Histoires de présidents

Deux anecdotes qui en disent long sur l’évolution de l’institution présidentielle mais aussi et surtout sur l’état de la société français d’en haut sur le plan intellectuel comme sur le plan moral . Notées ici pour  y penser lors de la prochaine édition de mon livre.

…………………………………………………………………………..

RTL 30 septembre

« Politique, ton univers impitoyable ? Pas toujours semble-t-il. Dans un portrait que Le Point consacre à Christophe Castaner, ce dernier raconte comme il a décidé de quitter le Parti socialiste pour rejoindre Emmanuel Macron. Devenu depuis porte-parole du gouvernement, Christophe Castaner explique que c’est « des étoiles plein les yeux » qu’il a accepté de se lancer dans la campagne présidentielle aux côtés de l’ancien ministre de l’Économie de François Hollande. Mais au-delà d’une relation politique, la relation Castaner-Macron semble avoir un plus à en croire le principal intéressé. « J’assume cette dimension amoureuse. Mon niveau d’exigence envers moi-même est tel que si je dois avoir un chef, je dois avoir de l’admiration pour lui. Et Emmanuel est fascinant. Tout l’est chez lui : son parcours, son intelligence sa vivacité, sa puissance physique même… », confie au Point le député des Alpes-de-Haute-Provence. »

…………………………………………………………………………………………………………………………..

L’Express 30 septembre

« Alors que doit sortir jeudi prochain un livre racontant le crépuscule de la vie de Jacques Chirac, sa fille Claude dénonce un manque de respect et de dignité. « Chirac, le crépuscule », titre la Une de Paris Match cette semaine. L’hebdomadaire publie les bonnes feuilles d’un ouvrage, à paraître le 5 octobre, intitulé Président, la nuit vient de tomber. Un livre écrit par le journaliste Arnaud Ardoin, qui a recueilli le témoignage de Daniel Le Conte, un ancien collaborateur de Jacques Chirac qui l’a accompagné jusqu’à très récemment, y compris dans la maladie.  Ce livre, racontant selon Paris Match « la fin de vie du patriarche de la République », a suscité l’ire de la famille de l’ex président. Sa fille Claude Chirac, qui ne s’exprime que rarement s’est ainsi confiée dans une interview au Parisien. « Je souhaite dire – haut et fort – que ce livre a été fait à l’insu de Jacques Chirac et de sa famille, affirme-t-elle. Nous en ignorions absolument tout. Ça a été un choc assez violent d’en découvrir l’existence il y a quelques semaines. »

Maxime TANDONNET

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Histoires de présidents

  1. Timéli dit :

    Avec Macron, c’est le culte de la personnalité. Il faut le déifier pour justifier sa propre attitude et sa soumission au personnage. L’exemple de Castaner en dit long sur le sujet.
    Quant au dernier ouvrage sur Jacques Chirac, ma question est : peut-on dite tout sur tout ? Aujourd’hui, nous estimons qu’il n’y a pas de sujet tabou et que la dignité humaine est une valeur reléguée aux oubliettes. Il n’ y a plus de frontières entre ce qu’il faut dire et ce qu’il ne faut pas dire parce que nous sommes plongés dans un monde où le respect de l’autre existe de moins en moins et où le voyeurisme s’est installé (probablement parce qu’il est vendeur).

  2. Mildred dit :

    Et pendant qu’on s’intéresse aux histoires – plus ou moins glauques – de nos présidents, on laisse l’État vendre la France à la découpe sans dire un seul mot !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s