Lecture: Charlemagne de Jean Favier

9782213604046-X_0Ma lecture actuelle est un énorme et passionnant pavé: Charlemagne, Fayard, de Jean Favier, 1999. Il est impossible de résumer cet énorme ouvrage de 800 pages où il est autant question d’une époque, de 750 à 820, que d’un personnage. Un Empereur français? Non, c’est tout autre chose. Il est à la tête du royaume, puis de l’empire franc, c’est-à-dire d’une tribu germanique, parlant à l’origine un dialecte proche de l’allemand, et occupant au départ le nord de l’Europe, un territoire partagé en deux, la Neustrie (la France du Nord) et l’Austrasie (l’est de la France, la Belgique et les Pays- Bas, et l’ouest de l’Allemagne). Charlemagne, fils de Pépin, est issue d’une grande famille de l’Austrasie. Le succès de cette ethnie tient à la conjonction de son goût des armes, de la guerre et de son alliance avec l’église catholique, son statut de protecteur du Pape. Les Carolingiens, famille de Charlemagne, inventent un système de pouvoir extrêmement ingénieux, fondé sur une pyramide d’allégeances personnelles, de liens de vassalité, qui part du simple « homme libre », remonte jusqu’au   souverain suprême et s’appuie sur les comtes, de fidèles seigneurs nommés par Charlemagne qui contrôlent l’ensemble des territoires. Ce réseau de liens d’allégeance qui partant du sommet, irrigue l’ensemble du royaume ou de l’empire, bénis par la religion catholique et consacrés par un serment de fidélité, sont la source d’une irrésistible capacité de mobilisation et de puissance collective. Les Francs, dont la cause s’assimilent à celle de la chrétienté, imposent leur domination à un territoire équivalent à celui  de l’Europe occidentale et posent les fondements de la Reconquista de l’Espagne musulmane en établissant une Marche au sud des Pyrénées. Cette force est aussi d’une grande fragilité, car reposant sur des liens personnels de confiance et de protection qui se désintègrent avec la disparition du Seigneur suprême, l’empereur, et les déchirements de ces successeurs.

La France, c’est-à-dire la conscience, l’idée de l’unité politique d’un territoire ceinturé par des frontière naturelles, le Rhin, les Alpes, les Pyrénées, l’océan et trois mers, le sentiment d’un destin commun aux peuples qui l’habitent, la France naît sur les décombres de l’Empire carolingien, dans une période épouvantable dévastée par les invasions normandes, de la volonté de résistance d’une autre famille de l’aristocratie, partie de presque rien: les Capétiens entre 900 et 1000. Elle remonte à un millénaire, elle n’est sûrement pas éternelle, comme rien de ce qui est humain. A quel stade de son parcours dans l’Histoire en sommes nous? Est-elle en fin de cycle? Peut-elle se redresser et poursuivre sa route encore quelques siècles? Ce livre ne le dit pas, n’y aucun autre d’ailleurs. Moi non plus, je n’en sais rien…

Maxime TANDONNET

 

 

 

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Lecture: Charlemagne de Jean Favier

  1. PhD dit :

    Je l’ai acheté aujourd’hui chez un bouquuiniste

  2. Anonyme dit :

    Et qui c’est la Charlemagne actuelle,allons plus ou moins de la même provenance….

  3. Philippe dit :

    Bonjour Maxime

    Excellent livre que j’ai lu aussi.
    Ce que vous décrivez « Cette force est aussi d’une grande fragilité, car reposant sur des liens personnels de confiance et de protection qui se désintègrent avec la disparition du Seigneur suprême, l’empereur, et les déchirements de ces successeurs. » toutes les dynasties l’ont vécu dans l’histoire de France. La Vème République ne fait pas exception à la règle. Nous sommes dans le déclin, ce déclin va encore se poursuivre la renaissance de la France se fera dans la douleur et certainement dans la guerre civile ou mondiale, car tous les ingrédients se mettent en place. J’espère me tromper mais l’histoire de France et du monde me démontre le contraire.
    Surtout qu’aujourd’hui le religieux se mêle à la politique de plus en plus et cela ne fait qu’amplifier le phénomène d’instabilité.
    Quand des politiques sont plus préoccupés à défendre des coalitions d’intérêts et des intérêts particuliers et quand ils incluent dans les affaires la religion par intérêts électoralistes, la poudrière ne tardera pas à exploser.

  4. Koufra dit :

    Bonjour Maxime,

    Rien n est écrit.

    Ce qui permet l affaiblissement de la France, c est
    _ l absence de volonté
    _ la mauvaise conscience coloniale
    _ une europe qui combat les nations par le haut en transférant des prérogatives régaliennes et par le bas en promouvant des entités régionales concurrentes des états.

    Nous sommes hélas tous plus ou moins complices de cela… On loue l heritage gaulliste pour mieux le vider de sa substance et mener une politique inverse et lache… Mais avec bonne conscience.

    Amitiés

    Koufra

  5. Gérard Bayon dit :

    Bonjour à toutes et à tous,
    Charlemagne ! N’est-ce pas lui qui, une fois empereur, a couronné ( alors que cette cérémonie est normalement de la seule initiative d’un pape) l’un de ses fils, empereur ?
    Comme quoi depuis les années 800 peu de chose ont changé parmi nos gouvernants !

  6. Goupil dit :

    Bonjour à tous,
    Il faut au moins de tels livres pour compenser les effets néfastes de la (ènieme) réforme du collège dans les esprits de nos enfants. Encore, faut-il savoir lire … Merci Maxime pour le signalement de cet ouvrage. Vous auriez pu rajouter dans votre propos « dans une période épouvantable dévastée par les invasions normandes » et sarazines.

  7. Le Nain dit :

    Excellent livre effectivement tempéré par Servir l’Etat barbare dans la Gaule franque de Dumézil (Tallandier). Il n’en demeure pas moins que le livre de Favier est incontournable par les différents aspects qu’il aborde.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s