Edito Julien Aubert (député LR) : Syrie, la mort du système onusien

Cette nuit, nous sommes intervenus militairement en Syrie, au nom d’un motif légitime (ou supposé tel), à savoir arrêter les massacres du régime syrien, et ainsi tué un système légal, c’est à dire le système des Nations Unies.

Nous nous sommes affranchis totalement, pour la première fois de notre histoire, du chapitre VII qui permet au seul Conseil de sécurité de procéder à de telles frappes. Nous avons violé le droit.

Lors de la guerre d’Irak, la France avait pris une position inverse à celle des Américains. Au Kosovo en 1999, l’ONU avait sauvé les apparences en donnant son aval après. Là, elle s’y était clairement opposée…

Les défenseurs du droit d’ingérence se féliciteront. Mais demain, lorsque la Russie ou la Chine frapperont à leur guise les cibles qu’elles auront désignées (souvenez vous de l’Ukraine), nous n’aurons aucun droit de véto comme outil pour nous y opposer, seulement la force. C’est ainsi que la Première guerre mondiale a débuté, par un affrontement périphérique qui a terminé en guerre généralisée.

Les médias n’ont aucune analyse critique, c’est atterrant.

Julien AUBERT

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

44 commentaires pour Edito Julien Aubert (député LR) : Syrie, la mort du système onusien

  1. Cyril45 dit :

    Une chose m’interpelle en dehors des faits évoqués ici. Pourquoi les médias ne s’appesantissent pas sur les groupes armés (et l’on sait que ce sont des islamistes de diverses obédiences) qui retiennent en otage des civils, femmes enfants vieillards, dans l’enclave de la Gutta ou ailleurs, rendant ici inéluctable des victimes civiles innocentes ?

    J'aime

  2. Colibri dit :

    « L’effondrement de l’absolutisme, le développement du libéralisme et de la démocratie, la montée d’une civilisation technique qui triomphe de tous ses ennemis et voit naître les signes avant-coureurs de sa propre désintégration, tels sont les traits sociologiques dominants de cette troisième période d’angoisse. Ce qui domine dans tout cela, c’est l’angoisse du vide et de l’absurde. Nous sommes sous la menace du non-être spirituel. La menace du non-être moral. »
    (Extrait du livre « Le Courage d’être » de Paul Tillich aux éditions « Labor et fides », page 91)

    J'aime

  3. Annick Danjou dit :

    Laurent Wauquiez n’est pas à la hauteur de la fonction qu’il convoite. On est très mal partis. Quant à Macron encore un exemple de sa dangerosité et de son arrogance.

    J'aime

    • IRIS dit :

      Laurent Wauquiez s’est exprimé:
      « Je ne crois pas à l’utilité de frappes punitives. Frapper pour frapper, pour donner le sentiment de faire quelque chose, sans qu’il y ait une quelconque stratégie derrière. La priorité du président à l’international doit être de lutter contre les islamistes. »
      Sur le JDD.

      J'aime

    • Annick Danjou dit :

      merci Iris, oui il s’est exprimé mais reste quand même très en retrait et ne semble pas être à la hauteur, en tout cas c’est mon impression.

      J'aime

    • astrojournal dit :

      Oui, c’est un peu « courage, fuyons »

      J'aime

  4. Gérard Bayon dit :

    Bonjour à toutes et à tous,
    Commentaire complémentaire à celui du 14/04/2018:
    Si les bombardements avaient réellement touchés des stocks d’armes chimiques, j’aimerais que l’on explique pourquoi il n’y a pas eu immédiatement de constat de dégagement massif de ces armes et donc des gaz incriminés.

    Aimé par 1 personne

    • Koufra dit :

      En fait les gaz sont un assemblage de produit chimiques inertes séparément les uns des autres.

      Ils sont stockés séparément et mélangés juste avant usage, il n est donc pas étonnant que les bombes n aient pas provoqué de catastrophe à ce niveau là en tout cas.

      J'aime

    • Gérard Bayon dit :

      Merci @Koufra de votre explication.

      Aimé par 1 personne

  5. Georges dit :

    Les américains sont les champions de la déstabilisation de notre planète et il faudrait les croire .Le président Macron avatar du système bancaire anglo-saxon ,suit la ligne directrice de ceux qui l’ont façonné .Nous aurons la guerre ,nous en avons eu un échantillon.

    J'aime

  6. Philippe dit :

    Bonjour à tous,
    Mon pays vit dans une sorte de no mans land stratégique, nos politicards d’opérette sont en total déconnexion avec la réalité les événements nationaux et internationaux. Nous avons perdu toute crédibilité. Nous sommes dans un abaissement stratégique au niveau mondial. Les conflits du Moyen-Orient nous démontrent notre marginalisation, la marginalisation de la France. Bien que nos politicards et nos journaleux essaient de nous convaincre du contraire. Tout cela parce que nos politicards vivent dans l’idéologie, l’angélisme, l’utopie, dans une moralisation totalement déconnectée de la réalité.
    Nous sommes sous l’influence de personnes, de pays, qui défendent uniquement leurs intérêts, notamment les Etats-Unis. Ces actions sont parfaitement stériles et dangereuses pour la France.
    La situation actuelle au Moyen-Orient nous confronte à nos utopies, face à des pays récalcitrants à nos idéologies, nos politiques moralisatrices sont en échecs. La Syrie en est un exemple, pays où, contrairement à ce que disent les médias, une majorité de la population soutient Bachar El Assad, face a des rebelles qui sont en faites de faux démocrates et de vrais terroristes, que des pays du golfe financent allègrement. La réalité est là, il est temps de voir la réalité telle qu’elle est et non telle que la propagande politico-médiatique veut qu’elle soit.
    En fait, c’est un cinglant démenti pour nous, pays occidentaux.
    Américains, anglais et français doivent reconnaître les erreurs faîtes au Moyen-Orient, et ces erreurs ne datent pas d’hier. Elles ont été nombreuses depuis la chute de l’Empire Ottoman. Et chaque fois que nous les avons commises, ces régions se sont ensanglantées. Nous avons l’arrogance de croire, que nous seuls occidentaux bien-pensants, avons la solution. Les occidentaux sont les seuls responsables de l’instabilité qui règnent dans ces pays.
    Si la France veut retrouver son rayonnement mondial, il lui faut retrouver du bon sens, de la lucidité, de la cohérence et de l’audace. Retrouver les fondamentaux stratégiques.
    Il nous faut des hommes d’état et non des politicards d’opérette, narcissiques plus préoccupés par leur minable carrière que part l’intérêt général et national.
    Il faut avoir le cran de ne plus agir avec des réflexes idéologiques de pensées, arrêter de s’entêter dans des actions incohérentes, ne pas suivre les américains comme des moutons. Réintégré l’OTAN fut une erreur stratégique que nous paierons très cher, si nous continuons à agir par idéologie.
    Il nous faut voir la réalité, rentrer dans le réel, et garder notre indépendance d’action, sans être à la solde des américains.
    Il faut préserver nos valeurs, nos valeurs républicaines, malmenées par des minorités qui nous imposent leurs us et coutumes, leur vision purement communautariste. Valeurs malmenées par des ONG, des associations qui ne vivent que dans l’idéologie et l’angélisme faisant fi de tout débats d’idées ou de pensées divergentes, mais le plus grave, elles restent aveugles face à la réalité des événements.
    Le manichéisme et le dogmatisme moralisateurs sont les pires ennemis d’une nation, de notre pays. L’idéologisme moralisateur, l’angélisme sont néfastes, inefficaces et destructeurs, ils ont souvent conduit à la dictature.

    Nous intervenons en violant toutes les règles en Syrie, mais il y a un silence de plomb sur l’action des Saoudiens au Yémen.
    Quelle triste époque lorsque des idiots dirigent des aveugles!
    Je suis heureux de voir que sur ce blog, beaucoup sont à contre-courant, dans l’anti-pensée dominante, cette bien pensance qui annihile toutes initiatives, toutes idées autres que celles que le système politico-médiatique actuel nous impose. Sortir des fantasmes, des peurs. Mais le narcissique Jupiter Macron après avoir joué les James Bond en se faisant hélitreuiller sur un sous-marin, joué Tom Cruise en Top Gun à Istres, joué les sauveteurs en dormant sur un lit de camp, conduit un TGV, maintenant il nous joue les Rambos sauveur de la paix. Cela démontre sa total incompétence et son manque de culture. Sachant qu’il a eu la bêtise de boycotter les auteurs russe lors du Salon du livre dont les russes étaient les invités d’honneur. Les russes dont la littérature est une des vertus fondamentales, héritage de Catherine de Russie. Les russes raffolent de littérature française; on ne peut que constater l’inculture de ce politicard d’opérette.

    J'aime

    • Sganarelle dit :

      Bien d’accord Philippe .. Et nous baillons devant l’Arabie Saoudite qui n’est rien d’autre qu’un Daesh qui a réussi.

      « Politicard d’operette » est plutôt gentil, j’ai l’impression que nous glissons de plus en plus vers une forme de  » dictature mondaine » avec une façon de fausser et présenter les problèmes avec le sourire poli que certains arborent en vous poignardant dans le dos .. Le charmant  » vous dites des bêtises  » lancé à une soignante en retour de remarques sur la misère des hôpitaux donne assez bien le ton de l’esprit du président. Ce n’est pas du thêâtre et encore moins de l’operette quand les décisions sont prises seul ou par décret et qu’on affiche un air arrogant . Cela devient de la tragédie quand on frappe un pays qui ne nous attaque pas pour des raisons où on emploie le conditionnel.. Même scenario qu’avec Hussein .. Il y « aurait » dit-on des armes chimiques cachées… Où sont les preuves?
      On disait autrefois  » dans le doute abstiens-toi  »
      Je crains que l’enfant gâtê qui nous dirige tombe de haut et réagisse assez mal le jour où il sera devant un mur.ça vient ..Patience

      J'aime

    • drazig dit :

      « …les Russes raffolent de la littérature française… »
      Je connais un peu la Russie (j’ai une grand-mère russe), et au cours de mes séjours là-bas, j’ai toujours été surpris par l’engouement des Russes pour la littérature française en général et surtout pour…Jules Verne: pas un foyer sans un livre de Jules Verne.

      J'aime

  7. Citoyen dit :

    « Nous avons violé le droit. » …. Si ce n’était que ça, ce ne serait peut être pas dramatique ….
    Le droit, est violé partout, en permanence, et tout particulièrement chez nous, à commencer par ceux qui en ont la charge … Alors, ce n’est pas comme si c’était une nouveauté.

    Par contre, « Cette nuit, nous sommes intervenus militairement en Syrie, au nom d’un motif légitime (ou supposé tel), à savoir arrêter les massacres du régime syrien », c’est là qu’il y a matière à discutions, sur les preuves, que c’est bien le régime syrien qui aurait utilisé des armes chimiques … et là, c’est loin d’être convaincant …

    J'aime

  8. Fredi M. dit :

    En même temps (!) faut bien tester le matériel de temps en temps…
    Avec ou sans l’accord de l’ONU.
    Mais pourquoi le faire sur un pays qui se bat contre notre pire ennemi : Daech ?
    A moins que Daech soit notre pire allié.
    Pendant ce temps l’Arabie Saoudite fait dans l’indifférence ce qu’elle veut au Yémen.
    Hypocrites occidentaux.

    J'aime

  9. goupil dit :

    Bonjour,
    Les merdias, quelle belle définition ! J’ai arrêté la presse écrite mainstream il y a quelques années et depuis peu, je ne suis plus du tout les « niuousses » de nos belles chaines de télé et radio, tellement c’est insupportable de mauvaise fois, de mensonge, de non dit, de coup de lame en passant, etc
    Quant,à la nouvelle politique de la canonnière conduite par nos pays occidentaux, elle me donne honte d’être « occidental ».
    Salve

    J'aime

  10. Gérard Bayon dit :

    Bonjour à toutes et à tous,
    Bonjour Monsieur Aubert,
    Que les médias n’aient aucune analyse critique de cette grave attaque militaire ne me surprend pas et ne devrait pas vous surprendre davantage, je dois même dire que nous y sommes habitués depuis bien longtemps. Nos médias et leurs journalistes « spécialisés » sont à l’image de notre peuple crétinisé et ils nous le démontrent jour après jour.
    Je regrette ces frappes pour des raisons différentes de celle concernant l’absence de validation de cette action par l’ONU. Ce « machin » était bien informé depuis plusieurs jours des intentions belliqueuses des trois pays concernés et sauf erreur de ma part, je n’ai pas entendu depuis ce matin Mr GUTERRES, le secrétaire général de l’ONU s’élever contre ces tirs.
    Je rappelle que l’ONU dont certains se gargarisent encore, a été créé, entre autres, pour « arrêter les guerres entre pays et fournir une plate-forme de dialogue ». Avez-vous déjà vu depuis 1945, une seule guerre évitée grâce à ce « machin » ?
    A mon avis, ce qui est gravissime c’est que ces frappes ont été menées par deux chefs d’Etat dont le seul objectif était de montrer qu’ils ne « mollissaient » pas comme leur prédécesseur en 2013, quant à T. May, on peut penser que les négociations du Brexit ne sont pas complètement étrangères à sa décision.
    Non, ce n’est pas l’ONU qui me préoccupe, que ses fonctionnaires sans pouvoir continuent donc de dormir en paix, c’est le contexte international qui m’inquiète. Quelles seront les réactions de la Russie et de l’Iran qui ne désavoueront pas Bachar el Assad ? V. Poutine n’est pas du genre à se laisser impressionner ni à ne pas réagir après cette action, quelles conséquences sur le terrorisme dans les 3 pays batailleurs ? Si nous espérions encore faire quelques affaires commerciales et décrocher quelques contrats avec l’Iran, je crains que nous devions maintenant en rabattre.
    Autre énormité dont les médias se font les relais imbéciles : la centaine de missiles lancés sur la Syrie n’aurait provoqué aucun autre dégât collatéral ni aucune victime civile…bravo ! c’est ce qu’on appelle sans doute la « guerre propre » !

    J'aime

    • Colibri dit :

      Je partage votre point de vue. Depuis le vrai faux charnier de Timisoara nous sommes réduits au silence et dans l’impuissance à contrer l’engrenage infernal dans lequel nous sommes engagés: comment s’opposer à des guerres propres, humanitaires, à des frappes chirurgicales? A la mort télécommandé de tyrans sanguinaires? Les bombardements chimiques c’est mal. Les attentats chez nous c’est mal aussi. Nous effectivement nous faisons des guerres propres.Nous sommes les forces du bien, « ils » sont les forces du mal. Depuis la seconde guerre mondiale les victimes des guerres sont surtout … les civils. Pour le moment l’embrasement n’est pas général, les conflits restent localisés mais demain, après-demain qu’en sera-t-il? Les médias font partie de l’arsenal de guerre, les télés et les images qu’elles véhiculent plus particulièrement. Nous allons sur la Lune mais nous ne savons toujours pas régler les conflits humains autrement que par la guerre. « Arrivée la guerre le diable agrandit son enfer. »

      J'aime

  11. H. dit :

    Bonsoir Maxime,

    Je suis atterré devant une telle inconséquence. Il n’est jamais bon de jouer avec des allumettes a côté de l’essence. Si la guerre est une chose trop sérieuse pour la confier aux militaires, que dire de la politique internationale. Nos politiques ne sont tout simplement pas à la hauteur. Je vous encourage à écouter Emmanuel Todt sur France Cu ce matin: https://www.franceculture.fr/emissions/les-matins-du-samedi/jean-pierre-bacri-emmanuel-todd
    Décapant et très juste. Le jugement est sans appel sur les politiques, les médias et les journaleux. Roboratif.

    Bonne soirée

    J'aime

  12. Clotilde PSM dit :

    N’était-ce pas déjà le cas pour la Lybie ?

    J'aime

    • Koufra dit :

      Bonjour

      Pour la Libye, on a joué sur les mots…
      Et outrepasser une résolution qui nous autoriserait à intervenir. On était dans une nuance de gris très sombre, on va dire.

      Là des inspecteurs de l onu était sur place pour établir les responsabilités…. on a clairement franchi un cap.

      Les russes se sentiront donc légitimes à franchir ce cap ou d autres.

      J'aime

  13. Jean Marc dit :

    Voici un extrait d’un général 4 étoiles américain qui expliquait les 7 pays que les USA voulaient déstabiliser.

    Avec Macron tout droit sorti des conférences Bilderberg la France est le larbin des USA et peut être d’autres pays.
    Ce matin le directeur de l’OMS avouait qu’il n’avait aucune preuve d’attaque chimique.
    Les merdias nous ont passé en boucle une douzaine de personnes qui se décontaminaient habillées avec un jet d’eau, comme preuve indéniable.
    Si des crétins pensent se décontaminer ainsi…
    Pourvu que la semaine prochaine la Suisse ne prenne pas pour raison, des vidéos de gamins jouant avec un jet au bord d’une piscine, pour nous bombarder.

    J'aime

  14. salim sellami dit :

    A reblogué ceci sur Salimsellami's Bloget a ajouté:
    Pour la simple raison qu’ils sont devenus des #MerDias où journaleux et …autres journalopes pullulent

    J'aime

  15. Ce qui est atterrant ce sont ces pseudo raisons morales invoquées à tout bout de champ. D’une part je doute que ceux qui invoquent la morale s’en soucient vraiment et d’autre part je pense qu’une réaction morale au premier degré fait souvent plus de mal que de bien. Que l’on veuille le bien de populations opprimées peut se comprendre mais pense t on vraiment que l’on peut disséminer nos valeurs humanistes par la force ? Les peuples doivent trouver eux-mêmes leur voie vers un état plus satisfaisant de civilisation. La ligne rouge justifiant une intervention extérieure c’est quand une nation ou tribu est agressive envers ses voisins (cas type Hitler que l’on aurait du arrêter bien avant), en revanche quand des gouvernants (ou des forces comme certaines religions obscurantistes) oppressent leur propre peuple c’est le plus souvent que le peuple n’a pas la maturité suffisante pour se doter d’un régime raisonnable. Envoyer quelques bombes ne fera pas éclore cette maturité par miracle. Et aller jusqu’à une guerre totale contre un régime maléfique fait courir le risque d’un embrasement généralisé.

    J'aime

  16. Mildred dit :

    Vous voulez de l' »analyse critique ? En voilà une :

    https://www.les-crises.fr/russeurope-en-exil-stupidite-et-irresponsabilite-par-jacques-sapir/?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+les-crises

    Mais il dit quoi, Laurent Wauquiez ? Parce que c’est lui le patron des LR, si je ne me rompe ?

    J'aime

  17. Koufra dit :

    Bonjour Maxime,

    Je vous invite à lire cet article troublant car étayé de faits sur l intervention internationale en Libye de 2011.

    Les intervenants étant pour partie les mêmes qu’en Syrie, cela mets en abime les responsabilités qui sont les nôtres dans ce conflits qui durent depuis 7 ans.

    http://cadresdorient.over-blog.com/2018/04/une-autre-histoire-de-la-revolution-libyenne.html

    Amitiés

    Koufra

    J'aime

  18. Vu du Mont dit :

    Vous appuyez sur le point fondamental : l’ONU. S’exonérer de sa décision n’est pas une sagesse présente ou future.

    J'aime

  19. isa.chenavas dit :

    Bonjour,On en a pas assez deja ? Il faut encore en faire venir ? Sincerement moi je suis au bout du rouleau. Je vis dans le 93 et sincerement ce que les pouvoirs publics font de notre beau oays est scandaleux. Il s’agit de cohabitation forcee que je ne supporte plus.Cordialement. https://francais.rt.com/france/49300-valls-bougrab-pecresse-venue-france-100-imams-algeriens-ramadan-fait-reagir

    Envoyé depuis mon smartphone Samsung Galaxy.

    J'aime

    • Anne dit :

      Bonjour, je suis dans le même cas, dans le 91.
      Le maire de la commune a imposé deux écoles coraniques dans une zone pavillonnaire, contre l’avis des riverains et contre leurs pétitions.

      Ceux-ci m’ont dit que dès qu’ils en auraient l’occasion, ils voteraient FN. D’ailleurs le FN est arrivé en tête aux dernières municipales.

      J'aime

  20. astrojournal dit :

    Les médias officiels non, mais les médias alternatifs, oui. En voici un exemple parmi des dizaines d’autres.
    https://brunobertez.com/2018/04/14/editorial-les-elites-ont-cesse-de-rechercher-le-consensus-elles-passent-en-force-une-analysede-la-situation-y-compris-militaire/

    Il y a belle lurette que je ne lis plus les journaux mainstream, et je ne suis pas le seul. Comment ces journaux pourraient-ils être honnêtes et indépendants, alors qu’ils ne survivent que grâce aux subsides de l’état ?

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.