Marion ou l’opium du peuple

marion-marechal-le-pen-6_5302653L’Express de cette semaine consacre sa une à Marion MLP la présente comme « l’effrontée nationale ».

http://www.lexpress.fr/actualite/politique/fn/marion-marechal-le-pen-l-effrontee-nationale_1661947.html#tkkKy6VHsyeryWHp.99

L’ambivalence du monde médiatique envers le FN est quelque chose qui m’a toujours sidéré, ce mélange de diabolisation et de sublimation, qui atteint là son paroxysme. Au lendemain de cantonales, cet hebdomadaire sera pourtant le premier à s’offusquer du score du FN auquel il aura ainsi contribué. Je me suis souvent interrogé sur le sens de cette attitude contradictoire des médias français dans leur ensemble. Longtemps, j’ai cru en une stratégie destinée à « lepéniser« , donc diaboliser, rendre tabous les sujets fondamentaux de la société française (l’Europe, la Nation, la sécurité, l’exclusion, les banlieues, l’immigration, etc.). La réalité est sans doute plus triviale. Marion est très jolie, séduisante, extrêmement télégénique et photogénique, et sympathique en plus, je l’admets volontiers. Cependant, elle incarne le vide absolu en politique. Elle a un Master 1 de droit. Elle n’a jamais travaillé. Elle a vingt-cinq ans. Elle est députée. La mission de député consiste à représenter les Français, donc suppose en principe une expérience de la vie sociale, professionnelle, familiale, associative. Il faut connaître, avoir vécu avec ceux que l’on est chargé de représenter, partagé leurs souffrances, leurs peurs et leurs espoirs. Il est d’ailleurs scandaleux que tellement de parlementaires et de ministres, militants de carrière, n’aient jamais travaillé, assumé des responsabilités professionnelles, exécuté des ordres, connu les doutes et les violences que suppose la seule confrontation au monde du travail. Ce phénomène n’est pas pour rien dans le fossé, que dis-je, l’abîme entre les Français et leurs élites politiques. Quant à Marion, elle doit son mandat, non pas au mérite et l’ancienneté de son implantation locale, au bilan d’une action publique ou privée, à la reconnaissance d’un travail de terrain, mais au seul fait d’être la petite fille de Jean-Marie le Pen. Bien sûr, pour faire sérieux, on lui attribue une vague coloration idéologique, catholique, conservatrice, libérale, et puis quoi d’autre… Le personnage qu’elle incarne est pur reflet médiatique, vertige du vide, néant total de la politique, de la représentation démocratique. Il n’a que 25 ans, n’a rien prouvé, rien créé, rien imaginé, mais il fait la « une » de l’Express. Hélas ce personnage est à l’image de la politique telle qu’elle nous apparaît de plus en plus: non pas la quête du bien commun, mais la politique spectacle, la grande comédie humaine,  le divertissement de masse, l’opium du peuple comme dirait l’autre.

Maxime TANDONNET

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

47 commentaires pour Marion ou l’opium du peuple

  1. georges dit :

    Au fait ,les pistonnés sont innombrables au sein du monde politique ,le népotisme à chaque fois réinventé .D’aucuns le reprochèrent furieusement au président Sarkosy mais peut-on trouver anormal d’avantager sa progéniture ,son sang ,sa chaire ou sa très chère…

  2. georges dit :

    Bizarre étant donné que monsieur Christophe Barbier conspue fréquemment le FN lorsqu’il est invité, oh combien ,à l’émission » c dans l’air ».

  3. jeannot dit :

    Est ce que les rois d’antan travaillaient avant de gouverner?
    Ils etaient prepares des le plus jeunes age a gouverner!
    C’est un metier!
    Et oui! bon sang ne saurait mentir!

  4. dissident dit :

     » elle n a jamais travaille » ah ah ah la je me marre et c est pas souvent avec vous mr T mais plein de politiciens n ont jamais travaille! tenez le premier d entre eux, Hollande n a encore jamais travaille dans le sens que vous donnez a juste titre d ailleurs, apparatchik du ps, elu et puis president c est tout! et il doit y en avoir d autres dans le Parlement mais celui la est le plus emblematique et Marion a encore, je lui souhaite, le temps d exercer un metier

  5. Ann dit :

    Si on commence à décortiquer la légitimité de Marion Maréchal en politique, il va falloir élargir la critique à d’autres cas. Pourquoi tant de complaisance de bon aloi sur :
    Najat Valaud Belkacem, dIplomée de Science Po qu’elle a intégré par une filière spéciale « discrimination positive », ses propos et ses « exploits » corroborant les doutes qu’on peut émettre sur cet outil de « promotion de la diversité », ministre de … l’Education Nationale…
    Mieux, ou plus tôt pire :
    Valls aurait officiellement une Licence d’Histoire (dont les mauvaises langues mettent en doute la réalité prétendant qu’il aurait poursuivi ses études sans les rattraper … ), Premier Ministre ! Son parcours professionnel étant passé uniquement par la politique….
    Et pour rester au niveau des partis :
    Cambadélis qui dirige un parti dit « républicain » aurait bénéficié d’une complaisance d’un camarade professeur d’université pour présenter un doctorat sans avoir les pré requis pour en présenter les éléments…
    Pourquoi donc s’en prendre à Marion Maréchal maintenant quand on s’est tu si longtemps sur les impostures de l’adversaire? Marion a été élue, elle….
    On peut reprocher aux électeurs du Vaucluse d’avoir élue Marion sur le nom de son grand père, mais que voulez-vous, si le nom inspire confiance…..
    Et la demoiselle est-elle si « insignifiante, » ? .
    Moi je me souviens de Marion, haranguant avec son écharpe tricolore, une petite foule venue protester contre l’ignominieuse arrestation, condamnation et incarcération d’un des jeunes leaders de la Manif Pou Tous…… La droite UMP dont vous souhaitez le retour a fait preuve devant les arrestations arbitraires et les condamnations tout aussi scandaleuses qui eurent lieu, d’une complaisance honteuse. La droite UMP aurait du organiser des manifestations immédiatement non pas sur le mariage homo (après tout c’était dans le programme de Hollande) mais sur les dérives policières et judiciaires qu’on a constatées…. Ils se sont tus sauf quelques députés qui ont pris des initiatives personnelles ayant abouti à la libération du jeune homme. Mais l’UMP avait de l’or en barre, elle n’a rien fait !
    L’aura de Marion auprès des foules, que les médias ont le flair de ne pas stigmatiser, est peut-être une réponse inconsciente du Peuple à l’idolâtrie aussi ridicule que décalée que toute une gauche porte à Taubira et voudrait rendre obligatoire (!) avec la complicité tacite de la droite…
    Avoir une si jolie fille ( intelligente et fine de surcroît) à opposer à un tel symbole du mal dont la gauche a fait … une icône, c’est un signe du Ciel !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s