La belle comédie

imagesInvité du Grand Rendez-vous I-télé/Europe 1/Le Monde, le premier ministre a confié « avoir peur que la France se fracasse contre le FN ». Et d’ajouter : « Un FN à 30% c’est d’une extrême gravité. Mon angoisse, c’est un FN à 30% au premier tour, parce que son programme est un désastre pour le pays ». Il a réaffirmé que le FN pouvait gagner l’élection présidentielle dès 2017. « Je revendique la stigmatisation de Marine Le Pen, le FN n’apporte aucune solution », a insisté le premier ministre. « J’en appelle à tous ceux qui sont sortis dans la rue le 11 janvier, je leur dis « allez voter! ». 

Qu’il me soit permis d’émettre un doute sur la sincérite de ces propos, sur la « peur » et sur « l’angoisse » de M. Valls. Il sait que le FN, isolé, insupportable à 70% ou 80% des Français, selon toutes les enquêtes sans exception, n’a strictement aucune chance de gagner la présidentielle en 2017. Il sait aussi qu’en appeler à « stigmatiser » une personnalité, revient à la victimiser et ne peut évidemment que lui profiter. Il sait –  c’est le B-A-BA de toute vie politique et médiatique –   que le matraquage permanent, obsessionnel concernant ce parti, du matin au soir, auquel il contribue, exerce un puissant effet de promotion en sa faveur.

Ces déclarations ont un seul objectif, évident: faire monter encore le FN. Pourquoi? La raison est simple: plus on parle du « danger FN », avec toutes les images que cela véhicule, et moins il est question du désastre de la non-politique actuelle, du chômage à 5,5 millions, de la  fragmentation de la société, du communautarisme, de la violence, du déclin industriel, de cette infernale exclusion d’une grande partie des jeunes, de ce marécage infect dans lequel se débat notre pauvre pays. Et puis toujours cette stratégie qui mobilise le camp socialiste aujourd’hui: achever de faire disparaître l’opposition modérée, obtenir un second tour de la présidentielle Hollande/le Pen avec la certitude de l’emporter quoi qu’il arrive. En lisant de telles déclarations, reflet fidèle de la déliquescence de la société politique française, je me dis que l’alternance devient désormais un enjeu de survie pour la France.

Maxime  TANDONNET

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

51 commentaires pour La belle comédie

  1. fredi maque dit :

    Ah…..
    Vous n’avez pas aimé mon commentaire !

    J'aime

  2. Mich dit :

    Bonjour Maxime,
    Je ferai une analyse différente, sans doute plus consensuelle (pour une fois): je pense que Valls cherche tout simplement à mobiliser les abstentionnistes de gauche en ravivant la peur de la « menace fasciste ». Et ainsi d’eviter une déroute de plus après les européennes et les municipales.

    Pourquoi chercherait il a faire monter le FN ? les scores du PS à la présidentielle seront, on le sait déjà, nettement inférieurs à l’UMP. Mécaniquement. Sauf division de la droite UMP. Tous les sondages, toutes les élections le démontrent depuis 2012.
    Le PS a aucun intérêt a vouloir faire monter le FN. Sauf à se retrouver exclu dès le 1er tour.

    J'aime

    • Mich, je vous assure que le chiffre de 500 000 ne correspond à rien et que si M. Buisson l’a prononcé, il a dit n’importe quoi. L’exagération en la matière ne fait que nuire à la clarté du débat et compliquer encore les choses.
      MT

      J'aime

  3. Frederic_N dit :

    maxime
    Je préfère votre conclusion .. excusez moi de le dire comme cela .. qui a mis du temps à se formuler de la sorte ( même si vous exagérez un peu en parlant de survie). Oui, quoi qu’on pense de l’UMP – et je crois que vous n’en pensez pas plus de mal que moi au fond – l’enjeu est effectivement la mise à l’écart du PS . Qui est quand même probable :
    Mais cela ne suffira pas.
    Ce qui frappe dans ces débats c’est la faiblesse idéologique de la droite son absence de doctrine, d’intellectuels . Je le dis parce que pour beaucoup ( trop) de gens là , ces choses là sont inutiles. C’est à cela qu’il faut remédier. Et mettre en sourdine les attaques contre les élites

    J'aime

  4. Stéphane B dit :

    Bonjour

    Je ne sais pas si vous êtes au courant de cet article. Aussi, je vous le fais partager
    http://www.polemia.com/histoire-economique-mairies-fn-elles-auraient-merite-le-triple-a/

    Après, je présume que le site est orienté RBM mais les chiffres sont criants et parlent.

    J'aime

  5. Tracy LA ROSIÈRE dit :

    La vraie raison pour laquelle nous voterons peut-être FN, moi, vous, mon voisin ou le vôtre, la vraie raison est tue. La vraie raison c’est le MÉPRIS.
    L’ennemi, messieurs les censeurs ce n’est pas le FN.
    L’ennemi c’est quand même, en toute logique, celui qui nous fait la guerre, et celui qui est prêt à emboîter le pas; l’ennemi c’est celui qui nous insulte, nous pille, prend notre pays pour un tapis de sol…
    La representation nationale a décidé d’abandonner les Français dont l’identité est malheureuse, au prétexte qu’ils étaient irrécupérables. Ils n’ont réussis ni à les faire taire ni a les empêcher d’aller voter.
    Non, l’ennemi ce n’est pas le FN. Le FN, c’est le peuple et il a encore envie de s’exprimer.

    J'aime

    • Tracy, la Rosière, je suis d’accord sur le fait que le MEPRIS comme vous dites y est pour beaucoup, mais en désaccord absolu sur l’équation, le fn c’est le peuple. Assimiler le peuple au fn, le réduire à un parti, surtout à celui-ci, je pense que c’est le paroxysme du mépris du peuple.
      MT

      J'aime

  6. Gerard Bayon dit :

    Bonjour à toutes et tous,
    Personnellement je ne crois absolument pas à la présence au 2ème tour de la présidentielle en 2017 de MLP/FH.
    Quoi qu’il arrive, le PS et ses satellites sont maintenant discrétisées pour plusieurs années et la France reste de toute façon majoritairement à droite.
    Ce ne sont pas les coups de menton et les petites phrases de MV qui vont changer grand chose face à la médiocrité (pour rester poli) de ce gouvernement.
    Pour cette future présidentielle je pense plutôt à un duel Juppé ou un jeune UMP/MLP et dans ces conditions on retombera obligatoirement dans le marasme actuel !

    J'aime

  7. francoiscarmignola dit :

    http://www.lefigaro.fr/politique/2015/03/08/01002-20150308ARTFIG00182-fnps-nicolas-sarkozy-persiste-et-signe.php

    Mon cher Maxime, vous avez devant vous un autre conseiller de Sarkozy: mes conseils sont suivis, et mes slogans adoptés !
    Sans rire, le succès et l’évidence de cette formule traduit un magnifique retour au réel dans notre monde médiatique et politique. Le réel c’est ce qui résiste, ce qui revient toujours par la porte de derrière quand on croit l’avoir chassé avec de grands gestes.

    Vous mentionniez l’utilisation du mot « stigmatisation » et j’y avais réagi: son utilisation est effectivement une publicité indirecte, non explicitement voulue par son auteur, car, et c’est effectivement le retour du réel, elle démontre en fait la collusion que le premier communicant veut utiliser entre le PS et son soit disant adversaire dont il « revendique la stigmatisation ».

    Même chose pour l’utilisation du mot « apartheid »: Valls s’y vu prendre la main dans le sac, à agiter l’absurde pour mieux flatter habilement à la fois les bénéficiaires de sa politique de prébendes ethniques et ses adversaires résolus qui furieux, iront encore mieux gêner les vrais ennemis (l’UMP). Cette belle tactique biface socialiste, toute armée sortie des années Mitterand, vient de se fracasser sur une magnifique contre offensive. « FNPS » et le « Taubira tract ambulant du FN » sont l’avant garde du sursaut, le fatal retour du réel; la preuve, il fit littéralement exploser de rage le premier ministre et son garde des sceaux, et ce pour notre plus grand plaisir.

    Les pitoyables angoisses pétochardes de Valls au sujet du FN ce week-end ne sont que des misérables tentatives de récupérer le « réel » (sa capacité à rendre service au pays) alors qu’il l’a en fait définitivement perdu. Vous verrez, sa déconnection est telle qu’après les départementales, il restera premier ministre, pour mieux faire monter le FN !

    Car c’est à lui que s’adresse le conseil de Guillaume Larrivé à Sarkozy au sujet de la maxime « quand on travaille chez coca, on ne parle pas de pepsi »: Valls parle de pepsi en voulant parler de coca et démontre ainsi, à son insu, l’identité des deux : FNPS.

    Vous savez, Maxime, que entre conseillers, on se dispute.

    J'aime

  8. espritlibre dit :

    30 ans qu’on me bourre le mou, pour être poli, avec la stigmatisation et voilà qu’un premier ministre s’amuse à stigmatiser, discriminer, amalgamer à gros coups de mentons. Cette attitude n’est pas du tout citoyenne et me rappelle les heures les plus sombres de notre histoire. C’est qu’en plus, il en est fier le toréador de pacotille. Vite, vite, une fiesta citoyenne pour empêcher le retour de l’immonde bête démago. No pasaran les grosses ficelles, tous contre cette injustice pas glop-glop, tous avec la Marine.

    J'aime

  9. dissident dit :

    IL peut aussi etre sincere, car sectaire comme vous donc il ne comprend pas que un tiers des electeurs se tourne vers ce qu il deteste, c est donc assez simple, de plus, il cherche a recuperer les brebis egarees depuis 2012, couches populaires virant au fn, immigres naturalises massivement par Sarkozy ayant vote a 90 pour cent Hollande mais effarouches par le mariage pour tous etc

    J'aime

  10. dissident dit :

    toujours aussi rididcule et sectaire mr T comment un parti qui récolterait 30 pour cent des voix peut il etre rejete par 80 pour cent des electeurs ; meme de nos jours un eleve de CM2 trouverait l erreur cherchez bien mr le haut fonctionnaire et revisez vos cours de l ecole primaire

    J'aime

  11. Duff dit :

    Bonsoir à tous,

    Face à la lassitude des français vis à vis de ses hommes politiques qui se sont déchargés de tous pouvoirs et parfois sans consulter le peuple et qui font encore semblant, la montée de l’abstention et d’un parti pourtant incapable d’exercer le pouvoir n’a rien de surprenant.

    Maintenant même si le fn ne gagne pas les élections présidentielles de 2017 ce sera très dur pour celui qui sera élu face à la fille Le Pen au second tour.La lassitude des français, ce sentiment abattement, de la garde qui baisse face aux idées extrêmes qui dénonce le réel sans apporter de réponse argumentée, voilà qui rend possible la victoire de la fille Le Pen en 2017.

    Je ne l’exclurais pas aussi fermement que vous cher Maxime, hélas.

    Cordialement,
    Bonne semaine

    J'aime

    • Duff, tout à fait d’accord sur les 2 premiers paragraphe, sur le dernier, même en retournant la question dans tous les sens, je ne vois pas comment ce serait possible… A mon avis, pas plus de chance que Melenchon ou Besancenot…
      MT

      J'aime

  12. Ben dit :

    @ FRANCOIS
    « …
    Dans mes connaissances, des gens, qu’au grand jamais, je n’aurais imaginé voter FN le font désormais à visage découvert, sans aucune espèce de gêne ou de remords. Lorsque je les interroge, eux qui n’avaient pas de mots assez durs contre ce parti, ils me répondent par des mots tels que France, immigration, insécurité, etc. Que voulez-vous répondre à un agriculteur qui vient de se faire siphonner son réservoir de tracteur pour la Xème fois ? Un brave type pourtant, mais dans sa chambre désormais, il a son fusil de chasse…
    … »
    Et comme lui, j’en connais personnellement des tas qui, eux-non-plus, n’auraient jamais pensé voter LEPEN.
    Et moi le premier !
    Ca me fait mal aux tripes, mais je ne vois plus d’autres solution pour qu’il y ait, peut-être, quelques changements radicaux.
    Et si rien ne change assez vite : tchao la France !

    J'aime

  13. Bonsoir Maxime et Bonsoir a Tous,

    Je n’aime pas le personnage de Charles Pacqua et j’ai vu ses propos concernant les camp de travail pour les terroristes. Je me demande si les personnages de l’État qui mettent le pays en danger ne devraient pas être inclus aussi dans ces propos.

    C’est un tel disgrâce, un déshonneur d’avoir des politiciens politicards a la tête de notre pays qui sont en train de parler et ne font rien..

    J’ai quand même une question qui ne relève pas du complot mais qui devrait peut être posée…ces gens sont peut être des incapables..okay…mais au fond quelle est l’idée derrière ces agissements idiots? Ne me dites pas que ces agissement c’est tout bonnement pour leurs autosatisfaction personnelles et pour être a ré-élu en 2017..
    Répondez-moi Braves Lecteurs une autre chose.

    Cordialement,
    JdG

    J'aime

    • Jacquedeguise, je pense qu’il ne faut pas surévaluer leur intelligence et leur culture… Il y a une part de cynisme, mais aussi de pure idiotie je crois…
      MT

      J'aime

  14. JF Bonnin dit :

    Absolument. Le rêve unique de Frankie Nederland : apparaître en recours ultime contre le Front.
    En Sa grande malice, le Très Haut créa le Vide.

    J'aime

  15. René de Sévérac dit :

    Un mot @ François à propos de
    « un agriculteur qui vient de se faire siphonner son réservoir de tracteur »
    c’est désagréable, mais pensez au gars de GAD (plus un autre abattoir dans la Manche) qui voit les porcs bretons (élevés à bon coût) partir sur l’énormes camions (conduits par des roumains) pour être abattus en Saxe par des Polonais payés 4€ l’heure !
    Vous pensez qu’ils aiment la belle Europe !

    J'aime

  16. René de Sévérac dit :

    « c’est un FN à 30% au premier tour, parce que son programme est un désastre pour le pays ».
    Moi, je comprends Valls, un parti patriote qui propose
    la « sortie de l’hinterland germanique », c’est grave …. c’est quasi socialiste !
    Valls devrait expliquer à Marine :
    « ne me casse pas la baraque, le mot socialiste ne sert qu’à piéger ces cons d’électeurs ».
    Pardon, Maxime, je crains de vous avoir fait de la peine.

    J'aime

  17. francoiscarmignola dit :

    ohoh ! Et bien nous sommes d’accord !
    Le plus marrant, dans le délire du monsieur c’est l’expression « stigmatisation revendiquée »,
    quand le mot (« stigmatisation ») en lui même négatif devient possible d’une acception revendiquée.
    Cet homme ne connait pas le sens des mots !
    Il revendiqua aussi « apartheid », et donc se trouve étranger, pour toujours…

    J'aime

  18. François dit :

    Là encore vous avez raison : le cynisme de cet homme n’a aucune limite (est-il le seul ?). Mais cela étant dit, l’histoire n’est pas linéaire. Ce qui est vrai aujourd’hui ne le sera pas forcément demain.

    Je m’explique : la colère des Français est à un niveau jamais (rarement) atteint (enfin, pour ce qui concerne ma faible connaissance – je n’ai que 53 ans et même si j’ai connu la guerre hors de nos frontières). À force de jouer avec le feu, on finit toujours par se brûler. Dans mes connaissances, des gens, qu’au grand jamais, je n’aurais imaginé voter FN le font désormais à visage découvert, sans aucune espèce de gêne ou de remords. Lorsque je les interroge, eux qui n’avaient pas de mots assez durs contre ce parti, ils me répondent par des mots tels que France, immigration, insécurité, etc. Que voulez-vous répondre à un agriculteur qui vient de se faire siphonner son réservoir de tracteur pour la Xème fois ? Un brave type pourtant, mais dans sa chambre désormais, il a son fusil de chasse… Est ce qu’il appuiera sur la queue de détente, je ne le sais pas (lui non plus sans doute). Par contre, ce que je sais, c’est que le FN a un électeur de plus et que pour que la droite dite classique le récupère, il faudra plus que des promesses.

    J'aime

  19. COLOCOCO2 dit :

    . »…..obtenir un second tour de la présidentielle Hollande/le Pen avec la certitude de l’emporter quoi qu’il arrive.

    Oué …………….Tout le monde a le droit de penser ce qu’ il veut et de le dire …….cependant, personnellement, je ferai montre d’ un tantinet plus de prudence ……………..La chute de haut risque ( peut être ) ainsi d’ être un peu moins douloureuse …………..

    J'aime

  20. Bernard dit :

    Bonjour Maxime et bonjour à tous,
    Lorsque je lisais la déclaration du Premier Ministre avant que ce post n’arrive dans ma boite mail, je me suis dis:  » Quel moquerie des Français ».
    Mais qu’ils m’indisposent tous avec le F.N. Je veux bien que les Américains aient exportés en Europe les Spins-doctors mais là cela devient l’élève qui dépasse le maître. Manuel ferait mieux de se demander pourquoi les Français en ont assez de cette clique parisienne qui ne vaut pas le temps que je leur consacre lorsque j’aperçois les articles de presse les concernant. La dernière en date qui me mettait déjà ce matin en pleine forme c’est la mise en examen de C.G. Au hasard, pourquoi à huit jours du premier tour de ces élections départementales. Cela devient ubuesque ce mépris parisien de par sa déconnexion avec la France qui travaille elle et bien sur celle qui voudrait le faire.
    Leurs sujets sociétaux j’en ai vraiment rien à faire, cela ne m’intéresse pas. Non je ne voterai pas pour le représentant du F.N. car mon candidat qui aura mon suffrage dimanche prochain, je le connais personnellement. Je le vois à chaque manifestation événementiel de mon canton, à chaque réunion du Parti que je finance à un tout petit niveau, qui me répond lorsque je lui parle. Qui lui vient de la base car il était directeur d’école donc connait la vie de ses Administrés.
    Alors Monsieur Valls arrêtez vous ne me faites pas rire du tout avec votre air tragique qui sent le mensonge de par tous les pores de votre peau.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.