L’implosion de l’Europe

imagesOn a le droit de dire que la tournure prise par la construction européenne est un grave désastre. Le projet européen est un bel idéal, le rapprochement et l’unité des peuples de l’Europe dans un édifice politique puissant, prospère et capable de protéger ses citoyens. Avoir choisi comme pierre angulaire de ce projet une monnaie unique, l’euro, appliquée à des économies totalement différentes et inégales ne pouvait qu’aboutir à la catastrophe grecque qui n’est probablement qu’un commencement d’une débâcle généralisée. Il est scandaleux de traiter l’Allemagne en bouc émissaire comme le faisait ce matin M. Mélenchon sur Europe 1, dans un climat d’antigermanisme à la mode et injuste.  La bêtise, l’aveuglement, l’irresponsabilité, l’idiotie généralisée nous ont conduit là où nous en sommes.  L’Europe est en voie de désintégration. Ouvrons les yeux! Ses peuples recommencent à se haïr tandis que leurs dirigeants ne sont plus capables de prendre la moindre décision, paralysés, impuissants, anesthésiés, comme le montre la crise en Méditerranée. Quand aura-t-on le courage d’admettre l’évidence? Quand Philippe Séguin a lancé un cri d’alarme en 1992 contre les conséquences de la monnaie unique, annonçant, en grand visionnaire, ce qui allait se passer, l’eurocratie et la classe politique l’ont fusillé. Il faut avoir la lucidité  et l’audace  de dire deux choses: l’avenir de la France, dans un monde dominé par les géants américains, chinois, indien, américain, africain, est quoi qu’il arrive avec et dans l’Europe. « La France seule » est un mythe qui n’a jamais existé ou sinon pour de brèves durées s’achevant en catastrophe (la guerre de 1870). La France est profondément européenne, par la géographie, l’histoire, la civilisation. Cependant, une gigantesque erreur a été commise avec l’euro dans sa conception. Il faut la réparer en permettant à des devises de chaque pays, en cas de divergence, de fluctuer selon leur situation et en rompant avec la logique ultrabureaucratique en vigueur. En même temps, bâtir une politique européenne unifiée autour de l’état-major des grands pays du continent, la France, le Royaume-Uni, l’Espagne, l’Italie, l’Allemagne, la Pologne, déterminés à décider ensemble le destin commun de leurs peuples face aux défis planétaires du XXIème siècle qui sont de la dimension du continent.

Maxime TANDONNET

 

 

 

 

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

34 commentaires pour L’implosion de l’Europe

  1. Vu du Mont dit :

    OUI, le peuple français est certainement pour une Europe mais pas celle actuelle qui n’offre rien moins que des pauvretés.

  2. Dominique dit :

    Il existe une différence fondamentale entre un « grave désastre » et une crise grave. Les Européens en général, et vous, Maxime, en particulier, ont une mémoire extraordinairement courte !
    Déjà deux générations, et bientôt trois, d’Européens qui n’ont pas pris les armes contre leurs voisins. Qui n’y ont même jamais pensé. Nous avons très vite oublié, semble-t-il, que cela ne s’est pas produit depuis l’an 476.
    Nous semblons avoir oublié, aussi, que l’Europe s’est construite de crise en crise. Et qu’il ne tient qu’à nous qu’elle devienne, à l’échelle d’un continent, ce qu’est la Fance : un assemblage de peuples très différents qui ne partagent qu’une chose, une seule chose : la conviction d’appartenir au même pays.
    On ne peut avancer sans faire des erreurs; Et c’est vrai, nous n’avons pas compris à temps que la Grèce n’est plus, depuis le XVème siècle, un pays européen, mais une société qui appartient à un modèle proche-oriental auquel elle a été soumise pendant trop longtemps.
    La Grèce va donc quitter la zone Euro, puis l’Union.
    Et nous, nous allons continuer à avancer. Malgré les crises. Malgré les difficultés;

  3. Georges dit :

    SUZANNE ,tout à fait d’accord avec vous ,faut croire que ces dirigeants européens détestent les peuples et leurs identités qui composent notre vieux continent.Il serait grand temps de décontaminer.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s