Pourquoi en est-on là?

imagesLQT0IDKVInutile d’en rajouter sur l’actualité, le spectacle affligeant auquel  nous assistons sur la scène politique se passe de commentaires … Mais pourquoi un tel gâchis, une telle faillite, une pareille débâcle? Un seuil semble avoir été franchi. Il semble que toute notion de logique, de cohérence, de respect soit fracassée. Tout semble désormais possible dans l’absurdité, le « n’importe quoi ». Le sentiment dominant est qu’il n’existe plus de limite à l’irresponsabilité. Sincèrement, je pense qu’une telle déchéance de la politique française est sans aucun précédent historique. Plusieurs raisons peuvent expliquer le phénomène:

  • L’effondrement du niveau intellectuel: les dirigeants politiques français sont avant tout des communicants, des hommes de réseau, qui ont fait carrière par cooptation, copinage, népotisme familial, clanisme, privés d’intuition historique, économique, littéraire, en même temps déconnectés du réel et du bon sens quotidien. Tout ceci est le fruit empoisonné, à long terme, du déclin de l’enseignement des humanités, en particulier de l’histoire.
  • Des personnage médiocres sur le plan du caractère, sans la moindre cohérence, sans conviction, incapable de se fixer un cap et de s’y tenir, sans boussole, sans guide intérieur, autre que le « moi-je » d’où cette hallucinante capacité à tous les revirements et toutes les volte-face.
  • L’expression exacerbée, en politique, de « l’ère du vide », où plus rien ne compte que l’ego narcissique des individus (cf Gilles de Lipovetsky) en l’absence de référence patriotique, religieuse, ou d’une valeur comme la solidarité. Nous vivons une époque où la politique se confond avec l’ivresse de soi, nourrie de l’obsession élyséenne.

En creux, ce tableau ouvre un horizon sur ce que nous, citoyens, sommes en droit d’exiger des futurs dirigeants du pays: une vision historique, une ligne solide et ferme fondée sur des convictions, une grande modestie et abnégation au service du pays. Mais est-ce que cela existe?

Maxime TANDONNET

 

 

 

 

Advertisements

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

33 commentaires pour Pourquoi en est-on là?

  1. Alain De Vos dit :

    Isengrin expose bien le sujet.
    La révolution française fait tomber l’église (toutes ses œuvres) et créer la rupture, le relais est pris qui conduira à la séparation de l’état et de l’église. Perte de croyance religieuse (égal perte de valeurs fortes déployées dans la religion et la spiritualité) remplacée par un dogme social où on concentre tout sur la matérialité pensant ainsi répondre au bonheur de l’homme. Mise en place d’un état qui répond à tout et qui met de côté la responsabilité individuelle. Dégradation des valeurs, perte des références qui vaut pour l’ ensemble de la population qui n’a plus soif que de matériel. Fin de la civilisation. Fin d’hommes charismatiques au profit d’hommes dénués de sens, de valeurs morales et du sens du bien commun (point religieux et spirituel). Hommes ne servant leur intérêt que dans un contexte qu’ils servent pour se servir , actuellement l’UE et non l’Europe qui serait alors une grande idée à créer.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s