Ecœurement croissant

imagesBon. Je sais, je me répète. Je pourrais me taire et ne plus rien écrire pendant quelque temps. « Ceux qui se taisent, les seuls dont la parole compte » écrit Charles Péguy. Le silence n’est-il pas l’attitude la plus adaptée, à un certain niveau d’écoeurement? Je suis dégoûté. Un sondage le Parisien paru hier soir, montre une nouvelle poussée de l’extrême droite (27%) et une fulgurante remontée du parti socialiste (26%), l’opposition se trouvant reléguée au troisième rang. Je ne peux pas supporter l’idée que des idéologues ou des politiciens, d’extrême droite à l’extrême gauche, puisse être traversés par l’idée même de gagner des élections en raison du malheur qui vient de se produire. Il faut dire qu’ils sont si bêtes dans l’opposition. Il semblerait qu’un ténor des Républicains, en réaction contre les attentats islamistes, se soit prononcé pour « l’interdiction des crèches chrétiennes dans les mairies ». Ils sont bêtes, ils sont bêtes, ils sont bêtes, ils ne comprennent rien, Seigneur, qu’ils sont bêtes, incultes, abrutis, inintelligents!…  Est-ce tout ce qu’ils ont à proposer? Comment autant de bêtise peut-il espérer revenir au pouvoir? Le matraquage médiatique, du matin au soir, atteint des imagesproportions démentielles, délirantes. Quel rapport tout cela peut-il bien avoir avec une démocratie adulte et responsable? Au lieu de s’interroger sur les causes du drame, sur cette extraordinaire décomposition de la France, de l’Europe, ce renoncement absolu, cette lâcheté fondamentale, digne des heures les plus sombres de l’histoire, des années 1933 à 1940, voilà que nous sommes entrés dans une ère de glorification aveugle et de culte de la personnalité qui prêterait à rire si elle n’était pas aussi tragique. C’est bien simple, les personnages que l’on voit du matin au soir dans les médias à la botte,  triomphants, bombant le torse, accaparant l’attention, après ce qui s’est passé, plutôt que de s’interroger modestement sur les raisons et les remèdes, les responsabilités individuelles et collectives, dans l’indifférence et l’apathie générale d’un pays malheureux, donnent une illustration de cynisme qui dépasse tout ce que nous pouvions imaginer. Comment peut-on songer à gagner des élections, une semaine après tout ce qui s’est passé?  Pour la première fois pendant la nuit, moi qui suis un patriote gaulliste, de plus en plus gaulliste, ultra-gaulliste, aussi haineux du lepénisme que du social-narcissisme, je me suis demandé XVMdf4f52a8-86ef-11e5-b528-ec00c552b8ads’il ne fallait pas partir refaire ma vie ailleurs, dans un monde plus digne, ou bien m’acheter une maison perdue dans la campagne, en Dordogne ou dans le Lot, par exemple, cela ne coûte rien… Tenir, moralement, intellectuellement, en lisant, en écrivant, de l’histoire surtout…  la France ne se confond pas avec cette nomenklatura hyper-médiatisée, il va falloir se battre, 2017 n’a aucune importance et ne changera sans doute rien, car c’est un combat de long terme pour changer la France de fond en comble.

Maxime TANDONNET

Advertisements

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

74 commentaires pour Ecœurement croissant

  1. Thierry dit :

    Votre pessimisme est, je crois, assez partagé. Mais vous avez au moins la chance de vous rattacher a un gaullisme toujours flamboyant auquel tous font reference. Quant a moi, pauvre liberal de gauche a (l’extreme) droite on ne propose qu’encore plus d’Etat, de 35 heures, de populisme, de sénateurs septuagénaires, de replis franchouillards. Nicolas Sarkozy m’avait apporté quelques espoirs. Je pense, qu’il sera ,en 2017 l’homme a abattre. FN, Socialistes, Mélenchon, Bayrou (le traitre…),Media, justice, son propre camps meme.Dans ma famille un peu plus de la moitié des jeunes hauts diplômés sont partis au Canada, au Luxembourg, aux USA, en Allemagne. Mon fils, encore jeune, s’y prepare avec notre soutien.

  2. J&Y.S dit :

    « Cynisme, mensonge, manipulation, betise, elle n’a rien à envier aux autres.. » Vous êtes très sévère. Comme j’ai énormément d’estime pour votre personne et lis toujours avec bcp d’intérêt vos billets et les commentaires, je me suis demandé si j’étais devenue sénile (70 ans c’est possible. Mais peut-être ai-je toujours été stupide?) pour ne pas m’apercevoir de toutes les qualités dont vous parez cette jeune personne, que je ne connaissais pas par ailleurs. J’ai donc relu son texte avec attention, ainsi que d’autres productions de son cru sur internet, suis allée jeter un œil sur son profil public FB, et j’avoue que votre jugement me laisse un peu perplexe.
    Je n’ ai pas vu dans cette  » lettre.. » de cynisme ni de bêtise. Ou alors l’ appréciation d’une « réalité » différente de la votre, vous dérange au point de parler de mensonge et manipulation . Je ne peux le croire et j’en serais fort déçue. Même si une phrase comme  » en plongeant la main sur les ressources .. » et d’autres approximations sont sujettes à caution je vous l’accorde, je crois que le coeur de cette lettre a une toute autre profondeur.
    Pour moi, et pour les jeunes gens qui me l’ont faite partager, ce qui était à retenir c’était surtout la nécessité de se recentrer sur ce que l’on souhaitait faire de sa vie dans une société où beaucoup se sentent mal à l’aise pour les multiples raisons que SR évoque et qui ne sont pas nouvelles. Savoir qui on est et s’affirmer dans ce que l’on est. Savoir ce que l’on veut. Et agir.
    Elle regarde à travers le prisme de la société d’hyperconsommation. Pourquoi pas? Beaucoup de jeunes supportent de plus en plus mal l’exclusion, la pauvreté, les abysses entre les différentes conditions, souhaitent une économie solidaire. Elle promeut la solidarité, où est le mal?
    Bien sûr en filigrane on perçoit un positionnement politique assumé. On n’est pas obligé d’y souscrire, ni d’adopter une voie unique. Il nous a semblé que le message portait essentiellement sur la nécessité d’accorder ses actes à ce que l’on pense et ce que l’on croit.

  3. alexrebelde dit :

    Je reprends une question posée ici :
    « …
    notre 1er ministre nous prédit même des attaques chimiques ou bactériologiques !!quel besoin de le dire en de pareils moments ?
    … »
    La raison est évidente : plus la population à peur, plus elle a besoin de se sentir protégée. Bientôt il y a des élections… les changements font peur. Son message dit « Nous sommes là et nous faisons tout pour vous protéger. »

    Cette droite est une honte pour ce pays !
    Mais que dire de cette gauche qui, dès les premières heures, utilise la communication pour se redorer le blason et se mettre en avant ?!
    La Comm ! Rien que de la comm !!!. Bisounours 1er me fait penser à une baudruche ; il n’y a que du vent, dedans.

    Tout cela est à vomir.

    @ YOANANDA :
    Toujours aussi juste.
    J’aimais beaucoup votre site.
    Alex

  4. Philippe de Lestapis dit :

    cher chroniqueur je comprends tout a fait votre ecoeurement que je partage et c’est la raison de mon silence après ces jours abominables.je ne peux pas croire à la remontée stupéfiante du ps dans le sondage que vous mentionnez car ce serait vraiment désespérant pour notre pays !! je crains beaucoup la ruse présidentielle, l’outrance de notre premier ministre et l’incapacité chaque jour plus évidente de notre droite…je forme l’espoir que la situation s’aggrave à tel point qu’elle entraine un rassemblement indispensable entre ministres de droite plus intelligents et d’autres issus du mouvement qualifié d’extreme droit de façon stupide et qui sont tous des patriotes et réunirait une grande majorité dans les urnes et au parlement.cette perspective va vous choquer peut etre mais moi qui n’a pas connu la fidelité gaulliste qui est la votre et après tout que pensez vous en historien d’appel en 1945 à maurice thorez comme vice président du conseil par le général dans des conditions dramatiques pour notre pays;il faut mettre un terme à cette tendance des médias à nous rappeler sans cesse les mauvais souvenirs de notre histoire et espérer qu’actuellement un rassemblement des patriotes mette un terme à la situation lamentable de notre pays en ce moment. merci encore de vos articles et espérons cordialement pdl

  5. Maxime dit :

    Je remercie les auteurs des nombreux commentaires sur un blog qui reçoit au minimum 2000 visites quotidiennes en ce moment. Je les remercie également de leur modération, on peut absolument tout dire sans injure ni méchanceté dirigée contre des personnes nominativement désignées. D’ailleurs la modération du ton met en valeur la fermeté du propos. Ce blog n’est pas anonyme, il est à mon nom propre, et tout ce qui est écrit dessus engage ma responsabilité.
    Maxime

  6. Virgile TERTIAN dit :

    Je partage en partie votre analyse. Mais je vous rappelle que les erreurs de politique tant sur le plan intérieur que le plan de la diplomatie ont d’abord été commises par M. Sarkozy dont étiez le conseiller. Je ne vous le reproche pas. Mais étrangement vous semblez l’oublier ou passer l’éponge sur ce qui s’est passé pendant ce lamentable quinquennat. Les Français, je l’espère, n’auront pas la mémoire courte et ne renverront pas les pompiers pyromanes au pouvoir.
    Sur le plan économique la Cour des Comptes avaient montré en 2010 que l’essentiel de l’accroissement de la dette et du déficit n’était pas dû à la crise de 2008 mais bien aux erreurs du pouvoir Sarkozy.
    Sur l’immigration il n’a strictement rien fait (que n’a-t-il lu votre excellent livre Immigration comment sortir du chaos) sauf de la gesticulation (là il est hyper doué).
    Sur le plan strictement politique : ouverture à gauche.
    Diplomatie : alignement sur Washington et interventionnisme pathétique en Libye.
    Surtout trahison du peuple français avec le traité de Lisbonne.
    Alors Sarkozy non merci. Pas ce fourbe, ce bonimenteur.

    • Virgile Tertian, il faudrait aussi que vous lisiez mon autre livre publié par Flammarion, au cœur du volcan, vous verriez que ce ne fut pas si simple pour lui non plus. Et franchement, je ne dis pas cela pour les droits d’auteur (2,1 euros par exemplaire…).
      MT

  7. jproufast@yahoo.fr dit :

    Maxime, il vous faut l’accepter: RIEN ne changera l’attitude de politichiens et autres mediatico-bobos-intellos qui n’ont qu’une solution en tête, L’APAISEMENT A TOUT PRIX.
    Il faudra faire comme en 1940, il faudra descendre en enfer, et seule une poignée de courageux fera ce qui doit être fait. Et un nouvel honnête homme désabusé écrira la version actualisée de  » L’étrange dēfaite »…Vous, peut-être ?
    Oui, c’est à pleurer, et il m’arrive de le faire.
    C’est ainsi qu’est devenu ce pays, où, comme l’a dit je ne sais qui cette semaine,  » l’État nourrice a dévoré l’État régalien »…
    Un détail, cependant: qui, cette fois, viendra à notre secours ? L’Amérique regarde maintenant vers le Pacifique…

  8. Tracy LA ROSIÈRE dit :

    AUBRY – La lumière n’était déjà plus à tous les étages.

    « Il n’y a pas d’armes de poing dans les banlieues. »
    Martine AUBRY – 1996
    C’est dans une éructation éthylique que la brave AUBRY commit cette constatation qui mettait en évidence la panne de lucidité chez cette femme au mérite pourtant reconnu par tout ce que la France compte de pensée en rond.
    Elle intervenait après la diffusion sur France 2 d’un reportage qui prétendait l’inverse et remettait en cause ses thèses sur le Bisoursnouland.
    Et si on y réfléchit bien , elle n’avait pas tort la AUBRY car, effectivement, il y a davantage de fusils d’assaut, de lance-roquettes et d’explosif que d’armes de poing dans lesdites banlieues !
    Sans vouloir offenser qui que ce soit, n’oublions pas que c’est à cette engeance que nous avons confiés les clés de la Cité.
    Tracy LA ROSIÈRE.
    Membre du mouvement de lutte contre la bière tiède.

  9. H. dit :

    « La pais est une chose trop précieuse pour être confiée aux publicitaires (j’airai plutôt dit aux communicants) » (http://lecolonel.net/cessons-de-compter-sur-larmee/)

    Bonne soirée

  10. François dit :

    Maxime,
    Pourquoi s’étonner de la proposition de M. François BAROUIN ? Regardez sur sa fiche Wikipédia les fonctions de son père : Michel Baroin (haut fonctionnaire, homme d’affaires, grand maître du Grand Orient de France en 1977-1978.
    Pour le reste, moi, je demande qu’on juge ces politicards. Motif : intelligence avec l’ennemi ! (on est en guerre ou on ne l’est pas ?)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s