« On achève bien les chevaux » (de M. Julien Aubert et quatre députés LR)

L’Histoire retiendra que la droite aura perdu la seule élection « imperdable », celle de 2017. Elle mérite l’oscar de la droite la plus bête du monde.

Va s’ouvrir une période de déchirements pour décider qui est responsable de ce terrible fiasco. François Fillon endossera sans doute le costume du coupable idéal pour une majorité de cadres pressée de tourner la page de ce chemin de croix. Vont s’affronter les tenants du ralliement à Emmanuel Macron et les partisans du ni-ni, avec en toile de fond un autre clivage : ceux restés fidèles jusqu’au bout au candidat et ceux qui avaient pronostiqué l’échec, et fait en sorte que leurs anticipations se réalisent.

Une fois la primaire en place, le piège s’est refermé sur nous. Les haines personnelles ont laissé des séquelles et les divergences d’analyse sur la société française ont été reléguées au second plan

Nous voilà revenus au même point qu’en 2012, dans le déni, lorsque nos chefs à plume pensaient qu’il aurait suffi de changer de candidat pour gagner. C’est ainsi que, pendant les cinq ans qui ont suivi, au lieu de renouveler ses pratiques et ses idées, la droite s’est contenté de voler la « potion magique » de la gauche – la primaire – et d’attendre.

Une fois la primaire en place, le piège s’est refermé sur nous. Les haines personnelles ont laissé des séquelles – nous n’avons pas tiré les leçons de l’affrontement interne entre Jean-François Copé et François Fillon – et les divergences d’analyse sur la société française ont été reléguées au second plan. Le clivage social sur le libéralisme et la mondialisation nous saute désormais au visage.

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

33 commentaires pour « On achève bien les chevaux » (de M. Julien Aubert et quatre députés LR)

  1. Jean-louis Michelet dit :

    Bonjour Mr Tandonnet,
    En règle générale , quand vous écrivez un article , nous vous faisons part de nos remarques que vous accompagnez très souvent d’une réponse. En mettant votre blog à disposition de 4 députés LR , à titre personnel , j’aurais apprécié de lire leurs remarques suite aux nombreuses réactions sur leur article.

  2. Ping : « On achève bien les chevaux  (de M. Julien Aubert et quatre députés LR) | «Maxime Tandonnet – Mon blog personnel – salimsellami's Blog

  3. Jean-louis Michelet dit :

    Regardons vers l’avenir.
    Ni la Droite, ni la Gauche, ni personne d’ailleurs ne peut et ne pourra gagner à lui tout seul ce grand concours aux places qu’on appelle les élections. Le Peuple n’est pas dupe.
    Talleyrand disait à juste titre que le plus difficile n’était pas de gouverner « la Canaille et la Noblesse » mais l’entre deux. Il a toujours raison.
    Une élection présidentielle n’est pas une bataille de clans mais un rassemblement d’une majorité de citoyens autour d’un grand projet fédérateur, ambitieux, conquérant et solidaire et bien sûr porté par une personne qui vit et respire la Nation toute entière , dans son histoire et ses profondeurs.
    Avons-nous vu un tel projet ? En voyons nous un qui se dessine ? Je vous laisse la réponse.
    Que leur propose t-on ? : Quelques mesures sur la retraite, revoir la durée du travail, un peu moins de fonctionnaires, supprimer la taxe d’habitation, sortir de l’euro, une sixième république, un revenu universel : mais quelle blague !!
    Certes, certaines mesures sont sans doute nécessaires et utiles sur un plan économique et social mais cela ne fait pas un projet pour la France, cela ne fait pas saliver et ne transcende pas les français.
    Dans ce projet , il faut nécessairement emmener tout le monde, de l’énarque à l’ouvrier, du paysan creusois enraciné dans sa terre aux parisiens cultivés qui ont autant d’amis à Londres, Milan et New York qu’à Paris , de l’ingénieur qui vend notre technologie industrielle aux japonais qu’à la caissière de Monoprix, du banquier de la SGIB au retraité etc..
    Le Peuple quand on veut bien le regarder, c’est très bien composé : Arrêtons de penser qu’il n’y aurait que des populistes de troisième zone d’un côté et des élites de l’autre côté.
    Cherchez et lui trouver un dénominateur commun, lui donner une réelle espérance, lui rendre sa fierté perdue, voilà bien les enjeux. Ce projet existe, il est à portée de mains mais personne ne le voit.
    Mais où est –elle cette France conquérante, cette France du grand large capable de relever les défis d’aujourd’hui et de demain ? Capable de réaliser des choses extraordinaires avec des hommes ordinaires ?
    Mais que voit-on à la place ? Une France recroquevillée, peureuse et frileuse, inaudible à la face du monde, sans ambition, sclérosée dans ses petits avantages corporatifs et qui se réfugie dans les extrêmes ou dans l’abstention.
    A croire que le seul projet qui fait presque l’unanimité aujourd’hui, c’est de rester à la traîne, d’être dans le camp des suiveurs et de jouer les gagne petits.
    La France mérite autre chose. Il est temps de redonner aux français leur fierté perdue sans quoi la sanction serait d’une tout autre ampleur demain. L’humiliation est la chose que les peuples font payer très cher à leurs gouvernants défaillants.
    Bref, réinventer le Gaullisme, sans de Gaulle.
    Allez, au boulot, messieurs les députés ! Ne perdez pas de temps pour faire naître un véritable projet et le mettre en musique (sans fausse note, bien sûr)
    Bon courage.

    • Annick dit :

      Bonjour Jean-Louis,

      Je partage entièrement ce que vous écrivez. Ils ont oublié leur mission essentielle : rendre la France aux Français, celle qu’ils aiment, celle qu’ils partagent.
      Gouverner, c’est aujourd’hui, pour eux, imposer. Pas étonnant que les Français se rebiffent.

      Sur la soi-disant exonération de la taxe d’habitation, attention !
      Tant de choses sont floues chez Macron, qu’il faut attentivement recouper ce qu’il dit.

      En fait, il veut la remplacer par une taxe globale, comme aux USA.
      Dans un premier temps – pour ne pas effaroucher – il est sensé ne l’appliquer qu’à l’ISF, et il a contredit le fameux « loyer fictif ».

      Mais ensuite ?

       » Certes, ce sera bien entendu pas nommé taxe sur les loyers dits « fictifs » ou
      « implicites » mais au final on en revient au même avec un immobilier surtaxé contre des actifs financiers moins taxés.  »

      Liens qui vont éclairer :

      http://chevallier.biz/2017/04/le-mcron-hurleur-la-taxe-immobiliere-et-le-capital/
      https://cyceon.com/fr/2017/03/30/dutreil-confirme-le-projet-macron-de-super-taxe-fonciere/

      Amicalement,

    • Philippe Dubois dit :

      « Avons-nous vu un tel projet ? En voyons nous un qui se dessine ? Je vous laisse la réponse. »
      Moi, j’en vois un qui se dessine, c’est celui de Macron, c’est à dire de ceux qui tirent les ficelles de cette marionnette.
      Ce projet, c’est dissoudre la France dans un gloubi-boulga informe, soumis aux banques, aux requins de la finance et aux multinationales, habités par des consommateurs / producteurs (s’il ne coûtent pas trop chers) interchangeables, sans racines, sans identité, bref, sans rien qui puisse nuire au marché intégral.
      Et vous verrez que les jeunes cadres bobos, qui sont bouche bée d’admiration devant Macron et son sourire Ultra-Brite, vont déchanter quand ils seront remplacés par des Indiens ou des Pakistanais.

  4. Ce matin, j’ai voulu procéder au grand nettoyage de printemps sur ce blog. Je me suis donc rendu dans la corbeille des commentaires « indésirables ». Avec consternation, j’ai réalisé que des centaines d’excellents commentaires avaient été jetés automatiquement à la poubelle, pour des raisons qui m’échappent, ce cela depuis des mois. Y figuraient par exemple des dizaines de commentaires de Michel 43! parmi des tonnes de spams et de messages bizarres. J’ignore totalement les paramètres qui procèdent à l’envoi de certains messages en « indésirables ». J’ai essayé d’en récupérer un maximum. Je présente mes excuses les plus sincères aux personnes qui se sont données de la peine d’écrire et qui ont vu leur prose censurée par la machine! A l’avenir, il ne faut pas hésiter à me signaler des disparitions de ce genre.
    Bien cordialement
    Maxime

    • souris grise dit :

      bonjour Maxime .

      je pense que c’est une mauvaise manip ds votre book .
      vous avez dû cocher une case qui envoie directement des commentaires en indésirables.

      il vous faut donc aller ds vos REGLAGES et bien regarder tout ce que ça contient car c’est là -dedans que ça se passe , en principe !regardez aussi vos widgets .

      ce n’est pas l’hébergeur qui censure ..
      je dis tout ça car je consulte régulièrement le forum de w.p et ça m’est arrivé d’intervenir pour qques petites choses ..
      cependant loin de moi d’être une pro , ça je tiens à le préciser, mais j’arrive à me débrouiller …
      amitié Maxime et au boulot pour le blog !(sourires)
      Chris .

    • Via dit :

      Je trouvais bizarre de ne plus voir Michel43 se manifester, surtout pendant cette période électorale. Je ne partage rarement son point de vue mais sa prose est intéressante malgré tout.

  5. Annick dit :

    Bonsoir à Julien et ses amis,

    Il va vous falloir remettre les pieds sur terre et vous confronter à la réalité, ce que les LR ont, à l’évidence, oublié. Tout comme ils ont oublié leurs compatriotes. Tout comme ils se sont détournés de leur mission : servir la France.

    La vie est un combat, pas une promenade tranquille.
    Dans cet article que vous nous adressez – à nous qui avons soutenu F Fillon sans calcul ni arrière-pensée, nous qui avons eu l’intelligence de nous en tenir à un programme que nous estimions valable pour l’intérêt de tous – vous n’avez pas encore assez mûri, pas assez accouché de vous-mêmes.

    Pour exemple, je ne cite que votre conclusion :

    « …en réorganisant sa vie de parti autour de ses deux piliers centristes et gaullistes et surtout en parlant aux classes moyennes et populaires, que la droite guérira la démocratie de ses maux.

    Non, ce n’est pas en « parlant » que l’on guérit. Il faut agir. Et agir, ce n’est pas faire de la com, c’est atterrir, renouer avec le réel, la vraie vie.
    Si vous voulez servir votre pays, il ne sert à rien de discourir. La tache est autre ; elle est dans l’écoute, dans l’attention, dans l’aide, dans la participation. Car, seuls, vous n’arriverez à rien. Vous ne ferez rien de mieux sans nous.

    Quant à la réorganisation du parti entre gaullistes et centristes, ce que vous qualifiez de « piliers », c’est exactement ce qui vous a fait chuter. On ne fait pas du neuf avec du vieux, surtout si disparate.

    Que les gaullistes se forment en parti.
    Que le centre garde le sien.
    Les idées sont trop éloignées, les principes aussi, pour parvenir à en faire un tout cohérent.

    Qu’y a-t-il de commun entre Raffarin et Wauquiez, par exemple ? Combien d’heures de palabres sont-elles nécessaires pour qu’ils arrivent, enfin, à un accord ? Accord scabreux parce que les idées, les convictions y ont été trop rognées, trop estompées. Depuis que l’UMP existe, la droite s’efface et se gauchise. Nous ne nous y retrouvons plus, ni les uns, ni les autres.
    Reproduire ce schéma, c’est reproduire l’échec.

    Réfléchissez, peaufinez, et considérez que nous, vos ex-électeurs, n’accepterons plus de tiédeur, d’arrangements boiteux, sous prétexte d’élargir la collecte des voix.
    Chacun des deux partis peut parfaitement s’allier à l’autre dans le temps d’une élection, si les objectifs se rejoignent vraiment, ou soutenir le candidat de celui qui a remporté les suffrages.
    Il faut clarifier, ne rien relativiser, savoir combattre sans trahir, rester ferme.
    L’image que vous avez donnée en est à l’opposé . Vous êtes (étiez ?) hors sol.

    Bien à vous,

  6. Sganarelle dit :

    En attendant c’est nous qui pointons au Pol emploi. Merci monsieur Hollande , en effet votre bilan n’est pas mauvais, il est désastreux .. Mais pour le défendre vous nous laissez votre héritier qui ne peut décemment rien remettre en question.
    Vous avez raison la droite est la plus bête du monde , bête au point de se faire prendre dans des pièges de débutants et de se quereller ensuite comme des gamins. L’essentiel est que nous les électeurs ne soyons pas « dépités » comme dit Muriel suite au choix forcé que les medias nous imposent et le changement de société qui suivra, car quoi qu’il arrive ce ne sont pas les « zélées zélites  » qui paieront les pots cassés mais le peuple béat et manipulé.

  7. jpmjpmjpm dit :

    Messieurs les députés…

    Puisque la crèmerie a l’air si difficile à changer… ne faut-il pas changer de crèmerie?

  8. Gérard Bayon dit :

    Messieurs les Députés,
    Après ce triste et lamentable 1er tour de la Présidentielle, vous ne pouviez que reconnaître être les représentants de « la droite la plus bête du monde ». A noter que ce qualificatif remonte à la IVème République et que Guy Mollet n’imaginait surement pas en disant cela en 1956 que 61 ans plus tard cet épithète conviendrait toujours à merveille à ce parti.
    La droite a pourtant su être grande et sans égal entre 1958 et 1974 avec le Général de Gaulle puis avec G. Pompidou, jusqu’en 1976 V.G.E. a su la contrôler et travailler avec elle en bonne intelligence puis, après la démission de J. Chirac, tout a été de mal en pis, d’abord la trahison innommable de J. Chirac qui a permis la Présidence de Mitterrand, déjà le terme « la plus bête » était inapproprié et aurait pu être remplacé par « la plus abrutie » pour ne pas employer un terme plus vulgaire.
    Puis le septennat de J. Chirac pendant lequel il a reculé sur toutes les réformes importantes pour finir par 5 ans de pré-retraite inactive. N. Sarkozy a réussi à conserver une autorité certaine sur l’UMP pendant son quinquennat sans pour autant vraiment réformer le pays comme il s’y était engagé avant son élection. A son crédit quand même la gestion de la crise financière de 2008.
    Depuis 2012, l’UMP puis LR ont offert un spectacle lamentable de l’opposition républicaine. Face à un gouvernement PS divisé et empêtré dans son inefficacité et l’absence de résultats, la droite n’a cessé de se chamailler, de se diviser, de se révéler inexistante, sans aucune force d’opposition, de proposition, seule comptaient les petits règlements de compte internes et les batailles pour savoir qui avait « la plus grosse ». Spectacle digne d’une cours de récréation d’école primaire !
    Vous faites pourtant partie quoique l’on dise de l’élite de la Nation et vous vous comportez comme des gamins gâtés et capricieux.
    Si vous ne voulez pas disparaître, il est maintenant grand temps à votre génération de prendre le pouvoir et de vous trouver un nouveau leader, UN SEUL, un vrai manager courageux et irréprochable et de mettre à la retraite obligatoire tous celles et ceux qui sont responsables de ces échecs successifs et de ces voix dissonantes qui polluent votre parti. Qu’ils fassent des conférences dans les quatre coins du monde pour expliquer comment l’on coule un pays ou qu’ils s’occupent de leur ville mais qu’on ne les entende plus à l’Assemblée Nationale ou dans les médias bavasser en se gonflant d’orgueil.
    La tâche est rude mais il en va de la survie de la droite et de sa crédibilité pour être en capacité de diriger le pays après tous ces intermèdes pitoyables. La prochaine présidence Macron qui ne durera surement pas 5 ans vous offre une opportunité, alors ne perdez pas de temps et saisissez là.
    « Il faut d’abord savoir ce que l’on veut, il faut ensuite avoir le courage de le dire, il faut ensuite l’énergie de le faire ». (Clémenceau)

  9. prosper dit :

    Le constat est simple : l’hydre à deux têtes est « tombée », et le « loup de Rothschild » s’apprête à servir les desseins de la finance, et de Bruxelles. Même la CGT, symbole de lutte ouvrière (excusez du peu), donne des consignes plus que douteuses. Mais ne dit-on pas : « Celui qui a l’habitude du mensonge a aussi celle du parjure ».
    Dans cette course de retournements de veste, les politiques ont montré un seul point commun : l’absence de valeurs et de morale.

    • ultimateway dit :

      @prosper : tout est dit, malheureusement nos politiciens professionnels ne l’ont pas encore compris. Il ont tendu l’élastique de la tolérance des Français au maximum et n’ont pas encore compris qu’il est cassé.

    • prosper dit :

      ultimateway
      Un élastique qu’ils ont pris en pleine figure.

  10. Janus dit :

    Tous des voyous et des impuissants . A la soupe !

  11. Georges dit :

    La politique française est manipulée par des éléments totalement extérieurs à la nation et à son peuple productif .Parasitée par la racaille d’en haut et par celle du bas (nous en avons maintenant des preuves flagrantes et multiples ,donc de notoriété publique) ,deux extrémités qui se rejoignent dans l’improductivité mais pourtant éminemment consommatrices.L’esclavage aurait-il adopté un nouveau déguisement.

  12. prosper dit :

    L’hydre à deux têtes (gauche droite) est tombée et le « loup de Rothschild » s’apprête à servir les desseins de la finance, avec la complicité des transfuges prêts à bafouer leurs « propres » règles. Ils ont encore perdu en crédibilité.
    Même la CGT (un « symbole » ouvrier – excusez du peu) s’en mêle avec des consignes plus ou moins douteuses.
    Ce méli-mélo de parjures ne fait que rebuter les électeurs au lieu de les rassurer.

  13. ADB dit :

    « Choix de responsabilité » qu’il dit Sarko ! C’est très exactement ce qu’ont toujours prétendu les députés qui en juin 40 votèrent les pleins pouvoirs à Pétain …..

    • Tracy LA ROSIÈRE dit :

      Petite correction qui n’aurait pas échappé à M. TANDONNET : c’était le 10 juillet, non « en juin »…

  14. Gérard Bayon dit :

    Bonjour à toutes et à tous,
    Les primaires étaient une erreur pour le PS et LR et nous avons été nombreux sur ce blog à le dire. C’est le 1er tour de l’élection Présidentielle et lui seul qui devait permettre de sélectionner les deux finalistes.
    En fait, elles n’ont servi qu’à éliminer les « chapeaux à plumes » que les Français trahis depuis 40 ans ne voulaient plus voir participer à une élection Présidentielle et n’ont malheureusement pas permis de sélectionner le meilleur candidat des deux partis. Il est même surprenant que le PS se soit laissé piéger une 2ème fois après le choix plus que contestable et catastrophique de 2012.
    Très vraisemblablement E. Macron sera le prochain Président de la République, un Président par défaut, immature, prétentieux et sans vision pour le pays. Même en admettant qu’il puisse disposer d’une petite majorité à l’Assemblée Nationale (ce qui est loin d’être gagné et ce à quoi je ne crois pas), il ne pourra pas mettre en œuvre son programme qui sera immédiatement contesté dans la rue. Toutes les Organisations Syndicales appuyés par le PS, Les Insoumis, le PC et même LR ont déjà fait savoir qu’elles se battraient contre son programme et nous savons tous, à l’exception des leaders politiques qui continuent d’affirmer le contraire, que c’est la rue qui gouverne lorsque l’ampleur des manifestations est suffisamment importante et quelquefois violente.
    Une partie des députés « En Marche » et sympathisants feront alors ce qu’ont fait les frondeurs couards du PS, ils lâcheront leur leader et leur gouvernement et nous reviendrons à ce que nous avons connus depuis 5 ans, voire peut-être même à la 4ème République.
    Voilà comment la France des Lumières va encore régresser et se retrouver en queue du peloton de l’Europe et du monde et finir peut-être comme la Grèce.
    J’ai honte, comme des millions de Français, de nos leaders et hommes et femmes politiques qui n’ont pas eu le courage depuis 1981 de prendre les décisions courageuses qui nous auraient permis de rester un grand pays. J’ai honte de laisser à nos enfants un pays en ruine et ingouvernable.

  15. Citoyen dit :

    « François Fillon endossera sans doute le costume du coupable idéal pour une majorité de cadres pressée de tourner la page … »
    De grâce, cher MT ! …. évitez de parler de costume … Ce n’est plus le moment …
    Et pour  » l’oscar de la droite la plus bête du monde. ». C’est trop petit … Il faut trouver mieux, le chalenge est très au-dessus !
    Les plus comiques de cet aréopage, sont certainement ceux qui pensaient qu’il fallait mettre, au pied levé, un autre candidat à la place de Fillon, pour porter ses idées, qui ont reçu l’approbation de la primaire. Un peu comme si le programme du candidat se résumait à une valise, dont il suffit de changer le porteur, pour que, ni vu ni connu, les problèmes disparaissent !
    Avec cette conception de la politique, pas étonnant qu’ils prennent des baffes ….

    • ultimateway dit :

      @Citoyen : c’est évidemment Fillon qui a fait perdre la droite : le bruit des casseroles à couvert celui des idées sans compter que son programme , s’il pouvait contenter une minorité chez les partisans des LR, n’aurait jamais obtenu l’adhésion de 51% des Français. Il faut se rappeler que c’est une élection présidentielle, pas une primaire de parti.
      Un sarkozyste ou même Juppé (je précise que je ne partage pas ses idées) , n’aurait peut être pas contenté le « canal historique » mais serait au second tour.

  16. michel43 dit :

    de nombreux vieux chevaux sont toujours LA ? grave erreur ,voyez chez Mme LE.PEN. .eux on fait de la place au jeunes , lorsque les électeurs voie BAROIN ,devenir premier ministre de MACRON..si il gagne les prochaines élections ,est a mourir de rire , doit prendre les électeurs pour des C……

  17. Mildred dit :

    Les pauvres petits choux ! On comprend qu’ils soient dépités. Alors que des « mentors » ont certainement dû leur expliquer qu’une belle vie aux frais du contribuable allait s’ouvrir devant eux, avec tous les avantages liés à leur fonction, voilà qu’ils vont sans doute être obligés d’aller pointer à pôle-emploi ! C’est ballot, non ?

    • ultimateway dit :

      Ca leur ferait le plus grand bien, mais je pense qu’ils seront malgré tout à l’abri de ce que subit le peuple des sans-dents..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s