De mieux en mieux…

Aujourd’hui, la petite phrase du président Macron sur les kwassa kwassa fait la une de l’actualité, soulevant un torrent d’indignation médiatique générale. Personnellement je ne comprends pas ce qu’il a voulu dire. Je trouve que cette déclaration n’a rien de drôle; mais elle n’a rien de monstrueux (criminel) non plus; elle est juste un peu bébête. Et lors, vous vous attendiez à quoi? Hier, grâce à sa poignée de main médiatisée, il était le « héros » du monde occidental, le sauveur de l’humanité. Aujourd’hui, avec sa mauvaise blague, il est retombé soudain et fait figure de paria de la France bien pensante. Et ainsi tourne la roue de la crétinerie ambiante. Effacés les 5 à 6 millions de chômeurs, l’abominable violence quotidienne, le risque terroriste et les 250 victimes sur le sol français, la crise migratoire européenne, dont plus personne ne parle, la ghettoïsation des banlieues et la terreur qui y règne au quotidien, les massacres de daesh au Moyen-Orient, la persécution des coptes en Egypte… La France s’enivre d’anecdotes, de polémiques, d’idolâtrie imbécile d’un jour et de lynchage complaisant le lendemain. Mais un jour, la bêtise, la bêtise suprême, la bêtise obsédante, dominante, comme un baril de poudre, va nous exploser à la g… à la figure pardon. Restons polis.

Maxime TANDONNET

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

46 commentaires pour De mieux en mieux…

  1. Annick dit :

    Bonsoir Maxime,

    Pour une fois qu’il ne tortille pas la réalité…

    Quant à Trump, son bon sens lui souffle peut-être qu’il conviendrait, comme dans toute expérience scientifique, d’examiner la théorie et la contre-théorie avant de se lancer dans ce qui pourrait se révéler une folie.

    La climatologie est une science toute neuve, sans assez de recul pour vraiment en tirer une quelconque conclusion.
    A ce jour, nous n’avons que des théories qui, comme toutes théories sont vouées à être démenties ou amendées.
    D’autant que,
    – d’une part le GIEC qui nous abreuve de ses alarmes est une agence de l’ONU, dont les « experts » ne sont pas de grands génies,
    – d’autre part, des scientifiques reconnus et spécialistes du climat, restent beaucoup plus prudents sur le « prétendu » réchauffement en affirmant qu’au niveau des connaissances actuelles et de la possibilité d’observation depuis les relevés spatiaux (depuis 1970) , on ne peut rien prévoir sur une si courte période.
    Certains pensent aussi que nous nous dirigerions vers une légère glaciation.
    Bref, rien n’est clair, donc demandons plus de justesse et surtout de sérieux dans les prévisions.

    « Le GIEC n’est PAS un organisme scientifique, mais une construction politique onusienne chargée de justifier une idéologie dont les origines proviennent des mouvements écologistes, souvent les plus radicaux. »

    https://metamag.fr/2016/10/15/lideologie-du-rechauffisme-le-plus-grand-scandale-de-notre-epoque/

    Amicalement,

    • Annick, le réchauffement ne saurait être prétendu, il est constaté, le débat porte sur ses origines même si la cause humaine est largement admise. Comment pourrait-il en être autrement vu le gigantisme des rejets dans l’atmosphère?
      MT

    • michel43 dit :

      Mme MERKEL a rouverte ses mines de charbons ,RIEN ne s’est passer ,silence de la presse ,des politiciens , TRUMP veut utiliser son charbon , les politiciens protestes ,BIZARRE tout cela

    • Philippe Dubois dit :

      @ maximetandonnet : 5 juin 2017 à 05:40

      Annick a raison, le réchauffisme est une escroquerie scientifque.
      Ce n’est pas parce que tous les médias répètent le même mensonge qu’il devient une vérité.
      Vous pouvez visionner les conférences de Vincent Courtillot, ancien directeur de l’Institut de Géophysique du Globe, relatives à la rigueur scientifique des « recherches » du GIEC.

      Les partisans du réchauffement climatique d’origine essentiellement humaine se regroupent en suceurs de subventions et en fanatiques de gouvernance mondiale, les deux n’étant pas incompatibles
      Il suffisait d’écouter Noël Mamère hier sur France 5 , qui voulait créer un tribunal international, notamment pour juger Donald Trump, ainsi que tous les récalcitrants.

    • P Dubois, bien sûr que certaines questions (notamment sur l’environnement et les ressources marines) ne peuvent trouver de solutions qu’à l’échelle planétaire, il me semble qu’entre le fanatisme anti-nation de M Mamère et le fanatisme nationaliste que reflète votre commentaire, il doit exister une troisième voie…
      MT

    • ADB dit :

      Monsieur Tandonnet, serait ce trop que vivement vous suggérer de consacrer, un jour prochain, 33 minutes de votre temps pour écouter une toute récente intervention d’un scientifique français connu et respecté, François Gervais, et dont voici le lien: https://www.youtube.com/watch?v=DBOC8lC6KBU

    • souris grise dit :

      bonjour Maxime .

      je suis étonnée de votre réponse à Philippe Dubois , en effet il a écrit un post où il donnait son avis et vous estimez que cet avis reflète un fanatisme nationaliste .je vous trouve un peu dur ….
      il y a des scientifiques qui ne partagent pas le lavage de cerveau dont nous sommes victimes 24h/24h sur le réchauffement , ils sont interdits de paroles .pourquoi ???

      je m’intéresse à l’histoire et ds mes vieux bouquins il est relaté des étés calamiteux .
      pluie , grêle , voir gelées au mois de juillet dans certaines de nos régions .je ne sais pas si ces calamités vers les années 1600/1700 étaient provoquées par l’homme ou peut-être déjà les tracteurs étaient polluants , allez savoir!!! (moment de dérision ) .

      j’ai commencé hier le livre de Gillen D’Arcy Wood l’année 1816 Tambora , le volcan qui a changé le cours de l’histoire …..et que dire de tous les autres volcans qui ont eux aussi dérouté l’atmosphère .
      je ne nie absolument pas que l’homme de notre temps n’a pas sa part de responsabilité , cependant tout comme Annick et Philippe je reste sceptique sur ce lavage de cerveau .mais suis-je pour autant une nationale populiste parce que je réfléchis , je m’informe , je m’intéresse à tant de choses ???
      encore une petite info pour la route :
      au temps de l’ex-pdt américain tous les commentaires des internautes qui étaient sceptiques sur le réchauffement étaient tous censurés systématiquement .

      amitié Maxime .
      Chris .

    • Chris, il me semble que l’homme est en train de détruire la planète, par la surpopulation, la pollution de l’air, la destruction des ressources marines. Je le vois de mes propres yeux avec la dévastation des massifs de coraux et les ressources en poisson de plus en plus rares. Sans même rentrer dans le débat du réchauffement climatique (pour ma part, je pense que c’est une évidence), on ne pourra sauver la planète que par une prise de conscience planétaire. C’est pourquoi la vision nationaliste (on règle tous les problèmes de l’univers en franco-français) me semble relever elle-même de l’idéologie, voire d’une sorte de fanatisme au regard des dangers qui pèsent sur l’humanité et des enjeux de sa survie pour les siècles à venir. Je vous rappelle que l’on a pu sauver les baleines, menacées d’éradication totale il y a 20 ans, que par un traité international
      Amitiés
      Maxime

    • annick danjou dit :

      Il est d’ailleurs bien évident que la Chine ne va pas se mettre les USA à dos et que sans vraiment dire les choses ouvertement, les chinois feront comme ils voudront. Oui moi aussi je pense que c’est une escroquerie et que certains s’en mettent plein les poches sur le dos des pauvres gens naïfs qui se sentent mieux après avoir mis leurs cartons dans un container spécial. Quand nous avions une maison, j’allais à la déchetterie et tout ce qui n’avait pas de container spécifiques était mis dans le « tout venant ». Ah ça en dit long, le tout venant…on nous prend pour des billes. Quant aux chinois et aux indiens, allons nous les empêcher de se développer? Les vélos c’est terminé, chacun à sa voiture et le confort électrique à la maison. Va t’on leur dire que eux ne peuvent pas alors que nous vivons dans le confort???? Tout ceci est de l’esbrouffe et Trump n’est peut-être pas si idiot qu’on veut le faire croire. Allègre était très à la pointe, il y a laissé sa santé, Courtillot travaillait avec lui. Mais ceux là on leur ferme le clapet, ils n’ont pas le droit au chapitre. Combien de naissances par jour en Afrique, à Mayotte et ailleurs, qu’est ce qu’on va faire de tout ce monde si la planète étouffe? Rien n’est fait sérieusement et on veut nous faire croire que nous sommes tous coupables!!! Moi je ne crois plus tous ces beaux parleurs.

    • annick danjou dit :

      Pour continuer dans le même registre, je trouve ce matin cet article intéressant qui montre à quel point justement on se fout de nous.

      Marc Le Menn07/06/2017
      Comme il l’avait promis, Trump est sorti de l’Accord de Paris sur le climat. Il a osé rompre le tabou, sortir du camp du bien pour clamer haut et fort que l’avenir de l’économie américaine compte avant toute chose. Il n’en suffisait pas plus pour que Macron et Hulot prennent la tête d’une sainte inquisition contre le mécréant, cherchant à rameuter
      des troupes et à lever le peuple en faisant croire qu’ils avaient réglé le thermostat de la planète au dixième de degré près, et que tout est remis en question.
      Notre Président est allé jusqu’à lancer cet appel : « À tous les scientifiques, ingénieurs, entrepreneurs, citoyens responsables déçus par la décision des États-Unis : venez ici avec nous pour travailler ensemble à des solutions concrètes pour notre climat et notre environnement. » Avant de lancer sa guerre sainte, selon un communiqué de
      l’Élysée, vendredi dernier, il est même allé demander l’onction et l’aide papale, durant un vibrant appel téléphonique.
      Pourquoi Trump a-t-il déclenché une telle hystérie ? La semaine précédente, un groupe d’investisseurs institutionnels (dont de grandes banques) qui contrôlent 18 milliard de dollars d’investissements a demandé aux membres du G7 et du G20 de continuer à combattre le changement climatique et à soutenir l’Accord de Paris,
      promettant d’investir dans les énergies renouvelables si les gouvernements leur garantissent un maximum de bénéfices, en appliquant le prix du carbone le plus ambitieux possible sur les consommations énergétiques. Je vous laisse donc deviner qui, au final, paiera la note.
      L’économiste Nicholas Stern, auteur d’un fameux rapport sur l’économie et le climat sorti en 2006, et investisseur dans une compagnie espagnole fabricante d’éoliennes, a dit récemment qu’il faudrait 4.000 milliard de dollars par an de taxe carbone pour sauver le monde du CO2.
      Avec de telles sommes qui échapperont au monde de la finance, seul Trump pouvait oser sortir de l’accord !
      La Chine et l’Inde ne l’ont pas dénoncé. Elles sont restées dans le camps du bien. Et pourtant, selon l’Institut pour larecherche sur l’énergie, entre 2005 et 2015, leurs émissions de gaz carbonique (CO2) ont augmenté de 4.105millions de tonnes, alors que celle des États-Unis baissait de 623 millions de tonnes, notamment suite à
      l’exploitation des gaz de schiste. Il faut savoir, également, qu’au grand dam des Européens, une centaine de nouvelles centrales à charbon sont planifiées en Afrique et, d’ici 2030, l’Inde va faire de même avec 340 nouvelles unités, pour 178 GW de nouvelles capacités. Mais ça, évidemment, la presse officielle se garde bien d’en parler.
      Ce que nos inquisiteurs ont peut-être oublié, c’est qu’à la base de tout cela, il y a de la science, et que pour en arriver à la situation actuelle, celle-ci a été largement manipulée. Seulement, aux États-Unis, les républicains ont repris la main sur les organismes qui produisent des informations alarmistes, et Trump a sonné l’heure du « game is
      over ».

    • michel43 dit :

      alors, tous contre TRUMP..;et pourtant Mme MERCKEL a rouverte ses mines de charbon ,QUI A HURLER ?

    • annick danjou dit :

      en voici un autre:
      http://fr.irefeurope.org/4487

      Je comprends Maxime vos inquiétudes et vos arguments, cependant ,croyez-vous vraiment en un accord planétaire? Vous qui fustigez les inconscients, les profiteurs et le troupeau bêlant. Il ne faut pas rêver quand même! Je signe des pétitions pour sauver des espèces en voie de disparition sans vraiment y croire, la pêche à outrance est une folie mais qui l’empêche et qui aura le pouvoir de l’empêcher depuis le temps que ça dure? Les gens se régalent avec les King crabs sans même réfléchir aux dégâts que ceux ci provoquent etc…etc… On tue les abeilles et Bruxelles n’est pas capable de s’élever contre les pesticides qui les éliminent et tout ça pourquoi, pour des sous, des sous et encore des sous. Vous n’aurez pas le dernier mot face au pouvoir de l’argent. J’ai signé une pétition pour la sauvegarde du littoral, vous croyez vraiment qu’on va empêcher les plages privées de s’installer? Chez nous une nouvelle vient de s’ouvrir, bientôt il n’y a aura plus de place pour les sans dents… Tout cela est honteux, révoltant mais je crois que ce n’est pas à notre niveau que cela se joue, nous, nous sommes les idiots qui signons les pétitions, les crétins qui recyclons, les imbéciles qui éteignons les lumières, les andouilles qui limitons le temps de la douche. regardez chaque hiver les chauffages qui fleurissent sur les terrasses des cafés et pourtant c’est interdit…Bon allez je m’arrête car cela me déprime!

  2. Georges dit :

    L’employé de banque à le droit de Colucher ,moins à notre époque qu’à celle de duduche.

  3. Frederic_N dit :

    Puisque vous autorisez le débat, alors je me permets de persister .
    Car ce que vous ne voyez pas, c’est qu’à force de dénoncer la com… vous abondez de fait dans le sens de ce que vous dénoncez. Pire vous le renforcez. Et sur deux points :
    D’abord il n’est pas vrai que Macron soit présenté en sauveur du monde occidental – le Monde n’a pas du tout apprécié la réception de Poutine. Pas vrai non plus qu’il fait figure de paria de la France bien pensante . Vous vous abusez vous même en parlant de la sorte. Rien qu’un coup d’œil à la presse montre que la dite affaire ( delaquelle je ne sais rien, car je n’ai pas de temps à perdre) ne fait la une d’aucun journal. Elle fait l’objet d’une brève ici et là . Point.
    Vous exagérez . Mais en exagérant vous plaidez contre la cause que vous défendez. Ce que vous oubliez , c’est que vous, M Tandonnet faites partie désormais de l’univers médiatique. Tant mieux. Vous avez gagné votre place de haute lutte et nous vous en remercions. Enfin moi je vous en remercie car même si vous ne pesez qu’un gramme c’est déjà un contrepoids utile. Mais à quoi vous sert votre place si c’est pour plonger dans l’univers médiatique plus que Le Monde, ou plus que Libé ? . Car mesurez une chose : l’organe qui a accordé le plus de place aux dérivatifs que sont la moraliine en politique, la peopolisation de Macron … c’est le blog de Maxime Tandonnet .
    Pendant ce temps là : la France est en pleine recomposition politique, le PS qui l’a tant bloquée est en voie d’explosion., la croissance redémarre . Et voilà que vous vous plaignez . Un exemple

    La France vient de faire évoluer de façon radicale sa politique étrangère – pour un gaulliste cela devrait vous plaire ! Voilà qu’on reçoit Poutine pour une relation franche. Silence dans les rangs. Voilà que pour la première fois l’Allemagne s’inscrit dans une logique d’Europe de la défense. C’est proprement historique, car l’indépendance de pensée de l’Europe est à la clef . Il paraît que c’est de la pure communication ! . l’Europe fait alliance avec la Chine et l’Inde sur le climat : cela devrait vous enthousiasmer et au moins vous permettre de faire de la pédagogie auprès de vos lecteurs tentés par le climatoscepticisme. Pas un mot – la seule chose qui semble vous importer ce sont les bons mots éventuel de M Macron. Il ne s’est donc rien passé ?
    Mais ce ne sont pas les médias bien pensants qui inversent les priorités… c’est votre blog. !!

    Mais rendez-vous compte. Avec le meilleure volonté du Monde vous faites très exactement ce que vous dénoncez. A force de ne faire que de l’antipeople, vous faites du people. A force de faire de l’anticommunication, vous légitimez ceux qui ne vivent que par la com.
    Il se passe des choses dans la vie politique réelle. Que cela plaise ou non ce sont ces choses qui importent. C’est d’elles dont il faut parler . Et non des états d’âme des journalistes parisiens

    • FredericN, nous n’avons pas la même sensibilité. Là où vous pensez voir un tournant historique, je pense voir avant tout manipulation (très habile j’en conviens), illusions et désastre annoncé. Si d’ici deux ans le nouveau pouvoir prend les mesures qui devraient s’imposer, sur le contrôle de l’immigration, la sécurité, l’ordre dans les cités sensibles, la lutte contre le terrorisme et le communautarisme, la baisse massive des impôts, la libération des énergies économiques, la suppression des 35 H, la réforme de la fonction publique etc. Je serai le premier à dire que je me suis trompé et à m’en réjouir. Mais pour l’instant, la genèse, le discours, les gestes et les premiers pas de ce nouveau pouvoir me laissent penser le contraire. Nous ne sommes pas d’accord et c’est le débat démocratique, mais franchement ce n’est pas une raison pour prendre ce ton accusateur et donneur de leçon.
      MT

  4. Curmudgeon dit :

    En relisant votre billet, cette phrase énumérative m’arrête : « Effacés les 5 à 6 millions de chômeurs, l’abominable violence quotidienne, le risque terroriste et les 250 victimes sur le sol français, la crise migratoire européenne, dont plus personne ne parle, la ghettoïsation des banlieues et la terreur qui y règne au quotidien, les massacres de daesh au Moyen-Orient, la persécution des coptes en Egypte… ».

    Sur les sept items de la liste, six peuvent être rattachés essentiellement à une cause générale.

    Mais elle demeure innommée.

  5. michel43 dit :

    Rien de grave ; c’est la faute a SARKO ,MAYOTTE est Françaises ,part la volonté d » un seul homme ,voyez MARSEILLE , cette communauté est la premiere force ,et souvenez vous ,du suicide du responsable de la S.S il s’est suicidé ,de deux balles dans la tète ,doit ton dire MERCI a notre PRESIDENT…qui réveille le passer ….mafieux

  6. Curmudgeon dit :

    C’est rigolo. Les journalistes français, qui sont obsédés par les grandes écoles et les universités « prestigieuses », semblent ignorer que Trump, s’il est peut-être un peu foutraque, a été à la Wharton School of Finance de l’Université de Pennsylvanie, ce qui, quoi qu’on pense de ses décisions, laisse peut-être attendre un QI légèrement supérieur à celui de pas mal d’enre eux.

    • Sganarelle dit :

      Tout d’abord Curmudgeon cela montre le solide compte en banque de ses parents et ensuite j’aimerais que vous communiquiez ses minables résultats… Sachant qu’il est possible aussi aux cancres de tous les pays de chauffer les bancs s’ils ont les moyens matériels . D’une université américaine comme en France vous sortez avec un master ou un PHD ou même rien du tout . Pas besoin de papiers, vues les réflexions « intellectuelles » l’attitude et les goujateries du monsieur il est évident qu’il ignore les bases de l’éducation primaire de tout individu qui prétend à un niveau dit « supérieur » .
      Quant à douter de l’impact des actions humaines sur l’écosystème cela revient aux discussions de Galilée sur la terre qui tourne ; la plupart des gens n’étant pas scientifiques répète n’importe quoi qui puisse permettre de continuer à gaspiller et s’enrichir tranquillement, confondant écologie et climatologie , un scientifique écologue avec leur député « écologiste »… Ce sont les mêmes qui veulent fermer les frontières et acculer les gens à la famine en niant que tout se tient et que nous sommes reponsables et solidaires.

  7. François dit :

    Bonjour Maxime,
    J’aurais pu être d’accord avec votre billet si cette vidéo avait été un cas isolé. Or, tel n’est pas le cas :
    – Les ouvrières illettrées de GAD
    – Les costumes (la meilleure façon de se payer un costard, c’est de travailler),
    -etc.
    Bref, c’est une nouvelle sortie de notre Président qui est révélatrice de son état d’esprit : la morgue et le cynisme de l’élite vis-à-vis des « sans dent », qui ressemble aux déclarations du cabinet de M. Richard Ferrand à propos des jeunes bretons…

    • Colibri dit :

      Exact il n’en est pas à sa première blague douteuse et révélatrice de la bonne opinion qu’il a de lui et du regard qu’il porte à l’intérieur de lui sur les autres « moins bien que lui ».

  8. Gérard Bayon dit :

    Bonjour à toutes et à tous,
    2 commentaires:
    – Un Président Jupitérien ne devrait pas dire cela et devrait limiter ses saillies verbales à la remise en place de certains journalistes et commentateurs incultes et crétins. Il aurait déjà beaucoup à faire.
    – tant que les médias et réseaux sociaux donneront tant d’importance à ces « bons mots », aux images etc. qui font aujourd’hui le brouhaha médiatique quotidien, nous resteront ce peuple de midinettes décérébrées incapable de réfléchir et de se prendre en charge et qui ne va pas tarder à payer cash son insouciance.

  9. Citoyen dit :

    « Hier, grâce à sa poignée de main médiatisée avec l’autre abruti, (son nom m’échappe), il était le « héros » du monde occidental, le sauveur de l’humanité. »
    « l’autre abruti »… en l’occurrence Trump, cher MT, est un individu qui s’occupe très bien de l’intérêt du pays pour lequel il travaille … contrairement au clown de Picardie, qui n’arrive à se médiatiser qu’en serrant des mains !… Apparemment le seul sujet qu’il donne l’impression de maitriser un peu …
    Contrairement au pseudo-« sauveur de l’humanité », l’abruti en question, a compris il y a bien longtemps, que tout ce qui tourne autour des COP est un immense canular, monté de toute pièce depuis Al Gore, par les tenants de l’escrologie, en vue de se goinfrer sur les budgets qu’ils comptent capitaliser sur la culpabilisation des benêts…

  10. ann dit :

     » l’autre abruti, (son nom m’échappe) »…..
    Ne serait-ce que parce que cet homme est la cible de nos ennemis, ne vaudrait-il pas mieux s’abstenir de le stigmatiser en si mauvaise compagnie que tout le choeur des vierges de la bien pensance ?
    Cet homme élu de façon légale est traité par nos médias comme un intrus dans « le jeu », montrant en là même qu’ils sont au service d’un pouvoir parallèle au pouvoir politique qu’il cherche par leur biais à contrôler. Trump n’est peut-être pas un génie, mais il a au moins donné un coup dans une fourmilière particulièrement perverse et c’est jouissif. En effet, comment ne pas voir que si la nécessité de préserver la planète de toutes les pollutions est indiscutable, le « réchauffement climatique » et la prétention de le « réduire » ( hallucinant ! ) est une gigantesque mystification destinée uniquement à mettre en place cette gouvernance mondiale sous couvert d’accords concertés, qui nous préparerait la dictature absolue dont rêvent les Attali, BHL, Soros, avec pour les plus fragiles, migrations perpétuelles, déracinements, acculturation, atomisation des personnes….
    Trump n’y a peut-être pas pensé en envoyant péter la COP 21 mais au moins le désespoir des hautes consciences et le cinéma que nous a fait Macron se la jouant presque Churchill en 40 face à Hitler fut une des rares occasions de bien rire … méchamment j’en conviens. Ne serait-ce que pour ça, cet homme a quelque chose de génial qui semble vous échapper….

    • ann, je ne suis pas du tout d’accord, je pense que le réchauffement climatique est un drame épouvantable comme la destruction de notre planète par la pollution. On ne peut trouver de solution qu’à l’échelle de la planète, comme on a pu ainsi sauver les baleines. Cela dit, sur la forme, vous avez raison et j’ai tort.
      MT

    • ADB dit :

      Réchauffement climatique : pourquoi c’est facile d’y croire
      Réchauffement climatique : et si on se posait les bonnes questions ?
      Par Michel de Rougemont le 4/06/2017 (Article initialement publié le 20 novembre 2016.)

      Plus je me démène contre l’hystérie climatique, plus je constate que l’opinion publiée est devenue totalement insensible à toute critique. Je n’ai aucun moyen de savoir où en est l’opinion publique. Des interlocuteurs privés me disent bien qu’ils ne croient pas trop à ces histoires mais aussi, paresseux et escapistes, ils ne désirent pas en comprendre davantage et acceptent la décarbonation de la même manière qu’il est nécessaire de se purger avant une opération. Il faut bien convenir qu’y comprendre quelque chose et se faire sa propre opinion n’est pas tâche facile.

      LES CLIMATO-SCEPTIQUES QUI ARRANGENT TOUT LE MONDE

      Les plus raisonnables ne croient pas au dogme climato-anthropique1. Ils sont en général solitaires car aucun groupe ne fédère cette hérésie. Mais parmi eux, certains, plutôt agnostiques, se réjouissent des interventions décarbonisantes car cela apporte de l’eau à leur moulin à vent.

      Les pro-nucléaires utilisent sans restriction l’argument de zéro émission de matières fissiles. Je suis moi aussi pro-nucléaire, mais pour d’autres raisons, économiques, technologiques, et de pondération des risques. Je reste persuadé que l’usage d’arguments fallacieux dessert la cause que l’on prétend défendre.

      LA GRANDE CAUSE DU RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE

      D’autres sont occupés dans des affaires où un positionnement vert-frais leur donne bonne figure ; ils publient allègrement leur footprint, s’abreuvent aux subventions de toutes sortes et finissent par se croire écolo-responsables.

      D’autres encore instrumentalisent la causa climatica comme plateforme politique, le Conseil fédéral helvétique par exemple. C’est désolant de malhonnêteté intellectuelle et de manque de courage, au point même qu’ils se mentent à eux-mêmes. La climato-crédulité les arrange et ils s’en arrangent.

      Mais attention, jusqu’ici je n’ai cité que les plus raisonnables ! C’est dire que les autres le sont moins ou pas du tout.

      LES ADEPTES EXTRÉMISTES DU RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE

      Il y a les soucieux de Gaïa qui y croient vraiment et veulent à tout prix que l’humanité se positionne au dernier rang de la Nature.

      Il y a les effrayés de l’apocalypse qui s’inventent un djihad climatique : retarder le moment de la destruction ultime et se gagner des billets d’accès au paradis sous forme de certificats carbone ou autres brevets de bonne conduite. Et tuer les hérétiques, bien sûr.

      Il y a les scientifiques dont la carrière dépend de la continuation des programmes pour ou contre le climat. Ceux-ci occupent le terrain en se posant comme experts et en excluant toute recherche n’allant pas dans le sens désiré ; ils pratiquent l’advocacy research, celle qui se met au service du résultat escompté.

      Il y a les collectivistes universalistes qui voient dans la causa climatica la meilleure opportunité, le meilleur pied dans la porte, le meilleur cheval de Troie pour enfin instaurer une gouvernance mondiale. C’est par un droit écolo-climatique contraignant que les États-nations vont être réduits au rang de vassal, et les peuples au silence.

      Il y a les médias, qui jouent les vierges effrayées mais sans opinion, qui sont objectivement les idiots utiles de la causa climatica, au point même de refuser aux sceptiques et hérétiques toute possibilité de se faire entendre.

      Cela fait bien du monde n’ayant aucun intérêt à ce que ce cirque s’arrête. Pour chacun d’entre eux la croyance dans le réchauffement climatique est leur meilleure stratégie. Et on en arrive au facho-climatisme.

      Théorie considérant que c’est l’homme qui est à l’origine des modifications climatique. ↩

    • Philippe Dubois dit :

      @ ADB dit : 4 juin 2017 à 10:20
      Merci pour cet article, qui résume bien l’ensemble de l’escroquerie réchauffiste

  11. Cyril45 dit :

    C’est la première fois que je trouve M. Macron sympathique. Allez, quoi. Une simple blague de potache, lâchée dans la conversation ! Certes elle vient du président de la République.
    Il ne lui reste plus qu’à agir contre les clandestins venant à Mayotte. Après tout, les Comoriens ont voulu l’indépendance. Et maintenant ils font de la maternité de Mamoudzou, chef-lieu du département de Mayotte, la détentrice en France du plus grand nombre annuel de naissances (plus de 7 300 enfants en 2014.dont 70 % de Comoriennes).
    Désolé de paraitre un peu cynique !

  12. Mildred dit :

    A propos, monsieur Tandonnet, vous qui avez vos entrées au Figaro, pourriez-vous nous dire quelle suite a été donnée à l’appel des intellectuels intitulé : « Que la vérité soit dite », appelant à faire toute la lumière sur le crime, pour le coup monstrueux, dont a été victime une Française de confession juive, tuée et défenestrée à Paris, en pleine campagne présidentielle, dont on a encore très peu ou pas du tout entendu parler ?

  13. ADB dit :

    A propos de celui que vous ne désignez que par le vocable de « l’autre abruti » :

    Trump, qu’on est certes parfaitement libre de détester et de mépriser pour cent raisons, est en passe de s’imposer tout naturellement comme le « leader » du monde libre. Voici pourquoi.
    Par Drieu Godefridi le 3/06/2017

    Mundus senescit. Quand on suit l’actualité européenne, on ne peut pas ne pas songer à ce diagnostic sur l’Antiquité finissante : le monde vieillit. En fait notre monde — celui de la construction européenne qui n’a besoin d’autre justification qu’elle-même, celui des « dividendes de la paix » post-1989 et de l’environnementalisme triomphant — est déjà moribond.

    Pourtant, les « élites » politiques européennes continuent à parler et agir comme si de rien n’était. Il n’est pas jusqu’à la presse qui ne se soit concentrée, lors du premier périple diplomatique de Trump, sur la « bousculade » pré-photo du Premier ministre du Monténégro, ou les exigences en matière de papier hygiénique de la FLOTUS (first lady of the United States) — qui s’avérèrent finalement inventées de toutes pièces par BFM !

    Pourtant, cette excursion diplomatique de Trump hors du swamp (marécage) de Washington mérite d’être qualifiée de sidérante.

    CONTRE LE TERRORISME ISLAMISTE FACE AUX SAOUDS

    Imposer aux Saouds — qui l’ont reçu tel un empereur romain, alors qu’ils avaient dépêché un sous-fifre pour Obama, en 2016 — un discours qui non seulement dénonce sans fard le terrorisme islamique, qui les met devant leurs responsabilités propres (financières et idéologiques) dans son expansion, et qui exige de leur part des actions concrètes pour y mettre un terme, c’est ce qui n’était jamais vu depuis la conclusion de l’alliance du trône-autel saoudien et de l’Amérique.

    Tout cela, détail qui ne gâche rien, en leur imposant sans détour la féminité typiquement occidentale de Melania Trump… n’en jetez plus ! Ah si, juste un détail : la présence de Jared Kushner et Ivanka Trump, tous deux Juifs, alors que les Juifs sont en principe interdits (sic) sur la terre saoudienne.

    De là, Trump part directement pour Israël — encore du jamais vu : un plan de vol Ryad-Israël — où il se rend devant le mur des lamentations (que les Israéliens nomment désormais « HaKotel », car ils ne voient plus de raison de se « lamenter » depuis qu’ils se sont réappropriés leur lieu le plus saint), dans la partie contestée de Jérusalem.

    TRUMP À JÉRUSALEM

    Premier président américain à faire cette visite ô combien symbolique — lui permettant, à titre accessoire, de remettre entre parenthèses le déplacement de l’ambassade américaine de Tel-Aviv à Jérusalem.

    Puis, Bruxelles, où Trump s’empresse de placer les Européens, experts en morale universelle (!), devant leurs responsabilités : vous vous êtes engagés à 2% de PIB en dépenses militaires, la plupart d’entre vous ne respectez pas cet engagement, par conséquent vous obligez le contribuable américain à financer la défense européenne.

    En d’autres termes, vous êtes des tricheurs. Obama ne disait pas autre chose — il parlait de « free riders », c’est-à-dire passagers clandestins, ce qui revient exactement au même.

    La différence est que si Obama était considéré comme une star, voire adulé, en fait il n’était pas respecté. Alors que Trump a le don de « ficher » la frousse à des interlocuteurs européens qui savent ne pas pouvoir se dispenser du « parapluie » de l’OTAN…

    UNE RÉVOLUTION GÉOPOLITIQUE

    On a vu ainsi les États européens — à commencer par l’Allemagne et la Belgique — s’engager les uns après les autres à augmenter leurs dépenses militaires sans autre délai… Une révolution géopolitique dont l’importance ne doit pas être sous-estimée.

    Dernière étape, la Sicile. Trump refuse d’adouber l’idéologie environnementaliste européenne, mélange le plus abouti de science et de politique depuis Trofim Lyssenko.

    Comme je l’écrivais après le 8 novembre — jour de l’élection de Trump — bien sûr les Européens pourront continuer, seuls, à financer l’idéologie climatiste, avec 100% de renouvelable, transferts de centaines de milliards (sic) d’euros vers les pays « pauvres » (la Chine…), entre autres via le « Fonds vert ». Mais alors, et le processus est déjà enclenché, c’est un appauvrissement généralisé qui nous attend.

    LE RÔLE ESSENTIEL DE L’ÉNERGIE

    Car l’énergie est la base de tout ; que l’on persiste à en augmenter les tarifs, dans le même temps qu’ils baissent partout dans le monde, et l’exode de nos entreprises ne manquera pas de s’accroître, condamnant des millions de ménages européens déjà précarisés par une fiscalité dévorante à la « pauvreté énergétique », tout cela en ne réduisant pas d’une molécule la production de CO2 (cfr. l’Energiewende allemande). L’obscurantisme à l’état pur.

  14. Io dit :

    Panem et circences. Je crois malheureusement que nous en sommes là.

  15. Ghislain dit :

    Oui, vous avez raison, cette blague n’est pas aussi malveillante que certaines saillies (plus ou moins drolatiques) de Jean-Marie Le Pen (confer « Monseigneur Ebola peut régler ça en trois mois », par exemple).
    Mais elle révèle une désinvolture, une inconscience coupables. Évidemment Macron n’a pas mesuré l’ampleur du phénomène migratoire. Alors que les provocations de Jean-Marie Le Pen avaient un sens politique, la blague de Macron ne révèle rien qu’une insouciance coupable vis-à-vis d’un phénomène correctement identifié par Le Pen comme un des problèmes majeurs de notre temps.

  16. E. Marquet dit :

    Eternelle question : peut-on rire de tout, n’importe où ? La petite blague de comptoir çà fait marrer quelques amis. Quand vous êtes Président de la République, en visite officielle au Cross d’Etel, et qu’autour de vous, vous avez des I-phone prêts à vous enregistrer, vous ne vous prêtez pas à ce genre d’humour !
    Pour une fois je vous trouve bien indulgent !

    • E Marquet, non, ce n’est pas de l’indulgence, simplement je trouve qu’on en fait des tonnes pour trois fois rien…
      MT

    • E. Marquet dit :

      Cela fait beaucoup de bruit, je vous l’accorde, mais ceci est dû à l’ inflation journalistique. Reste qu’il n’aurait sans doute pas fait la mème blague sur les embarcations de migrants qui arrivent en Grèce ou en Italie. Le tollé aurait étè beaucoup plus grand !
      Epouse de marin, je suis sans doute plus sensible sur ces sujets ……mais de manière générale, je pense que le sérieux des propos ne nuit pas à un certain niveau de responsabilité.

    • E Marquet, alors là, bien d’accord avec vous!
      MT

  17. souris grise dit :

    bonjour Maxime .

    NON ! ce n’est pas la France qui s’enivre , ce beau pays dont nous sommes fiers , cette France meurtrie , mais qui relèvera la tête …
    c’est cette populace qui alimente avec avidité toute cette boue grâce à toutes ces assoces et réseaux sociaux qui sont à l’affût de la moindre parole non politiquement correcte …
    et on en crèvera du politiquement correct ….

    amitié Maxime .
    Chris .

    • souris grise, c’est vrai! Je pense à la France visible, médiatisée, parisianiste!
      MT

    • Georges dit :

      Tout à fait d’accord avec vous. Le politiquement correct me paraît l’essence même de la collaboration dans son sens le plus évident.Les assoc vivent largement de ce fond de commerce ,il permet de justifier leur « profession »subventionnée par nos soins.Regardez ce qui vient de se passer à Londres et vous verrez qu’aucunes organisations bien pensantes n’évoqueront l’amalgame et le racisme exercé contre les Occidentaux.

  18. Jean- Louis Michelet dit :

    Merci pour l’information ( j’étais au boulot)
    Rien de grave, c’est comme l’affaire Ferrand…
    Allez les commissaires politiques des Progressistes, expliquez bien à ces populistes qu ‘il ne comprennent rien à l’ humour de votre patron… 😉

  19. yves Doran dit :

    Avec Hollande, nous sommes descendus comme prévu très bas et sommes allés très loin dans la déliquescence morale et sociétale, je suis convaincu qu’avec Macron nous irons ne core plus bas et beaucoup plus loin… Allez, donnez » les pleins pouvoirs  » à ce monsieur . Après tout, nous approchons du 10 Juin …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s