L’effarante hypocrisie nationale

TartuffeLe système politique et médiatique français repose largement sur une hypocrisie détestable. Par le plus grand des paradoxes, à travers la télévision, il s’acharne à mettre en valeur avec obstination un parti qui s’affirme  anti-système et qui tire sa force de ce slogan.   A travers une anecdote ridicule, le monde médiatique vient une nouvelle fois encore de faire la preuve de son double-jeu. Fait sans précédent, la direction de France télévision  a été jusqu’à obliger un animateur à inviter le vice président du parti lepéniste  à une émission de longue écoute. Les explications et mensonges des uns et des autres, accusant faussement le CSA,  ne font qu’enfoncer le clou en révélant au grand jour la machination. L’imposture est flagrante: mettre toujours plus en valeur le parti « épouvantail ». Elle est d’autant plus détestable que de toute évidence, dans notre grande démocratie malade, frappée par le déclin général du niveau intellectuel et de l’esprit critique, la réussite sondagiaire est largement proportionnelle au temps de passage à la télévision. Nombre d’études, ignorées et passées sous silence,  ont démontré cette « effrayante corrélation ». Pourquoi ce double-jeu hypocrite? La même méthode est à l’oeuvre depuis trois décennies. Dès que quiconque s’aventure à sortir du rang et des sentiers battus, en évoquant des sujets incorrects, l’Europe, les frontières, l’identité, la monnaie, il est ramené dans le droit chemin par  un chien de garde qui lui aboie: « Mais alors, vous dites comme le fn… » Et c’est ainsi que la pensée est balisée, contrôlée, canalisée. Une vaste frange du monde politique est tenue en laisse de cette manière, tremblant, à l’idée d’être étiquetée lepéniste. Car quoi qu’il arrive, le parti, du fait de son histoire, de son image, de son identité restera éternellement maudit et inacceptable à l’immense majorité des Français. Donc, sa surexposition permanente est sans danger à leurs yeux, même si les hypocrites font semblant de croire qu’il est aux portes du pouvoir. Mais, la vraie menace est considérable au second degré: cette pratique de « l’épouvantail sublimé » a pour effet de tuer le débat d’idées et la démocratie, de figer la vie politique française dans sa médiocrité, et la condamner au statu quo en interdisant toute recomposition. En outre, depuis 1997, toutes les victoires de la soi-disant « gauche » sont dues aux diverses poussées fn et aux triangulaires. Nul n’a idée du cataclysme que serait, pour « la France d’en haut », c’est-à-dire  le système politico-médiatique, une disparition du courant lepéniste, la bouée de survie de cette France d’en haut depuis au moins trois décennies.

Maxime TANDONNET

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

39 commentaires pour L’effarante hypocrisie nationale

  1. Georges dit :

    Curieuses « démocraties « que celles qui ne donnent pas droit au chapitre à une partie importante des électeurs ,les dictatures procèdent de la même manière.Allez ,les pros de la politique,ratissez large comme en période de solde …

  2. ann dit :

    Inutile de vous en prendre au FN et au pouvoir qui fait sa promotion pour réduire ce que vous appelez « la droite ».
    Si le FN existe c’est d’une part parce que la droite est alliée avec le Centre et en cède trop à cette minorité d’appoint générant un sentiment de trahison dans la majorité de son électorat, d’autre part parce qu’elle a accepté de reprendre à son compte la logique de la gauche et son discours….La nature a horreur du vide, la droite existe dans nombre d’esprits et se retrouve sur le parti qui reprend à son compte les thèmes de droite….. Que la gauche qui a imposé ses délires soit furax contre cet électorat FN qui lui fait des pieds de nez est logique – « la parole se libère « disent-ils sans même réaliser la portée de cette phrase- que la droite la suive est suicidaire… Oserais-je vous rappeler que le programme des années 90 du RPR sur bien des sujets est celui du FN d’aujourd’hui, qu’à l’époque, la gauche médiatique s’acharnait à donner de Chirac une fausse image de « dictateur » et que ce dernier a commencé à trouver grâce à leurs yeux quand il s’est laissé « domestiquer ».
    Je ne voudrais pas être désagréable ni offensante mais quand je lis  » le parti, du fait de son histoire, de son image, de son identité restera éternellement maudit et inacceptable à l’immense majorité des Français », il me semble que vous êtes dans l’incantation et les vaines assertions à visée réalisatrice… L’image du parti a été façonnée par ses ennemis naturels – l’extrême gauche- elle même maîtresse à penser de la gauche et devenue aussi du fait de la lâcheté généralisée de la droite rendant ce pays irrespirable….Les blagues antisémites de Le Pen père sont certainement odieuses mais les propos et négations odieuses de la gauche sur d’autres victimes de l’histoire n’ont rien à leur envier…
    Si je n’adhère pas à toutes les propositions du FN, je ne ressens aucune haine contre lui et ne vous en déplaise, beaucoup de gens sont comme moi même s’ils se sentent parfois obligés de dire le contraire comme dans les bonnes vieilles dictatures ou …. sous la Terreur. La haine dont il est sans cesse taxé, c’est celle que ressentent ses adversaires contre lui, vieux processus bien connu des manipulateurs pervers en position de domination….. C’est la lâcheté de la droite face à la gauche qui fait le FN….
    Attendrez-vous que la France soit devenue une gigantesque fosse septique (ce qui semble être la finalité de l’extrême gauche délirante qui donne le la partout) pour que vous lâchiez enfin les baskets au FN pour vous tourner vers le vrai danger….Il sera trop tard alors…

    • Ann, ah non ce n’est pas du tout de l’incantation, c’est un constat d’évidence, pur et dur, sans le moindre état d’âme: pour une immense majorité de Français le fn est inacceptable du fait de l’histoire et de ce qu’il représente. Ses dirigeants le savent d’ailleurs. Si le fn n’était pas l’épouvantail qu’il est, dans le climat de décomposition actuel, il y bien longtemps qu’un parti d’ordre et de souveraineté aurait pris le pouvoir en France. C’est à cela qu’il sert, maintenir le statu quo. Maintenant sur la lâcheté, la cupidité et l’aveuglement d’une partie de la droite qui est à l’origine de sa poussée, je suis entièrement d’accord avec vous, MT

  3. Freederic_N dit :

    Maxime,
    j’approuve entièrement la décision de D Ernotte de faire pression sur Ruquier pour inviter le front national. Le vrai scandale est ce Ruquier : lequel se croit autorisé , comme tous les médias publics à toujours prendre parti pour la gauche. Et à avoir des sentiments moraux pour refuser le front national. La télé publique a un devoir de service public, et donc d’observer une certaine neutralité. C’est le fait que la gauche ne l’ait pas respecté qui pose problème. Pas la décision de sauver les meubles prises par un PDG qui sait très bien protéger son entreprise ( et n’hésite pas d’ailleurs à faire dans le hyper politiquement correct elle a été recrutée pour cela)
    Maintenant ce que je critique c’est l’attitude de Philippot. M Fillon avait pourtant montré la voie en refusant d’aller chez Ruquier ..

  4. drazig dit :

    L’effroyable hypocrisie? Vous voulez parler sans doute de celle de Sarkozy reprenant quasi point par point le programme de FN. Il tresse des couronnes à la nation, visite à Colombey, etc..
    Qu’il se méfie. Giscard voulait « vider » (c’est son mot) le programme du PS en l’appliquant; ça ne lui a pas porté chance. Ou alors, Sarko veut porter le FN au pouvoir?

    • drazig, pourquoi, la nation, Colombey serait le monopole du fn? Manquait plus que ça, le parti qui ridiculise en permanence la Nation et n’a jamais cessé de cracher sur la mémoire du Général.
      MT

  5. Philippe dit :

    Bonjour Maxime
    Bonjour à tous.

    Je sens chez nos blogeurs une certaine agitation dès qu’on parle du FN

    Tout d’abord le FN est un parti légal de part la loi, Et bien que ne partageant pas les idées du FN, il a le droit au chapitre, et j’estime qu’il doit avoir le même temps de débat à la télé que les autres partis. On ne peut pas ignorer 5 millions d’électeurs. Cependant les débats politiques devraient être fait avec de vrais journalistes ayant une culture historique et politique. Il est facile de démonter les thèses du FN. Mais pour cela il faut le faire avec intelligence et respect. Ruquier et sa bande ne sont que des pitres au service du Roi. C’est ce que j’appelle de la télé poubelle ou télé crétins.
    Nous sommes dans une démocratie soi-disant.
    De plus ces journaleux ne sont pas si acerbes dans leur propos face à l’extrême gauche car il est bien connu que dans le monde, les régimes d’extrême gauche étaient démocratiques, la liberté de la presse y été légion, et ils n’ont jamais tué personnes et n’ont jamais fait de génocide, certains devraient revoir l’histoire.
    Les journaleux Ruquier et toute la bande de journalistes crétins devraient se poser la question pourquoi la montée des extrêmes, qu’elles en sont les causes, cela serait plus intelligent.
    Cependant il est vrai comme le dit Maxime qu’aujourd’hui si l’on ne pense pas politiquement correct on est un fasciste et un raciste, cela est réducteur, mais c’est la seule façon qu’on les imbéciles, les individus incultes pour se faire entendre, car pour faire un débat d’idées il faut être instruits, cultivés, sinon vous êtes vite à cours d’arguments et le seul moyen de s’en sortir, c’est de traiter les gens de fasciste et d’en venir à la violence verbale.
    Pour ceux sur ce blog qui partent du principe que De Gaulle est responsable de cette chienlit, là il ne faut pas pousser. Et je vous invite de revoir l’histoire de France dans sa totalité et vous verrez que des grands hommes ont conduit la France à son Apogée et les successeurs vers son déclin. Nous sommes dans le déclin car depuis quarante ans nous avons des politicards qui ne défendent que des intérêts particuliers.
    La seule issue possible c’est que le peuple retrouve sa souveraineté, souveraineté qui lui a été volé par les partis. Cette souveraineté nous pouvant la reprendre mais elle risque de se faire dans la douleur, mais c’est l’unique possibilité à mon sens.

    • Baloo dit :

      Bonjour

      Un commentaire de bon sens que celui de Philippe.
      Ou le FN est anti-républicain et il doit être interdit. Sous peine que les autorités qui le laissent s’exprimer soient elles mêmes anti republicaines. Ou il est conforme aux lois republicaines et….fermez le ban.

      Ce n’est même pas sur le terrain des idées que ce parti doit être combattu. Mais sur celui des actes. Cela fait trente ans que les français ne votent plus pour un projet mais contre un homme.

      Le régime des partis aggravé par le système des primaires, qui constitue un déni de démocratie, nous enferme dans l’éternel retour.

      Qu’avons nous au menu?
      Juppé le jeune premier
      Fillon le fantôme de l’opéra
      Meluche le bouffon du roi
      Certainement le president « Normal »

      Nous aurons Marine au second tour et un vote par défaut pour un Sauveur de la République…..

      Triste France.

      Mitterand doit bien rire en son Enfer.

      Quant à moi. Je suis aussi un fasciste qui s’ignore. Prêt à en découdre sur cette Europe de débiles, sur la nationalité, sur le déclin de la France. Sur l’Euro. Bref sur la grandeur de mon Pays qui renaîtra des ses cendres qyand nous aurons vidé les Ecuries d’Augias.

      Mais qui non d’un chien…qui?????

      Salutations

    • Sergio dit :

      Bonjour a tous.

      Oui Philippe, De Gaulle est un des responsables de cette chienlit.
      Il ne s’est pas contenté de vendre la France,il l’a donnée.
      Je suis fils de Pieds-noirs(né en 1965)et laissez-moi vous dire que le
      « je vous ai compris » raisonne encore dans les tetes des « rapatriés d’Algérie »
      comme on dit.
      Dès 1957,le General De Gaulle avait informé le General Massu de son intention de
      rendre a l’Algérie son indépendance.
      Je considère qu’il s’agit la d’un mensonge d’état,d’une trahison majeure.
      Mes parents ont tout laissés la-bas:une situation professionnelle,des biens,
      une vie entiere,des racines.
      Et lorsqu’ils sont arrivés en France,les Français leurs ont crachés dessus,
      parce que les « Arabes » venaient manger leur pain…
      Ces memes Français qui accueillent ces derniers aujourd’hui a bras ouverts,
      ironie de l’histoire.!
      « Vous avez eu l’Algérie Française,vous aurez la France Algérienne »
      ça vous parle?..
      Vous voulez que je vous dise?
      La mentalité Française me sort par les yeux,je considère la Gauche comme
      un véritable cancer,le fn comme une vraie saloperie,et la Droite inexistante.
      La souveraineté du peuple que vous appelez de vos voeux n’est qu’une illusion,
      mais ça je pense que vous l’avez compris depuis longtemps.
      Et puis « De Gaulle, De Gaulle, De Gaulle.!! » a toutes les sauces,franchement,
      ça suffit.!.Je respecte bien entendu les « vrais » Gaullistes,mais un dixième de ceux
      qui se revendiquent du Gaullisme le sont réellement.

      @ Maxime:
      Vous etes historien et surtout « vrai » Gaulliste,je n’en doute pas une seconde.
      J’imagine que vous supportez mal de voir le General De Gaulle égratigné de
      la sorte,comme je viens de le faire.
      Permettez moi cependant de vous demander votre point de vue sur ce fait
      historique dont je fais état plus haut,avec toute votre honneteté intellectuelle habituelle.
      Cordialement,

      Sergio

    • Sergio, je pense que l’indépendance de l’Algérie était inéluctable d’un point de vue historique et que de Gaulle avait raison sur ce point mais que les Rapatriés et les Harkis ont été en effet honteusement traités. L’indépendance de l’Algérie s’est faire dans des conditions désastreuses mais à mes yeux ce n’est pas la faute du Général mais de l’ensemble de la classe politique qui a fait preuve d’aveuglement et de lâcheté (déjà) sur ce dossier, les pires de tous étant les socialistes (SFIO).
      MT

    • Philippe dit :

      @Sergio

      Imaginez vu le bordel que nous avons fichu en Libye, si l’Algérie était encore française, je crois que les pieds noirs seraient dans une situation plus que délicate.
      De toute façon stratégiquement nous n’aurions pu garder l’Algérie.
      Par contre je suis d’accord avec vous lorsque des politicards citent De Gaulle et se réfèrent à De Gaulle.
      Je connais bien l’homme car mon grand-père a servi à ses côtés, et il me parlait longuement de cet homme. J’ai étudié l’homme, j’ai lu tous les livres parus en France et à l’étranger sur De Gaulle, il fut une chance pour la France.Vous le voyez avec amertume du fait de vos origines pieds-noirs. Mais vous savez sans vous offenser les pieds-noirs n’ont pas toujours étaient corrects avec les algériens; certains les ont largement exploités, tous les pieds noirs n’étaient pas des saints. Certains algériens ont péri sous les coups et étaient payés à coups de pompes dans le derrière, mais cela reste encore un sujet tabou en France.
      La souveraineté est actuellement une illusion, mais je ne désespère pas, car tôt ou tard le système explosera, je ne le verrai peut-être pas. Cela passera soit par une guerre civile, de religion car la religion est de plus en plus présente dans la politique. La Preuve on vous parle le 6 juin du début du ramadan, mais surtout pas du 6 juin 44 ou 10000 hommes périrent ce jour-là où sont nos valeurs. Et je pense qu’il faut réconcilier les français avec leur histoire et arrêter de se culpabiliser parce qu’on est français de souche. arrêter de ce culpabiliser sur l’esclavage qui fut pratiqué par toutes les race sans distinction.
      J’ai confiance ma France renaîtra..

    • Sergio dit :

      Bonsoir a toutes et a tous.

      @Philippe
      … »Je connais bien l’homme car mon grand-père a servi à ses côtés, et il me parlait longuement de cet homme. J’ai étudié l’homme, j’ai lu tous les livres parus en France et à l’étranger sur De Gaulle, il fut une chance pour la France.Vous le voyez avec amertume du fait de vos origines pieds-noirs. Mais vous savez sans vous offenser les pieds-noirs n’ont pas toujours étaient corrects avec les algériens; certains les ont largement exploités, tous les pieds noirs n’étaient pas des saints. Certains algériens ont péri sous les coups et étaient payés à coups de pompes dans le derrière, mais cela reste encore un sujet tabou en France… »

      Vous mélangez tout Philippe,mes parents n’ont jamais martyrisé qui que ce soit,ils
      ne demandaient qu’a vivre leur vie,dans « leur » pays.
      « Votre » Général De Gaulle les a trahis.
      Vos propos sont honteux,j’en ai la nausée.
      Cordialement,

      Sergio

  6. Q dit :

    C’est vrai, le FN ne devrait pas avoir le droit au chapitre, trop de questions genantes bien qu’essentielles.Euro/nation/Souverainete/Devaluation Interne non explique/Immigration.

    C’etait mieux avant

    Quelle mauvaise foi 😦

    • Q, ce n’est pas ce que j’ai voulu dire. De fait, je reproche au système médiatique son hypocrisie: valorisation forcenée du fn, un parti « épouvantail », pour interdire toute réflexion sur l’Europe par ex.
      MT

    • Q dit :

      Valorisation ??? alors que sur chaque plateau Tele, ses represantants ne sont qu’insulte our cloue au piloris.

      Franchement c’est ridicule, a part le FN personne, absolument personne n’avait lance de reflexion sur l’europe, la droite comme la gauche sont pres a tout pour sauver l’euro ( donc ils doivent baisser le cout du travail (sacrifier les Jeunes seulement) de facon aggressive).

      en fait vous etes pour la censure du FN tant que vous n’y etes pas assimile.Amusant.

    • Mais Q, c’est du second degré bien sûr, les politiciens veulent aller sur les plateau de télévision pour monter dans les sondages et peu importe l’attitude des animateurs à leur égard, au contraire, apparaître en victimes est leur vœux le plus cher et leur plus grand intérêt!
      MT

  7. Stéphane B dit :

    Bonjour
    Vous écrivez « le parti, du fait de son histoire, de son image, de son identité restera éternellement maudit et inacceptable à l’immense majorité des Français. » et je vous prie de m’excuser mais je ne comprends pas cette phrase. Vous mettez en ligne une phrase sans toutefois la justifier par des arguments.
    Ce parti, fruit de l’Ordre Nouveau (j’ai raccourci), a été créé en 72. Certes, il a connu des débordements tout comme ce fut le cas avec le PC et la CGT (Se rappeler de la planque de 5000 armes par la CGT entre autre pour le grand soir)
    Aussi peut on lier un parti à la bêtise de certains de ses militants ? Si la réponse est oui, que penser alors du PC, du FDG (qui soutient les pseudo antifas qui sont par leurs revendications et leurs actes des fascistes purs et durs), sans parler des personnes qui ont voté pour le président actuel, qui avaient leur carte PS, et qui sont aujourd’hui dans la rue ?

    L’histoire du FN est récente, elle n’a pas un dixième des morts liées au PS (ex SFIO) ou PC (FDG aujourd’hui en partie). Pourtant ces partis sont considérés comme respectables et acceptables. Pourquoi n’en serait il pas pareil avec le FN ?

    Désolé de me faire l’avocat du diable mais votre extrémisme sur le FN m’a poussé à le défendre. Pourtant, je le redis, son programme, ne serait ce que économique digne du PC de l’URSS, me fait vomir.

    • Stéphane B, c’est surtout lié à l’idéologie du fn qui s’est exprimée dans les déclarations de son fondateur, président pendant trente ans et père de la présidente actuelle mais je ne vais pas revenir là-dessus et les réciter une à une, chacun les connaît comme moi… Le fait est que ce parti est éternellement inacceptable, peut-être pas pour vous et 25% des Français qui votent pour lui, mais pour les 75% restants, dont je suis. C’est tout ce que je voulais dire. MT

    • Stéphane B dit :

      Oui l’idéologie est « étrange » dans un monde multci-culturel. Je me suis dans doute mal exprimé. Vous dénoncez le FN qui vous horripile. C’est votre opinion et je la respecte. Par contre, ce que j’ai écrit, c’est que penser alors du PC et du FDG actuel qui sont les héritiers de dictateurs sanguinaires, qui ont des millions de morts à leur actif, et que ces deux partis n’ont jamais dénoncé. Que penser aussi d’un Sartre ou d’une Simone de Beauvoir fermaient les yeux sur la réalité de ces massacres, qui étaient même pour la pédphilie (appel des 57 dans le journal le monde le Monde daté du 26 janvier 1977)
      Je vous invite à relire ce bel article de Michel Onfray http://www.lemonde.fr/a-la-une/article/2011/04/30/camus-sartre-et-les-nouveaux-reacs_1515145_3208.html

      Vous parlez du pseudi fondateur du FN mais JMLP a été mis en place par l’Ordre Nouveau. Il s’agissait avant tout d’une vitrine sauf que le bonhomme a su jouer pour monopoliser ledit parti. Vous éprouvez de la répugnance pour ses propos, et c’est vrai qu’ils peuvent ou sont choquants, mais que pensez alors des écrits de Georges Marchais dans l’Humanité durant les années 79-81 concernant les immigrés. Même le FN n’en tenait pas et n’en tient toujours pas d’aussi virulent.
      Que penser de la SFIO et des militants socialistes qui ont approuvé et se sont même engagés pour Pétain et Laval, allant vers la collaboration avant de retourner leur veste quand le vent a tourné ?
      Que penser ensuite des militants communistes qui ont saboté les usines et matériels destinés au soldat en 39-40 au nom de l’allégeance à un pays autre que la France ?
      Que penser des communistes qui jouaient les porteurs de valise durant la guerre d’Algérie, chose qui a permis au FLN de tuer des jeunes métropolitains ?
      Que penser enfin des communistes qui ont soutenu le FLN lors de sa prise de pouvoir et qui ont trouvé des justifications à leurs actes odieux ?

      Étrangement, je ne vous entends pas vous offusquer de ces comportements, et de ces personnes. Alors oui, avant ce parti était inacceptable mais au même titre que le PC, la SFIO et du FDG aujourd’hui qui justifie au nom de la morale les casses et exactions.
      Vous vous placez avec le FN sur le registre de la morale et des valeurs mais l’histoire démontre que beaucoup de partis et de personnes dans lesdits partis ont fait autant voire pire que le FN depuis 1972. Il suffit juste de remonter 80 ans en arrière.
      Alors certes, ce n’est pas une raison pour oublier le passé et pardonner. Au contraire, il faut l’avoir en tête pour être vigilant mais il ne faut pas tomber dans un extrémisme aveugle, chose que j’ai le sentiment que vous faites, pour garder quel que soit le sujet du recul et sa pensée critique.

      PS: je ne soutiens pas le FN contrairement à ce que vous prétendez. Si vous n’avez que ce seul argument à m’opposer, je trouve que le débat tombe bien bas. Cela signifierait que vous ne voulez pas rentrer dedans pour ne pas devoir écrire des choses que votre liberté de pensée reconnait mais que votre idéologie vous refuse.
      Et puis de toute façon, qu’une personne soutienne ou pas ce parti ou le FDG ou le PC, là n’est pas la question. Celle-ci est ou est l’objectivité que vous défendez et pour laquelle j’aime vous lire et jouer parfois l’avocat du diable quand elle a disparu. Rappelez vous notre premier échange sur la suppression ou non du sénat.

    • Mais non Stéphane B, ne vous fâchez pas, je n’ai jamais dit que vous souteniez le fn, relisez mon commentaire! J’ai simplement dit que pour vous, il n’était peut-être pas « éternellement inacceptable » comme il l’est pour moi et 75% des Français, je n’ai rien dit d’autre, mais j’observe à votre réaction que vous êtes dans le même état d’esprit que moi en fait. D’ailleurs, mon billet n’était pas dirigé contre le fn, mais contre l’hypocrisie du système médiatique qui le sur-valorise tout en le diabolisant. Ce n’est qu’une opinion (qui m’est chère) que je me suis permis d’exprimer et qui appelle un débat serein et sans passion!!!
      MT

  8. Baloo dit :

    Bonsoir

    Le FN miroir aux alouettes…….la thèse du dernier bouquin de M. Onfray. Mais enfin, quel observateur un tant soit peu attentif aurait pu passer à côté de ce subterfuge honteux mis en place par F. Mitterand?

  9. Fredi M. dit :

    Car quoi qu’il arrive, le parti, du fait de son histoire, de son image, de son identité restera éternellement maudit

    Mais pourquoi persévérer dans le mensonge quand tout le monde sait désormais que la collaboration fut massivement de gauche, communiste (Laval etc..), pourquoi persévérer dans ce révisionnisme ALORS QUE VOUS SAVEZ ?

  10. Monsieur Tandonnet,

    Votre phobie anti-FN vous égare complètement.

    Si ce parti est si fort aujourd’hui, c’est que, depuis de Gaulle inclus (j’insiste bien sur ce point car c’est à lui qu’on doit la chienlit actuelle), on agresse le peuple français dans ce qui fait son identité la plus profonde.
    Un peuple rural, travailleur, profondément libéral (contrairement à tout ce qu’on veut nous faire croire) car paysan, donc attaché à la propriété privée et au respect des hiérarchies naturelles.

    On l’a maintenu dans un sous-développement culturel et moral grâce à la (Ré)éducation Nationale, livrée au mains des communistes par ce même de Gaulle! Je peux témoigner malheureusement et très amèrement de l’incroyable écart que je perçois entre l’éducation d’un Suisse moyen et d’un Français moyen. Quand j’y pense, cela me donne presque les larmes aux yeux!
    Nous avons perdu ce qui faisait le charme du peuple français, son exceptionnel savoir-vivre hérité de la noblesse française qui diffusait ses manières dans tout le corps social, son intelligence, sa culture, son art de la discussion!

    On l’agresse désormais directement en l’obligeant à accepter un Grand Remplacement dont on nie la réalité en empêchant de plus en plus la liberté de parole.

    La France est l’avant-garde d’un Meilleur des Mondes orwellein et kafkaïen qui gagne peu à peu toute l’Europe. Heureusement, les pays de l’Est, qui ont déjà donné côté dictature socialiste, se rebellent.

    Nous allons vivre collectivement de très pénibles moments qui s’apparenteront à un effondrement civilisationnel proche de ce qu’ont vécu les derniers Romains d’Occident.
    Les actuelles violences liées aux mouvements sociaux, à l’EURO2016 à Marseilles aujourd’hui, et aux racailles incontrôlables des banlieues sont les premiers effets de cet effondrement nihiliste qui vient!

    • Théotime, vous m’avez mal lu, ce n’est pas du tout de la phobie, mais un simple constat destiné à dénoncer une odieuse hypocrisie médiatique autour du fn. Relisez mon billet avec ses liens. MT

  11. René de Sévérac dit :

    Maxime, je n’ai pas l’intention de rentrer dans les détails comptables.
    Je crois en l’efficacité des « forces d’occupation mentale » (jolie expression de Laurent Ozon) :
    si le FN est massivement invité, je n’ai aucune raison (à moins d’invoquer l’idée dévoyée de démocratie et donc de provoquer l’hilarité) de douter que l’objectif fut sérieusement étudié.
    J’en veux pour preuve l’émission de Ruquier (que j’ai vue) où, avec sa bande de roquets, il s’est payé le pauvre Philippot qui sous des airs d’assurance a pris des positions qu’il croit conforme à la doxa. Y compris une reculade sur l’euro, « sujet délicat » dans l’esprit du grand public !

    Bref, ne soyez pas inquiet pour Ali Juppé !

  12. Timéli dit :

    Est-il besoin de rappeler ce propos de Machiavel : « Qui ne sait être hypocrite ne sait régner »… Les politiques le savent mieux que quiconque. Ils en usent et en abusent. Ce sont, avant tout, des acteurs de théâtre. Donc, il n’y a rien d’étonnant à les voir nous manipuler en nous faisant croire qu’ils sont sincères.

  13. Mildred dit :

    Monsieur Tandonnet,
    Il semble que là, vous commencez à entrer dans le dur. Mais pourquoi injurier la Nation ? L’hypocrisie dont vous parlez ne concerne que nos élites politico-médiatiques.
    Nos gouvernants, effectivement, imaginent que si le FN monte assez, il sera au second tour de la présidentielle face à Hollande, ce dernier étant assuré d’être réélu. Mais de là à écrire que « la pensée est balisée, contrôlée, canalisée », je crois qu’il n’en est rien. Les régions où LR et PS ont dû s’allier pour empêcher le FN de gagner des régions montre, au contraire, où sont ceux qui essaient de contrôler l’électorat. J’ai le sentiment que ces élections régionales laisseront des traces pour les présidentielles.
    Quant aux media, il leur suffit d’inviter un responsable du FN pour faire de l’audimat, et si en plus, ceux qui les nourrissent sont satisfaits, pourquoi s’en priveraient-ils ?
    Il est donc, plus que temps, qu’on aborde les vrais sujets, et qu’on ose enfin discuter politique avec le FN, argument contre argument. Mais je ne doute pas que, ce faisant, il ne se trouvera encore des gens qui se plaindront que c’est une astuce de plus pour faire monter le FN.

    • Mildred, « Il semble que là, vous commencez à entrer dans le dur. Mais pourquoi injurier la Nation ? L’hypocrisie dont vous parlez ne concerne que nos élites politico-médiatiques« : c’est exactement ce que j’ai dit, je ne parle pas de la Nation dans son ensemble mais du monde politico-médiatique! MT

    • Mildred, vous soulevez un point essentiel « Quant aux media, il leur suffit d’inviter un responsable du FN pour faire de l’audimat, et si en plus, ceux qui les nourrissent sont satisfaits, pourquoi s’en priveraient-ils ? »
      Je suis persuadé (et j’en ai d’ailleurs les preuves par les confidences d’un journaliste) que le fn fait gagner de l’argent, beaucoup d’argent…
      MT

  14. colococo2 dit :

    Une seule remarque qui vaut certitude Maxim …………..En politique ne jamais dire JAMAIS …..
    C’ est tout !

  15. Bernard dit :

    Oui le commentaire de Ann dans le précédent post est excellent. Elle résume très bien ce que je pense également. Je ne suis absolument pas convaincu que N.S. fera ce qu’il annonce maintenant quand bien même qu’il s’agirait que d’idées et non d’un programme comme le souligne un autre commentateur de ce blog. Pour en revenir sur votre intervention de ce samedi Il y a un proverbe qui dit  » le chien aboie et la caravane passe  » et un autre plus grossier  » le train de ta connerie roule sur les rails de mon indifférence « . Ces donneurs de leçons, ces vilipendeurs peuvent toujours renvoyer au parti du Front National je m’en fiche parfaitement. Ce que je veux maintenant que ma carrière est derrière moi, que les enfants sont élevés, que certains des petits-enfants sont déjà grands, c’est qu’ils puissent vivre dans le pays que mon épouse et moi avons connu. Celui qui nous a permis d’être là où nous sommes, où du travail il y en avait pour tout le monde. Même pour ceux qui quittaient l’école tôt pour différentes raisons. Mon pays qui a accueilli des milliers de boat people qui se sont intégrés, sans bruit et sans m’imposer leur culture ni leur religion quand elle n’était pas chrétienne.

  16. Gérard Bayon dit :

    Dire comme le fait le PS que le FN est aux portes du pouvoir est très certainement un mensonge et ne repose uniquement que sur le vote sanction des Français au premier tour des consultations depuis que la gauche est revenue au pouvoir.
    Lors des deux dernières consultations : Départementale et Régionale, le FN a battu ses records au 1er tour pour heureusement s’effondrer au second tour, permettant au passage d’exclure les candidats de cette gauche pourrie. Au moins leur crime ne leur profite pas et leur a fait perdre quelques sinécures et pas mal d’argent. La morale est sauve.
    Mais à force de jouer avec le feu et compte tenu de l’impopularité croissante de nos gouvernants et des principaux prétendants de la droite et du centre, il ne peut plus être exclu que le FN continue de battre ses propres records jusqu’à atteindre des scores qui même, non majoritaires, puissent contraindre le gagnant à tenir compte de la poussée de ce parti et ne pas pouvoir se satisfaire d’un revers de bras comme l’a fait Chirac en 2002. Ignorer un tel phénomène aurait pour conséquences de stigmatiser les électeurs de ce parti et « victimiser » leur leader qui pourraient encore se venger aux législatives suivantes. Leur pouvoir de nuisance resterait entier.
    Il est donc grand temps que nos politiques du PS, de la droite et du centre se concentrent sur la critique sévère mais objective du programme abracadabrantesque du FN, chiffres et données à l’appui quitte à inviter ses leaders dans les émissions politiques pour les mettre face à leurs mensonges.
    Ce n’est certainement pas en invitant le numéro deux du FN dans une minable émission de divertissement tardive, regardée par quelques bobos de gauche que l’on va pouvoir se livrer à cet exercice salutaire.

  17. Infraniouzes dit :

    Vous voulez dire que le Fn est un faire-valoir bien utile aux uns et aux autres ? Et bien soit. Mais quand vous déclarez que « le parti…restera éternellement maudit et inacceptable à l’immense majorité des Français » je demande à réfléchir. Bien malin qui pourra préjuger des intentions des Français à l’égard du Fn dans les années à venir.

  18. PhD dit :

    Bonjour Maxime

    Si je prends pour référence cet article du monde,
    http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2016/04/20/le-fn-a-t-il-vraiment-5-du-temps-d-antenne-politique_4905150_4355770.html
    Le FN a obtenu
    – un peu plus de 5 % du temps d’antenne sur la saison 2014-2015 (chiffre donné par un collectif engagé à gauche)
    – 18 % pendant la période pré-électorale avant le premier tour des régionales (chiffre CSA)

    On ne peut donc pas dire que ce temps est disproportionné par rapport à son pourcentage électoral.

    Quant au mensonge supposé de Ruquier et/ou de la direction de France 2 ; si c’était avéré, ce serait simplement pitoyable.

    Par contre, lors de leurs interventions les dirigeants du FN parlent de sujets qui intéressent les Français en sortant l’artillerie lourde et ça « cause » au peuple (à tort ou à raison, c’est un autre débat) d’où l’impression d’un véritable matraquage médiatique.

    « Dès que quiconque s’aventure à sortir du rang et des sentiers battus,…, il est ramené dans le droit chemin par un chien de garde qui lui aboie: « Mais alors, vous dites comme le fn… »
    Pour les chiens qui aboient, un gros caillou ou un bâton font l’affaire, il suffit d’avoir du COURAGE.

    Ce courage éviterait ça : « Une vaste frange du monde politique est tenue en laisse de cette manière, tremblant, à l’idée d’être étiquetée lepéniste ».

    Pour reprendre le commentaire de Ann dans votre précédent billet, si Sarkozy avait cassé les reins de cette clique médiatique en leur coupant les vivres, l’UMP n’en serait pas là.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s