Souviens-toi

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Image | Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

22 commentaires pour Souviens-toi

  1. Sganarelle dit :

    Conclusion?
    Combien de temps nous reste-t-il encore avant d’oublier que la France a existée avant qu’elle ne soit plus qu’un « hexagone ? « 

  2. Infraniouzes dit :

    Dans toute cette affaire, on oublie qu’un homme politique adulé par les Français, Georges Clemenceau, a fait signer de force à l’Allemagne un traité assorti de réparation ahurissantes. C’étaient les germes du futur conflit. En sommes la Grande guerre a été déclarée par des politiciens mal informés, conduites par des généraux faisant la guerre à l’ancienne, et terminée par des politiciens ivres de revanche.Heureusement pour ces gens, la glorification permanente des 1,5 millions de poilus tombés au champ d’honneur, a permis de passer à travers les gouttes. Bien de lourds secrets restent à dévoiler. Qui en aura le courage ?

  3. Annick dit :

    Bonsoir Maxime,

    Vous avez trouvé le plus bel hommage, digne et silencieux, que puissent rendre ceux qui ont la France chevillée au cœur à tous ces hommes dont le sang a coulé pour défendre notre liberté, nos valeurs. Les vraies valeurs, pas celles dont nous saoulent les apparatchiks qui passent leur temps à accaparer micros et caméras pour essayer de nous modeler la cervelle à leur convenance.

    La lâcheté de ces bonimenteurs les a tous laissés bouche cousue face à ce qui s’est passé ce 11 novembre sur la tombe du soldat inconnu. Preuve est ainsi faite qu’ils ne sont que de tristes arrogants sans envergure, incapables de guider notre destin. Honte à eux !

    Amicalement,

  4. Timéli dit :

    Si, avec le temps, on fait ce qu’on veut des souvenirs, nous ne devons pas oublier que tous ces soldats, français et étrangers, qui se sont battus, souvent malgré eux, pour que nous soyons libres aujourd’hui, ont droit à notre respect éternel.

  5. Anonyme dit :

    Gouverner c’est prévoir en retenant les leçons de l’histoire ,faudrait donc éviter , actuellement,de s’acoquiner avec des puissances financières qui ne pensent hypocritement qu’à notre destruction .

  6. Philippe dit :

    Bonsoir Maxime, bonsoir à tous,

    Pour ma famille ce souvenir a de l’importance, notre arrière grand-père fut un de ces héros anonymes, il fut de toutes les grandes batailles de ce conflit, jusqu’à être blessé lors de l’offensive du 18 juillet 1918 dite deuxième bataille de la Marne.
    Tel un vrai héros il n’en parlait que très peu, et il ne retrouva le sommeil complet sans faire de cauchemars qu’à partir de 1924.
    J’ai assisté à ses obsèques en 1982, et j’ai vu une dizaine de ses camarades pliant sous les décorations et faisant preuve d’une humilité extraordinaire.
    Et sa fille ma tante fut une résistante de la première heure, donc pour nous honneur et patrie sont des mots clés. Nous ses arrières petits enfants, avons inculqué ces mêmes valeurs à nos enfants.
    La nation, la patrie, le drapeau, l’hymne nationale, l’honneur, la probité, la loyauté sont pour nous des mots sacrés.
    Le devoir de mémoire est important, connaitre son histoire et le sacrifice de ses ancêtres pour être et demeurer libre est capital. Sans ces connaissances nos enfants seront condamnés à les revivre.
    Pour ma part ma fille et mon fils connaissent parfaitement notre histoire de France et sont malgré leur jeune âge 31 et 24 atterrés par l’inculture de leur génération qui les traite de ringards.
    Mais l’avantage qu’ils ont, est, qu’ils ne se laissent pas intoxiqués par la désinformation actuelle.
    « L’ignorance c’est le début de l’esclavage et de la naïveté! »

  7. cyril dit :

    bravo et merci à tous ceux qui se sont battus en 1914-1918 pour sauver la France de l’ennemi.
    cyril

  8. H. dit :

    Bonsoir Maxime,

    Souvenons-nous en effet. Pour ceux intéressés de savoir comment l’armistice a été vécue par les poilus et par la manière dont la démobilisation a été faite, je recommande la lecture du livre de Bruno Cabanes à « L’univers historique » (Seuil) « La victoire endeuillée ou la sortie de guerre des soldats français » (1918-1920). Encore une fois, un travail sérieux d’historien met une nouvelle fois à bas la vision idéologique de la chose (comme la confusion savamment entretenue entre les mutinés* et les fusillés pour l’exemple malgré le livre éponyme du Gal Bach qui fait référence en la matière. J’ai encore lu dans un quotidien un délire sur ce sujet).

    Bonne soirée

    *Qu’on soit d’accord ou non, la mutinerie en temps de guerre est quelque chose de grave et, il y a 100 ans, était punie de mort. Il fallait du courage pour se mutiner mais ceux qui l’ont fait savaient à quoi ils s’exposaient. Les fusillés pour l’exemple, eux, ont été exécutés (officiers compris) parce que des textes ignominieux avaient été pris avant la guerre pour « lutter » contre le défaitisme et la lâcheté. Ceux-là ont payé chèrement la bêtise officielle. Il convient de ne pas les confondre. Contrairement à ce qui a été ou est encore avancé, le sujet n’a jamais été tabou ou censuré (https://fr.wikipedia.org/wiki/Soldat_fusillé_pour_l'exemple).

  9. Jordi dit :

    Respect aux morts pour la France

  10. Gérard Bayon dit :

    Bonjour à toutes et à tous,
    Oui, je me souviens de l’époque :
    – où enfant, nos parents nous apprenaient à respecter les personnes âgées, à leur céder spontanément et en les saluant une place assise dans les transports en commun , où l’on apprenait chaque jour à l’école primaire une leçon de « morale » et plusieurs couplets de la Marseillaise, où il fallait « bachoter » pour préparer des diplômes, où les fautes d’expression orales ou écrites étaient corrigées sur le champ par sa famille
    où, adulte, les valeurs de l’honnêteté, de l’entraide, du travail, de l’argent avaient un sens.
    Aujourd’hui je ne suis devenu qu’un indigène dans mon pays.

    • Colibri dit :

      Tout n’est pas perdu. Dans le train du vendredi soir Corte Bastia il n’y avait plus de places assise ce jour-là. Deux jeunes étudiants anglais nous ont laissé leur place. Dans le métro de Toulouse ce matin là il n’y avait pas de places assises. Deux jeunes femmes voilées nous ont laissé leur place. Les deux fois je m’en suis réjoui et attristé. Nous avons l’air si vieux que ça?

    • Cyril45 dit :

      Comme je vous comprends. J’ai parfois l’air d’être regardé comme un vieux c.. (et je ne suis pourtant pas très âgé) lorsque j’ouvre les portes pour les dames. Qui d’ailleurs apprécient !
      Cordialement.

    • Sganarelle dit :

      Je sais que cela ne console pas mais vous n’êtes pas seul à vous sentir étranger chez vous tant que vivra encore une certaine génération élevée dans l’amour de la patrie et dans le respect de l’autre.
      Si la vie et le monde n’étaient pas tendres autrefois et parfois pires , les mentalités la culture les codes du comportement n’étaient pas les mêmes et ça change tout au quotidien , un monde a disparu dont il ne reste pas grand chose.
      Toutefois le  » c’était mieux avant » est tout aussi ridicule que les slogans ou les livres qui clament le contraire pour la bonne raison que certaines choses étaient mieux et d’autres non et que faire une généralité est stupide. . Il en va ainsi des progrés de la médecine et de la chirurgie mais quid de la pollution galopante ? . Que dire de la vie quotidienne actuelle en société et peut-on dire que la pléthore d’informations vraies ou fausses soient une contribution au bonheur de l’individu?
      Chaque époque a ses bons et mauvais côtés évidement, mais ce qui irrite au plus haut point ce sont les jugements d’une postérité incapable de se replacer dans le contexte.
      Ne pourrait-on par souci d’objectivité relater les faits sans prendre position avec des comparaisons modernes?
      il est impossible avec la mentalité actuelle de se mettre à la place de cette géneration pour laquelle l’honneur et la défense de la patrie étaient fondamentales. Et nous qui avons entendu leurs récits et souffert de leurs plaies nous sommes le plus souvent aussi imperméables aux conteurs actuels qu’à ceux qui réinventent actuellement à leur profit la guerre de 40 que nous avons vécue.
      Il se mêle malheureusement toujours un peu de l’esprit moderne quand on relate les faits anciens, ainsi chaque époque détruit avec son « habillage  » ce qui était l’âme de ceux qui les ont précédés.

    • Colibri dit :

      assises

  11. Trouilhat Pierre dit :

    Merci Maurice. Âgés de resp. de 63 et 61 ans, ma femme et moi n’oublions pas.Grands mères et grands pères ont agi en ce sens. Et pour moi, la vue de tous ces villages de l’arrière pays niçois où les noms aux monument aux morts sont presque plus nombreux que les maisons. Las, il nous reste comme legs, l’espérance que les « Poilus » nous ont transmise. A propos, article du Figaro hier, sur le démantèlement des cimetières militaires de la « grande guerre » à l’expiration du bail emphytéotique . N’ y a t’il pas matière à agir pour empêcher cette forfaiture? Je sais bien que l’Etat est fauché, mais au point où on en est, ne peut on pas « nationaliser  » ces terrains? Quitte à vendre quelques appartements de fonctions de ministres, hauts fonctionnaires, ou anciennes gourgandines?
    Pierre

  12. Fredi M. dit :

    Oui ben c’est loupé…

  13. artofuss dit :

    Bravo Maxime, tout est dit pour le passé, reste à assurer l’avenir.
    Et çà…..

  14. michel43 dit :

    souviens TOI ,Mort pour la FRANCE ? notre famille a payer un lourd tribu ,pour notre FRANCE ,Nous on se souviens ,,,,depuis longtemps ,notre FRANCE a changer , est telle toujours cette FRANCE ,ou tout le monde tirait dans le même sens , et bien NON ,souviens TOI ,,,,que pour être FRANCAIS , il faut le mériter ,respecter ses traditions , ses coutumes ,et le vivre ensemble ,malheureusement ,depuis de nombreuses Années ,certains ne respecte plus RIEN ,alors, je pose cette questions , sont t « il mort pour RIEN ,,,,,

    • Colibri dit :

      A la question sont-ils morts pour rien personnellement je répondrai NON. Mais ils sont morts et leurs enfants et petits enfants ont manqué à notre pays. Avant 14/18 la France et l’Angleterre sont les deux principales puissances du monde. Après la première guerre mondiale commence notre déclin. Notre pays a été saigné à blanc. Par des hommes pour qui la mort des autres comptaient pour rien.

    • Colibri dit :

      comptait

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s