Des élections dévoyées

téléchargement (3)86% des Français ont été déçus par la campagne des élections départementales selon un sondage Odaxa. Cela se comprend: ce scrutin a été largement dévoyé, détourné de ses objectifs. On a transformé un exercice de démocratie locale, de proximité, en un champ de bataille politicien animé par les chefs de partis nationaux et le Premier ministre autour de la « poussée fn » qui a obnubilé les esprits. Résultat: les sujets de fond qui intéressent la vie locale ont été évacués: la fiscalité, la sécurité, l’avenir des départements justement, le développement des infrastructures, la place de l’entreprise dans la cité, les rythmes scolaires, etc. Les élections locales sont un moment de démocratie où l’on peut justement sortir des passions partisanes et idéologiques pour parler du concret, des hommes, de la vie sociale, hors les préjugés idéologiques et les haines de parti. Cet état d’esprit a donc été trahi par un déchaînement de folie partisane totalement déplacée. Mais il est heureux de voir que les Français, dans leur immense majorité, l’ont bien senti et qu’ils déplorent ce détournement de scrutin.

https://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=newssearch&cd=1&cad=rja&uact=8&ved=0CCEQqQIoADAA&url=http%3A%2F%2Fwww.bfmtv.com%2Fpolitique%2Fdepartementales-86percent-des-francais-decus-par-la-campagne-870499.html&ei=M88NVb6kEMvsUtuNgCg&usg=AFQjCNGE0_3kRLpLKIgA8jlndw9EzxX6ag&bvm=bv.88528373,d.d24

Maxime TANDONNET

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

12 commentaires pour Des élections dévoyées

  1. Ping : En résumé (3) |

  2. michel43 dit :

    BIZARREMENT; on nous sort TOUJOURS. les caisses sont VIDES et on va donc être OBLIGER d -AUGMENTER les impôts… et AUTRES ? et bien NON..il suffit de faire , se que font TOUT les petits ET grand Patrons , et certains Maires :couper dans TOUTES les dépenses inutiles, Réduire le trains de vie des élues, SUPPRIMER les embauches, les RÉCEPTIONS, ou se GAVE toujours les mêmes, et bien d AUTRES CHOSES Nous..on sait faire cela; il faut du courage ,SEUL..une bonne gestions, peu permettre de réduire taxes et impôts , Pour MÉMOIRE.. SARKOZY PLUS DE 200 un très beau, parleur , Mais un PITEUX gestionnaire

  3. BENTY dit :

    Plus de votants que la dernière fois…
    Parmi ceux-là, combien vont voter pour la première fois à ces élections et apporter leur voix au FN comme un vote punitif pour la gauche, mais aussi pour la droite ?
    Je pense que la claque pour la gauche mais aussi pour la droite, va être encore plus grande qu’on le croit.

  4. espritlibre dit :

    Vivant en une lointaine province, je constate le poids du « local » dans le choix des candidats comme dans les argumentaires des uns et des autres. Il faut préciser que moi non plus je ne regarde jamais la télé… Une fois cela posé, le « national » revient bien sûr en force : 1 parce que les élections intermédiaires ont toujours été le moyen pour le peuple de manifester son rejet du gouvernement en place ou au contraire son soutien.
    2 parce que la décentralisation cela ne marche pas, en tous cas pas de la façon dont on nous l’avait vendue.
    3 parce que l’arrivée en force d’une troisième offre politique bouscule la traditionnelle répartition des postes et honneurs entre gauche et droite. L’UMP et surtout le PS ont nationalisé et politisé à outrance le « débat » de ces élections pour garder leurs fiefs et empêcher le FN d’avoir des élus locaux, comme le bilan des municipales a consisté à compter le nombre de mairies gagnées par le FN. Que cette stratégie soit dingo, je veux bien vous l’accorder…
    Quant aux « sujets de fond qui intéressent la vie locale » que vous citez, ce sont des sujets de politique nationale ou bien ils ne sont pas de la compétence des conseils départementaux. Tant que ce qui fait le « vrai » quotidien de plus en plus insupportable des citoyens, insécurité et immigration notamment, ne sera pas pris en compte par les politiciens, vous pourrez vous agiter en tous sens et regretter le bon vieux temps de la politique de papa, ces mêmes citoyens répondront comme ils le veulent aux questions qu’on leur pose, selon la célèbre formule « c’est pas votre question, mais c’est ma réponse ». Tout cela relativise tout de même un peu les réponses, attendues, au sondage que vous citez, rien n’obligeant ces fameux électeurs mécontents de la campagne électorale de voter quand même local aujourd’hui. Patience, on verra dès ce soir quel est le sens de leur vote.

  5. Gerard Bayon dit :

    Bonjour à toutes et à tous,
    C’est quand même bien le gouvernement qui a commencé depuis plusieurs mois à paniquer au vu des premiers sondages annonçant un taux record d’abstention, la déculottée du PS et surtout le score sans appel du FN, malgré une augmentation du nombre d’élus sans rapport avec la réduction du nombre de cantons.
    Presque tous les ministres un tant soit peu médiatiques ont été mobilisés pour « aller sur le terrain » y compris le 1er ministre et même FH.
    Est-ce bien leur rôle alors que la France va si mal de passer des journées entières au salon de l’agriculture ou dans les meetings et marchés locaux pour « arracher » les voix des concitoyens qui de toute façon vont leur échapper ?
    La droite qui a immédiatement compris qu’elle pourrait récupérer quelques miettes et surtout remettre la main sur plusieurs départements grâce à un 2ème tour « républicain » s’est engouffrée dans cette minable campagne électorale faite surtout d’agressivité et de petites phrases se voulant quelquefois drôles mais sans aucune envergure. NS qui ne cache pas sa haine de FH a été plus que médiocre tout au long de ces semaines, sans nouvelles idées, incapable d’introduire un débat de fond sur les sujets qui seront ceux des élus départementaux.
    Quant au FN, il reste égal à lui même, le parti du mensonge et de la démagogie pour qui toute élection revêt un enjeu national . Seul E. Macron pourtant lui aussi fieffé menteur, a réussi lors de l’émission « des paroles et des actes », à montrer les incohérences du FN.
    Que va-t-il arriver dès demain ? Tous les partis politiques se réjouiront de leur « victoire » ou de leur moindre défaite. Les nouveaux élus se gobergeront à la place de leurs prédécesseurs et surtout annonceront très vite que les caisses des départements étant vides à cause de la droite ou de la gauche, ils seront contraints d’augmenter les impôts locaux et autres fonciers pour maintenir le niveau des prestations à de nouvelles associations bidons et bien sur de leurs indemnités.
    J’irai quand même voter pour montrer mon désaccord.

  6. michel43 dit :

    TOUT comme le REFERENDUM.. ou UMP..PS on oser BAFOUER le NON sortie des URNES..TOUT comme, pour les 50% des adhérents et sympathisants de la DROITE.la plus bête du Monde, qui voulait un accord, avec la Droite National; Laisser le CHEF de L..UNION de la GAUCHE arriver a L..ELYSEE avec le soutiens des traites de DROITE. Qui préfère les SOCIALISTES ? en ISRAEL.il vont rentrer au GOUVERNEMENT. encore , une ERREUR de SARKOZY. un CHEF , ne se laisse PAS MANIPULER , pars des TRAITES , qui on tout fait pour le COULER.. il fallait les ELIMINER ; Point Barre

  7. Freddie dit :

    Maxime, j’ai souvent l’impression que vous réagissez surtout aux médias nationaux. Or, par définition, le local, c’est local. Dans le journal où j’écris en province, on parle des problèmes locaux, et tout le monde connait les politiciens locaux, ce qui fait que les étiquettes ont moins de poids. Par ailleurs, vous écrivez très souvent au sujet de l’exploitation du thème FN par ces mêmes médias nationaux, ce qui semble vous inquiéter fortement. Alors je vous pose la question : connaissez-vous des gens qui votent FN, et qui le font à cause de la télé ? Parce que moi non. Je connais un certain nombre de gens qui votent FN et la plupart d’entre eux ne s’informent plus que sur internet et ne supportent plus de regarder les émissions d’information et autres débats à la télé, qu’ils vivent comme de la propagande gauchiste. Ils votent FN au choix : parce qu’ils ont peur de l’islam, parce que leurs enfants ne peuvent plus obtenir de logements sociaux qui ne servent plus qu’à loger l’immigration, parce que les poltiques leur donnent l’impression de jouer contre eux, etc. Bref pour tout un tas de raisons liées à leur quotidien et pas à cause de la télé. A part ça, ouf, comme je suis sur les listes électorales parisiennes, je ne vote pas demain.

  8. francoiscarmignola dit :

    Il faut bien voir que l’histoire des départementales/cantonales est un peu ancienne.
    Soigneusement menée par Edouard Balladur une grande consultation de plusieurs années avait mené à un projet voté en 2010, annulé immédiatement après l’élection de François Hollande.

    Après quelques allusions aux économies gigantesques que permettraient diverses fusions, tout fut remis en place, les changements ayant surtout pour objet d’établir une parité élective sexuelle que certains jugent toujours comique et bien sur de barrer l’avenir électoral de Bernadette Chirac, que l’on doit bien considérer comme la cible principale, atteinte, de la (non) réforme.

    On vote donc demain. Le mépris que l’on doit porter aux pitres élus en 2012 et organisateurs masochiste de ce massacre est total. Leurs épigones devraient selon toute logique être évincés dès demain soir. Qu’ils disparaissent de notre vue et restent eux et leurs familles couverts des excréments dont ils se sont recouvert eux mêmes. Qu’ils aillent au diable.
    Quand aux pitres, qu’ils se dépêchent de voter l’extension de leurs revenus d’après leur défaite: ils vont en avoir besoin. Pour payer l’usure des fouets que nous leur préparons (là je m’égare).

  9. Bonsoir à toutes et tous,
    Bien sur cette campagne électorale a été dévoyée depuis plusieurs mois mais qui a commencé ? Le PS qui a pris peur au vu des tout premiers sondages annonçant une déculottée mémorable de leurs élus, la perte de nombreux départements et la montée en puissance du FN.
    L’UMP a tout de suite embrayé le pas espérant tirer parti du rejet du PS, quant au FN, il transforme systématiquement toute élection en un enjeu national.
    Nos leaders politiques sont encore une fois allés de surenchère en surenchère, le PS mobilisant ces dernières semaines plusieurs ministres et même FH, et annonçant aujourd’hui même une hausse au 1er avril de certaines indemnités pour les français plus modestes !
    Aucune déontologie de leur part , quelle honte !
    Au fond, les français ne sont pas dupes et encore une fois le taux d’abstention devrait battre le précédent record des dernières élections cantonales et avoisiner les 55 ou 60%. Personnellement je n’attend pas grand chose de cette élection car je pense que nos nouveaux élus vont commencer par faire le constat que les caisses des départements étant vides, il va donc falloir les remplir en augmentant les impôts locaux et autres fonciers pour pouvoir maintenir le niveau des prestations et de leurs indemnités.
    Vous pensiez que la promesse de ne pas augmenter les impôts jusqu’en 2017 valait pour tous les impôts ? encore une fois les promesses n’engagent que ceux qui les écoutent et tous les partis politiques nous expliquerons demain qu’il n’y a pas d’autres solutions.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s