Verdun, polémique, témoignages

XVM860e09d4-1752-11e6-a38d-8a6c5a1589e5 (2)

Bonjour,
C’est le première fois que j’écris un commentaire sur ce blog, que je lis très régulièrement.
Permettez-moi cette remarque : à quoi bon faire comme si les « élites » politiques et médiatiques et leurs polémiques représentaient la société autrement que par le biais des institutions (par exemple, sont-elles socialement, culturellement, etc, représentatives) ? Dans cette histoire, que des hommes politiques de gauche se trouvent piégés par leurs contradictions et que ceux de droite restent silencieux, c’est bien triste, mais cela porte-t-il la parole ou la pensée des Français, ou plutôt, leurs paroles et leurs pensées ? Cela ne les recouvre-t-il pas plutôt d’un voile médiatique ?
Jeune professeur de khâgne, de gauche, travaillant dans un lycée à forte mixité sociale (et donc, comme souvent en France, culturelle ou ethnique), je ne me reconnais absolument pas dans les propos des élites du PS, et je ne doute pas un instant que mes collègues, tout comme moi, trouveraient pour le moins incongrue l’idée d’un concert festif pour clore ces commémorations franco-allemandes. Belle illustration de la figure de l’homo festivus… D’ailleurs, les étudiants avec qui j’en ai discuté ont eu la même réaction. Le choix de l’artiste, s’il reste bien sûr problématique, est pour moi second.
J’imagine qu’il en va de même pour beaucoup de gens, et que les propos et indignations grossis et déformés par l’effet de loupe des réseaux sociaux et de leurs relais dans les médias ne représentent pas non plus leurs points de vue.
Vous êtes haut fonctionnaire, de droite, souverainiste, mais les hauts fonctionnaires de gauche européistes (au sens institutionnel) que vous devez sans doute croiser dans le cadre de vos fonctions pensent-ils comme les politiciens qui sont censés représenter leur sensibilité ? Je serais curieux de le savoir.
Que tout ces débats parfois futiles et parfois graves vous rendent pessimiste, je le comprend fort bien, mais désespérer des élites, de leurs outrances, de leurs petites combines et astuces, doit-il automatiquement vous conduire à penser que « la France est un champ de ruines » ?
En espérant que ce message saura retenir votre attention,
Cordialement,
Jean

*********************************************************************

Bonjour à tous,
J’adhère totalement avec les propos tenus sur ce blog. J’ai en mémoire les propos de mon arrière-grand-père qui avait vécu Verdun et qui, soir après soir, au soir de sa vie, racontait sa guerre aux petites filles que nous étions, il est décédé la veille de mes douze ans. Qui aurait l’idée d’aller danser sur les tombes de nos chers disparus, sinon ces socialogauchos nourris au lait de l’Internationale ? Je ne peux qu’espérer qu’un jour, dans ce monde ou dans l’autre, et au moins au tribunal de l’Histoire, ils seront jugés.
Je reçois des pélerins, et deux soirs de suite, un Hollandais et un Canadien ont partagé notre soirée. Vu de l’étranger, nous sommes au bord de la guerre civile, ce qu’ils ont ressenti avec force de par les propos entendus sur le chemin…
Quant à l’importance de l’identité, « notre Canadien » se définissait comme Américain avec des racines françaises, très fier de parler de ses ancêtres normands et bretons partis au XVIIème siècle dans la « belle province ». Les hommes ne naissent pas hors sol, ils tiennent à leur langue et leur culture. Notre France ne peut disparaître !

Nancy

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour Verdun, polémique, témoignages

  1. Georges dit :

    En tout cas Hollande aura réussi le diviser pour régner et tout le monde tombe dans le panneau.La politique des quotas consiste à porter aux nues un rappeur raciste et à se déplacer à London pour faire des papouilles à un maire musulman qui n’a encore rien démontré de valable .Plus on tombe dans le blanc c’est pas propre plus ils sont satisfaits ,oh les vilains fayots.C’est à se demander qui sont les xénophobes populeux voire populistes.

  2. François dit :

    Hier, j’ai lu les commentaires d’un article du Monde intitulé : « Comment la « fachosphère » a fait annuler le concert de Black M à Verdun » (*). Pour info, les commentaires sont réservés aux abonnés. Voilà ce qu’on y trouve :
    « Ça m’embête qu’on confonde COMMÉMORATION et FÊTE. Choisir un grand concert, pour ce jour, c’était nul. Choisir un chanteur aux thèmes clivants, dangereux »
    « A force de traiter les citoyens de fascistes, ils vont y prendre gout. Et à empiler des piles de c…ies ils vont se dire que ca peut pas etre pire que la Veme ripoublique en décomposition. Faudrait pas trop pousser la population vu la temperature dans tous ses segmentsn. »
    « Électeur de gauche depuis 25 ans, lecteur du Monde depuis 20 ans, je n’adhère en aucun cas aux idées du Front National que je combats en mon for intérieur. Pourtant, je suis choqué, et même consterné, que les décodeurs puissent assimiler tout ce qui les dérange à la fachosphere. Un tel amalgame démontre malheureusement ce qu’est devenu Le Monde entre les mains de ses actuels actionnaires. Je songe de fait à résilier mon abonnement. »

    • Christophe dit :

      Bonjour!

      « Je songe de fait à résilier mon abonnement. » Diantre!Que de temps et d’argent perdus,François!
      Les français comprennent vite à la seule condition de leur expliquer longtemps très longtemps.

  3. lisa retter dit :

    Très bien ces deux témoignages.
    @ Jean, personne ici n’ignore qu’il ne faut pas confondre les gens qui se sentent -comme vous- de gauche et des politiciens déjantés qui se font les apprentis sorciers d’une idéologie de gauche devenue folle. Le problème est que ces gens honnêtes de gauche ont permis par leur vote à ces individus de prendre le gouvernail et que non contents de nous mener à notre perte, ils entendent tout mettre en oeuvre pour continuer pour encore 5 ans.
    @ Nancy, ce que vous dites est malheureusement très vrai. Oui on sent un risque de guerre civile et nous sommes nombreux à savoir comment nous en sommes arrivés là.

    Quand on se souvient la haine pathologique déversée sur Sarkozy pour cent fois moins, et qu’on réalise à quel point les mêmes s’aveuglent sur Hollande, minimisant les conséquences de ses erreurs les plus graves, admirant son sens « de la tactique » qu’on qualifierait de « minables magouilles » s’ils étaient le fait d’un autre, on voit bien que le mal ne se limite pas aux méfaits du second. Il y a en France, mal bien plus profond qui ronge la France depuis des lustres et qui s’appelle, la haine de certains, une haine monstrueuse, hideuse, perceptible en toutes circonstances et en tous lieux, et ceux qui en sont rongés l’attribuent à ceux qui en sont les cibles…..

    • Jean M. dit :

      Lisa,
      La haine déversée sur N. Sarkozy, était certes parfois pathologique, mais pour autant les nombreuses critiques de ces décisions et de son style n’étaient pas toujours non plus dénuées de fondement, vous me l’accorderez. Il semble qu’il est ainsi parvenu à agacer jusqu’à certains (nombre ?) de ses électeurs et soutiens de droite. De toute façon, je ne suis pas d’un tempérament haineux, mais critique : je tâche de ne pas raisonner en termes binaires (droite / gauche) et privilégie la clarté dans le raisonnement et la fidélité à ses principes. A cet égard, nos brillantes élite me font souvent penser à cet aphorisme de Chamfort, « Ne pas se donner des principes plus forts que son caractère ».
      Et vous serez heureuse de lire que les gens de gauche que je fréquente se sentent trahis par Hollande et n’envisagèrent guère de voter à nouveau pour lui. Je ne sais pas si la France est « menée à sa perte », mais la gauche ne me semble pas porter seule la responsabilité de son sort, ne serait-ce que parce qu’elle a moins gouverné que la droite.
      Pour ma part, je pense de plus en plus que les grands partis considèrent les électeurs comme du « bétail de vote » (expression de D. Van Reybrouck) ou de simples réserves de voix. Il suffit de voir les dernières consignes du PS aux élections régionales, perversion grave mais légale d’une élection démocratique. Bien qu’opposé au FN, je suis favorable à la proportionnelle et n’aurais pas aimé être électeur de gauche en PACA !

  4. Fredi M. dit :

    J’ajouterais que n’est pas Mitterrand qui veut.

  5. Fredi M. dit :

    Donc Verdun, « leçons d’une polémique suite » mais pas encore fin.
    Un homme d’état conséquent se serait épargné cette polémique racoleuse. Racoleuse car l’idée de départ était bien de séduire une jeunesse qui lui tourne le dos quand il eut fallu se recueillir modestement et reconnaissants, solennellement, sur les morts de Verdun, c’est la conclusion que j’en tire.
    Mais ça me rappelle cet interminable débat sur le mariage pour tous qui avait en son temps mobilisé toutes les grandes consciences de ce pays, tous les parlementaires, durant des mois, pendant que la courbe du chômage poursuivait son inexorable ascension. Hollande n’y était pas franchement favorable à ce mariage pour tous. Ou bien il s’en foutait. Il crut bon d’introduire, pour calmer le jeu, une clause de conscience personnelle qui aurait permis à un maire de ne pas célébrer un tel mariage. C’était une idée de bon sens. Tollé de ceux qui pensent pour lui ! Retrait en rase campagne de l’idée apaisante.
    Aujourd’hui il n’assume pas d’avantage son choix, celui de ce concert à Verdun.
    Nouveau tollé de ceux qui pensent pour lui et, demain, il nous annoncera que le concert est maintenu.
    De tous temps les présidents de la cinquième république ont été des cyniques ; mais c’est la première fois, en 2012, que nous avons élu un mollusque au QI de pétoncle.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s