« Les heures sombres », chef d’oeuvre

Cette après-midi, à la séance de 14h50, la salle 21 d’UGC Bercy était pleine à craquer pour regarder « les heures sombres », ce qui prouve que dans ce pays la passion de l’histoire et la flamme de la résistance brûlent toujours. Le film dure deux heures. Le scénario commence avec la nomination de Winston Churchill comme Premier ministre de sa majesté, le 10 mai 1940, au moment où commence l’invasion allemande de la Hollande, la Belgique et la France. Il raconte la froideur de la Chambre des Communes face au discours du Premier ministre qui n’a rien d’autre à offrir aux britanniques que « du sang et des larmes ». Dans les semaines qui suivent, au fil de la débâcle de l’armée française, le film raconte les démêlées de Churchill avec la classe politique anglaise, les leaders de son parti conservateur, Chamberlain et Lord Halifax,  qui contestent sa volonté de résistance à l’Allemagne nazie et réclament l’ouverture de pourparlers de paix par l’intermédiaire de Mussolini. Ce film ne cache rien des moments de faiblesse et d’hésitation d’un homme seul dans l’apocalypse qui tient dans ses mains l’avenir de la civilisation. Le soutien du roi et du peuple Britannique le conforte dans sa volonté de combattre à tout prix la barbarie nazie, le « caporal » et « peintre minable »  Adolf Hitler. Le film s’achève sur son deuxième discours de guerre, trois semaines plus tard, devant la Chambre des Communes, dominé par le célèbre « we shall never surrender » qui cette fois, lui vaut un triomphe. La force du film tient à la fabuleuse performance de l’acteur principal qui fait revivre devant nous Churchill en chair et en os, et à l’intense émotion qu’il dégage, du début à la fin. Voilà un film de deux heures, dont on sort écrasé par l’émotion avec l’envie qu’il dure 3 ou 4 heures de plus. Je le recommande chaleureusement. Il faut voir ce film, version originale en anglais (sous-titrée), pour le plaisir de l’histoire, le dépaysement absolu, deux heures de bonheur devant un chef d’oeuvre, tout simplement. Je lui mets six étoiles (le maximum!): ******.

Maxime TANDONNET

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

30 commentaires pour « Les heures sombres », chef d’oeuvre

  1. Philippe Dubois dit :

    Bonsoir Maxime

    Comme promis, je suis allé le voir.
    Un chef d’oeuvre, qui prend les tripes
    Il y a même du suspense, alors que l’on connaît la fin.
    Ce moment de doute concernant les éventuelles négociations….

    J'aime

  2. Georges dit :

    Winston n’y allait jamais dans la dentelle même si les dommages pouvaient être collatéraux ,la Normandie bombardée s’en souvient ,les millions de morts Bengalis affamés pour l’effort de guerre ,les Dardanelles …….Mais quel homme exceptionnel ,c’est avec ce genre de personnage ,aimés ou détestés ,que l’Angleterre fut l’une des plus grandes puissances de l’histoire

    J'aime

  3. phillipoemen dit :

    Cher Monsieur, je ne partage que partiellement votre enthousiasme. Pour le film, d’ abord, qui au delà de la performance de l’acteur, prend beaucoup de libertés avec la vérité historique ( rien sur le sacrifice des Français à Dunkerque, qui seul a permis le rembarquement ; et cette ridicule descente de sur Winston dans le métro !). Et pour le personnage, monstre de cynisme et de bonne conscience ( les 1100 morts de Mers el Kebir ne l’empêchaient pas de dormir), prêt à tous les revirements…De Gaulle est un ange à côté ( je suis un vieux gaulliste).

    J'aime

    • Philippe Dubois dit :

      Bonsoir Maxime

      @ phillipoemen
      J’ai lu les mémoires de guerre de Winston Churchill dans une vieille édition en 12 tomes
      Il parle de Mers-el-Kébir comme l’une des décisions les plus difficiles qu’il a eu à prendre

      J'aime

    • Tracy LA ROSIÈRE dit :

      Pour compléter la réponse précédente :
      Le film retrace l’histoire d’une période comprise entre le 9 mai et le 4 juin ; Mers-el-Kebir est le 3 juillet… Donc, hors sujet !

      J'aime

  4. Vu du Mont dit :

    C’est un excellent film. Même si on connaît et que l’on sait la décision qu’a prise WC, à savoir se battre et résister, on mesure la performance de l’acteur mais aussi l’esprit patriotique qu’a su insuffler ce 1er ministre. Cela est révélateur de l’esprit des Britanniques, leur particularité.
    L’unité est fortement démontrée.
    On le note actuellement dans le Brexit, ce pays sait faire front et saura prendre une direction qui va les relancer si ce n’est en cours.
    Ca laisse réfléchir sur l’unité de notre pays qui est en débandade, pays qui a peur du mot patrie, du mot identité, des mots bien commun.La frilosité n’est pas la bonne conseillère.

    J'aime

    • Vu de Mont, j’i pensé en le voyant que la France serait aujourd’hui incapable de produire un tel film sur de Gaulle en juin 1940 ou Clemenceau en novembre 1917…
      MT

      J'aime

  5. cyrildefayet dit :

    merci Maxime et Gerard Bayon pour ce compte rendu, cela me fait envie de voir ce film, cyril de fayet

    J'aime

  6. Timéli dit :

    Moi qui suis grand amateur de belles citations, le répertoire de WC, dans ce domaine, est particulièrement riche. J’en citerai une, au hasard :  » Un pessimiste voit la difficulté dans chaque opportunité; un optimiste voit une opportunité dans chaque difficulté »… A méditer…

    J'aime

  7. ADB dit :

    Depuis mon petit village, il me faudra attendre avant d’avoir une opportunité pour voir ce film. Mais est-il si bon ? Le journal de référence affirme pourtant que c’est un navet !…

    J'aime

  8. François Martin dit :

    Le Monde et Télérama n’ont pas partagé votre avis: ils ont trouvé le film bêtement patriotique! révélateur non?

    J'aime

    • François Martin, oui, j’avais vu l’avis dévastateur de Télérama et le Monde, cela m’a poussé à y aller et je n’ai pas regretté…
      MT

      J'aime

    • E. Marquet dit :

      Oui, il suffit que le Monde et Télérama n’ait pas aimé pour qu’on ait envie d’y aller, mauvais esprits que nous sommes !

      J'aime

    • Annick Danjou dit :

      Un film que n’aiment ni le Monde ni Télérama a toutes les chances d’être bon », me suis-je dit en entrant au cinéma pour voir le « biopic », comme on dit in french in the text, que Joe Wright vient de consacrer au Winston Churchill de mai 1940.
      Oh comme j’avais raison !

      Voilà comment commence l’article de Jean Paul Brighelli

      J'aime

  9. Duff dit :

    Bonsoir/Bonjour à tous!

    Ha on est d’accord! En fait on aurait envie qu’il dure plus longtemps pour entendre Churchill en novembre 1942 dire : « This is not the end, it is not even the beginning of the end, but it is perhaps the end of the beginning. » fort du soutien (enfin) des américains.

    Mais tout ce joue dans les heures sombres, ce temps ramassé au cours duquel il est assez seul et seul conscient qu’il n’y a rien à négocier, juste la survie à organiser dans ses choix parfois horribles qui distinguent les hommes d’état des hommes de paille.

    Je vais pas souvent au ciné, mon père m’a offert à Noël une biographie de Churchill…

    Quel grand homme!
    Bonne semaine,
    cdlt

    J'aime

  10. Philippe Dubois dit :

    Bonsoir Maxime

    Je me suis promis d’aller le voir (en VF, mon Anglais est trop mauvais pour une VOST)
    Merci à tous de m’aider à tenir cette promesse

    J'aime

  11. Gérard Bayon dit :

    Bonjour à toutes et à tous,
    Je suis allé voir ce film hier après-midi, la salle était remplie au 3/4. J’en suis ressorti époustouflé par le jeu de ce merveilleux acteur (Gary Oldman) qui met en lumière dès les premières images du film, le caractère particulièrement bien trempé de Sir W. Churchill, puis le revirement de Charles VI et finalement de Chamberlain.
    Quelle belle leçon d’histoire, dommage que nos médias préfèrent faire la promotion de navets plutôt que de ce genre de film. Comment ne pas encourager nos scolaires à aller voir ce grand film historique ?
    On devrait même imposer sa projection à nos dirigeants politiques pour qu’ils comprennent ce qu’est un homme d’Etat.

    J'aime

  12. Tracy LA ROSIÈRE dit :

    Vu aussi ce film. Je confirme votre avis : c’est un film qu’il faut aller voir et encourager les jeunes à y aller aussi : c’est l’histoire d’une incroyable « mobilisation » par les mots, un plaidoyer contre l’esprit de renoncement et de soumission. Oui, l’acteur est éblouissant!
    Il est bon de se remémorer les paroles du fameux discours sur lequel s’achève l’histoire :
    « Nous irons jusqu’au bout. Nous nous battrons en France, nous nous battrons sur les mers et sur les océans, nous nous battrons dans les airs avec une force et une confiance croissante, nous défendrons notre île quel qu’en soit le prix, nous nous battrons sur les plages, nous nous battrons sur les terrains d’aviation, nous nous battrons dans les champs et dans les rues, nous nous battrons dans les collines.
    Nous ne capitulerons jamais. »

    J'aime

  13. Cyril45 dit :

    Je suis allé le voir dès sa sortie et mon avis corrobore le vôtre, Maxime. Qui plus est avec des moments d’humour à l’image de ce redoutable bretteur des mots que fut lord Winston Leonard Spencer-Churchill.
    Allez, faisons un vœux puisqu’il est encore temps : que les professeurs emmènent leurs élèves voir ce chef-d’œuvre.

    J'aime

  14. Infraniouzes dit :

    Je suis bien d’accord avec vous. J’ai vu le film (VF) et j’étais enchanté du début à la fin. L’histoire bien racontée, même sur une très courte période, est passionnante. J’espère que beaucoup de jeunes qui ont la 2ème guerre mondiale à leur programme, lâcheront pour instant leur tablette, et feront l’effort d’aller le voir.

    J'aime

    • Infraniouze, j’ai l’impression que ce film va battre tous les records de spectateurs si l’on en juge par le nombre des contributeurs de ce blog qui l’ont vu!
      MT

      J'aime

  15. Anonyme dit :

    Si seulement ce film pouvait amener à réfléchir bien des Francais ……

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s