tous ses pseudopodes de vous laissez respirer

      J'aime

    • Colibri dit :

      « diminuer le nombre de fonctionnaires ne signifie pas euthanasier les infirmières et les pompiers » et je suis bien d’accord avec vous mais c’est pourtant comme ça (la mort programmée) qu’ont été ressenties dans les zones rurales où j’ai vécu et travaillé les fermetures de bureaux de poste, de perception, de l’EDF, de l’Equipement, de gendarmerie, les fermetures d’école. Petit fils d’artisans et de petits commerçants je suis bien d’accord aussi avec vous que les patrons, les pme créent des richesses. Mais je suis convaincu aussi que les enseignants, les chercheurs, les médecins, les chirurgiens, le personnel soignant, les paysans, les artistes, ce qu’il nous reste d’ouvriers créent des richesses eux aussi. Et même les immigrés d’une certaine manière. Voir lien suivant: https://www.la-croix.com/Journal/Largent-immigres-manne-convoitee-2018-06-04-1100944115

      J'aime

    • michel43 dit :

      oui Colibri tous , nous créons de la richesse,,c’est pour cela ,que nous avons des énormes dettes ,que nous devons a nos élites de la nations ,bien conseillés part notre haute fonctions public

      Aimé par 1 personne

  4. Colibri dit :

    Après l’Italie, la France: Jean-Luc Mélanchon et Marine Le Pen au prochain gouvernement?
    https://www.la-croix.com/Monde/Europe/Italie-populistes-sinstallent-pouvoir-2018-06-01-1200943567?from_univers=lacroix

    J'aime

  5. Georges dit :

    Le machin va certainement nous bidouiller un conflit avec la Russie .

    J'aime

  6. Citoyen dit :

    « Le fond du problème tient à la crise de la démocratie »
    C’est bien de ça qu’il s’agit. A telle preuve que les Italiens ont voté … et mal voté ! …. C’est pas de chance …. A peu de chose près, ils auraient pu voter correctement … Comme disait Pépère : pas de bol !…
    Vu qu’ils votent mal, et que ça peut leur porter préjudice (parait qu’ils n’en sont pas conscients …), il leur reste peut être une solution de repli : Dégager Mattarella avec pertes et fracas …. Sait-on jamais, ensuite les choses pourraient miraculeusement s’améliorer … Allez savoir …

    J'aime

  7. Annick Danjou dit :

    Une lecture intéressante, merci à ces personnes qui s’expriment ou qui ont la possibilité de s’exprimer.
    http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2018/05/29/31003-20180529ARTFIG00194-christine-clerc-pourquoi-le-voile-me-fait-peur.php#xtor=AL-201

    Aimé par 1 personne

  8. Duff dit :

    Bonjour,

    Au moins quelques vies auront été sauvées en réduisant à 80 km/h les routes départementales…

    cdlt

    J'aime

  9. ultimateway dit :

    Oui Maxime, c’est tout à fait cela et ce n’est pas qu’une impression, le milieu politico médiatique est déconnecté de la nation. Pour avoir eu l’occasion de travailler à l’interface entre l’industrie et les décideurs politiques, je n’ai absolument plus aucune illusion sur leur capacité à appréhender le réel. Ajoutons une commission européenne qui nous asphyxie sous les règles et les décrets stupides au détriment des vrais problèmes, je pense que ce qui aurait pu être une belle histoire va très mal finir.
    Cette mascarade devaient vraiment insupportable au quotidien.

    J'aime

  10. zen aztec dit :

    « nous courrons au désastre absolu à côté duquel mais 68 apparaîtra comme une gentille plaisanterie ».ça n’arrivera pas les veaux resteront couchés

    J'aime

  11. Jordi dit :

    Peu importe qui nous débarrassera des tyrans actuels, il a tout mon soutien pour s’emparer du pouvoir. Quelles que soient les méthodes à mettre en oeuvre pour dégager les oppresseurs.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s