M. Macron et l’ère du vide

imagesCe qui me sidère n’est pas l’aventure de M. Macron en elle-même. Il y a quelque chose d’humain, trop humain dans son comportement. L’attitude de ce Monsieur est symptomatique de l’ère du vide et de l’anomie générale. Allons donc. Après deux ans comme ministre de l’Economie, il a pour tout bilan six millions de chômeurs, alors que la situation s’améliore partout en Europe, 100 000 emplois marchands détruits, une économie asphyxiée d’impôt (records de prélèvements obligatoires avec 44% du PIB), une dette de 2000 milliards d’euros. Et le voici se présentant comme l’homme providentiel, le nouveau sauveur de la France… Son unique mérite? Quelques petites provocations bien calculées qui ont fait le bonheur des médias, sur les 35 heures, la fonction publique, etc. Et le célèbre, « je ne suis pas socialiste ». Tiens, voilà qui tombe bien, moi non plus! Mais M. Macron, tout le monde se moque de ce que vous n’êtes pas socialiste. Le fait est que vous avez été conseiller d’un président socialiste pendant deux ans et ministre d’un gouvernement socialiste pendant deux ans. C’est tout ce qui compte. Un minimum de cohérence ne fait de mal à personne. M. Macron est un politicien des plus classiques, avec la particularité de n’avoir jamais été élu. M. Hollande lui a fait confiance, en le nommant conseiller, puis ministre. M. Macron envisage de se présenter contre lui. Il a tout simplement trahi cette confiance. Cela s’appelle la déloyauté. Il faut dire que de l’extrême droite à la gauche, poignarder dans le dos son créateur est un phénomène à la mode, tout comme le culte du « je », sauveur providentiel, les « dons de ma personne », comme les petites provocations verbales qui font hurler et ne conduisent jamais à rien. M. Macron ne renouvelle rien du tout. Bien au contraire, il est la quintessence, l’incarnation même du vide en politique. M. Macron était ministre de l’Economie d’un pays à la dérive. Il quitte le navire, huit mois avant la fin, comme un capitaine qui abandonne l’équipage et les passagers en plein naufrage. Voilà tout. Quand il a été nommé à Bercy, j’avais un a priori favorable, et je l’ai écrit. Le 2 septembre 2014, un fier et clinquant billet intitulé « haut fonctionnaire et ministre ». Après tout, on ne peut pas être tout le temps négatif, comme il m’est parfois reproché. J’ai voulu être constructif, positif. Je me suis dit: en voilà un, enfin, qui va bosser, plutôt que de faire de l’esbroufe.  Eh bien, je me suis trompé. Me suis planté. Comme un idiot, un naïf. Mais que voulais-je dire? Ah, oui! Ce n’est pas sa démarche qui me surprend et m’inquiète, non. Elle est tellement banale, tellement classique. Non, ce qui m’intrigue, c’est l’extraordinaire, prodigieux engouement du monde médiatique. Après le burkini des plages, de quoi parle-t-on, du matin au soir? M. Macron est vraiment présenté partout dans les médias comme une sorte de sauveur providentiel. Et là, c’est grave: signe du vertigineux effondrement intellectuel de la France « dite d’en haut ».

Maxime TANDONNET

Advertisements

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

71 commentaires pour M. Macron et l’ère du vide

  1. Ping : M. Macron et l’ère du vide | Henosophia TOPOSOPHIA μαθεσις uni√ersalis τοποσοφια MATHESIS οντοποσοφια ενοσοφια

  2. Theobald dit :

    Lorsqu’il occupait le poste (important mais discret) de secrétaire général adjoint de l’Élysée, M. Macron s’était découvert un grand intérêt pour le dossier des aides à la presse. Chaque semaine, il faisait organiser par de jeunes collaborateurs des déjeuners avec les grands médias pour évoquer la meilleure manière de les aider… Il n’est pas très étonnant que les rédactions aient pour lui les yeux de Chimène.

  3. Suzanne dit :

    Bonjour monsieur Tandonnet,
    Sans doute n’ai je pas écrit ce que je pensais de façon très diplomatique.
    Il est vrai que la situation me choque. On ne se refait pas à mon âge (j’ai l’âge de Mme Macron).

    Aussi, je vais faire un copié collé des références officielles de M et Mme :
    Emmanuel Macron : né le 21 décembre 1977
    Brigitte Marie-Claude TROGNEUX), épouse Macron depuis 2007
    • Née le 13 avril 1953 – Amiens, 80000, Somme, Picardie, France
    Mariée le 22 juin 1974, Le Touquet-Paris-Plage, 62520, Pas-de-Calais, Nord-Pas-de-Calais, France, avec André AUZIÈRE ca 1950, divoercée , 3 enfants:
    H Sébastien AUZIÈRE ca 1975
    F Laurence, AUZIÈRE ca 1977
    F Typhaine AUZIÈRE ca 1979

    J’ai un peu de mal à penser qu’une personne de mon âge puisse épouser un homme de l’âge de mon fils, soit 24 ans d’écart (c’est personnel et peu tolérant, je vous l’accorde).

    Je sais que cela n’a rien à voir avec la politique, mais, néanmoins, j’y vois une infantilisation d’une personne qu’on nous présente comme équilibré, assez fort et prêt à gouverner la France.

    Je ne pensais pas qu’il était malvenu de le faire savoir (même si mes mots étaient sans aucun doute peu adaptés à la qualité de votre blog, je l’avoue)
    Cordialement

    • Suzanne, oui mais cela, c’est son affaire, chacun ses goûts, cela ne nous regarde pas, ce qu’on lui demande, c’est de faire son boulot de ministre de l’économie et d’assumer ses responsabilités.
      MT

    • Suzanne dit :

      Bonjour M Tandonnet.

      Si cela me regarde en ce sens que je me demande si un homme n’ayant pas résolu son complexe d’œdipe (Il a « épousé sa mère » -quelque soit son âge- puis « tué son Père »-Hollande, bien qu’en général ce soit le contraire) peut faire un bon Président, c’est à dire:
      –un homme mûr,
      — ayant résolu ses complexes d’adolescent, donc ayant réglé une bonne partie de ses problèmes de « ça »,
      — donc ayant atteint une certaine maîtrise de ses émotions,
      — gommé son narcissisme d’adolescent tout puissant qui, néanmoins a besoin de sa mère pour le sécuriser, mais fier d’avoir pris la place du père par le meurtre (symbolique) du Père.

      Partant déjà avec ce handicap psychologique important (il a presque 40 ans et il n’a rien réglé, la preuve, il est En Marche avec ses initiales, montrant son complexe narcissique sous-jacent, là encore fréquent chez les ados de 12 à 15 ans).

      Là, je ne parle pas en tant que journaliste pipole ou réac et catho (que je ne suis pas) ou mère la morale (même si ça me choque, ce n’est pas forcément uniquement de la façon dont vous le pensez), mais en fana de Freud, étudié pendant mes études.

      Je sais que le camp des bienpensants essaie de réfuter les thèses freudiennes (forcément, sa théorie sur amour/faire valoir doit gêner aux entournures certains)
      Pourtant, une bonne psychanalyse freudienne (l’imagerie du psy à la tête du lit laissant parler son client sans intervenir est largement dépassée, et à mon sens, c’est bien) donne encore de nos jours, d’excellents résultats pour qui veut se comprendre et s’améliorer (sachant que nous ne pourrons jamis atteindre in idéal qui n’existe pas)

      Cordialement

    • Suzanne, excusez moi de vous dire cela, et ne croyez surtout pas qu’il y ait une once de moquerie de ma part, mais j’ai adoré ce commentaire trouvé de bon matin qui m’a fait mourir de rire tant il est criant de vérité (non-dite).
      Maxime

  4. ann dit :

    Tout ceci est pourtant limpide, Macron n’est pas socialiste, il est de gauche, c’est bien pire…..Le socialisme ruine les économies mais ne détruit pas forcément les nations et les civilisations, la gauche si, et c’est même son but premier, raison pour laquelle elle fait les affaires des prédateurs et qu’ils sont nombreux à angoisser de la voir dans les choux en 2017… Macron ne fera pas une majorité mais 5% de gogos appâtés par la propagande peuvent faire basculer les choses, l’enjeu étant pour ses suppôts s’empêcher la droite la vraie de reprendre les rênes. Pas la droite telle que la voient les bobos, une droite qui se satisferait de la casse du « pauvre » avec en contre partie des « droits » comme la reconnaissance officielle du droit à être polygame ou zoophile, mais celle qui veut remettre la civilisation sur pied pour que l’économie puisse repartir….
    Macron est-il manipulé (serait-il moins intelligent qu’on nous le dit) ou est-il une belle horreur peu importe, ce sont les objectifs de ceux qui le soutiennent et nous l’ont fabriqué pour nous ont misé sur lui leurs dernières cartes. N’oublions pas que le cinéma auquel nous assistons n’est pas nouveau. On a eu droit aux mêmes scènes avec DSK, proche de Macron d’ailleurs…
    A la place de Sarkozy ou de Juppé, je ne me gênerais pas pour balancer sans modérations…?.Le peuvent-ils là est toute la question….

    • ann, de fait, pour avoir entendu beaucoup de personne parler comme vous, y compris des personnes âgées et aisément manipulables, je me demande si l’opération de propagande Macron (un peu comme il y eu une opération du même genre avec Marion le Pen) fonctionne si bien…
      MT

  5. Frederic_N dit :

    Excusez moi, mais je ne comprends pas bien votre billet, ni d’ailleurs votre ancien soutien à M Macron. Et on a l’impression que vous répétez systématiquement le même thème à chaque occasion , le vide etc.. Cela fait plaisir à vos lecteurs, mais là je pense que vous vous fourvoyez. Pour deux raisons. D’abord pour avoir soutenu M Macron : en intégrant Bercy il devait savoir qu’il n’avait en aucun cas les moyens politiques de faire avancer ses idées ( même de quelques centimètres) et son résultat était prévisible. Mais par contre, ce qu’il a fait cette semaine ne peut pas être critiqué , . C’est même le ba ba pour rétablir un semblant de vie politique sérieuse dans ce pays : je ne suis pas d’accord, je démissionne. Je ne vois pas en quoi on peut lui reprocher quoi que ce soit, sauf à pratiquer le procès d’intention systématique.

    Mais je voudrais prendre un peu de recul. Dans toutes vos chroniques où vous chargez le comportement , voire la psychologie, des hommes politiques, vous oubliez une chose : c’est que la politique en France est instituée. Cela veut dire, que les acteurs ne sont pas seulement des individus que vous n’avez pas l’air d’apprécier – comme 98 % des français – mais ils ont des rôles et des fonctions qu’ils sont obligés d’assumer. Et ils sont aujourd’hui de plus en plus contraints par la force des choses et notamment l’état d’esprit des français qui deviennent exigeants pour les élus: il y a un processus de recomposition politique à l’œuvre dans ce pays, dont ils sont aussi les vecteurs, quelle que soit leur psychologie. Ainsi Macron a été obligé de démissionner pour exister politiquement, quand Giscard a pu jouer la politique du oui mais sans en faire les frais ( je suis pas d’accord mais je reste au gouvernement) . De même Hollande s’est retrouvé bloqué par sa propre campagne électorale à gauche là où il croyait pouvoir s’en défaire facilement ( c’est ce qu’il croyait avoir appris de Mitterrand) . Ces réalités sont bien plus importantes que la belle gueule de Macron à Paris Match ( d’ailleurs on ne peut pas avoir été le secrétaire de Ricoeur et être foncièrement mauvais)

    Plutôt que de répéter sans arrêt que nos dirigeants ne sont pas au niveau – ok on a compris – je crois que c’est ce processus de recomposition qu’il faudrait pointer : car là nous avons les moyens d’agir .. un peu

    • FrédéricN, oui, je suis bien d’accord avec vous sur l’urgence d’une recomposition politique, mais j’ai le sentiment, à travers l’affaire Macron, d’une gigantesque manipulation politico-médiatique. Je ne vois pas ce qui justifie cet engouement sur le fond: ni bilan, ni expérience, ni idée ou projet. Par ailleurs, je suis un vieux con si vous me passez l’expression. Je n’aime pas la trahison. Il est une pure créature de Hollande, je ne vois pas quel est son mérite en dehors d’avoir été nommé par lui conseiller, puis ministre. Le fait de le lâcher en rase campagne ne montre pas beaucoup de dignité de la part de M. Macron. La France est un pays qui souffre, son économie est malade, 250 personnes ont été tuées par le terrorisme. Il occupait l’un des plus hauts postes de l’Etat, ministre de l’Economie. Je trouve que démissionner en pleine tempête pour faire le pitre médiatique avec tant d’autres est un acte de grande lâcheté qui ne me donne pas envie de me laisser aller à la grande manipulation dont tant de personnes sont hélas les victimes. Bref, je ne vois aucun renouvellement ni renouveau dans l’opération Macron, mais plutôt la quintessence du pire de ce que nous haïssons, vous et moi!
      Maxime

  6. Annick dit :

    @Merci Gérard,

    Macron/MLP, dites-vous, et si nous nous retrouvions avec Hollande/Macron ?
    Ils sont tellement tordus que je ne serais pas étonnée qu’ils aient imaginé ce scénario, juste pour sauver le PS car ils savent qu’ils sont foutus.
    Un scénario d’horreur totale pour notre pays, mais rien n’étant impossible…

    Amicalement,

  7. patrouille perdue dit :

    @Suzanne

    Oui, le bus macron ce n’est pas intéressant en rapport qualité prix.

    Et en plus, c’est plus polluant que le train.

    J’ai vu un rapport officiel qui osait soutenir le contraire, et je vous donne l’arnaque : pour faire croire que le bus n’est pas beaucoup plus polluant (en CO2) que le train, l’auteur du rapport prenait la composition de l’électricité (qui fait marcher les trains) au niveau de l’UE. C’est-à-dire en y incluant les centrales allemandes au charbon, qui polluent le ciel et raccourcissent la vie de quelques milliers d’européens chaque année (y compris français).

    Mais, bien entendu, c’est la composition de l’électricité au niveau français qu’il aurait fallu retenir, qui du fait des centrales nucléaires est peu émettrice en CO2. Et, avec ce calcul, on obtient bien ce que dit le bon sens, qui est que le bus est plus polluant que le train.

    Autrement dit, nos excellences, qui nous rebattent les oreilles du réchauffement climatique, ont fait…le contraire de ce qu’il fallait, dans ce cas précis.

    Ce qui me console, par ailleurs, c’est que l’auteur de ce rapport pipo n’est pas fonctionnaire : c’est un type de la « société civile » qu’on a fait entrer dans l’administration pour satisfaire une autre lubie actuelle, qui voudrait que l’Etat se gère comme une entreprise, avec des gens de la « société civile ».
    Il ne manque pas de brillants sujets & hauts fonctionnaires pour y croire, apparemment et malheureusement, mais ce n’est pas encore la majorité du genre (comme les poissons volants).

  8. Annick dit :

    Bonjour Maxime,

    Dans votre billet vous relatez exactement le bilan de ce ministre : croissance à zéro, chômage au plus haut, taxes et impôts en augmentation de 54 milliards (on se demande se qu’ils font de notre argent) depuis le début du quinquennat, bref un bilan qui laisse le pays exsangue sans une once de redressement, ni de réformes structurelles utiles, ni même d’investissements productifs.
    Ce gouvernement se goinfre en nous pillant et jette l’argent par les fenêtres, puisque ça ne coûte rien, ce sont les Français qui paient.

    Macron fut le ministre de l’économie d’un tel gouvernement.
    Tout est dit. S’il était sincère, vraiment sincère, jamais il n’aurait accepté de servir parmi de tels branquignoles. Mais le fromage est trop appétissant sans doute pour un jeunot aux dents longues. La réalité est en complète contradiction avec tout ce qu’il s’ingénie à nous faire croire.
    Macron est nu, il n’a que sa gueule et ses approximations éhontées qui le font balancer un coup entre ni droite ni gauche, un autre coup en déclaration de son attachement à gauche alors qu’il vient de déclarer n’être pas socialiste. Quelle salade ! Un cochon n’y retrouverait pas ses petits, disait ma grand-mère.

    Professionnellement dans le privé il s’est contenté de pantoufler, bien à l’abri derrière son statut de haut fonctionnaire. Son épouse est elle-même fonctionnaire. Pas très entreprenante la famille Macron ! elle préfère se mettre à l’abri de l’État.
    Ce type n’a jamais mouillé sa chemise, et encore moins son fric, pour créer une entreprise et des emplois. Il est bien la copie conforme de tous ceux qui ont prétendu gouverner notre pays depuis 40 ans : un profiteur qui ne peut rien amener à l’intérêt général, ni avoir la pointure pour remettre la France sur ses rails. Il aime trop les abris sûrs pour avoir l’audace, la fermeté, le courage nécessaires pour affronter le tsunami qui nous menace.

    L’homme providentiel, je n’y crois pas. Et puis, nous avons été trop trompés par les promesses de Père Noël des uns et des autres qui n’ont jamais été capables non plus de faire un diagnostic sérieux, préférant leurs chimères idéologiques.
    Seuls les Français eux-mêmes pourraient décider d’agir pour se sortir des griffes de tous ces Raminagrobis. Reste à savoir s’ils le feront. Sans doute, un peu trop tard car l’horloge accélère, quand tout sera sans dessus dessous.

    Amicalement,

    • Koufra dit :

      Bonjour

      Le ridicule de macron est peut être plus desesperant que l inaptitude de Hollande …

      Ca n a rien a voir mais je suis sûr que mon article ci dessous vous interessera.

      Koufra

    • Gérard Bayon dit :

      @Annick
      J’ai beaucoup apprécié votre commentaire sur la nouvelle coqueluche parisienne.
      En vous lisant je pensais que si Macron devenait candidat à la Présidentielle (ce qui est plus que probable) il pourrait faire exploser le résultat des primaires. En balançant d’un pied sur l’autre, il est capable de séduire un certain nombre de personnes qui n’irons pas voter aux primaires, modifiant de fait complètement les résultats pronostiqués. Hollande, Juppé ou Sarkozy peuvent ne pas remporter leur primaire et nous risquons de nous retrouver avec un second ou troisième couteau du PS et des LR face à Macron (je ne parle pas des autres candidats qui ne feront qu’illusion) et à MLP. Je vous laisse imaginer la suite !
      Cordialement.

    • Annick dit :

      @Koufra,

      Je n’ai pas vu votre article, ci-dessous 🙂

      Je vais aller du côté de l’UR où je sais que vous écrivez.

      Amicalement,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s