Précisions de M. Julien Aubert, député

julien_aubert_deputeEDITO : Petites précisions sur les assistants parlementaires, avant que vous ne jetiez la première pierre…
Je lis ici et là des réactions vives sur les révélations du Canard enchaîné concernant l’épouse de François Fillon. Dans le contexte abrasif de notre époque, marquée par la méfiance généralisée, cela se comprend parfaitement et je pense d’ailleurs que c’était exactement l’effet recherché par les informateurs du Canard. Je tiens cependant à préciser quelques points, pour ceux qui n’ont pas lu mon livre « Salaud d’Elu » (#salaudelu)
– L’enveloppe collaborateur du député, qui lui sert pour fonctionner, a une origine publique mais cela n’est pas pour autant de « l’argent public ». Ce n’est pas l’origine des fonds qui lui donne son origine publique mais l’organe qui le distribue… Sinon le traitement d’un fonctionnaire ou la pension qu’on verse à un retraité seraient considérés comme de l’argent public, même après avoir été déposés sur leur compte en banque !! Je comprends bien pourquoi ceci peut paraitre discutable pour les citoyens mais je l’affirme. Preuve en est : la Cour des comptes ne contrôle pas l’usage de ces sommes, alors qu’elle est compétente pour tout usage de deniers publics – Elysée compris. En effet, si l’Assemblée est une institution publique, le député est considéré en revanche comme un employeur privé, avec des contrats de droit privé, et il est dans la même situation qu’un indépendant qui choisit – à son avantage ou à ses dépens – de travailler avec tel ou tel. Aussi choquant que cela puisse sembler – car les Français n’aiment pas le népotisme – si le député choisit de travailler avec son fils et que celui-ci est un incapable c’est tant pis pour lui. Au moment de l’élection, il risquera la faillite…41icro9a6kl-_sx308_bo1204203200_
– Il est difficile d’évaluer le rôle de l’assistant parlementaire car chaque député a des besoins différents. J’ai des collègues qui ont des assistants qui répondent essentiellement au téléphone ou aux courriers ; d’autres ont des plumes ; d’autres des attachés de presse ou des conseillers politiques. En d’autres termes, tous ne produisent pas du papier…
– Sur le caractère présumé fictif de l’emploi occupé, normalement vous y avez recours lorsqu’il s’agit d’augmenter sans le dire le revenu de quelqu’un, à moindres frais. Dans le cas de François Fillon, je vois mal pourquoi il se serait donné cette peine. A l’époque des faits, la non-consommation de l’enveloppe collaborateurs revenait de droit au deputé employeur. Dès lors si l’idée était d’augmenter son revenu, nul besoin de passer par sa femme : il suffisait de n’employer personne ! C’était tout aussi légal, et encore plus simple – il économisait au passage le cout des cotisations sociales prélevées sur la même enveloppe. En revanche, vu les horaires et la vie particulière que les députés mènent, certains salarient des membres de leur famille tout simplement pour pouvoir les voir.
Voilà pourquoi avant de foncer tête baissée dans le beau scandale sorti à point nommé avant une élection capitale pour discréditer un candidat, il convient de réfléchir posément, d’attendre les éléments de justification de François Fillon sur le travail fait par sa femme et de bien comprendre toutes les implications de l’usage du crédit collaborateur. Je le dis d’autant plus sereinement que je n’ai jamais employé un membre de ma famille et que je milite pour une modification des règles d’emploi pour exclure les membres de la famille du député, afin d’éviter ce genre de polémique sans fin (j’avais d’ailleurs déposé une proposition de loi sur les collaborateurs de collectivités territoriales). A l’ère du soupçon, un député qui emploie sa femme est forcément coupable, alors que celui qui vous donne un coup de pouce pour placer la vôtre est un mec bien.
En parlant de soupçon, une dernière question pour alimenter la réflexion commune : qui pouvait avoir accès aux archives des contrat passés à l’Assemblée nationale par François Fillon, en dehors de son cercle, de manière à fournir au Canard des informations chiffrées très précises et des dates ? Et qui y avait intérêt ?

Julien AUBERT

NB, comme d’habitude, ce site est chaleureusement ouvert au débat d’idées et à l’échange d’arguments sans invectives ni insultes.

Advertisements

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

273 commentaires pour Précisions de M. Julien Aubert, député

  1. Sylvie Bernard dit :

    « Avant 2012, le non emploi du credit collaborateur revenait de droit au député » dites vous.
    Vous omettez de préciser « dans la limite de 6000 € bruts par an ».
    Ce qui modifie totalement l’argument qui consiste à penser que de toutes façons François Fillon aurait perçu toutes les sommes correspondant aux salaires de sa femme s’il ne l’avait pas employée…

  2. Alain R. dit :

    Je pense que le problème principal vient du 3ème pouvoir : les médias. On manipule les électeurs en leur fournissant des demi-informations, en donnant des avis outragés au lieu d’informations précises et en martelant une information pour ne pas parler des vrais sujets.
    Même sur internet où la diversité et la prolixité devraient permettre à chacun de choisir son information et de s’en faire un avis, il y a manipulation.
    A quand un organisme honnête et indépendant de vérification de l’information ? Je dois être naïf…

  3. Jeanne Loiseau-Aubert dit :

    Bravo Julien Aubert, vous êtes pratiquement seul à deonner des informations précises..je transmets avec plaisir, mais il y a tant de sons de cloche malveillants qui sont écoutés par le bon peuble pris en otage. Grace à internet, c’est un plaisir de faire votre connaissance, et de voir à quel point je partage vos idée et votre engagement. Jeanne Aubert.

  4. Ping : ÉcrireMaxime Tandonnet – Mon blog personnel:Précisions de M. Julien Aubert, député-Fillon n’a riien fait de répréhensible – Titre du site

  5. Clémentine dit :

    Très intéressée d’entendre des assistantes parlementaire (socialistes… intéressant n’est-ce pas?) manifestant devant l’Assemblée Nationale hier soir, et déplorant leur maigre salaire: celle-ci travaillant à mi-temps ne touche que 1200€ par mois, celle là à plein temps, 2200€, net je le précise, c’est à dire ce que touchait NET Madame Fillon que je sache? ou je me trompe? Savez-vous combien coûtent les 4 gardes du corps de Julie Gayet?…. et je ne parle pas des 4 secrétaires de Madame Trierweller lorsqu’elle était encore invitée aux grands frais du contribuable, à séjourner au Château? ses gardes du corps et ceux de ses enfants? et, et… quand est-ce qu’on s’intéressera au financement du parti de Monsieur Macron?

  6. wahred dit :

    C’est tellement bon de voir que vous n’avez vraiment honte de rien. Et dire qu’on vous promettait l’Elysee…

  7. Anonyme dit :

    Tout ce désordre , en réalité , interpelle ! Nos representants politiques nationaux font souvent référence à la réussite économique allemande , ne devrait-on pas une fois pour toutes , calquer le fonctionnement de nos institutions publiques sur celui de l’Allemagne ! ( Réduction de la représentation politique de notre Pays ; suppression d’une forme de gabégie ……afin de redonner un peu de confiance aux électeurs qui choisissent leurs élus !!!!!!!!Après , on s’étonne que le premier parti de notre Pays s’appelle « ABSTENTION « 

  8. Guy Dubois dit :

    Ce qui est est faux , c’est de l’argent public que je finance avec mes impôts.!!!!!

  9. Clémentine dit :

    Je lis sur ce blog des interventions de personnes qui s’insurgent contre les émoluments « scandaleux » (ou autres adjectifs) des députés ou même simplement de personnels politiques. C’est une vraie question. Mais combien les journalistes sont-ils rémunérés ? et leurs primes, quels en sont les montants? et ceux qui travaillent à EDF? et les avantages en nature qu’on leur offre? et les footballeurs? très importants comme on le sait puisque les Français désormais, qui prennent peu la responsabilité de voter, réclament « du pain et des jeux »… tiens, cela me rappelle quelque chose… et les patrons, les chefs de service chez Dassault par exemple? et ceux, rappelez-vous, à qui on offre des sommes considérables pour licencier des milliers de gens (il y a eu Marks&Spencer, rappelez vous, et tant d’autres!).. et le coiffeur de Monsieur Hollande? qui aura coûté bien plus cher au contribuable que Madame Fillon n’aura coûté à son mari qui était son employeur la rémunérant sur sa cassette? mais je m’égare, pardonnez moi, dans cette liste qui serait très longue…. je constate, malheureusement que les politiques comme Monsieur Fillon sont des petits garçons dans ce domaine… Question honnêteté, on peut aussi rappeler la présence à l’Assemblée Nationale, d’une député socialiste du midi qui vient en séance avec un bracelet électronique au pied….mais ne mélangeons pas tout voyons…

    • Moi dit :

      Pour la députée condamnée qui bien voter à l’assemblée … et bien d’autres sujets, vous avez raison ! Mais ce sont TOUT ces scandales qu’il faut faire cesser. On fini par ne plus reconnaitre les gens honnêtes !

  10. XXXXXXXXXX dit :

    « Ce n’est pas l’origine des fonds qui lui donne son origine publique mais l’organe qui le distribue… » Oh le joli sophisme inventé de toutes pièces pour tenter de justifier l’injustifiable. Question d’organe il ne vous manque que le cerveau.

  11. Cyril dit :

    Ah, et puis autre chose Je veux bien que le rôle d’un assistant soit à géométrie variable. Effectivement, il peut être employé pour diverses tâches, et il n’y a pas de postes type.
    Soit.
    J’accepte que M.FILLON n’ait pas de local de campagne dans la Sarte et reçoive ses administrés chez lui, dans sa demeure. En ce sens, Mme FILLON pouvait travailler depuis chez elle. Mais alors, comment expliquer qu’on ne trouve pas plus trace d’un local de campagne, lorsque M. FILLON est devenu député de Paris ? Recevait-il toujours ses électeurs chez lui, dans la Sarte….?

  12. De Falco dit :

    Ah oui effectivement, très belle démonstration, mais il faut que ce soit dit : totalement erronée… Voir ici : http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2017/02/06/la-defense-bancale-de-francois-fillon-par-le-depute-aubert_5075332_4355770.html

  13. Alain dit :

    Bonjour, j’ai posé une question il y a deux jours concernant l’enveloppe dont dispose un député pour payer ses salarié(e)s attaché(e)s parlementaires.
    Je voulais savoir si, une enveloppe n’étant utilisée qu’à moitié, que devenaient les autres 50 %
    Mon message a été censuré, ce que je déplore.

    Cordialement.

    • Alain, non, rien n’a été censuré, mais je ne peux répondre à la place du député Julien Aubert auquel j’ai ouvert cet espace dans mon blog.
      MT

  14. La Vérité dit :

    Avant de prendre la peau d’un Juge que vous n’êtes pas… posez-vous la question de savoir quelle personne aurait accepté de travailler des dizaines d’années sans aucune rémunération si Mme FILLON ne faisait rien? … et si votre réponse est de dire que les Assistants Parlementaires sont payés à ne rien faire, alors pourquoi TOUS les Parlementaires ont deux voire trois Assistants??? …
    Ceci étant dit et en ce qui concerne la fameuse enveloppe, avant 2005, les textes ne précisaient aucunement les interdits en matière de reversement des excédents non utilisés…. donc il y avait bien la possibilité laissée au Parlementaire de se le garder… ce n’est qu’en 2005 et plus précisément en 2006 qu’une Directive sous forme d’une lettre « Personnelle et Confidentielle » envoyée à chaque Député par l’Assemblée Nationale qu’un maximum a été déterminé… les termes de cette lettre d’ailleurs rappellent beaucoup de choses aux Députés par rapport à leurs droits mais en tout état de cause en ce qui concerne ce sujet, ce n’est pas un rappel….mais bien une directive…
    Voilà pour ce qui est des explications… mais en ce qui concerne Mr. FILLON et l’ensemble des Députés, tous ceci était parfaitement connu depuis de très nombreuses années, alors interrogez-vous pour savoir pourquoi les Journalistes ont sorti cette « information » ces temps-ci en jouant les veuves effarouchées??? … allons ne soyez pas dupe!!!!
    Au fait, pourquoi ne parle-t-on pas de l’argent qu’à détourné Mr. Macron des caisses de BERCY …sans compter son salaire qui lui a été versé pendant des mois et des mois en tant que Ministre de l’Économie alors que ce dernier ne s’occupait que de créer son propre parti politique à nos frais???? Étrange que tout cela……….

    • regine lacroix dit :

      je soutient françois fillon il faut tenir et garder son programme courage nous sommes derriere vous

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s