Primaires, 55 minutes d’attente

sans-titre-4Etonnant spectacle ce matin, une queue immense, devant le bureau de vote. J’y suis retourné trois fois et n’ai pas encore pu voter… On se croirait dans un pays en pleine tragédie, où les files d’attente se pressent pour du pain, des œufs et du riz. Là c’est autre chose, les queues interminables de la démocratie, pour s’exprimer pour dire combien on en a marre, combien ou veut le changement. Il se passe quelque chose dans ce pays. Ce ne sont plus les primaires de la droite et du centre, mais un plébiscite, une révolte. Dans ma commune de banlieue-village, ce n’étaient pas la droite et le centre qui votaient. Il y avait tout le monde dans la file d’attente. Ce n’étaient pas des primaires, ce n’était pas une affaire de droite, de gauche ou du centre, mais un plébiscite pour l’alternance. Il se passe quelque chose. Nous en saurons plus ce soir. Si l’on en croit la majorité des prises de positions sur ce blog et ce que j’entends partout autour de moi, un phénomène soudain de ralliement à M. Fillon, sans doute le Fillon bras droit de Séguin et se proclamant « souverainiste » et défenseur des chrétiens d’orient. Ou bien autre chose peut-être, un réflexe d’espoir autour de Nicolas Sarkozy et sa volonté d’alternance franche, ou bien encore un mouvement unitaire en faveur de Juppé. Mais enfin, il se passe quelque chose. J’ai mon idée bien sûr. Une certitude, la révolte, la soif d’alternance, de changement, de renouveau qui s’exprime en ce moment, par delà la logique des primaires.

NB: j’ai réussi à voter: 55 minutes de file d’attente!

Maxime TANDONNET

 

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

45 commentaires pour Primaires, 55 minutes d’attente

  1. Frederic_N dit :

    Je reviens compléter ma réponse ( avec le sourire que l’on devine)
    J’ai pris le temps d’écouter beaucoup de commentateurs ce matin , j’avais le temps.
    Il se confirme au moins quelque chose : Maxime Tandonnet voit souvent juste, et beaucoup plus juste que les commentateurs autorisés. C’est encore le cas sur ce billet ..
    Mais hélas je ne sais pas si c’est une bonne ou une mauvaise nouvelle
    Merci encore en tout cas à notre hôte

  2. Christophe dit :

    Maxime!

    Vous me semblez être plein de contradictions.Vous n’avez pas cessez de critiquer la vie politique française pendant plus de six ans et vous êtes parti voter.Je ne vous comprends plus.
    Pour ma part,je ne souhaite pas participer à cette escroquerie intellectuelle.Ces primaires sont incongrues,à moins que cela fut organisé afin de contrer le Front National ou tout vote considéré comme populiste.

    • Christophe, oui je suis plein de contradictions, comme tout être humain, mais surtout, j’ai toujours dit que si j’étais contre le principe des primaires (dans un monde normal, FF aurait dû s’imposer naturellement comme le candidat Républicain) mais que dans les circonstances actuelles, par pragmatisme, je m’y ralliais et participais au vote!
      MT

  3. Mildred dit :

    Et si on s’arrêtait de s’enthousiasmer devant ces « queues immenses… interminables », pour réfléchir à ce que sera cette campagne de second tour qui verra s’affronter Alain Juppé et François Fillon, dont les carrières politiques se sont déroulées en parallèle, au sein du même parti, l’un étant souvent ministre du gouvernement de l’autre, et vice-versa ?

  4. Dalain dit :

    Bravo La France et vive Fillon

  5. Anonyme dit :

    « Autrement dit la coupure qui se révèle aux Etats Unis est d’abord le produit de l’Université : il y a d’un côté les sachants, les bien formés, les biens éduqués comme le disent avec naïveté bien des démocrates, qui font face aux autres, les non-sachants, les non-éduqués. »

    Cette phrase sur le blog de Frederic_N s’applique bien sûr également à la France. On retrouve un peu cela aussi sur le blog de Maxime: ceux qui sachent et le populo qui ne sache rien et qui peut la fermer car il ne sache pas voter. Et Fillon que Mr N a si bien vendu, s’occupera t’il des non sachants? Car il a déjà montré ce qu’il ne savait pas faire (voir Axel) je pensais que les français en avaient marre des mêmes têtes. Ils sont donc des boeufs, ce que je sachais déjà.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s