La démocratie moribonde

imagesLa démocratie française est à l’agonie, et il serait temps d’en prendre conscience. Les Français dans leur immense majorité ne veulent plus du pouvoir socialiste. Après trois cataclysmes électoraux, un sondage itv confirme la crise de confiance durable envers le président de la République  dont la cote de popularité chute de nouveau à 20%, le Premier ministre dont l’image s’effondre (29% de satisfaits), et un gouvernement que condamnent 74% des citoyens. Et pourtant, rien ne bouge, tout est figé, gelé, glacé, malgré ce rejet populaire flagrant et durable, ils restent droit dans leurs bottes, incrustés à leur rocher. La déclaration de M. Valls – « les Français veulent que je reste à mon poste » – souligne l’invraisemblable décrochage des dirigeants face aux réalités. Or un système sans responsabilité, sans sanction d’un rejet populaire aussi massif et durable n’a plus grand chose à voir avec une démocratie. Par ailleurs, un parti politique dont le père-fondateur, inspirateur, président d’honneur, qualifie de « détail » (pour la troisième fois) le crime le plus monstrueux de l’histoire de l’humanité, et qui demeure comme si de rien n’était, malgré les condamnations, au centre de la scène politique et médiatique, cela représente une anomalie qui n’est pas à l’honneur de notre pays. Enfin une opposition qui se montre incapable, dans la perspective de l’alternance, de faire émerger de nouveaux visages, de se renouveler (comme en Allemagne, en Grande-Bretagne, aux USA) et ressert toujours les mêmes plats, les mêmes têtes, de décennie en décennie, ce n’est pas non plus un signe de vitalité. Mais la politique locale n’est pas, elle non plus, toujours reluisante. J’observe, je vois. Ces élus qui se maintiennent 30 ans dans la place, ces phénomènes de cooptation, de copinage, de clientélisme, ces clans et dynasties qui accaparent les mandats, les honneurs et les vanités… Et le peuple, alors? Quand tout est verrouillé et vermoulu, la tradition révolutionnaire veut qu’il descende dans la rue (Constitution de 1793). Même lui semble apathique et indifférent… Toujours pas la moindre lueur d’espérance politique à l’horizon. Non, je ne suis pas pessimiste, absolument pas. J’ouvre les yeux, c’est tout.

Maxime TANDONNET

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

18 commentaires pour La démocratie moribonde

  1. Stéphane B dit :

    Mais comme pour l’ensemble des génocides Maxime. C’était un piège pour permettre de souder une nation et la psychologie sociale a fait le reste. Je maintiens que dans l’Histoire de l’Homme, il s’agit d’un détail. L’ensemble de ces derniers écrivant l’histoire globale.
    Dans mille ans, nos héritiers jugeront cela comme une simple partie de l’histoire au même titre que les massacres actuels ou antérieurs. Simple guerre de religion ou ciment pour en forger une.

    Il convient donc de mettre en perspective et de prendre le recul nécessaire, et pas celui de 50 ou 100 ans

  2. Danjou annick dit :

    @espritlibre, merci beaucoup pour ce lien. L’article démontre tout à fait l’état d’esprit d’une grande partie de ceux qui votent FN. C’est exactement ce que j’entends autour de moi. D’ailleurs en lisant les commentaires relatifs à cet article, on le constate également. Je pense que les français en ont plus qu’assez des politiques actuels, ils ne les croient plus, n’ont plus d’espoir et se rendent bien compte que tout est fait pour leur cacher la vérité. Si on ajoute à cela l’immigration qui n’en finit pas de changer notre paysage, les islamistes qui décapitent à tout va et qui tuent les chrétiens, la peur s’installe aussi chez nous, on ne se sent plus en sécurité, et alors comment vivre en toute plénitude et sérénité dans un tel contexte.

  3. francoiscarmignola dit :

    Je vais vous la faire de saison.
    1) @Stephane: le détail de l’histoire réaffirmé à raison par le vieux dinosaure fasciste ne retire rien aux souffrances subies par certains ni à l’infâme lâcheté de ceux qui laissèrent faire ou encouragèrent ce détail là. On y adjoindra dans un même sac de honte française Pétain, Mitterand, Bousquet et les anciens SS qui fondèrent le front national. Mais il a raison: il faut penser aux morts prématurées, ceux qui furent assassinés, sauf Bousquet, qui ne fut hélas pas jugé dans ce monde, ni son fidèle ami.

    2) @theotimedesavoie : Merci à vous de rappeler que De Gaulle collabora avec Staline tout comme Pétain avec Hitler, une petite révision de temps en temps n’est pas pour me déplaire, surtout quand elle porte sur un détail (l’entretien de 1944 avec le despote asiate) de l’histoire d’un successeur de Jeanne d’Arc, celui qui sauva son pays cinq fois: 40, 44, 58, 61, 68, comme quoi c’est possible.

    3) A Pâques, on peut jouer du Bach, par exemple BWV 31, jouée pour la première fois pour Pâques, le 21 Avril 1715. Ce qu’il y a de bien avec Pâques, c’est que comme il s’agit de fêter une résurrection, cela peut laisser place à un sentiment d’espoir:
    Der Himmel lacht! die Erde jubilieret
    Le ciel rayonne ! la terre exulte
    Und was sie trägt in ihrem Schoß;
    Et avec elle tout ce qu’elle porte dans son sein;
    Der Schöpfer lebt! der Höchste triumphieret
    Le Créateur vit ! Le Très-Haut triomphe,
    Und ist von Todesbanden los.
    Délivré des liens de la mort.

    Vous voyez Maxime, il n’y a pas que vous qui n’êtes pas pessimiste !

    L’ouverture dirigée par Gustav Leonhardt (les connaisseurs devraient apprécier, en particulier certaines maladresses soniques)

  4. BENTY dit :

    Plus que déprimant ; c’est à se tirer une balle dans la tête.

  5. espritlibre dit :

    Je n’entrerai pas dans une querelle historique sur le point de détail. Inutile de couper les arguments en 4, les propos de JMLP ne poursuivent qu’un seul but, provoquer, qui, pourquoi, comment, peu importe. Cette sorte de chant d’adieu s’il est insupportable, est toutefois porteur d’une excellente nouvelle : le vieux repoussoir soigne sa sortie et va enfin prendre sa retraite.
    Sur le peuple : « Même lui semble apathique et indifférent… » Je ne crois pas qu’il soit indifférent. Ni les dernières élections, ni les propos tenus dans les familles, au travail, dans les cafés, dans les repas associatifs, bref, partout où les gens se rassemblent ne plaident en ce sens. Je sens, je vois, j’entends une immense colère, je ne dois quand même pas être le seul. Voir à ce sujet le sympathique voyage du député Lassalle…
    Je ne souscris pas non plus à notre éventuelle apathie : le bombardement propagandiste permanent n’empêche pas la parole de se libérer, comme on dit chez les « Républicains », pas plus qu’il n’a contenu le vote patriote. Une toute petite étincelle, la provocation de trop, communautariste, délinquante, gouvernementale, que sais-je encore, et … boum. Profitons, qu’ils profitent tous, de ces quelques instants de quiétude, de ce petit ronronnement douillet entre affairisme et morale à deux balles; le réveil sera brutal. Bon, ça fait du bien de tout foutre en l’air, mais je me calme et vous recommande ceci :
    http://www.valeursactuelles.com/politique-denis-tillinac-du-desir-en-politique-51668

  6. michel43 dit :

    se sera JOSPIN….

  7. Bonjour M. Tandonnet,

    Je suis désormais persuadé que la France entre dans une longue période de déclin. Rien, ni personne ne nous fera remonter la pente. 50 ans de socialo-communisme, période initiée malheureusement par l’association secrète entre de Gaulle et les communistes français, ont produit les effets dévastateurs que nous constatons aujourd’hui :
    – fausse démocratie
    – classe politique déconnectée de la réalité se raccrochant en permanence à la dernière idéologie à la mode car constituée par des âmes mortes sans conviction, sans idée et finalement sans amour du peuple et de la France
    – syndicats ayant détruit l’incroyable diversité du tissu économique et industriel français par des comportements terroristes et par la défense de leurs seuls intérêts
    – Etat obèse : cette semaine Charles Gave – dans l’émission Les Experts de Nicolas Doze- a parlé de colonisation de la France par l’Etat et concluait qu’il fallait décoloniser la France de son Etat! de ses fonctionnaires et de la collusion entre la classe politique et la classe des fonctionnaires
    – Destruction de l’école car il est finalement plus facile de diriger des ignorants que des hommes instruits, formés et conscients des enjeux mondiaux du moment
    – Européisme qui tient lieu de seule vision d’avenir alors que l’UE devient peu à peu un monstre totalitaire imposant ses normes et ses diktats sans tenir compte des spécificités de chaque Etat, pays, province, minorité…
    – Classe médiatique pérorant dans un vide sidéral, jouissant en direct de la déliquescence de la classe politique, bandant sur le spectacle des petites phrases et des inimitiés des uns et des autres, , spectacle plus ignoble que le plus ignoble des pornos car se nourrissant de et nourrissant le pourrissement de la classe politique

  8. Stéphane B dit :

    Bonjour

    Je suis globalement d’accord avec votre prose sauf pour « un parti politique dont le père-fondateur, inspirateur, président d’honneur, qualifie de « détail » (pour la troisième fois) le crime le plus monstrueux de l’histoire de l’humanité, »
    Est ce vraiment le crime le plus odieux de l’humanité, du XXème siècle ? J’ai écouté ce bonhomme. Il a répondu que les chambres à gaz étaient un détail de l’histoire. Vous aimez l’histoire tout comme moi. Que représentent les chambres à gaz (qui sont des instruments horribles de génocide) au regard de l’évolution humaine et des massacres perpétrés précédemment ? Pour moi, une partie de notre histoire, un détail seulement au même titre que l’usage de 2 bombes atomiques qui ont tué des milliers de civil, des massacres commis par les khmers rouges, de la famine organisée par les soviets (rouge) pour asservir la Russie, du massacre des officiers polonais par les russes en 40, de l’extermination d’une classe d’âge avec la première guerre mondiale, du génocide des indiens d’Amérique par les colons européens, du génocide arménien, du massacre de la Saint Barthélémy, de l’exode des juifs durant 2000 ans, des razzias opérées par les arabes, de la mise en esclavage d’une partie de la population noire par les arabes et ensuite les européens, des raids vikings sur nos cotes, de la guerre de cent ans, des grands épisodes de peste noire, …

    Bref, d’un point de vue historique comme le vieux l’a précisé dans cette entrevue, les chambres à gaz ne sont qu’un détail de notre histoire même contemporaine si on se reporte aux nombreux massacres et autres exactions commis. L’un n’est pas pire que l’autre.Il s’agit certes d’un crime contre l’humanité mais ce n’est pas le plus monstrueux. Le plus monstrueux est une vision subjective et erronée de l’histoire. Monstrueux par rapport à quoi, à qui, à quelle période ? Sur ce coup là, il a malheureusement raison !

    • StephaneB, contre-sens historique majeur! parler de « détail » à propos des chambres à gaz n’est pas seulement une provocation odieuse envers ceux qui ont souffert et leurs descendants, mais c’est un contre-sens historique majeur: la destruction des juifs d’Europe était l’un des buts de guerre essentiels des nationaux-socialistes.
      MT

  9. Gerard Bayon dit :

    Bonjour à toutes et à tous,
    La réaction de notre gouvernement ne me surprend même plus tant ces politocards sont déconnectés du peuple qu’ils revendiquent pourtant représenter.
    J’entendais ce matin M. Sapin, notre indécrottable « ministre de la courbe inversée du chômage » prétendre que le chiffre des prévisions de croissance annoncé ce matin (< 1,5%) était bien le signe que la politique du gouvernement est bien la bonne…on croit rêver ! Ce triste sire qui n'a jamais créé un seul emploi dans sa vie et qui vit depuis ses études aux frais des contribuables ne se rend même pas compte de sa bêtise.
    Les propos de l'ineffable JMLP confirment bien que ce parti est bien loin d'être un parti démocratique comme s'évertue pourtant de le faire croire sa fille. Et que l'on ne me dise pas que ces propos inadmissibles et qui ont déjà fait l'objet de condamnations sont à placer sur le compte de la vieillesse, le "personnage" est loin d'être sénile ! (voir sa réaction aux propos de Me Collard) J'espère que les électeurs du FN ouvriront grand leurs yeux et leurs oreilles pour se rendre compte du mauvais choix qu'ils font et changeront leurs prochains votes.
    A ce sujet il faut quand même noter les interviews quotidiennes plus que stupides de J.J. Bourdin qui se complait à rechercher chaque jour : le mot ou la petite phrase qui va faire le buz pendant la journée ! Ce folliculaire bobo de gauche imbu de sa personne n'en est pas à son coup d'essai car avant JMLP il avait fait tenir des propos tout aussi inadmissibles à R. Dumas.
    Quant à l'opposition, outre l'acharnement judiciaire des juges de gauche vis à vis de NS et de ses amis, on ne peut, comme vous le dites, que constater la médiocrité des débats et échanges entre NS, AJ et FF malgré leur score aux dernières élections et toujours l'absence de propositions d'avenir. Que font les jeunes ? il serait grand temps qu'ils se bougent un peu pour virer tous ces dinosaures.

  10. Philippe dit :

    Bonjour Maxime,
    Je suis tout à fait d’accord avec vous. Ils n’ont plus aucune légitimité mais ils s’accrochent. Mais ce matin ce fut le summum lorsque j’ai entendu Michel Sapin sur RTL je savais que l’on pouvait prendre les gens pour des C… mais alors là cela dépasse l’entendement. Un chef d’entreprise lui prouve par A+B que ces propos sont des mensonges pour le « zéro charge sur SMIC » et bien il reste droit dans ses bottes et estime que c’est son comptable qui n’a pas fait son travail. Parcourant les entreprises françaises beaucoup de chefs d’entreprises n’en peuvent plus. Certains de mes clients déposent le bilan cette année. Deux que je connaissais se sont suicidés cette année. Notre démocratie n’est plus qu’un fantôme. Par rapport aux pays que vous citez la politique là bas n’est pas un métier, je connais deux anciens parlementaires un suédois et un allemand, ils ont fait quelques années puis sont partis et ont repris leurs activités, et cela est tout a fait normal pour eux.Et vous découvrez que les monarchies constitutionnelles notamment sont cent fois plus républicaines et respectueuses de la démocratie que la France, qui est désormais une monarchie dans tous les sens du terme. Et nos petits rois se permettent avec arrogance de donner des leçons au monde entier. Et les médias recommencent avec le FN on invite le vieux Le Pen pour qu’il sorte ses âneries cela est fait sciemment; et dans la foulée Fogiel et une bande de journaleux médiocres nous disent que si tant de français votent pour le FN c’est qu’ils sont fascistes et les chemises brunes et les fours vont revenir. Où classer les juifs, les noirs, les arabes qui sont encartés FN? car il y en a j’en connais quelque uns. Jean Roucas est devenu maintenant l’homme à abattre, Heureusement que la peine de mort est abolie car Zemmour, Roucas , Finkielkraut seraient déjà raccourcis. On est dans le grand n’importe quoi, j’ai beau parcourir mes livres d’histoire je pense que le monde politique français n’a jamais atteint un tel niveau de médiocrité et de bêtises. Les phénomènes de cooptation, de copinage, de clientélisme, ces clans et dynasties, la consanguinité qui attaquent notre démocratie ne nous promettent pas des jours meilleurs.
    En ces instants je pense aux membres de ma familles qui ont lutté et pour certains sacrifié leur vie pour défendre cette démocratie devenue moribonde.

    • Philippe, « j’ai beau parcourir mes livres d’histoire je pense que le monde politique français n’a jamais atteint un tel niveau de médiocrité et de bêtises » Je le sais bien…
      MT

  11. Danjou annick dit :

    Bonjour à tous et joyeuses Pâques, Maxime, avez vous entendu dire que C Taubira pourrait remplacer Monsieur Debré à la tête du Conseil Constitutionnel, lorque son mandat se termine? Vous qui parlez des calamités de notre pays, en voici une autre à l’horizon. 9 ans, vous vous rendez compte? J’espère que cette information est fausse mais il n’y a pas de fumée sans feu et comment pourrions nous, simples citoyens, nous y opposer? Ceci expliquerait d’autre part pourquoi elle se terre et reste bien souvent en dehors des débats, non? J’en tremble de peur.

  12. René de Sévérac dit :

    Maxime,
    « rien ne bouge, tout est figé, gelé, glacé, malgré ce rejet populaire ».
    Mais que voulez-vous qu’ils fassent ?
    Nommer Marine le Pen à Matignon ?
    Pour faire la même politique ?

    • René, non, tout simplement, comme dans n’importe quelle démocratie parlementaire, qu’ils partent et s’en remettent au vote populaire.
      MT

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s