Ich bin ein Berliner

2051865_direct-attentat-de-berlin-le-suspect-serait-toujours-en-fuite-web-tete-0211612409856_1000x533Face au massacre du marché de Noël survenu hier soir à Berlin, il n’est pas question de jouer la mouche du coche et d’ajouter mon commentaire à l’avalanche d’explications et d’avis qui déferle. Après Paris en janvier et novembre 2015, Bruxelles, Nice, Berlin est frappé par le terrorisme dans des conditions de lâcheté et de barbarie indescriptible. Bien sûr, « nous sommes tous Berlinois » en ce nouveau jour maudit: Paris, Bruxelles, Nice, Berlin, se confondent dans le martyre, dans la souffrance des victimes, la détresse et le malheur de leurs proches. Nous vivons sans doute le début d’une tragédie qui s’apprête à ensanglanter l’Europe du XXIe siècle. Les dirigeants et les responsables politique du continent n’en ont pas encore pris toute la mesure. Nous attendons en vain une lueur de clairvoyance et de lucidité mais rien de tel ne semble poindre à  l’horizon.

Maxime TANDONNET

(Merci aux éventuels commentaire de bien vouloir respecter la mesure et la prudence qu’appelle une telle tragédie)

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

33 commentaires pour Ich bin ein Berliner

  1. Ghislain dit :

    Il faut croire que l’enfant-Dieu continue à interpeller et à provoquer. (J’aborde le sujet de l’instrumentalisation des crèches sur mon blogue). Bon Noël !

  2. Ping : #IBNB – Décadence de Cordicopolis

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s