La désintégration politique

XVMb2022bc0-08a1-11e6-b095-c30b7cf76a63L’un des phénomènes marquant de notre époque est la désintégration de la vie politique, l’anéantissement de l’idée d’un destin commun et d’un gouvernement collectif capable de prendre des décisions, de choisir, de donner une direction au pays. En France, comme je l’ai écrit dans Figaro Vox, il s’exprime par la prolifération des candidatures à l’élection présidentielle de 2017. Disons le tout net, je trouve détestable le concert d’ironie qui a suivi l’annonce de la candidature de Mme Rama Yade avant hier, comme si le droit de solliciter les suffrages des Français était le monopole d’une coterie de politiciens établis. Pour autant, il me semble que l’obsession présidentialiste qui s’est emparée de la société française, au détriment de toutes les autres fonctions politiques, en particulier gouvernementales, ministérielles, marque le triomphe de la folie narcissique au détriment du sens du bien commun, de l’intérêt général, du dévouement à la cause publique, à la res publica.

Maxime TANDONNET

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

27 commentaires pour La désintégration politique

  1. michel43 dit :

    censure lorsque vous oser dire , que son mari , est un socialiste , TOUT le MONDE sait quelle fait son CIRQUE ,pour faire parler d » ELLE ,

    J'aime

  2. Via dit :

    Merci Monsieur Tandonnet pour vos billets argumentés, filant l’actualité avec une grande pertinence. Je ne crois pas que nous attendons tous une réponse systématique de votre part, ce qui, à mon avis est impossible. Ce qui me paraît important c’est de s’exprimer sur la réalité vécue par chacun de la situation politique et économique sclérosée de la France malgré ses nombreux atouts. C’est à la fois désespérant et …intéressant !

    J'aime

  3. Bonjour et excellent dimanche 24 avril, même s’il ne fait pas chaud et le printemps tarde à venir. Mon blog est capricieux ce matin et je n’arrive pas à répondre individuellement à chaque commentaire… Merci beaucoup aux intervenants auxquels je présente mes excuses. Le sujet est important parce que si la pulsion mégalo et narcissique l’emporte, les dirigeants du pays ne prendront pas les mesures nécessaires au bien commun, obsédés par leur seule image personnelle. J’ajoute que la désintégration politique et la désintégration sociale dont parle Annick Danjou vont de pair. En l’absence d’un gouvernement fort qui effectue des choix clairs, assure l’ordre public et l’autorité de la loi, la « chienlit » est inévitable… Et comment pourrait-il en être autrement?

    J'aime

  4. François Carmignola dit :

    @ann @maxime tout à fait d’accord de considérer amicalement la candidature d’une jeune femme certe un peu bavarde mais qui eut son heure de gloire: elle se rebiffa, avec le soutien du reste de la France, contre la visite innoportune d’un héroinomane mal élevé qu’on ne liquida que tardivement.
    Honneur à l’insolente !

    J'aime

  5. Georges dit :

    Même si cela n’a aucun rapport ,la politique française sera bientôt bousculée par l’accord secret entre Merkel et Erdogan .La crise migratoire fomentée arrive à son terme ,le chantage des visas aboutira a la pénétration de la Turqie au sein de l’union des affairistes .

    J'aime

  6. Frans dit :

    Les primaires, c’est devenu comme le baccalauréat à 80% d’une classe d’âge. Le niveau a tellement été abaissé par les derniers titulaires que tout le monde pense avoir sa chance!

    J'aime

  7. PhD dit :

    Je vais être désagréable, mais j’ai un peu de mal avec des personnes naturalisées françaises qui veulent donner des leçons de francitude à des gens dont les ancêtres grattent la terre de France depuis quelques siècles, voire millénaire.
    Et ce de quelque bord politique et de quelque origine qu’elles soient

    J'aime

  8. Robert Marchenoir dit :

    @ Carine

    Boris le Lay n’a pas été condamné à deux ans de prison ferme pour avoir mis en garde contre l’islamisation. Il a été condamné pour avoir mis en cause l’origine africaine d’un procureur. Il a aussi subi la révocation d’un sursis antérieur relatif à l’une de ses multiples condamnations antérieures.

    Il va sans dire que ses prises de position antisémites enragées et répétées, voire son négationnisme de la Shoah, ne sont pas pour rien dans ces condamnations.

    Pour ma part, je suis contre la répression des opinions par la loi même lorsqu’il s’agit d’un personnage aussi écervelé et détestable que Boris le Lay (bien que je vais finir par me poser des questions, en ce jour où trois « jeunes » ont été laissés en liberté après avoir attiré dans un guet-apens, pour le tabasser, un serrurier qu’ils croyaient juif), mais quand on défend la liberté d’opinion, il serait bon que ce ne soit pas de façon hypocrite : on ne peut pas, à la fois, défendre les opinions d’un tiers qu’on estime injustement condamné, et en dissimuler le contenu exact.

    Accessoirement, il faudra m’expliquer comment on peut prétendre lutter contre l’islamisation, en répandant à l’encontre des Juifs les mêmes mensonges, marqués de la même haine, que diffuse le dogme musulman. Les mineurs arrêtés pour avoir monté cette agression antisémite contre un serrurier sont très certainement musulmans, et influencés par le détestable antisémitisme de l’islam.

    http://www.leparisien.fr/bussy-saint-georges-77600/seine-et-marne-un-serrurier-tabasse-par-trois-adolescents-qui-le-croyaient-juif-23-04-2016-5739361.php

    J'aime

  9. Bernard dit :

    Bonjour Maxime, bonjour à tous
    Oui c’est pathétique, mais chacun pense qu’il a de grandes chances car ceux qui ont occupés la place sont rejetés dans les sondages.
    Que les Français veulent une tête nouvelle.
    @Mildred, je ne suis pas sur que l’abstention soit la meilleure chose qui pourrait nous arriver. Je ne crois pas que la Constitution prévoit un taux de votants minimum pour que le suffrage soit valable. Dans le cas contraire qui aurait de grande chance d’arriver en tête dès le premier tour et bien que son Papa ait déclaré qu’il ne la voyait pas à cette place. ?

    J'aime

  10. Freederic_N dit :

    Vous avez sans doute raison ; mais vous oubliez qu’existe dans le pays une vraie demande pour une vraie politisation. Et qu’on le veuille ou non les élections présidentielles seront l’occasion – peut être la première depuis longtemps – de se situer sur ce terrain. Par opposition à celles de 2012 qui ont été admirablement bloquées par le PS ( j’ai rencontré une fois le chef de la com. de F Hollande, et je lui tire mon chapeau rétrospectivement)
    Qu’il existe autant de candidats n’est pas seulement le produit de la guerre des ego. C’est aussi le produit de ce sentiment que les idées qu’on porte doivent être présentes pour une occasion où l’on sent que des choses peuvent se structurer.
    Je n’aime pas particulièrement NKM par exemple : mais le fait de se présenter est aussi pour elle l’occasion de schématiser une ligne. On doit approuver sa démarche, et opposer son attitude à Macron qui restera dans la com tant qu’il ne démissionnera pas et ne prendra pas le risque de se retrouver seul.
    C’est pourquoi je renouvelle ma proposition . Il y a deux attitudes à avoir pour ces élections. Celle qui consiste à se plaindre , mais ne rien faire. Celle qui consiste à essayer de peser un (tout petit peu collectivement). La deuxième passe par des compromis voire des compromissions. C’est la seule attitude responsable à mon sens

    J'aime

  11. Mildred dit :

    Monsieur Tandonnet,
    Si on veut éviter de vous paraphraser en utilisant, un coup l’argument de l’américanisation de notre système politique, un autre, la faiblesse du gouvernement, ou encore je ne sais quoi, pour justifier et renforcer cette idée de » désintégration politique » dont vous nous parlez pour la Nème fois, ne devrait-on pas, nous citoyens avertis, tout bonnement nous abstenir d’aller voter aux prochaines élections présidentielles dans de telles conditions ?

    J'aime

    • Mildred, je ne me sens pas capable de donner ce genre de conseil ou de leçon, c’est à chacun de faire en son âme et conscience. Si je me répète, c’est en espérant favoriser une prise de conscience de nos amis les hommes politiques.

      J'aime

  12. ann dit :

    Bravo de prendre la défense de Rama Yade, charmant personnage de la politique avec laquelle la classe médiatique – pourtant peu avare d’idolâtrie envers tout élément « issu de la diversité »- n’a jamais été si tendre que ça. Pire encore, alors que cette jeune femme a été la ministre préférée des Français sous Sarkozy, les mêmes ont opposé l’argument du « racisme » à toute critique objective de Taubira comme fin de non recevoir, ignorant délibérément cette popularité qui informait leurs délires. Rappelons le parcours de Rama, jeune femme musulmane ( sans visibilité ostensible) élevée dans un institut privé catholique et dont un des chevaux de bataille fut la ruine de l’école publique et son incidence sur la panne de l’ascenseur social…. Ceci expliquant peut-être cela….. J’espère qu’elle aura suffisamment de supporter pour se « vendre » car son ralliement à un bon candidat plus « important » qu’elle aura bien plus de valeur que ceux des politiciens sans foi ni loi qui effectivement « désintègrent » la politique.

    J'aime

  13. carine005 dit :

    Et pendant que les « nuit debout » agitent frénétiquement leurs petites mimines baguées, Boris Le Lay se prend une condamnation à 2 ans de prison. Ferme !
    Pour quelle raison ? Il prévient et alerte sur l’ islamisation de notre pays.
    Heureusement qu’il a anticipé le coup.
    Devrions-nous tous nous exiler ?

    J'aime

  14. Timéli dit :

    L’explosion des candidatures, à droite, pour la présidentielle de 2017 n’a rien en soi de surprenant. Les Français connaissent, aujourd’hui, une telle déception avec la gauche au pouvoir que de nombreux et jeunes talents qui émergent veulent se positionner ou tout simplement tenter leur chance. N’est-ce pas ce chansonnier Pierre-Jean Vaillard qui disait avec humour : « La politique, c’est comme la musique ou la prostitution : il faut commencer jeune ».
    Ils ont vite compris ce postulat de base qui semble échapper à beaucoup de nos politiciens actuels : si tu veux gouverner les hommes, donne-leur des motifs d’avoir confiance en toi. Mais n’oublie pas, aussi, de leur donner confiance en eux, tout en conciliant le désirable avec le possible.

    J'aime

  15. Robert Marchenoir dit :

    Pourtant, l’ironie se justifie pleinement à l’encontre de Rama Yade. Quel âge a-t-elle ? Qu’a-t-elle fait, dans sa vie, qui lui permette de prétendre à de si hautes fonctions ?

    Si vous voulez, on peut se moquer aussi de Henri de Lesquen, ancien conseiller municipal de Versailles et directeur de Radio Courtoisie, qui « se présente à l’élection présidentielle ». Ca « équilibre ».

    J'aime

  16. Infraniouzes dit :

    On va en arriver, 3 fois hélas, au système américain. Des candidats bien propres sur eux, des dents éclatantes, des costumes sur mesure bleus, encore bleus, toujours bleus et la chemise assortie. Une condition de coureur olympique, un discours rôdé qui n’attaque aucune minorité, aucun syndicat, aucun groupe ou groupuscule, aucune chapelle mais qui a la prétention de bouleverser la société, les institutions, les mœurs le tout sans douleurs, sans froisser personne. Bref on nous promet les travaux d’Hercule à la vitesse du Grand Panda. On reste ébahis devant ces sur-hommes. Le plus embêtant c’est que, au train où vont les choses, on n’arrivera pas à choisir: 1er tour de la présidentielle ? 70% d’abstention…

    J'aime

  17. Danjou annick dit :

    C’est plutôt la désintégration totale du pays. Nuit debout, ces merdeux qu’on laisse nuit après nuit en état d’urgence, les migrants installés partout en France et à Paris, lycées, bois de Boulogne etc…les caïds qui font la loi dans les cités et qu’on laisse faire, la police sait mais n’intervient pas, la journée du voile à sciences po organisée par des bobos et par l’unef, Les chinois qui rachètent des terres agricoles en France….qui veut continuer la liste? Je n’ai plus le temps, mais j’en ai par dessus la tête

    J'aime

  18. Walter dit :

    Un an avant les élections tant d’évènements peuvent survenir. La faiblesse intérieure du gouvernement qui tolère des rassemblements politiques en plein Etat d’Urgence pourrait inciter ces groupuscules à plus d’audace et faire monter le Front de Gauche donc le P.C. en première ligne.
    Et l’on se tournerait vers… J.P. Chevènement qui rafflerait la place sans être passé par les Primaires. Souverainiste voire nationaliste, il conviendra aux deux extrêmes. Grande voix d’autrefois, il saurait rassembler. Je n’en suis pas partisan mais il me semble que si entre grèves et attentats il se faisait entendre, il le serait. Etant âgé, il se concentrerait sur son unique mandat, étant patriote il indiquerait des orientations claires. M.Dupont Aignan pourrait-il s’en rapprocher?
    Qu’en pensez-vous de cette personnalité comme président cher Maxime?

    J'aime

  19. Gérard Bayon dit :

    Bonjour à toutes et à tous,
    Il n’y a plus de limite à la bêtise et à l’ambition démesurée de tous ces guignols qui pensent que parce qu’ils ont été un jour ministre ou secrétaire d’Etat sans grands résultats et même s’ils ont été condamnés par la justice, ont toute la légitimité pour prétendre à la magistrature suprême.
    Je pense que tous ces cas relèvent prioritairement de la faculté ! Non, il faut vite leur dire que l’élection d’un Président de la République ne relève pas de la même logique que le concours de miss France !
    Lorsque l’on voit que l’élection d’un député relève maintenant en grande partie et notamment depuis Pasqua de la pure cuisine politicienne, comment tous ces postulant(e)s peuvent-ils encore croire à leur capacité à réunir près de 20 millions d’électeurs par leur seul égo démesuré ?
    Dans ces conditions la candidature de la rebelle Rama Yade, bien peu diplômée, sans aucune expérience professionnelle dans le privé et incapable de s’intégrer durablement dans un parti politique parait bien incongrue. Tout au plus lui conseillerais-je de prendre contact avec E. Macron…entre crabes, ils finiront bien par s’entendre !
    A part cela nous attendons toujours le personnage providentiel qui nous fera oublier tous ces has been bouffis d’orgueil !

    J'aime

  20. Georges dit :

    L’américanisation de la politique européenne se ressent de plus en plus ,les clients seront racolés selon leurs origines ethniques et religieuses mais le candidat devra démontrer ses qualités de comédien s’il veut se faire apprécier du plus grand nombre.Les soldes réinventées…

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.