Justice et politique

imagesLes commentaires et les réactions qui font suite au verdict du procès des policiers suspectés de non assistance à personne en danger ayant entraîné le décès de Zied et Bona en 2005 , sont révélateurs d’une immaturité française. Le tribunal a estimé que les charges n’étaient pas réunies pour condamner les inculpés. Point! Les tentatives d’exploitation de ce verdict et provocations par l’extrême droite (la petite fille a parlé de « racailles ») voire même la droite (« les gens n’ont qu’à élever leurs enfants », les deux victimes étant présumées « délinquants »), sont dans le contexte de deux enfants morts électrocutés, particulièrement salaces, honteuses il faut bien le dire. Je ne pense pas que les policiers innocentés se satisfassent de pareilles récupérations. Que veulent  les gens qui cherchent à exploiter ce verdict à des fins extrémistes, politiciennes? Rallumer le feu? Mais l’attitude des associations qui appellent à manifester contre le verdict est tout aussi détestable, irresponsable. A l’issue de 10 ans de procédure, les magistrats en charge du dossier, qui l’ont épluché sous toutes les coutures, ont considéré que les policiers étaient innocents. Et alors? Nous sommes dans un Etat de droit. Les condamnations se font sur des charges, des accusations. La justice les a innocentés parce qu’elle ne les a pas jugés coupables. Nous avons là un signe qu’elle fait son travail et n’est pas, otage d’idéologies gauchisantes, comme il est dit si souvent. Dans un Etat de droit, on ne condamne pas des personnes sans les preuves, les certitudes de leur culpabilité. Sinon, ce n’est plus un Etat de droit mais un Etat totalitaire. La justice a tranché.  Il faut respecter son verdict et ne pas chercher à la récupérer à des fins politicardes indignes. Sinon, on entre dans une logique de guerre civile. Sinon, ce sera la guerre civile.

Maxime TANDONNET

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

15 commentaires pour Justice et politique

  1. koufra dit :

    Les provocations dans un sens ou dans l’autre sont inutiles.

    Veut on revoir les émeutes de 2005 qui seraient probablement aujourd’hui encore beaucoup plus grave comme on a pu le voir en Angleterre en 2011?

    http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89meutes_de_2011_en_Angleterre

    Compte tenu de l’agravation de la tension inttercommunautaire depuis 2011, de la radicalisation islamiste qui prend un tournant insurrectionnel, Ce n’est plus des émeutes que nous risquons mais une guerre civile ou inter communautaire.

    Il faut absolutment réfléchir en terme de contre insurrection et mener les actions telles qu’elles le sont classiquement avant le déclenchement des ostitilités pour empêcher le feu de prendre.

    L’état doit absolument éviter toute action remettant en cause sa légitimité et ne fournir aucune cause à défendre aux extrêmistes, sinon, nous finirons comme la Syrie.

    Amitiés

    Koufra

  2. lisa retter dit :

    Si ce n’était pas tragique, il y aurait de qui rire…
    La guerre civile, elle aurait éclaté si les policiers avaient été condamnés – quand bien même auraient-ils été coupables – dans la mesure où si cette catégorie était soumise aux mêmes injustices que les Français modestes en situation de délicatesse avec … la « diversité » organisée, plus personne n’accepterait de risquer sa vie pour un salaire sans rapport avec les dangers encourus….
    Mon plus gros fantasme : Hollande sans garde du corps, obligé de traverser une foule de Français honnêtes, pas dangereux, mais pas contents….

  3. Régis dit :

    M. Tandonnet,
    Permettez-moi juste de vous faire partager mon ressenti.
    La particularité « familiale » de Mlle Maréchal-Le Pen n’est pas unique, loin s’en faut, puisque cela concerne une partie non négligeable de notre glorieuse classe politique et du show-biz.
    Son « tweet », indépendamment de ses intentions réelles ou supposées, a cependant eu le mérite de nous rappeler les noms des deux vraies victimes, à savoir Le Chénadec et Irvoas, tous deux assassinés durant les émeutes de 2005. Replaçons nous dans le contexte de l’époque. Alain Finkielkraut parla de « révolte à caractère ethnico-religieux », de « pogrom antirépublicain » et dénonça la haine de l’Occident qui animait les casseurs (dans un entretien accordé au quotidien israélien Haaretz du 18.11.2005). Dans son éditorial du Figaro, daté du 31.10.2005, Yves Thréard utilisa l’expression « guérilla urbaine » et écrivit cette phrase qui résume tout : « Les déchaînements constatés ici et là en France portent davantage l’empreinte de la barbarie et de la sauvagerie gratuite que celle de la vengeance et du désespoir. Ainsi, comment comprendre le tabassage mortel, sous les yeux de sa famille, d’un agent commercial venu photographier un lampadaire jeudi à Épinay-sur-Seine ? Ce meurtre a-t-il déclenché des émeutes ? »
    Je n’ai, pour ma part, pas oublié ces deux tragédies, qui m’ont, quitte à choquer quelques belles âmes davantage marqué que le décès accidentel de deux fuyards dans un transformateur EDF, aussi horrible cela soit-il. Jean-Claude Irvoas n’a pour sa part commis aucune imprudence, si ce n’est d’avoir mis les pieds dans ce 9.3 si réputé pour sa douceur de vivre.
    Quant aux « choix », aux « mesures », aux « décisions », il eût fallu, ce me semble, les prendre dans les années qui précédèrent ces événements, éminemment prévisibles, tout aussi prévisibles d’ailleurs que les attentats de janvier dernier. À titre personnel, j’avais déjà senti le vent tourner et fait en sorte de m’éloigner le plus possible de ces zones où il ne fait pas bon vivre et que le destin m’a pourtant amené à fréquenter durant une petite dizaine d’années. Dommage que nos brillants politiques aient été incapables de voir venir ce qui sautait pourtant aux yeux du modeste citoyen de base que je suis !

    • Regis, nous sommes bien d’accord, ce n’est pas une exception, toutes ces filles (ou petites filles) de et autres « fils de » qui accaparent la vie politique, médiatique et sociale par un effet de caste sont un véritable fléau français. Quant au tweet, je le trouve particulièrement scandaleux car il intervient à l’occasion d’une décision de justice qui innocente deux policiers. Par cette récupération, il contribue à enflammer les passions autour de cette décision de justice et à lui donner une connotation idéologique. Tout cela relève de la basse politique politicienne et de la récupération à des fins électoraliste. MT

  4. Régis dit :

    Bonjour M. Tandonnet,
    Je crains que votre aversion quasi-irrationnelle pour cette jeune femme ne vous fasse perdre le bon sens critique qui vous caractérise pourtant d’ordinaire et qui fait de ce blog un véritable espace de liberté permettant à chacun d’exprimer son avis, quel qu’il soit. En cela, vous réagissez comme ces représentants du « peuple de gauche » qui donnèrent dans un anti-Sarkozysme primaire et virulent durant la période 2007/2012.
    S’il est interdit de traiter de racailles les individus qui ont incendié, détruit, dévasté des quartiers entiers, dans une véritable frénésie de haine et d’imbécillité, occasionnant au passage des centaines de millions de dégâts aux frais du contribuable, sans parler de l’assassinat barbare de deux Français tout aussi innocents que les deux jeunes décédés (les bien oubliés Le Chénadec et Irvoas), je vous serais reconnaissant de bien vouloir nous indiquer le terme idoine, permettant de les désigner objectivement. Tout cela est d’autant plus paradoxal que ce terme honni a été popularisé en son temps par ce même Sarkozy dont vous fûtes l’un des conseillers…

    • Régis, je trouve répugnant de rouvrir des blessures pour faire parler de soi et gagner des voix, « cette jeune femme » (comme vous dites) est à l’image de la classe politique, tout dans la provocation et la polémique. Il vaudrait mieux travailler sur des choix, des mesures et des décisions plutôt que de fanfaronner en attisant des haines qui remontent à 10 ans maintenant. Ce n’est pas seulement elle que je trouve nulle, c’est l’ensemble (la plupart) des politiciens dont elle n’est hélas que la quintessence, une sorte de caricature. Mon aversion est là en effet, et s’y ajoute le fait qu’elle ne doit sa place qu’à son nom et sa situation familiale alors que d’autres la doivent à leur travail MT.

  5. espritlibre dit :

    Le mot racaille de Marion MLP s’appliquait aux émeutiers qui ont fait flamber les équipements publics et les biens privés pendant un mois en 2005. Occasion de rappeler que le ministre de l’intérieur de l’époque n’hésita pas deux ans plus tard à faire du « vous en avez assez de ces racailles, on va vous en débarrasser » un slogan de sa campagne pour la présidentielle. Pour le reste, marre de devoir se la fermer en permanence pour ne pas allumer la mèche d’une hypothétique guerre civile, dont seuls les aveugles ne savent pas qu’elle a déjà commencé.

  6. bernard06 dit :

    Bonjour Mr Tandonnet,
    En parlant de racailles, ne pensez vous pas qu’elle désignait plutôt ceux qui ont pris prétexte de ce malheureux accident pour fomenter 3 semaines de troubles, que les victimes ? Cela dit si ceux qui utilisent cela à des fins personnelles plus ou moins avouables, sont des racailles, elle en fait partie.
    J’aimerais ajouter que je considère que tous les jeunes gens de cet âge devraient avoir appris que lorsqu’un policier vous demande de vous arrêter VOUS VOUS ARRÊTEZ. Appris à l’école et à la maison ; mais là je sais…

  7. Nine dit :

    Bonjour Maxime, bonjour à tous,

    Je me souviens qu’à la lecture de l’article dont vous parlez, MML ne désignait pas les deux victimes mais plutôt tous ceux qui en ont profité pour semer la terreur et le désordre qui ont conduit à un état d’urgence qui a duré plusieurs semaines. Des jeunes français (les fameuses racailles évoquées) ont tiré à balles réelles sur des policiers, des bâtiments publics furent saccagés, des voitures brûlées, bref inutile de décrire tout le nouveau folklore de notre merveilleux pays et de cette chance fabuleuse qui nous a été donnée…Maintenant que la démonstration a été faite avec ces émeutes et leurs pouvoirs de nuisance, nos courageux politiques, juges and co ferment les yeux sur presque tout pour ne pas réveiller la bête immonde. On fait même déménager des familles plutôt que de s’attaquer aux vrais problèmes, je parle de la famille Godefroy à Roubaix
    En tous cas j’étais soulagée pour ces deux policiers et j’ai réalisé à quel point leurs vies ont été saccagées pendant ces dix longues années.
    Ce pays est foutu parce que sa classe politique est inerte, impuissante et lâche, nous en subissons chaque jour un peu plus les avanies.J’ai mal à mon pays…

  8. Christophe dit :

    Bonjour Maxime!

    En accord avec vous! C’est vrai, les français sont des gens immatures. Parce que notre système rend les gens immatures et je dis rend les gens cons.J’ai toujours pensé que l’élection du président de la république au suffrage universel uninominal à deux tours est une erreur magistrale. Pour élire un président de la république il faut disposer d’une grande culture historique, il faut connaître le droit administratif, le droit constitutionnel, le droit public. Avoir une grande expérience de la vie. Et bien sur connaître les Hommes. Qui peut de nos jours disposer de ces qualités? Peu en vérité!

  9. michel43 dit :

    ET bien MOI..je suis en accord, avec Marion LE PEN. ne faites , pas les hypocrites, cette communauté a accuser de suite LA POLICE. et dix ans, pour JUGER , un vrais scandale, la faute a nos politiciens et a la justice ,qui est VOLONTAIREMENT, lente .Pas de vague Forcément, que cela est triste, deux Mort .,Mais . tout détruire et bruler des voitures ,alors que DANGER DE MORT sur la porte tout le monde, savait que se serais la RELAXE assurer pour les policiers,, les lâches, politiciens, on fait trainer ce dossier, pars manque de courage, aider pars la justice ,si les jeunes était de vrais AUVERGNATS ? cela N..aurais pas durer DIX ANS Droite ou Gauche, marche sur des œufs , lorsque cela ,concerne cette COMMUNAUTE on bafoue, même nos lois Guerre civile.. avec la RELIGION MUSULMANES , cela va arriver, si on continue a se faire, IMPOSER ,leurs coutumes et Traditions il est grand temps que les lâches politiciens et ceux qui les conseilles, ouvrent les YEUX. cars les urnes vont les SCANCIONNER bientôt ;Merci au FN..ma droite va proposer des solutions VU. Dans leurs programme Courage SARKO .les traites UMP.PS feront TOUT, pour te COULER

  10. Bonjour à toutes et à tous,

    « Sinon, ce sera la guerre civile. »
    Ne pensez-vous pas que c’est exactement cela que recherchent. tant le FN que les ceux qui veulent que les policiers soient condamnés ?
    D’un côté, le FN ne serait pas mécontent de revoir les émeutes de 2005 pour mieux servir ses vils intérêts qui permettraient de réunir les pro « Marine » et les pro « JMLP » sur le même thème de « il faut renvoyer chez eux les immigrés source de tous les maux » et surfer sur de tels dramatiques évènements susceptibles de devoir à nouveau faire recourir le gouvernement à l’état d’urgence.
    De l’autre côté les contempteurs de la démocratie et de l’ordre républicain, toujours prêts à déclencher pour le moindre motif, des émeutes et bagarres pour mieux stigmatiser les forces de l’ordre et la justice.
    De nouveaux affrontements (qui ne sont malheureusement pas à exclure au vu de la situation sociale actuelle) feraient également sans aucun doute bien l’affaire de l’extrême gauche et notamment du populiste et révolutionnaire de salon Mélanchon toujours prêt à en finir avec la Vème République.
    Combien à nouveau de morts, de blessés, de bâtiments publics et voitures brulés ? Les prochains jours seront peut-être décisifs !

  11. Mildred dit :

    Bien que je ne sois pas d’accord avec la réaction de Marion Maréchal-LePen, l’honnêteté oblige à dire que lorsqu’elle a parlé de « racailles », elle visait pas les deux adolescents électrocutés, mais ceux qui, à la suite de ce drame, avaient organisé trois semaines de guérilla urbaine à Clichy-ss-Bois.

  12. souris grise dit :

    bonjour Maxime , bonjour à tous .

    je ne partage pas du tout le mot immature concernant les noms d’oiseaux ….on a besoin d’exprimer un trop plein , et c’est justement en exprimant nos maux qu’on évitera la guerre civile …si vous muselez le peuple , tôt ou tard il se révoltera …
    c’est très grave d’empêcher le ressenti d’un évènement ….et de penser au clash à chaque fois qu’un politique déraille …peu importe son parti …
    tient ! ça m’a fichue en colère tout ça , et c’est bon pour mon moral ! ça fait un bien fou .

    amitié à tous .
    Chris .

  13. Stéphane B dit :

    Bonjour

    Je ne voudrais pas paraître pour l’oiseau de mauvaise augure mais il me semble que nous courons vers la guerre civile. Les gens en ont marre qu’on leur fasse prendre des vessies pour des lanternes, qu’on essaie de les mener en bateau. Ils en ont marre de se faire spolier pour du soi disant social, marre de cet État qui les prive de Liberté tous les jours un peu plus, marre de ne pas savoir comment ils peuvent assurer un avenir à leurs enfants, marre de voir l’état de la France se dégrader.

    Les associations ne font qu’amplifier ce phénomène. Je suis pour qu’elles ne reçoivent aucun financement public sauf si elles promeuvent le sport ou la culture. Par contre, à la moindre incartade, on coupe le robinet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s