La curée

Il est fascinant d’observer le traitement médiatique dont l’ancien chef de l’Etat fait l’objet. En dehors du Figaro et de Valeurs actuelles, la quasi totalité des médias et de la presse française prennent part à un fantastique lynchage collectif du gibier de potence. Il est bien évidement présumé innocent et accablé par les seules accusations de personnages douteux ou anciens notables d’une dictature féroce. Mais cela n’a aucune importance: il est le coupable, la victime émissaire au sens de René Girard. Prendre part à la destruction de son image, à son immolation est une nécessité impérieuse pour la meute qui se déchire ses dépouilles. Quant au financement des campagnes électorales des autres candidats vaincus ou gagnants, il n’intéresse absolument personne. Personnellement, je n’ai pas le moindre espèce de doute sur la nature des accusations dont il fait l’objet. Mais cela n’a strictement aucune importance dans la tempête actuelle. L’essentiel, c’est de comprendre l’hallali médiatique sanglant contre Sarkozy, le passage de son statut de « premier français », de 2007 à 2012, à celui de gibier de potence national en 2018. Je ne crois pas au complot destiné à l’empêcher de « revenir ». Qui peut être assez stupide pour imaginer qu’il ait l’intention de briguer un retour en politique politicienne? Non, le phénomène est plus profond, plus dramatique. Il relève de la psychologie de la foule médiatique, de l’inconscient collectif, des instincts les plus obscurs de la nature humaine: syndrome du puissant, détrôné, tombé aux mains de la foule hystérisée. La horde, dans le chaos mental, se reconstitue en se déchaînant contre un personnage objet de haines indicibles qui des années plus tard, retrouvent leur acuité; elle jubile de sa vengeance un peu comme la foule assoiffée de sang qui se bouscule pour être aux premières loges de la mise à mort d’un condamné, une scène d’autant plus excitante si l’on devine que ce dernier est innocent.

Maxime TANDONNET

 

 

 

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

52 commentaires pour La curée

  1. Gérard Bayon dit :

    Bonjour à toutes et à tous,
    Je viens d’écouter l’interview de N. Sarkozy sur TF1. Ses éléments de défense semblent à priori convaincants pour des Français qui ne connaissent pas grand-chose au fond de cette histoire.
    Ce que je ne comprends pas c’est qu’en l’absence de preuves formelles et compte tenu des arguments que N. Sarkozy a sans aucun doute développé durant sa garde à vue, 3 juges d’instruction qui normalement instruisent à charge et à décharge aient pu prendre la décision de le mettre en examen sur 3 motifs très graves.
    Ce cache vraiment cette longue instruction qui s’appuie après 11 ans sur des rumeurs, des déclarations sans preuve, des confidences, des convictions ? Quelle « chance » a-t-elle d’être transformée en condamnation s’il n’existe aucune preuve avérée ?
    Si c’est pour aboutir sur un nouveau non-lieu, quelle pantomime ! De toute façon dans l’esprit de dizaines de millions de Français, le mal est fait et il se résume en : « tous pourris » !
    Les hommes politiques, notre justice et l’honneur de la France ne sortent pas grandis de ce spectacle minable.

    J'aime

    • michel43 dit :

      l » intime convictions ,voila pour les trois juges et SARKO a toujours aimer ceux qui on beaucoup d »argent

      J'aime

  2. Annick Danjou dit :

    Maxime, avez vous vu le reportage sur les prêtres pédophiles hier soir? Parfois il faut un lynchage pour faire avancer les choses et obtenir un semblant de vérité….et encore, sommes nous certains de tout savoir? Je ne suis pas pour le lynchage, certainement pas, ce n’est pas une méthode que je préconiserait, et si personnellement, je pense qu’on veut abattre Sarkozy et l’empêcher de jouer un rôle dans la prochaine élection, quand et comment saurons nous la vraie vérité???? Certains sont quand même mieux protégés que d’autres, non?

    J'aime

    • E. Marquet dit :

      Regardant très peu la TV, je ne sais pas de quel reportage vous parlez. D’ailleurs Ce genre de traque qui flatte les penchants voyeuristes de nos concitoyens ne m’attire pas.
      Mais comment peut-on cautionner « un lynchage pour faire avancer les choses et obtenir un semblant de vérité ». En émettre seulement la pensée est contraire à toute éthique. Que vous ne préconisiez pas personnellement la méthode n’empêche pas que vous la justifiiez ! Et en soi c’est déjà inquiétant !

      J'aime

  3. Ysengrin dit :

    Je ne suis pas tout-à-fait d’accord avec vous. Ce à quoi nous assistons n’est pas un phénomène spontané, du style de ceux, qui peuvent exister, et dont parle R. Girard. La foule médiatique, il s’agit en fait et très concrètement des journalistes, n’est pas du tout hystérisée, mais elle assène ses mots d’ordre, de façon parfaitement froide et calculée, en prenant une posture hystérique, censée accroître la productivité de son activité de propagande.

    On aurait tort de croire que les techniques de manipulation des opinions, des opérations de propagande, sont mortes avec les régimes totalitaires du XXème siècle. Non seulement elles n’ont jamais cessé d’exister, mais elles se sont même perfectionnées et amplifiées, grâce notamment à l’informatique.

    Ce n’est pas la crainte de revoir N. Sarkozy qui agite le parti unique, c’est la rage dont il est animé qui est le moteur de cette mise à mort orchestrée par les média, sur un mode hystérique. F. Fillon a subi le même sort il y a un an. Pour comprendre la raison profonde, il suffit simplement de s’apercevoir qu’il n’existe en réalité, et contre toutes les apparences, qu’un seul parti en France : c’est la gauche, et ce parti est issu de la révolution française. Tout le reste n’est qu’illusion. Pour qu’il y ait les apparences de la démocratie, il existe d’autres partis, qui peuvent parfois accéder au pouvoir, comme N. Sarkozy, qui fut président de 2007 à 2012. Mais il existe une ligne rouge, infranchissable : il faut être docile vis-à-vis des principes de la gauche, et suivre ses grandes directives sans renâcler, sinon… Et sans doute N. Sarkozy, pour n’avoir pas été assez docile durant son mandat, est mis à mort sans état d’âme, et avec cette rage propre à la gauche (souvenez-vous, entre autres, de la déclaration du général Westermann), toujours bien vivante de nos jours.

    Notons au passage que l’on retrouve toujours les mêmes déclencheurs de ce lynchage médiatique : Le canard enchaîné (en 1981 avec Giscard et 2017 avec Fillon), le PNF (parquet national financier) contre Fillon et Sarkozy, et tous les médias qui suivent dans le sillage. Nous n’avons rien à envier à la défunte URSS, autre que d’espérer ardemment que ce régime totalitaire et corrompu connaisse le même sort et s’effondre comme elle, ce qui, au vu des grands indicateurs sociaux et économiques, ne saurait tarder.

    Aimé par 1 personne

  4. Geneviève Boyer dit :

    Mais où voyez-vous que ce serait « la foule » c’est à dire le peuple, qui demande et redemande du sang ? Vous avez débuté l’article en pointant le comportement des médias : c’est eux la meute, c’est eux qui, à 100%, jouissent de prélever sur Sarkozy (coupable ou non), des morceaux de chair.
    Il suffit de zapper sur les chaines télé de propagande désinformatrice : on est submergé par un déferlement de haine. Mais c’est LEUR haine, la haine des exécutants médiatiques, qu’ils ne peuvent déverser QUE sur des cibles autorisées, et Sarkozy en est une. Il n’est ni noir, ni musulman, et plus catholique que juif.

    J'aime

  5. Citoyen dit :

    Concernant les médias, il faut bien que quotidiennement ils trouvent leur os à ronger …. Sinon ils tomberaient très rapidement en état de manque … Ce qui serait mauvais signe, ils finiraient par raconter n’importe quoi, pour s’occuper …

    « Qui peut être assez stupide pour imaginer qu’il ait l’intention de briguer un retour en politique politicienne? » …….. Euh, Maxime, j’ai la mémoire qui flanche …… éclairez-moi … Il ne s’était pas présenté à la dernière primaire ?…. ou alors, j’ai des hallucinations …. Va falloir que je prenne du repos …

    J'aime

  6. E. Marquet dit :

    A quoi vous attendiez-vous ? L’acharnement médiatique n’est que la mise en scène des désirs malsains d’une société en décomposition instrumentalisée par un pouvoir régalien qui ne sait plus où il habite, un parlement qui n’est que l’ombre de lui-mème, et un pouvoir judiciaire dont certains membres sont totalement idéologisés.
    Je ne sais pas ce qui peut ou non être reproché à NS, et en fait là n’est pas la question semble-t-il, le but est visiblement de lui faire mordre la poussière par tous les moyens. Ce lynchage sert quels intérêts ? On ne manque pas de petits Fouquier-Tinville en France.
    La présomption d’innocence a-t-elle toujours un sens, puisque même la justice la bafoue régulièrement ? La garde à vue, dans un cas comme celui-ci, n’est-elle pas déjà un appel à la vindicte populaire ?
    Je crois qu’on perd de plus en plus la saine mesure des choses, et la justice gagnerait en sérénité si elle était plus discrète. La promiscuité entre politique, justice, journalisme,police et autres corps constitués est délétère.
    Nous devenons des spectateurs atterrés de ces déballages permanents, et ne voulons pas être les « tricoteuses » de notre époque. Mais qui nous écoutera ? Sûrement pas les censeurs d’aujourd’hui qui légifèrent sur tout et n’importe quoi pour restreindre nos libertés, faute sans doute d’avoir une vision d’avenir pour notre pays.
    Infinie tristesse.

    J'aime

  7. Fredi M. dit :

    Personnellement, je n’ai pas le moindre espèce de doute sur la nature des accusations dont il fait l’objet.
    Ressenti positif qui s’explique très bien mais ressenti tout de même qui n’a pas plus de valeur que le ressenti inverse.

    J'aime

  8. Zbignew dit :

    Ca va être dur à prouver.
    Bechir saleh a étrangement pris 6 balles dans le buffet. Et Djouri vient d’être plongé dans le coma pour une « maladie cardiaque ». Manque plus que Takkhiedine glisse sur un savon et se casse par accident la colonne vertébrale pour que l’affaire soit réglée. Pour l’ancien ministre du pétrole Libyen, ce con a voulu apprendre à nager dans le Danube.

    C’est comme pour l’affaire Karachi, on ne saura rien, reste juste des salariés morts et quelques militaires français qui se sont suicidés… mais qui se soucie des sous fifres ?

    Aimé par 1 personne

  9. Vu du Mont dit :

    Un certain porte parole : « cela démontre qu’il y a une justice en France ». C’est surtout un jugement avant l’heure et un a priori! Dans la bouche d’un avocat, c’est mal venu!
    La justice est dite quand on arrive au bout d’un processus pas avant.
    Mais qu’un certain porte parole soit médiocre, c’est visible, ça c’est sûr!

    J'aime

    • astrojournal dit :

      On ne parlera de justice que s’il y a un procès, ce qui n’est pas du tout certain.

      J'aime

  10. Il est irréaliste de penser que NS aurait pu été assez stupide pour se mettre dans les mains de Kadafi. Il y a bien d’autres possibilités pour récolter des fonds. En revanche il faudrait éclaircir l’identité des donateurs de Macron !

    Aimé par 1 personne

  11. Jean-louis Michelet dit :

    Deux questions
    Avez-vous déjà jeté des grains de blé dans un poulailler rempli de poules et de poulets,
    et bien que voit – on et qu’entend – on ?
    Et bien, la même chose qu’actuellement sur Nicolas Sarkozy…mais on ne sait pas qui jette les poignées de grains….dans l’immédiat.

    J'aime

  12. Colibri dit :

    « Calomniez calomniez il en restera toujours quelque chose… » (Francis Bacon,1561-1626)

    J'aime

  13. Roland dit :

    « Il n’y a pas de fumée sans feu » il n’y a pas pire expression. Je crois qu’un proverbe chinois dit «  la calomnie c’est comme le charbon même s’il ne brûle pas il laisse des traces ». Un détail de l’histoire : N Sarkozy est intervenu avec un’mandat de l’ONU.

    J'aime

  14. Janus dit :

    Quelle que soit la réalité des actions reprochées à M. Sarkozy , la formule romaine s’applique à lui : « La roche tarpéienne est proche du Capitole » . Et si comme vous, je déplore l’hallali médiatique et le comportement d’une justice politisée et aux ordres de la gauche la plus sectaire contre Sarkozy, je déplore tout autant l’Islam de France et UOIF, le débat tronqué sur l’Identité, l’ouverture aux seconds couteaux du socialisme, le karcher resté dans le coffre, l’explosion de la dette publique sous son gouvernement, l’absence de réformes sérieuses menées à terme, l’entrée dans le commandement intégré de l’Otan, le traité de Lisbonne, le « casse-toi pauv’ con » et les diverses trahisons du programme de campagne etc, etc.
    Depuis la mort de Pompidou, nous descendons d’année en année vers les abysses avec des dirigeants qui n’attirent ni ne méritent le respect.
    Je déplore encore plus l’absence de combativité de la droite (qui n’est plus qu’un centre-gauche de castrats), qui abandonne tous ses héraut en rase campagne des lors que le camp du bien sonne l’hallali.

    Aimé par 2 personnes

  15. Mildred dit :

    Monsieur Tandonnet,
    Il n’y a pas le moindre doute possible, nous assistons bel et bien, et en direct, à la mise à mort d’un ancien président de la République française !
    Et la foule en redemande. Alors qu’importe que les accusateurs soient des « personnages douteux ou anciens notables d’une dictature féroce » ? Seul compte le résultat.

    J'aime

  16. Koufra dit :

    Bonjour Maxime,

    Je n ai jamais eu de sympathie particulière ou d agressivité particulière pour M. Sarkozy.

    Je relève néanmoins qu’il convient d être prudent sur ces accusations car historiquement on se rappellera que Sarkozy a déjà été victime de ce type de cabale avec des oreuves truquées lors de l affaire clearstream.

    Je connais bien la Libye, pour y travailler avec quelques intermédiaires locaux.

    Il n y a à ma connaissance aucune preuve de quoi que ce soit, uniquement des déclarations de kadhafistes liés aux anciens services secrets et de marchands d armes.

    Il y a également les carnets de l ancien ministre du pétrole qui est décédé dans des circonstances obscures. Néanmoins, si on avait voulu le tuer pour le faire taire, pourquoi laisser ses carnets sachants que ces carnets étaient connus. Dans le contexte libyen et compte tenu de la personnalité de m. , il y a de nombreuses autres raisons de le tuer. Il n est pas à exclure que ses carnets aient été « modifiés » à des fins d implication. Quoi qu’il en soit, ces carnets restent du déclaratif, ce n est pas une preuve.

    Néanmoins, à mon sens, il y a probablement complot,non pas pour l empêcher de revenir mais pour les motifs ci dessous.

    Je me demande si il n y aurait pas un lien entre les récents témoignages contre NIcolas Sarkozy et la candidature de Seif el islam a la présidence libyenne.

    3 possibilités (pas forcément incompatibles entre elles)
    _ NS est coupable (mais attention je rappelle qu’il a déjà été victime d’un complot cf clearstream )
    _ c est Macron qui décide de sacrifier Sarko dans la perspective du retour au pouvoir des kadhafistes. Il sacrifie un pion qui a fait tuer son père pour servir de bouc émissaire et que la France puisse reprendre ses bonnes relations de proximité avec Saif el islam.
    _ les cercles kadhafistes veulent faire payer à la France son intervention ou empêcher la France de bloquer leur retour au pouvoir. Si c’était le cas , leur stratégie viserait alors à mettre à mal la position de la France au Sahara Sahel et probablement a permettre à une puissance tiers de venir concurrencer l influence française dans cette zone. La future base navale militaire russe de Tobrouk donne une idée de qui est la puissance qui arrivera dans le taxi de Saif.

    https://www.algeriepatriotique.com/2018/03/05/moscou-categorique-haftar-veut-base-russe-a-tobrouk/

    Enfin si Sarkozy avait réellement accepté 50 millions de $ de monsieur kadhafi, pour mordre la main qui nourrit ? Et si il existait des preuves monsieur kadhafi les auraient rendues publiques pendant la guerre et devant l onu….

    Amitiés

    Koufra

    J'aime

    • xc dit :

      Je dirais même que s’il existait des preuves, Kadhafi aurait fait savoir à Sarkozy qu’il les détenait, qu’elles étaient en lieu sûr, et seraient livrées au public en cas de guerre menée par la France contre la Libye, que le leader libyen soit en vie ou pas.
      Et il n’y aurait pas eu de guerre.

      Aimé par 1 personne

  17. atoilhonneur2 dit :

    Bonjour Maxime,
    « Personnellement, je n’ai pas le moindre espèce de doute sur la réalité des accusations dont il fait l’objet » ??? Y a pas erreur dans la formulation ?

    Pour le reste, rien à ajouter, c’est parfait !
    cdlt,
    Corto

    J'aime

  18. astrojournal dit :

    Ecoutez Maxime, l’on ne va pas pleurer sur son sort. S’il n’avait pas été corrompu, il n’en serait pas là aujourd’hui. Certes, il n’est pas le seul. Thierry MEYSSAN affirme, dans son dernier bouquin, que KADHAFI a donné à Ségolène ROYAL la moitié de la somme donnée à SARKOZY. Mais bien sûr personne n’enquête de ce côté-là.
    Ce que je reproche le plus à SARKOZY, c’est sa guerre en Libye, le fait qu’il est ordonné le bombardement du palais présidentiel, ce qui a entraîné la mort d’enfants et petits-enfants de KADHAFI. Cela s’appelle un crime de guerre et mériterait le tribunal international. Mais de ce côté-là, il est tranquille. Ce tribunal n’est bon que pour les « rois nègres », n’est-ce pas ?

    Aimé par 1 personne

  19. Roland dit :

    La meute des anonymes hurle sur les réseaux sociaux. Les médias, grâce à ceux qui s’y répandent de plateau en plateau, manipulent l’information et distillent leurs analyses vipérines. On sonne l’hallali en non-stop avec moult détails. Le commentateur de TF1 se croyant même obligé de dire que NS avait dû enlever sa ceinture et retirer ses lacets durant sa garde à vue ! On ose se dire journaliste, c’est abject.
    Il suffit aussi de lire les tweets d’un ancien haut magistrat bien connu qui tient un blog souvent à la gloire de notre président actuel mais dont la haine féroce envers N Sarkozy est viscérale pour se rendre compte de la déliquescence de notre société et de la justice en particulier. Plus aucun recul ou objectivité, NS est condamnée a priori.

    Je ne sais pas combien de temps cela va encore durer mais le futur me fait un peu peur (euphemisme).

    Aimé par 2 personnes

  20. michel43 dit :

    pour MOI, ,il n’y a pas de fumer sans feu,, SARKO est un hypocrite ,qui sait très bien manœuvrer ,voyer l » affaire de la Libye ,on le reçois avec les honneurs et ensuite on le massacre ,Apres ,cette affaire d’argent ,ou se mêle des gens fortuné ,qui tripatouille et magouille dans tout ,je ne pense pas ,que lui a mis les mains dans le cambouis mais peut être ,son entourage ,,,,,puis bientôt , l « affaire bing-mallions ,la encore ,il va s » en sortir ,les autres payerons l » aditions ,ce qui a écœurer beaucoup de gens ,nous savons tous que SARKOZY aime l’argent ,NON ,c’est normal que la presse écrite, la télé et beaucoup de pays ,s » intéresse a l » ancien président ,sera t » il vraiment inculper au final , comme celui qu » il a trahie , CHIRAC ? CERTAINS HYPOCRITES Raffarin – Debré-et autres ,quand a la destructions de son image , il y a longtemps quelle elle est détruite ,Suite au prochain numéro

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.