Une autre époque

sans-titrePourquoi ne pas le dire? En pensant aux larmes de parents qui ont perdu un enfant, aux amis qui ne verront plus jamais l’un des leurs, le seul fait de réfléchir et d’écrire prend une connotation absurde, presque obscène. Le deuil passe par le silence. Mais la parole est là, foisonnante, envahissante, pour occulter l’angoisse collective. Et je ne parle même pas du grand spectacle politicien… J’aurais tant de respect pour des dirigeants politiques, quel que soit leur parti,  qui gouvernent, tiennent un cap, plutôt que de parler! Mais je suis comme tout le monde, bavard, à vouloir m’exprimer pour garder la sensation de vivre et d’exister, écrire pour occuper la nuit, détourner la tristesse. Les attentats du 13 novembre 2015 marquent l’entrée de la France dans une autre époque, comme si l’histoire, dont tant de faux-prophètes avaient prédit la fin, venait de resurgir des ténèbres. A l’image des Etats-Unis le 11 septembre 2001, nous venons de basculer dans une ère nouvelle. Tout un bloc de valeurs, une idéologie issue de la fin de la guerre froide, s’est effondré: l’angélisme, le culte de la différence, de l’ouverture absolue, sans limite et du communautarisme, la haine des frontières, de l’Etat et de la Nation. D’autres chocs collectifs qui ont ébranlé le pays n’avaient pas produit un tel effet, en particulier les émeutes d’octobre et novembre 2005 et les événements de janvier dernier. Toute une époque vient de s’achever. Il est sidérant de voir ainsi la déchéance de nationalité préconisée et portée au pinacle par les socialistes qui la considéraient, cinq ans auparavant (discours de Grenoble) par définition comme une monstruosité pétainiste. Nous vivons sur un champ de ruines. Les espérances de ces dernières décennies ont volé en éclats. Il ne reste plus rien que des ruines  de l’Europe de la libre circulation, du communautarisme, du dépassement des Etats Nation, qui fut quand même le socle de la vie publique depuis le début des années 1990 en dehors d’une poignée de grands esprits à l’image d’un Philippe Séguin prophète dont la carrière politique fut irrémédiablement brisée. Nous assistons à l’agonie d’une société construite sur la négation de l’autorité, la sublimation de « l’interdit d’interdire », de l’individualisme absolu, ni dieu ni maître, de la haine de soi, le culte de la table rase, le rejet des traditions, des principes, du passé, l’apologie du communautarisme contre la Nation.  Nous  avons atteint l’ extrémité d’un monde qui s’était construit sur l’individu-roi, le libre arbitre absolu, l’homme interchangeable. Nous sortons d’un univers mental d’angélisme, de foi aveugle dans la nature humaine et de progrès de l’humanité en marche vers le bien suprême. Comme il nous semble déjà loin, le temps d’avant, celui d’un autre siècle, celui d’avant le 13 novembre 2015. Mais aujourd’hui, au plus profond du chaos, tout est à reconstruire. Il ne suffit pas de se réunir dans un hall de lycée avec un drapeau tricolore et de chanter la Marseillaise, même si ce geste nous fait chaud au cœur. La France est de retour, la France qui unit, transcende la différence, la France comme principe supérieur, dans l’âme des Français, notamment des jeunes. Mais reste l’essentiel, lui donner un contenu. Quelle France? Il faut tout repenser, notre modèle de société, nos valeurs, nos institutions, notre destin collectif, notre conception de la politique et du bien commun, la France dans son contexte international et européen. L’heure n’est plus au mea culpa, à ressasser jusqu’au vertige les décennies de fautes et les lâchetés qui nous ont conduits où nous en sommes. Allons nous ouvrir cet immense chantier de l’avenir ou nous contenter de survivre dans les ruines?

Maxime TANDONNET

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

59 commentaires pour Une autre époque

  1. Stéphane B dit :

    @ Frederic_N: salafisme = wahhabisme donc il faut déjà reprenser notre géopolitique et nos sources d’approvisionnement. Avec vous lu le lien que j’ai mis ? Je le remets
    http://www.contrepoints.org/2015/11/19/229639-comment-lislam-avait-vaincu-le-terrorisme

    Lisez et vous verrez que Hollande ne fait que saupoudrer maintenant. J’admets cependant que sa réaction première a été bonne.

  2. Frederic_N dit :

    Je me permets de reprendre la parole puisque Maxime laisse le post durer. Sans doute a -t-il atteint les 3 fois 35 heures cette semaine !
    D’abord pour faire amende honorable – car je ne pensais pas que Hollande aurait une telle réaction, et je me suis trompé. J
    . Ensuite pour répondre à certains qui semblent encore une fois frustrés par cette atmosphère d’union nationale derrière un tel président pantin.
    Je crois que l’on est frustré à tort. D’abord parce que les réactions de l’Etat français sont assez correctes. Comme le dit avec regret Libération : c’est le tout sécuritaire. Et franchement, je ne vois pas à quelques détails près, ce qu’il peut faire de plus à court terme ( si on continue comme cela ) : que je sache il a passé le Rubicon en perquisitionnant les mosquées salafistes, quand hier on tremblait même à l’idée de les réprimander. On peut même penser qu’il n’y aura pas de tentatives d’attentats organisées en France avant plusieurs mois, la logique voulant que les islamistes protègent leurs cellules dormantes ( les isolés c’est différent).
    Mais surtout parce que cette réaction laissera des traces dans l’opinion
    Qu’on le veuille ou non, Hollande a décidé de rompre avec sa gauche comme le dit le Figaro. Et cette gauche ne réagit pas : elle maugrée, elle rase les murs, c’est tout. Car elle est isolée. Et de mémoire, c’est la première fois que le Surmoi gauchiste ne l’emporte pas dans l’orientation politique du PS ( remember le rappel à l’ordre d’E Todd qui avait sonné la fin de la « récréation Charlie » ; Todd , je vous en fais le pari, va se taire et se contenter de positions ambigües destinées seulement à protéger ses propres arrières)
    Ne croyez pas que cela ne laissera pas de traces. Cela fera bouger les lignes à coup sûr ( d’abord parce que c’est électoralement rentable à court terme et que cela rentrera dans la mémoire du PS). Mais surtout parce que cela donne à ce que Finkelkraut appelle le « parti de l’autre » le sentiment d’une défaite possible à trop jouer l’antiracisme . Croyez vous sincèrement que les Verts vont faire campagne sur la politique Taubira ? sur le droit de vote aux immigrès ? Sur « la fin du contrôle au faciès  » comme ils disent? Ils vont biaiser
    Il y a une règle en politique : c’est que quand un courant politique se déplace sur le terrain de son l’adversaire, il le renforce à terme. C’est ce que vient de faire le PS
    Cela veut dire que la balle est dans l’autre camp. Elle est de savoir si un parti intellectuel pro culture occidentale va pouvoir s’affirmer, c’est-à-dire affirmer des positions adaptées à notre temps, ou si on va en rester avec la nostalgie de l’ancien temps (type Polony). Auquel cas raison aura été donné au parti de l’autre. Par contumace en quelque sorte

  3. Georges dit :

    ANN,le phénomène est européen et les comportements que tu décris -crachats,regards agressifs,insultes et délinquance -affectent tous les pays aux régimes sociaux avantageux .Figure-toi qu’à Bruxelles ,Vilvoorde,Verviers il y a eu des manifestations spontanées de joie au moment des événements mais ils furent comme d’habitude ,occultés par les médias .Le comble fut atteint lors du rassemblement organisé sur la place de Molennbeek avec la même argumentation,usée jusqu’à la corde ,du vivre-ensemble et du :surtout pas d’amalgame.On ne parle que de Molenbeek,dont l’ancien bourgmestre a une énorme responsabilité -les journalistes honnêtes feraient bien d’investiguer sérieusement et objectivement sur ce personnage -mais la majorité des communes sont contaminées ainsi que dans d’autres villes belges.Il n’y a eu aucune repentance des partis politiques précédents qui ont laissez pourrir la situation soit pour des raisons personnelles soit par simple calcul électoral -en Belgique ,la multiplication des mandats est particulièrement juteuse-soit les deux.En tant que citoyen nous devons être prudents car le dictat de la pensée unique et ses inquisiteurs télégéniques font la pluie et le beau temps ,ils sont devenus les grands philosophes commissaires du peuple de notre époque .Sur ce chère ANN ,je te souhaite une bonne auto-flagellation car Il est vrai que notre passé colonialiste pèse sur nos épaules . PS:Les renseignements obtenus sur la Belgique proviennent d’amis Belges très proches .

  4. Suzanne dit :

    Et les pleins pouvoirs ont été donnés à cet « homme » pour une prolongation de trois mois supplémentaires de l’état d’urgence.. quasi à l’unanimité! Pour faire quoi?

    En attendant le consensus sur la réforme de la constitution qui lui donnera un blanc seing de dictateur?

    Décidément j’enrage!
    Ma colère n’est pas retombée.
    Les politiques de tous bords sont veules, lâches, hypocrites et égoïstes.

    Pardonnez moi cher hôte mon amertume et ma colère.
    Elle n’est pas encore retombée, quand bien même que je sois consciente de son inutilité .

    Je pense à tous ces morts et ces blessés, à cause de nos politiques qui se fichent des français comme de leur première chemise.
    Celle de mes collègues, qui a reçu des belles de kalachnikov, comme tant d’autres (nous connaissons toutes et tous quelqu’un de blessé ou de tué vendredi, aux cris de allahouabkar) n’a eu la vie sauve que parce qu’elle a joué à la morte malgré ses blessures (d’autres témoignages concordent avec le sien).
    Dans combien de temps pourra t-elle remarcher., pourra elle un jour danser?

    Et vous croyez que l’angélisme est fini?
    Alors qu’il y a quasi unanimité derrière « cet » homme?
    Alors qu’on nous serine des « padamalgaml » à longueurs de journées et qu’on nous impose les chouinements de femmes en burqa qui sont stigmatisées par ces méchants français qui sont intolérant envers leurs coutumes dans les journaux, que la manif pro immigrés du 20 nov est toujours autorisée, mais que celles faites pour les français tombés sous les coups de barbares sanguinaires sont parfois interdites (par peur de représailles ou par peur de stigmatiser, paraît il).
    Alors que « LES » français admirent cet « homme » et son « audace » et sa « prestance » dans la gestion de ce drame? (toujours selon les journaux qui ont peur de perdre leurs subventions étatiques)

    Ce drame aurait pu être évité bien avant, nous savions tous que cela allait arriver, la question étant où, quand,et, comme m’a dit une autre de mes collègues qui ne décolère pas non plus, « qui seraient les heureux élus »)

    Vous croyez que « La France est de retour, la France qui unit, transcende la différence, la France comme principe supérieur, dans l’âme des Français, notamment des jeunes. »
    J’ai des doutes.
    La France en colère commence juste à poindre son nez. Elle va s’évaporer à coups de plans d’urgences-fausse-sécurité destinés à censurer les français tout en donnant la paroles aux « victimes » ( à savoir les socialistes et tous ceux qui peuvent prouver qu’ils ne sont pas français)
    Et, faux sondages et Unes médiatiques usant de la brosse à reluire socialiste (and CO…) , vous verrez que cet homme va faire gagner les régionales à son parti et sera ré-élu en 2017!
    Pauvres de nous!

    Bonne soirée tout de même

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s