La face cachée de la « crise migratoire »

4651051_6_2548_plusieurs-habitants-du-quartier-ont-propose_7e9cb3e554539e49a6e0eea61046e96bDes centaines de  migrants venus d’Erythrée et du Soudan, passés par la Méditerranée, sont en errance dans Paris. Cela se passe dans l’indifférence générale, comme le montre le silence absolu de la classe politique sur le sujet. Même le parti lepéniste, tout entier à son parricide, en oublierait presque de sur-exploiter le drame à sa manière habituelle. Disons le tout net: il est juste et normal que l’Europe prenne sa part, dans la mesure de ses moyens, en proportion de ses capacités, à l’accueil temporaire des personnes persécutées dans un monde en plein chaos tant que durent les persécutions. Mais cette protection  ne se conçoit que dans des conditions  organisées, consenties et dignes pour les nouveaux arrivants. Il est en revanche monstrueux qu’elle devienne, dans un climat d’aveuglement général et de tartufferie,  le théâtre d’un chaos migratoire qui est l’autre face de la renaissance de l’esclavagisme. A qui profite le crime? Les personnes en errance à Paris sont les victimes:

1) des passeurs criminels qui accumulent des fortunes gigantesques sur leur malheur: 40 milliards de dollars en 2013, combien en 2015?

2) des militants extrémistes qui, sous couvert d’humanisme, jubilent de disposer à travers eux, d’un outil de déstabilisation de la « société bourgeoise » (à ne pas confondre avec la vraie générosité sincère face à la détresse).

3) de l’effroyable échec de l’Europe, ce grand corps malade, totalement impuissant, englué dans ses normes et procédures, anesthésié par sa mauvaise conscience, incapable de produire ne serait-ce que l’esquisse d’une décision ou d’un choix. Son attitude en Méditerranée, son incapacité à agir pour empêcher les embarquements sauvages et meurtriers, donne le vertige. L’histoire la jugera pour ce qu’elle est: une lâcheté criminelle.

4) de l’hypocrisie d’une certaine frange de l’opinion privilégiée, dite la « gauche bien-pensante », qui n’a d’ailleurs de « gauche » que le nom, verse des larmes de crocodile tout en vivant dans la terreur de voir les camps de fortune s’implanter sous ses fenêtres.

5) de la lâcheté des politiques français en général, de droite comme de gauche, qui se taisent, pétrifiés à l’idée de risquer d’être « suspectés », suspectés de racisme, comme on est « suspecté » dans tous les régimes de terreur.

6) de tout un tas de « petits patrons », dans le monde de la restauration, du btp, de la confection, de la coiffure, qui se frotte les mains en voyant arriver une main d’oeuvre quasi gratuite (une amie vietnamienne m’a parlé de 20 euros – sans aucune charge –  pour des journée de 14 heures à faire la « plonge » 7 jours par semaine).

Maxime TANDONNET

 

Advertisements

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

39 commentaires pour La face cachée de la « crise migratoire »

  1. michel43 dit :

    Copenhague :le parti populaire :anti – immigration 21.1% premier parti de DROITE ? voila L’erreur de notre droite, la plus bête du MONDE. qui a laisser, le pouvoir, a L’UNION de la GAUCHE. un accord, avec le FN. et nous serions toujours LA ? en 2017 le FN sera encore, plus fort….cars L’INVASION continue ;et AUCUNE réactions du sois disant, patron des RIPOUBLICAINS

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s