le 9 novembre 1970, de Gaulle, déjà quarante-cinq ans

XVMdf4f52a8-86ef-11e5-b528-ec00c552b8adVoici le billet de ma plume publié ce matin par le Figaro Vox, à l’occasion du quarante-cinquième anniversaire de la mort du Général de Gaulle. Aujourd’hui tout le monde se réfère à lui mais absolument personne de la classe politique française n’arrive à sa cheville. En réalité, le Général et les politiciens professionnels d’aujourd’hui ne roulent pas dans la même catégorie. Lui est personnage de l’histoire,  un héros national dont le destin se confond avec celui de la France, sans aucun rapport avec les hommes et les femmes de partis qui gesticulent dans les médias, obsédés par leur nombril, sans vision ni volonté ni ambition du bien commun. La mémoire du Général devrait être sanctuarisée, placée au dessus de toute forme de polémique, revendication et exploitation politicienne, un peu comme un grand soleil d’été qui éclaire le paysage mais que nul ne peut regarder en face.

Maxime TANDONNET

Advertisements

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

19 commentaires pour le 9 novembre 1970, de Gaulle, déjà quarante-cinq ans

  1. michel43 dit :

    SI.. DE GAULLE , était un visionnaire , et respectait , le vote des FRANCAIS. SARKOZY des sois disant RIPOUBLICAINS était a coté de la plaque , avec MAYOTTE ;97% de vote LA BAS en FRANCE , Aucun ..pourtant , EUX vont payer ses Amis du QATAR en pense Quoi

  2. Hurluberlu dit :

    Le culte teinté d’idolâtrie qui lui est voué manque d’objectivité. Car s’il prit des décisions tout-à-fait opportunes sur le plan international qui lui ont donné, à juste titre, une aura de visionnaire; dans le domaine national, il fit preuve d’un conformisme tout-à-fait affligeant: aucune réforme en profondeur et la soumission à une idéologie qui, on le voit, nous mène dans le mur . . .

  3. Maréchal dit :

    Le Général De Gaulle aurait eu 125 ans cette année, autant dire que cette mission lui était impossible. Le parti « Les Républicains » fête ses 6 mois d’adoption. Aucun rapport me direz vous ! Pourtant je ne suis pas persuadé que nous parlerons encore des « Républicains » dans 124 ans.

  4. hurluberlu dit :

    En politique étrangère, il fut un esprit éclairé voire un visionnaire. Dans le domaine national, il n’a pas cassé 3 pattes à un canard . . . La prospérité du pays tenait à une conjonction de facteurs auxquels il était étranger.

  5. Maréchal dit :

    Combien merci Maxime de ce bel hommage …
    Le Général nous a quitté le 9 Novembre 1970.
    La France à qui il faut un » Guide » comme il le disait lui même.

  6. michel43 dit :

    Franchement , vous n » avez , pas de Q.. cars DE GAULLE , fut président , pars la volonté du peuple , le culte de la personnalité ..mais , voyez ,les artistes , écrivains ,présentateurs de télévisions , grâce, a leurs personnalité, les gens les ADORES. EX :Claude François,- LE PEUPLE était fier , du GENERAL , qui faisait rayonner , la FRANCE. Dans le MONDE ,entier , se qui n’est plus le cas désormais ;OUI. Tout ceux qui se disent Gaulliste , l » on trahie ,comme certains proche ,je pense ,a la bande des CORSES.. CHUT.. cars ,il sont MORT…

  7. Tracy LA ROSIÈRE dit :

    Réponse à Q :
    Culte de la personalité ?
    Il n’y a pas de culte de la personalité.
    C’est en Corée de Nord que ça se pratique. Vous vous égarez.
    Il y a une commémoration. C’est encore le droit des Français de commémorer un événement qui intéresse leur Histoire, me semble-t-il. Il se peut même que certains soient reconnaissants à cet homme pour les avoir tirés deux fois de la merde. Il se peut que certains soient nostalgiques de la grandeur de la France, de l’idée qu’on s’en faisait et, quant au personnage, de l’intégrité, de la dignité qu’il apportait dans sa fonction, de la hauteur de vue…
    Malsain, dites-vous ; triste, mais que trouvez-vous de triste et de malsain à commémorer la disparition de ce qui fut la France. Il faut y voir un Espoir. C’est tout.

  8. Q dit :

    d’ailleur en lisant votre figvox, je me demande bien ce que vient faire l’afrique la dedans.

    c’est plutot :
    « Où est passé le message national en faveur de l’indépendance de » la France

    Voir des pseudo gaulistes qui d’habitude ce felicitent d’avoir vide la France de toute souverainete (transferee a Berlin !!!!)/democratie (meme politique quelque soit le vote)/liberte de pensee (juges rouges) est assez choquant.

  9. Q dit :

    Perso je ne me retrouve pas dans le culte de la personalite de De Gaulle.Je trouve cela assez malsain et peu productif, plutot triste a vrai dire.

  10. Philippe dit :

    Bonjour Maxime,

    Je ne peux qu’adhérer à vos propos De Gaulle c’était De Gaulle, il fait parti de cette poignée d’hommes et de femmes qui ont marqué l’histoire.
    J’ai fait découvrir De Gaulle à mes enfants je leur ai fait lire l’ensemble des livres que je possède sur lui soit plus de 80 notamment tous les siens qu’il a écrit. Ils ont été admiratifs et impressionnés.
    Nos politicards d’opérette ont l’arrogance de croire qu’ils marqueront l’histoire et laisseront une trace comme De Gaulle, ils se mettent le doigt dans l’oeil.
    Dans l’histoire du Monde peu de personnages ont marqué l’histoire, pour bâtir le monde, un pays il faut être un homme visionnaire, intelligent, cultiver et surtout connaître son histoire, l’histoire de son pays, du monde. De Gaulle a toujours fait référence à l’histoire et ses décisions ont été prises en tenant compte de l’histoire. Ce qui est loin d’être le cas de nos incultes politicards actuels.
    L’histoire ne retient que les grands hommes ou les dictateurs, les autres seront dans l’oubli.
    Pourquoi nos dirigeants se battent -ils pour que l’histoire, dans les écoles prenne de moins en moins de place, pour que l’on oublie les grands hommes et femmes qui ont marqué l’histoire, nos dirigeants actuels ne font pas le poids face à ces monuments de l’histoire.
    Et vous savez tout comme moi mon cher Maxime que « L’ignorance c’est la garantie de la soumission du peuple ».
    Je me fais un point d’honneur de parler d’histoire aux jeunes de leur expliquer la France , le monde et de ne pas se laisser manipuler par les médias. Que le culture est un des piliers majeur de la démocratie, de la pensée, du libre arbitre et évite l’endoctrinement.
    Mon instituteur de CM2 résistant de la première heure et Gaulliste nous disait « Jeunes gens , l’ignorance c’est le début de l’esclavage, et le berceau de la naïveté, de la crétinerie, de la méchanceté et de la lâcheté »
    Et il avait affiché une citation de Voltaire qui est parfaitement d’actualité aujourd’hui: « Rien n’est plus dangereux que lorsque l’ignorance et la tolérance sont armées de pouvoir »

    • Cher Philippe, excusez moi, je viens tout juste de retrouver votre commentaire excellent, qui était parti avec d’autres dans la corbeille sans que je n’y sois pour rien… Ce sont les mystères de l’administration d’un blog!
      MT

  11. C’est un défilé étrange auquel ont assisté les habitants de Colombey-les-deux-Eglises ce 9 novembre. Tous les ténors de notre classe politique (en tout cas ceux qui jouent gros aux Régionales de décembre) ont défilé devant la tombe du Général De Gaulle. J’imagine les commentaires de mon grand-père maternel s’il était encore de ce monde. Bref !

    A y réfléchir, cette volonté de nos hommes et femmes politiques d’incarner « le général » correspond aux attentes des Français. Car face aux chaos, les Français cherchent désespérément l’homme (ou la femme) providentiel(le). Qui sera le prochain Bonaparte, le prochain De Gaulle ?

    Il y a deux ou trois ans, ma fille avait une quinzaine d’années, et en échangeant sur la situation de la France m’avait déclaré : « il faudrait une bonne dictature militaire, une dizaine d’années, le temps de tout remettre en place puis on restaure la démocratie. » Les Français veulent-ils mettre en stand-by la démocratie ? et si oui sous quelle forme et cela est-il souhaitable ?

    « La France fait de temps en temps une révolution, jamais de réformes » disait Raymond Aron. Les hommes providentiels, l’histoire en témoigne, ne naissent que des révolutions (Bonaparte) ou des guerres (le général de Gaulle).

    La guerre, on y va à grand pas. Je m’en suis déjà expliqué dans un précédent article. Ce n’est pas la solution car le monde ne s’en relèvera pas.

    La révolution, pourquoi pas ? La France n’est pas réformable. Alors puisque la raison ne suffit pas, il faudra la forcer. Pas n’importe comment. Par n’importe qui. La gauche empêtrée dans ses divisions et ses idéologies toxiques ne peut jouer ce rôle. Le Front national pourrait prétendre à la fonction, mais ses élites ne sont pas prêtes. La droite républicaine reste seule pour assumer cette responsabilité. Encore faut-il qu’elle se radicalise (et non qu’elle « s’extrémise ») derrière un chef unique, charismatique, autoritaire. Doté des pleins pouvoirs, cet homme providentiel profiterait de la mise en veille de la démocratie pour fonder une nouvelle république, rétablir l’ordre public, rééquilibrer les comptes nationaux, redonner la place de la France dans le concert des nationaux, libérer le travail et l’économie.

    Le danger de voir confisqué la démocratie définitivement par cet homme est réel. Le général De Gaulle en son temps n’a pas souhaité « commencer une carrière de dictateur ». Pourquoi notre homme providentiel le ferait ? De toute façon, le danger est plus grand si on ne fait rien.

    Avouez qu’une révolution menée par des réactionnaires constituerait un véritable pied de nez à l’Histoire.

  12. michel43 dit :

    le GENERAL . était un exemple , comme Militaire , comme Président , il servait son pays , sans se remplir ses poches..et il était NATIONALISTE.. il était fier de son pays ,,de son drapeau et de la Marseillaise ,Mais comme tout homme, un sale caractère et autoritaire , et a trahie ,ceux qui était pour L.ALGERIE FRANCAISE..sa phrase : OUI..JE VOUS AI COMPRIS ? qui avait compris , QUOI? le peuple de FRANCE , ne voulait plus de cette guerre , laver ,souvenez vous , le racket ,pars LE FLN.ALN en FRANCE ,sur les communistes, qui les soutenais ,LA trahison , des accord D.EVIAN. et les pieds Noirs , qui devait rentrer en FRANCE, la valise ou le cercueil , et Massacre des HARKIS ; puis L.OAS ,des Militaires qui trahie , on mener des actions ,violentes ,envers LUI.. combien reste T.IL DE VRAIS GAULLISTE ;Trois ou Quatre , dont Alain KERHERVE ; Apres , je cite, DE VIMMIERS. N.D.Aignans ,MYARD ,des Nationalistes, Tout les autres des TRAITES. Vendu a la Mondialisations et a cette EUROPE que tout les peuples ne veulent PAS. .voir le NON au référendum, une EUROPE ,de Bruxelles , qui impose tout , sans penser que TOUT les peuples sont Nationaliste ,donc échec assurer ,dans les URNES DE GAULLE, n  » était pas parfait , autour de LUI. les hypocrites était légions et le reste, qui avait les mains ,pas très propres. .. ,SON FILS , voyant ,le spectacle lamentable, des sois disant GAULLISTE , se mure dans un GRAND SILENCE. Le cimetière, est remplie de gens qui se croyais , indispensables ;MAIS LUI. mal gréer ses défauts , y était….

  13. H. dit :

    Bonsoir Maxime,

    Je crois que le plus bel hommage qui a été rendu au général de Gaulle l’a été par Jacques Faisant et son célèbre dessin où l’on voit Marianne pleurer assisse sur le tronc d’un chêne abattu.
    Je ne suis pas un gaulliste zélé et si j’admire son habileté politique durant la guerre, j’approuve moins sa conduite au cours de la guerre d’Algérie mais fait un peu mienne sa célèbre « certaine idée de la France ». Mais je lui reconnais surtout un recul, une hauteur de vue et une intelligence largement au-dessus de ses « successeurs ». Le fond du gouffre est atteint depuis une vingtaine d’années, chacun des trois derniers titulaires de la charge s’évertuant à abaisser le niveau et battant chacun des records en la matière. Triste et angoissant.

    Bonne soirée

  14. Cyril G dit :

    Maxime Bonjour
    Je vous remercie pour cet hommage au Général de Gaulle, qui reste dans notre Histoire comme un des plus grands hommes politiques. Winston Churchill fut également un grand artisan de la libération de la France, les deux hommes ayant dû œuvrer côte à côte pour vaincre l’ennemi.
    Aussi, le Général s’est rendu, pendant la guerre, dans plusieurs pays africains afin de trouver de l’aide et l’appui de soldats pour le débarquement…
    En effet, comme vous l’indiquez très justement, la mémoire du Général doit être placée au dessus de toute polémique.
    Cyril G.

  15. Rayon dit :

    Bonsoir,
    Je n’ai même pas encore lu votre article, mais j’y adhère déjà ! Quand ce matin j’ai lu les ephémérydes il y avait les dates anniversaires dont celle du Général Charles de Gaulle, et je n’ai rien entendu à la radio le signalant, peut-être n’ai je pas écoité la bonne station au bon moment .. Merci d’avance pour cet hommage dédié à ce grand homme, je ne l’ai connu qu’au travers de mon grand-père qui fut résistant et qui l’a lui-même connu en étant notamment responsable d’une Section Atterrissace Parachutage au sud est de la France pendant la deuxième guerre mondiale, et le peu que j’en ai entendu m’a toujours conforté dans le fait que ce personnage en était un véritable !
    Merci pour lui.
    Olivier.

  16. Tracy LA ROSIÈRE dit :

    L’humour du Général.
    « De temps en temps, on me dit, où on me fait dire – et c’est fort gentil à mon égard – : Eh oui ! vous êtes là et, par conséquent, c’est bien. Mais après vous ? Ce sera la pagaille ! Alors, quelques-uns suggèrent que l’on institue la pagaille tout de suite, de manière à assurer ma succession. Eh bien ! je demande à réfléchir. »
    Conférence de presse tenue à l’Elysée le 5 septembre 1960.

    On peut toujours revoir (document Ina), lire ou relire cette conférence de presse du Général, l’une des plus dense et des plus importante : décolonisation, problème algérien (« De divers côtés, on veut bien quelquefois dire que c’est de Gaulle qui peut résoudre le problème algérien et que, s’il ne le fait pas, personne d’autre ne le fera. Alors, qu’on veuille bien me laisser le faire. »), Europe (Quel sont les piliers sur lesquels on peut la bâtir ?), relations Est-Ouest, OTAN…
    Une grande et belle leçon d’Histoire ! Mais aussi uan superbe numéro d’éloquence et de maîtrise de l’outil audiovisuel.
    Ne faisons surtout pas de comparaisons avec un président existant, ce serait trop cruel.

    http://fresques.ina.fr/de-gaulle/fiche-media/Gaulle00061/conference-de-presse-du-5-septembre-1960.html

  17. berdepas dit :

    Cher Maxime,
    Je comprends et j’apprécie à sa juste valeur, l »hommage que vous rendez au « Général ». Mais, souffrez que j »y appose un bémol.
    Je ne conteste pas la place que de Gaulle occupe dans l »Histoire de notre pays, ni la stature de celui qui refusa de se soumettre devant l »ennemi; et encore moins celui auquel nous devons des Institutions qui malgré les avatars restent solides; bien que malmenées par une génération de politiciens médiocres….
    Mais, mon histoire personnelle, les évènements, parfois tragiques vécus en 83 ans d’une vie mouvementée, m’ont enseigné le recul en politique, et la distanciation vis à vis de tout culte de la personnalité,fut-il entretenu au nom d »une fidélité respectable, mais qui n’échappe pas à la tentation de gommer les zones d’ombre d’un personnage que seule l’Histoire, la Grande, la Vraie, jugera….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s