La chasse au Fillon a commencé

xvm6e05672a-afe0-11e6-8924-aaf6bf1e52eaIl allait s’y attendre. Moins d’un mois après son succès aux primaires le monde politico-médiatique se mobilise contre Fillon. La cible? Ses propositions en matière de sécurité sociale. Tout le monde s’y met: l’ensemble des hebdos, de droite comme de gauche, les grands quotidiens dits « de gauche », le parti socialiste. Et à l’heure qu’il est, peu de voix, peu de soutiens pour le soutenir. C’est la logique du lynchage de masse, de la chasse en meute qui commence. Encore n’est-ce là que le tout début du commencement. Son talon d’Achille, tel qu’identifié par ses chasseurs? Son programme de réforme de la sécurité sociale. Quel sera l’impact de ce début de passage à tabac? Difficile à dire. Il peut se trouver renforcé par ce traitement en paria de la République. Mais il peut aussi chuter. L’opinion publique est versatile, imprévisible. Elle est dominée par les passions, les émotions. La peur, dans un pays malade, fragilisé, frappée par le terrorisme, le chômage massif, la crise migratoire européenne,  peut faire des ravages. Si cette campagne de dénigrement parvient à accrocher, sur un chiffon rouge, un chiffre, elle peut s’embraser comme un incendie. Mon conseil? Il est tout simple: la République, toute la République, rien que la République. Que dit-elle la République? Un principe oublié: le chef de l’Etat ne doit jamais aller dans les détails, en aucun cas. C’est une faute mortelle pour lui que d’aller dans les détails. Il fixe un cap, un objectif. Par exemple: équilibre de la sécurité sociale fin 2018. Ensuite, c’est à la majorité présidentielle et au futur gouvernement de l’atteindre. Le président porte la politique de grandeur internationale, montre l’exemple, protège les Français, fait valoir les grands principes de la France et prépare l’avenir. Si lui et son équipe ne comprennent pas cela dans les mois qui viennent, il faut s’attendre à un semestre de cauchemar et sans certitude de l’emporter en mai 2017. Ensuite s’ouvrirait un abîme pour le pays (voir mon billet précédent).

Maxime TANDONNET

Advertisements

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

67 commentaires pour La chasse au Fillon a commencé

  1. lisa retter dit :

    Fillon n’a pas besoin de faire campagne….. Le déferlement de haine dont il est l’objet suffit pour éclairer le Peuple… Le peuple Français n’est pas différent des Anglais, des Américains, des Italiens et des autres, il vote pour celui que les médias attaquent car il sait que les médias sont à la botte de ceux qui lui veulent du mal…. Il a mis longtemps à la comprendre (du moins dans sa majorité) mais je crois qu’il l’a compris une bonne fois pour toutes;…. La crise migratoire aura au moins eu cette conséquence.

  2. Georges dit :

    Il faut être anti Poutine Trump ou Assad et pourquoi pas anti Fillon , le sérail l’a décidé et LE média moutonne.Il en est ainsi dans toute l’Europe ou il semble de meilleur ton de fayoter européisme anti Brexit et si l’on a l’impudence de susurer le contraire les Torquemada du politiquement correct vous traiterons de nazillons en culotte courte .

  3. drazig dit :

    Pour Michel43
    Le problème n’est pas tant celui de la Sécurité Sociale, sacrée ou pas; d’autant plus qu’avec un peu d’imagination et une forte dose de courage, une protection plus efficace et moins chère peut se trouver.
    Le problème est celui du manque de caractère de nos dirigeants politiques; et par là, du mépris qu’ils portent à leurs concitoyens c’est-à-dire à leurs électeurs: comme s’ils étaient incapables de comprendre. C’est pourquoi, je m’attache toujours au politique qui garde la même ligne fût-ce (surtout) sous les injures quelque soit l’incongruité des propositions. Souvenons-nous de Mrs Thatcher: elle s’opposa à une grève de mineurs jusqu’à les réduire à quia et elle ne relâcha pas un terroriste irlandais malgré sa grève de la faim jusqu’à sa mort. Le tout sous les horions du monde de l’intelligentsia…Et l’Angleterre devint prospère avant d’être « détruite » par les socialo-mondialistes Wilson et Blair. Ils ont compris: ils ont mis encore au pouvoir une femme May. Faut-il que la France en fasse autant?

    • michel43 dit :

      Autrement dit SANS LANGUE de BOIS la copine a Maxime , remarquer , peut elle faire plus MAL ? comme je ne suis pas hypocrite ; NON

    • peine perdue dit :

      S’il y a bien une chose que Thatcher n’a pas privatisé au RU, c’est la NHS :

      https://en.wikipedia.org/wiki/History_of_the_National_Health_Service_(England)#Thatcher_government_reforms
      « In the 1980s, Thatcherism represented a systematic, decisive rejection and reversal of the Post-war consensus, whereby the major political parties largely agreed on the central themes of Keynesianism, the welfare state, nationalized industry, public housing and close regulation of the economy. There was one major exception: the National Health Service, which was widely popular and had wide support inside the Conservative Party. Prime Minister Margaret Thatcher promised Britons in 1982, the NHS is « safe in our hands. » »

      Mais là-bas comme ici, lorsqu’on lit la presse, on sent que les requins commencent à faire le cercle autour de cette juteuse source de profits potentiels. C’est d’ailleurs pour cela qu’une partie de la cérémonie d’ouverture des JO de Londres, en 2012, portait sur les mérites du NHS.
      Rappelons aussi que ces jeux olympiques furent protégés par des soldats britanniques de retour d’opération, l’entreprise privée G4S initialement pressentie pour la sécurité des JO s’étant lamentablement vautrée et ayant été incapable de tenir ses engagements.

      D’autre part, je me souviens lorsque j’ai travaillé à Londres d’avoir dû recourir aux services d’un médecin (GP), et de ne rien avoir eu à débourser :

      https://www.gov.uk/government/publications/guidance-on-overseas-visitors-hospital-charging-regulations/summary-of-changes-made-to-the-way-the-nhs-charges-overseas-visitors-for-nhs-hospital-care
      « Treatment in A&E departments and at GP surgeries remains free for all. »

      Autrement dit, le système actuellement mis en place par les socialistes qui évite aux patients de payer leur visite chez le médecin généraliste, et qui est à en croire la droite une terrible catastrophe, existe là-bas depuis au moins 20 ans (je ne dis pas que c’est une bonne idée, simplement que cela est en place dans un pays qui par ailleurs est à peu près au niveau de la France ou des autres pays développés pour ses dépenses de santé).

      Enfin, Thatcher a certes braillé dans son micro à de nombreuses reprises, mais au bout du compte ce qui l’a sauvée a été le développement de l’industrie pétrolière au large de l’Ecosse, qui n’a vraiment rien à voir avec elle (c’est une question de géologie, pas d’idéologie).

      Ceux qui veulent copier Thatcher veulent donc simplement mettre en place une politique bête et méchante, et ils n’auront pas de puits de pétrole pour le camoufler…

  4. colibri dit :

    @Michel43, vous avez entièrement raison. Les personnes en grandes difficultés n’en ont rien à faire d’un tas de choses dont nous débattons sur ce blog ou ailleurs. Il faut bien entendu ne pas avoir la tête sous l’eau pour s’intéresser à la politique. Ne pas être écrasés pour les soucis et les difficultés de toute sorte. Mais il n’en reste pas moins que nous ne sommes pas seuls au monde et donc les événements extérieurs à notre pays pèsent aussi sur nous et peuvent avoir des conséquences fâcheuses pour nous. Tout ne va pas se régler demain rien qu’au niveau de notre pays. Je voudrais profiter aussi de ce commentaire pour ajouter quelques remarques qui ne vous visent pas particulièrement. Je ne partage pas le point de vue que les élites sont corrompues du moins dans le sens toutes les élites sont corrompues et le peuple il est tout bon et gentil et tout le monde il est beau. Il y a des élites qui ne sont pas corrompues et il y a parfois dans le peuple des personnes critiquables aussi. Pour terminer sur une note positive hier matin j’étais dans le quartier Saint Michel à Bordeaux, près du marché des Capucins, ce n’est vraiment pas les Champs Elysées ni les beaux quartier de Neuilly mais c’était noir de monde. Le peuple de la France en bas à gauche était là en nombre. Et devant la porte de ce restaurant http://envol33.fr/la-marmite.html il y avait la queue pour entrer manger. Pendant le repas j’ai écouté les conversations autour de moi. C’était très intéressant. Et à ma table j’ai écouté un ancien patron d’une grosse entreprise aujourd’hui à la retraite nous expliquer les buts de ce restaurant qu’il soutient et aide. Tout le monde il est pas beau et gentil mais tout le monde il est pas pourri non plus.

    • michel43 dit :

      OUI , vous avez raison , 90 % sont des gens sincères , c’est au sommet ,que c’est pas très beau , surtout les hypocrites du premier cercle ,on se doit d’ajouter ,que l’Etat , ne donnait RIEN. Pour les campagnes électorale ,d’où Magouille..et j’en ai fait des campagnes

  5. oli71 dit :

    Une fois n’est pas coutume, je ne suis, pour ma part, pas du tout d’accord avec la teneur de ce billet.

    De la même manière que je regrette ce rétropédalage de F. Fillon, qui n’augure rien de bon sur sa détermination à accomplir les réformes annoncées. Et le peu de soutien à droite démontre une fois de plus à quel point il lui est difficile d’assumer ses idées.

    Le programme de Fillon pendant la primaire avait, pour moi, deux mérites :

    – le premier était de fixer clairement, non pas seulement des objectifs à atteindre, mais aussi les moyens de les réaliser au moins dans leurs grandes lignes.

    Tout le monde peut dire « l’objectif à atteindre, c’est l’équilibre des comptes de la sécu en 2018 », cela ne mange pas de pain. Mais déterminer comment on y arrive, au moins dans les grandes lignes, c’est une autre paire de manches. Et c’est pourtant la condition sine qua non de la crédibilité d’un programme. On ne pourra pas indéfiniment augmenter les cotisations sociales, sauf à accélérer l’euthanasie de notre économie. Donc il faut bien couper dans les dépenses. Alors oui, il faut dire où on coupe.

    – Le deuxième mérite était de tenir – enfin – un discours de vérité au Français : non ce sacro-saint « modèle social » que le monde entier nous envie (mais que personne ne copie…) ne marche pas : il étouffe l’économie par son coût démesuré et il est inéluctablement voué à la faillite, du fait de l’explosion prévisible des dépenses sociales (augmentation de la durée de vie, augmentation du coût des dépenses de santé).

    La France affiche le record mondial des transferts sociaux rapportés à son PIB : 32 % contre 22 % en moyenne dans les pays de l’OCDE. Avec 1 % de la population mondiale et 4 % du PIB mondial, la France totalise à elle seule 15 % de l’ensemble des transferts sociaux du globe … qu’elle finance par de la dette…

    C’est tout simplement intenable sur le long-terme. Sauf à envisager un resserrement drastique de ses priorités, ce soi-disant « modèle » social est structurellement condamné à la faillite. La proposition de F. Fillon de transférer vers l’assurance privée la couverture des petits risques avait au moins ce mérite d’accoutumer les Français à cette idée.

    De nombreux pays ont drastiquement réduit ces dernières années le périmètre de leur Etat providence (ex parmi d’autres : la Hollande), on y vit pas plus mal, on n’y est pas moins bien soigné et l’activité économique est autrement plus dynamique.

    Je trouve désolant que les Français (à moins qu’il ne s’agisse de l’opinion que leur prêtent les instituts de sondage) refusent obstinément de voir lucidement les réalités.

    Peut-être est-ce le résultat d’un travers intellectuel si communément partagé : valoriser la théorie au détriment de l’observation empirique des faits et des phénomènes, placer les idées (ou les idéologies) avant les faits…

    • oli71, sur le fond, nous sommes bien d’accord, la question est comment? Je pense qu’il est important que FF, s’il est élu, garde une stature présidentielle et donc, donne des objectifs clairs dans aller dans des détails où il risque de s’empêtrer.
      Maxime

  6. peine perdue dit :

    « maximetandonnet dit :
    13 décembre 2016 à 19:43

    peine perdue, il faut à tout prix réduire les dépenses publiques qui atteignent 52% du PIB, un record absolu. La dette publique bloque la croissance et nos laisserons un héritage effroyable à nos petits enfants!
    MT »

    Non, les 57% de dépenses publiques ne sont pas un record absolu puisque le Danemark (ou la Finlande, selon les années) dépense plus, et comme je l’ai déjà indiqué la comparaison doit de toute façon tenir compte des périmètres différents selon les pays :

    http://www.xerficanal-economie.com/emission/Olivier-Passet-L-Etat-est-il-demesure-et-inefficace-la-verite-des-chiffres_3740.html

    http://www.xerficanal-economie.com/emission/Olivier-Passet-Incurie-budgetaire-francaise-vertu-allemande-les-statistiques-tronquees_3591.html

    avec ces corrections (ainsi que d’autres : la taille des forces armées, la bonne natalité française qui se traduit par 1,5% du PIB de dépenses d’éducation de plus qu’en Allemagne, Italie, ou que la moyenne des pays de l’UE 28 par exemple), la France n’est pas en tête des dépenses…

    il est sans doute possible d’améliorer tel ou tel secteur, mais il n’y a aucune urgence à baisser massivement les dépenses publiques comme le souhaite la droite. Elle le souhaite donc…pour d’autres raisons, peut-être moins ouvertement avouables.

    Ce n’est pas la dette publique qui bloque la croissance, mais l’euro et la renonciation par la France à son modèle colbertiste.

    L’héritage effroyable qui sera laissé à nos petits-enfants me semble bien plus être celui qui résulte des politiques suivantes, largement portées par la droite :
    – les privatisations
    – le saccage de l’école, qui depuis le quinquennat de Sarkozy menace de s’étendre aux grandes écoles
    – la politique migratoire depuis VGE, quels que soient les remords affichés par ce dernier
    – le clientélisme effrayant qui conduit à démanteler EDF pour donner des sousous aux châtelains provinciaux planteurs d’éoliennes et de panneaux solaires.

    Bref, ce sont des politiques qui se discutent sur le fond des choses, pas sur de la branlette pseudo macroéconomique (qui fait bien rire les vrais macro-économistes, comme Paul Krugman :
    http://krugman.blogs.nytimes.com/?s=france ).

    Donc discutons plutôt du fond : par exemple, de la très mauvaise réforme du lycée sous la présidence de Sarkozy et le mandat Fillon, plutôt que d’enfumer les électeurs en disant que l’éducation coûte plus cher en France (c’est vrai sur le chiffre global, car il y a plus d’élèves ; mais ce n’est pas vrai par élève…).

  7. rasdubitume dit :

    Bonjour Monsieur

    Demander des efforts, bouleverser des acquis et habitudes entrainent automatiquement des tollés chez les français.
    Laissons les équipes travailler sur le programme détaillé
    M FILLON doit réformer en profondeur, c’est le mandat qui lui sera donné
    De l’audace, de la persévérance, de la cohésion gouvernementale et de la majorité parlementaire sont les conditions du succès du futur quinquennat
    Laissons les gens râler, les concurrents s’agiter et avançons
    La tâche est immense mais exaltante

    • michel43 dit :

      ce temps LA. Est bien finie ,les générations ,qui ne savait RIEN. Ou très peut de chose ,on disparue , ON ne peut plus rien cacher ,FILLON doit en priorité ,faire de la gestions, ECONOMISER ,dans tout les domaines , cars L.ETAT est piller de l , »intérieur ,des Milliards ,aussi nos dépense Militaires ,plus aucune interventions extérieur, encore des Milliards, Stoppons les aides a L .Afrique , des centaines de Milliards depuis 50 ans ,de l’argent ,il y en A…voyez le chiffre ,qui s’en vont ailleurs ,si il avait gérer une entreprise ,qui leurs appartiens, il ne dirait pas autant d’idiotie Réduire leurs trains de vie, est une priorité

    • rasdubitume, vous savez, le programme est bien connu, le mettre en œuvre sera infiniment plus compliqué et c’est là, dans la méthode et le courage, que tout se joue.
      MT

  8. Via dit :

    Je ne sais combien de temps d’antenne est consacré aux politiques et mon constat ne peut être que subjectif mais j’ai l’impression qu’on ne parle que des élections présidentielles. Encore quatre mois à supporter ces vociférations, (on a eu un exemple déplorable récemment, je n’en croyais ni mes yeux ni mes oreilles), ces foules enthousiastes (de quoi, on se demande…), ces distributions de paires de claques, ces mensonges, ces promos de livres…Du déjà vu. Tout cela est déjà lassant et nous ne sommes qu’en décembre. Je crois que la « communication », érigée en sciences, abaisse la politique mais comment s’en passer dans notre monde iconique ?

  9. Turbier dit :

    cette proposition était de trop ou trop en avance. Bien sur qu’il va falloir réformer la santé et équilibrer les comptes de la sécurité sociale mais ce n’est pas une priorité quand il y a tant à faire ailleurs sur le travail, la dette, le chômage etc.. L’opposition

    , comme d’habitude s’est engouffrée avec une langue de bois et une malhonnêteté manifestes qui ne conduisent pas à favoriser la participation électorale car elle décrédibilise encore plus la politique et ses représentants. Quant a moi, j’ai apprécié l’article du Figaro qui replace le problème de la sécu dans le contexte plus globale de l’organisation de la santé en France !

    • Dalain dit :

      Il me semble que la priorité n°1 annoncée par F. Fillon est le travail et donc l’investissement dans les entreprises, la création d’emplois par les entreprises, la libération du travail, la création d’entreprises.
      Mais l’opposition attaque là où elle a plus de chance de développer son discours démagogique. C’est vraiment dommage.

  10. Gaston dit :

    Si le cap principal de F. Fillon est de rétablir l’Etat fort, n’est ce pas contradictoire de vouloir s’attaquer ainsi à la sécurité sociale et de s’aligner sur la politique de V. Poutine à l’étranger ? Est ce qu’un Etat fort ne devrait pas au contraire agir selon ses propres valeurs sans se soucier de la force armée des pays voisins ou la puissance de la finance mondiale ? Personnellement je préfère la chasse à la bécasse plutôt que la chasse au Fillon !

  11. Florence dit :

    Je suis d’accord avec Gérard Bayon. Il va falloir que Fillon rassure de ce côté-là et qu’il dise les choses clairement. C’est vrai qu’il ne doit pas entrer dans les détails mais il faut qu’il donne le cadre. Je dois dire que pour l’instant, ça cafouille dur.
    Il y a un autre point qu’il faut clarifier, c’est la baisse du nombre de fonctionnaires. Il faut à tout prix quelles catégories de fonctionnaires il s’agit.

    • Florence, mon sentiment personnel, c’est qu’il doit se « présidentialiser », parler de la politique étrangère de la sécurité, du destin de la France, de ses grands objectifs et ne pas s’enliser dans les chiffres, ce sera l’affaire de la majorité législative.
      Maxime

    • michel43 dit :

      NON ;Maxime , cesser de prendre le peuple de France pour des imbéciles ,la classe d’en haut ,les élites non jamais rien compris ,il vivent dans une bulle ,DORE .Parler de la politique étrangers ,il s »en foute royalement ,FILLON , doit parler des déficits , de la dette qu » il va falloir rembourser un jours ,des MILLIARDS d’intérêts ,du chômage ,de la formation, de l’apprentissage ,du logement ,des prêts sur 30 ans ,et le retour des illégaux ,dans leurs pays, et les autres lorsque le calme sera revenue ,des territoires d’outre – mer Mayotte ,TOUS vote , comme les 9 millions de retraiter a 800 euro , il faut du courage pour dire ceci , on emprunte pour payer les retraite, pour 5 ANS ,on plafonne a 3000 euro ,on va être obliger de supprimer ,des aides inutiles, de contrôler es aides de L..ETAT ,SI. .les chiffres sont important ,le nerf de la guerre l , »argent ,la S.SOCIAL ,plus de contrôle, partout, dans tout , un couple , escroque plus de 2.5 Millions ,er le RSI. .Muet le FRANCOIS notre dame des Landes , Muet il est mal conseillés ,pars des barder de diplômes ,a coté de la plaque ,

    • Michel43, Hum… dans votre posture habituelle, très peuple, « France d’en bas » contre les vilaines élites obtuses (un peu facile il est vrai), je vous trouve un peu contradictoire quand même. Vous dites que les Français se « foutent royalement de la politique étrangère » mais qu’il ne faut pas les prendre pour « des imbéciles ». N’est-ce pas vous qui les prenez un peu pour des imbéciles en affirmant qu’ils se foutent royalement de la politique étrangère?
      MT

    • michel43 dit :

      descender voir ceux d’en bas et du Milieu , leurs soucis ,Travail Logement ,immigrations , et moins d »EUROPE , le communautarisme ,le reste est SECONDAIRE si vous leurs parler des MILLIARDS dépenser la bas ,pour RIEN.. il vous répondrons ,Réglons nos problèmes en priorité chez Nous ..tout comme constitutions , il s’en foute ,

    • michel43 dit :

      a chaque FOIS.. vous vous sentez VISER..je ne VOUS attaque PAS..vous personnellement , on a tous des problèmes ,Maxime ,je me marre, vous auriez DU AJOUTER ;la belle MERE ,aussi ;et je souris ;qui paye ses dettes s « enrichie ,je sais que je vous énerve depuis des années, vous n’êtes pas habituer au parler franc , mais comme vous le savez, j’ai de l’estime pour VOUS et OUI

    • michel43 dit :

      JE vous présente mes excuses ,pardonnez MOI..

    • Tracy LA ROSIÈRE dit :

      Michel43 a bouffé du lion et vous avez beau avoir fait l’ENA, M. TANDONNET, vous avez fort à faire avec les Français d’en-bas. Vous en êtes à devoir vous justifier sur le kilométrage de la scenic et l’état de vos sanitaires… ça baisse d’un cran. Il faut vous reprendre M. TANDONNET. Ceci étant le débat valait son pesant de cacahuètes.
      Bien cordialement.

    • michel43 dit :

      OUI Tracy ce n’est pas un débat de vieux couples ,j » ai deux voitures, le SENIC en panne, je lui en prêterais UNE. je rigole ,mais TRACY ,je le ferais , pour déboucher ,LA……je peux rien faire ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s