Liberté chérie et menacée

images (1)Parler de régime totalitaire est bien entendu excessif. Le totalitarisme est synonyme de parti unique, de meurtre ou d’emprisonnement des opposants politiques et des intellectuels, de suppression du suffrage universel. Pourtant, subrepticement, la France est engagée sur la mauvaise pente. Tout un faisceau d’indices donne l’image d’un pays qui se soumet, renonce peu à peu à sa liberté pour entrer, non pas dans un régime totalitaire ou une dictature, mais dans l’acceptation passive d’une logique totalitaire ou dictatoriale: banalisation du culte de la personnalité, autour de l’omniprésence médiatique du chef de l’Etat (même si ce n’est pas nouveau, l’aggravation est spectaculaire); contrôle croissant et généralisé de l’Internet; écoutes téléphoniques entre un avocat et son client ;  un monde médiatique, télévision et radio, soumis à une pensée unique qui ne cesse de marteler les mêmes messages sur tous les sujets; la police de la pensée autour de diktat idéologiques puissants et des tabous (exemple d’E Todd, fustigé par toute la classe dirigeante, le premier ministre lui-même, pour avoir contesté « l’esprit du 11 janvier) »; goût furieux de la dénonciation, de la délation publique, y compris touchant à la vie privée, du lynchage et des boucs émissaires. Ce qui est terrible c’est de sentir un courant profond, idéologique, liberticide, qui entraîne tout sur son passage,  juridictions, tribunaux, médias, dirigeants, élus, intellectuels, y compris les éventuels points de repères, références et autres phares, emportés avec le reste. Il faut prendre de la hauteur, se projeter hors du contexte actuel, dans le temps et dans l’espace, pour avoir une idée de ce qui se passe en ce moment et tenter de  garder sa lucidité.

Maxime TANDONNET

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

41 commentaires pour Liberté chérie et menacée

  1. michel dit :

    Au sujet de la censure, il est clair que certains en font, au détriment de pauvres polygraphes.

  2. D. CODANI dit :

    « On fantasme beaucoup sur les conseillers de l’ombre… Parfois la connerie des politiciens se suffit à elle-même. »
    J’ai un énorme regret, c’est que cette citation là j’aurai beaucoup de mal à la placer en ligne.
    Mais c’est tellement vrai.

    L’article aussi.
    Sachant, concernant l’excellent M. TODD, que la polémique actuelle me paraît relever tout bonnement de la « promo » orchestrée par son éditeur pour mieux vendre le bouquin :
    Ecrit / imprimé / distribué en trois mois c’est certainement la somme d’une haute réflexion sociologique… Rien que ça c’est un indice.
    Déjà que je n’appréciais pas trop l’auteur avant, ça ne va pas s’arranger; Mais il faut respecter la liberté d’opinion, comme la liberté du commerce.

  3. Duff dit :

    J’ai oublié un point important.

    Je pense que cette dérive sectaire est encouragée par une décision qui s’imposait et qu’Hollande aurait du prendre : Dissoudre l’assemblée nationale au vu des résultats économiques, des colères et des urnes. L’autoritaire Valls a donc pour mission de tenir coûte que coûte jusqu’à 2017.

    On a pas fini payer l’imbécillité de la réforme du quinquennat.

    cdlt

  4. Duff dit :

    Bonjour,

    Excellent billet dont je partage absolument le constat. Liber78 a bien raison.

    Comme vous le dîtes, ce qui compte ce sont deux choses essentielles : La situation et la direction (la pente comme vous le dîtes si justement).

    La situation est exécrable, l’état pourtant déjà omnipotent étend son emprise sur tous les fronts, la direction avec des idéologues qui refusent la sanction du réel fait peur. L’ultra-libéral Macron (présenté comme tel par les médias) vient de faire une manipulation capitalistique typique de ce qu’une banque d’affaire peut « aider » à faire : Monter temporairement dans le capital de Renault pour y faire voter une résolution (prime pour le vote double des actionnaires anciens) au CA. Je rappelle que l’état n’a rien à faire au capital de Renault ou de PSA, Renault a été nationalisé à cause de la collaboration sous la guerre de la famille propriétaire. 70 ans de spoliation sur un raisonnement moral et sans fondement économique…

    J’en tire 3 conclusions :
    1/ il n’y a pas que la loi sur le renseignement qui trahit une dérive autoritaire
    2/ En économie aussi ce gouvernement tend vers le dirigisme planiste
    3/ La banque qui a « aidé » : C’est qui? Parce que c’était pas gratuit… La Deutsche Bank. Certes pas un pavillon infamant mais… étrangère.

    Le contribuable français sera ravi de voir que pour financer son autoritarisme économique, le gouvernement français a décidé de participer au renflouement de la banque la plus en difficulté, selon certains analystes, en Europe. Un autre volet de la pente dangereuse : Un gouvernement qui perd de vue l’intérêt des français pour ses petites affaires.

    ça sent pas bon. Et je ne parlerais pas de la réforme du collège qui est une ignominie égalitariste de plus.

    Cdlt

  5. Cher M. Tandonnet,

    Concernant la Suisse, je ne saurais trop vous recommander le livre :

    Le Modèle Suisse du professeur François Garçon.

    Ce livre décrit le système politique, économique et éducatif suisse et s’étonne que ce pays au coeur de l’Europe, abritant au moins trois cultures très différentes ne soit pas pris en modèle, ou au moins en considération, par les élites françaises et européennes. Celles-ci se réfèrent souvent aux pays du nord de l’Europe, pays plus socialistes que nous! Suède, Danemark ou Finlande…
    La Suisse est le (5ième pays le plus libéral au monde et le premier pays européen de ce classement http://www.heritage.org/index/ranking). Ceci explique peut-être cela!

    Or le pays qui réussit vraiment en Europe et qui est une Europe à lui tout seul, c’est la Suisse!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s