Le vrai espoir de 2017

panorama2Plus le temps passe, et plus s’ancre en moi la conviction que les dés politiques sont pipés. L’américanisation ou la présidentialisation de la vie politique française est une erreur fondamentale qui est l’une des sources de l’impasse politique actuelle. Avec le quinquennat, aligné sur le mandat des députés et la mise en place « des primaires », le système politique a été largement neutralisé. L’électeur choisit avant tout un visage, une image, une marque, un peu comme un produit de consommation. La manipulation médiatique sur la mise en valeur – ou le lynchage – d’un personnage devient un principe de fonctionnement du régime. Le débats d’idées, la confrontation des projets, le choix d’un destin collectif en sont les victimes directes. L’élection présidentielle de 2017 se présente sous les pires auspices. Elle conduit presque inévitablement au conformisme et à la continuité. Hollande ou Valls? Ils appliqueraient, par définition, la même non-politique qu’aujourd’hui, mélange de frime et d’inertie. Juppé? Il viserait naturellement au consensus et donc, au statu quo. Sarkozy? Elu de nouveau président, placé sous le feu des haines et des rancoeurs, j’ai du mal à l’imaginer s’engageant dans la voie d’une cassure profonde. Dans tous ces cas de figure, une élection au deuxième tour contre le Pen (à l’image de 2002) ne pourra que renforcer la quête de l’unité nationale, de l’apaisement, du consensus et donc, de l’immobilisme tranquille. Alors? Alors, il n’est pas impossible que nous assistions en 2017 à un basculement profond du régime. Sous la pression populaire et compte tenu de la neutralisation prévisible de l’Elysée, il ne faut pas exclure une sorte de résurrection démocratique à travers l’élection législative, un retour aux sources de la souveraineté. Il faut alors imaginer une explosion des frontières partisanes et l’émergence d’une majorité d’idées, sur la nécessaire réforme de l’économie autour de la confiance en l’entreprise, le retour à l’ordre et à l’autorité, y compris en matière d’éducation, de sécurité, d’immigration, de lutte contre le communautarisme et le fondamentalisme, l’émergence d’un puissant et courageux Premier ministre, appuyé sur cette majorité d’idées, volontaire pour prendre en main le destin du pays, sans calcul personnel, sans arrière-pensées ni tabous et assumant ainsi ses responsabilités. Je rêve? Peut-être mais il faut bien garder une chance d’espérer, aussi infime soit-elle…

Maxime TANDONNET

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

45 commentaires pour Le vrai espoir de 2017

  1. Ping : En Résumé (4) |

  2. Annick dit :

    @francoiscarmignola ,

    Pour ne pas envahir le blog de notre hôte, vous trouverez une partie de réponse plus loin, dans le billet « Hypocrisie nationale.

    En ce qui concerne les autres questions -Europe, Euro, etc- je m’en suis déjà largement expliquée dans des billets précédents.
    Mais nul doute que Maxime y reviendra et que nous pourrons poursuivre nos échanges, parfois musclés, mais bien représentatifs des courants de Droite, me semble-t-il.
    Une chose cependant : je n’ai pas d’ennemis (même si je ne supporte pas les gauchos), seulement des adversaires et ce qui m’importe le plus, au fond, c’est la France.

    Bien à vous,

  3. francoiscarmignola dit :

    @espritlibre
    Comme toujours, la subtilité dans le raisonnement s’avance cachée. Le mot « Système » est pourtant reconnaissable. Il s’adresse à qui ? Serait il un « aiguillon » ? Ou bien une naïveté ?
    Pour parler clairement: s’agit il du même « Système » dénoncé à tout bout de champ par Dupont Aignan, Marine Le Pen, et Alain Soral ?

    Stalinien moi ? Boudarel moi ? J’ai pleuré quand Fabius a regretté diplomatiquement en 2013 la mort de Giap, l’infâme criminel de guerre. Fabius ? Il avait aussi trahi son pays en 2005 en appelant à voter non. La souveraineté des peuples n’a rien à voir avec la corruption qui les ronge et qui les empêche de respecter les traités que, souverains, ils ont signé.
    Car la souveraineté des peuples consiste à s’administrer à soi même les purges nécessaires avant qu’un FMI géré par un Strauss Kahn ne le fasse pour votre malheur mérité. C’est ça la souveraineté, la vraie, la dure.

    Quand à votre émission, je n’y comprends strictement rien:
    Attali: un fou arriviste, éjecté de la BERD où son mMitterand l’avait nommé, et ce pour train de vie somptuaire. Il vit en faisant des conférences et enfile les perles, il en est à prôner le bonheur de vivre et la méditation; sa seule suggestion: dé-réglementer les taxis (là je rigole, pourquoi pas autoriser le travail le dimanche tant qu’on y est ?).
    Polony: une écervelée chevènementiste dont je me suis permis d’analyser en détails un article:
    http://francoiscarmignola.hautetfort.com/archive/2014/12/29/penser-avec-son-c-5522376.html
    Totalement creuse et stupide, elle matérialise cette gauche pourrissante dont les représentants vont dans le désordre, tant ils sont paumés, nourrir soit l’extrême droite soit l’écologie libertaire soit, ce qui est son cas, les deux.
    Pour l’instant, elle est pro zemmour et ultra mondaine: seriez vous séduit ?

    Bien à vous.

  4. francoiscarmignola dit :

    @Annick
    Vous parlez du second tour de l’élection, je pense. Je suis désolé, moi, que les électeurs du Doubs, quelque soit leur « appartenance » n’aient pas eu le courage de voter FN, comme cela était nécessaire, de façon à couper l’herbe sous le pied au PS. C’était le sens du ni-ni prôné par Fillon, que je soutiens explicitement. Car dans la guerre, chère madame, il n’y a ni états d’âmes ni réflexions profondes, et il faut absolument que le PS soit empêché de gouverner par tous les moyens légaux possibles. Il faut qu’il quitte le pouvoir et si possible avant terme.
    C’est mon opinion, elle est claire, je l’ai manifestée avant le vote. Et dieu sait que je les déteste. Mieux vaut pourtant aujourd’hui un député FN de plus à la chambre plutôt qu’un député PS de plus. C’est ce que je pense.

    Maintenant, élargissons le débat et parlons de l »’aiguillon ». Je passerais sur le fait que votre aiguillon sert plutôt électoralement les socialistes, et ce à cause des Juppé etc. Si c’est ce que vous voulez dire, j’en suis d’accord, mais alors vous conviendrez donc que ma thèse, répétée plusieurs fois, s’en trouve confirmée: il y a bien collusion électorale FNPS !
    Parlons maintenant du dégout qu’inspire les pratiques diverses de la politique actuelle, principalement depuis deux ans et donc du fait des socialistes. Et bien il convient de s’activer là contre et de l’abattre (le PS). Dans cette affaire, et j’en reviens immédiatement au point précédent, il faut reconnaitre que votre « aiguillon » se trouve en fait le plus fidèle allié du pouvoir en place. Son utilité est donc parfaitement négative.
    Vous voulez peut être dire que l’UMP ne donne pas envie de voter pour elle.
    Je vous l’accorde (pro Fillon, j’ai souffert mille morts des deux ans de Copé et du retour de Sarkozy), mais là encore il faut prendre parti: l’UMP est composite et c’est là qu’il faut être. Pour qui voterez vous aux Primaires ? Vous hésitez ? Il y a ici de temps en temps des allusions à « nous citoyens »: seront ils à la primaire ?

    Il va y avoir des élections départementales fin Mars. Passons sur les modalités et les dates, il s’agissait surtout de reporter le plus tard possible la perte de toutes les régions. Mais il y aura beaucoup de triangulaires: vous croyez vraiment que les aiguillons dont vous parlez vont être utiles au pays? Chaque voix Front National du premier tour sera pain béni pour le pouvoir. Merci ! crieront-t-ils !
    Comment vous pouvez ignorer cette évidence: que chaque décision absurde, révoltante et ignoble de la bande de corrompus qui nous gouverne a précisément pour rôle et pour objet de faire monter pour leur plus grand profit, le FN ? Ils se nourrissent de votre désespoir, il vous sucent votre mauvais sang ! Il vous faut vous libérer de cette fièvre, je vous en prie et prendre parti.

    A moins que comme Charles Gave et Marine Le Pen vous ne soyez favorable à une sortie de l’Euro. Alors là les choses sont différentes, et je ne peux que suspecter que cela vous tente.
    Voilà un vrai débat, bien au delà des petits désagréments apportés par les nouvelles du jour.
    Alors ? Si oui, vous êtes, avec Charles Gave, une extrémiste bien plus à gauche que Tsipras lui même: la sortie de l’Euro est une absurdité horrible et si vous la prônez, faites le pour votre plus grand ridicule, cela reconduira les socialistes.
    Non pas que Charles Gave n’aie pas d’arguments il en a d’excellents, mais c’est trop tard, le traité de Masstricht c’était il y a vingt trois ans, et j’avais voté contre: il nous faut faire avec maintenant. Comment? C’est toute la question, là encore bien des choses sont possibles, c’est à nous de voir, en peuple souverain, pas en gribouille souverainiste.

    Bien à vous

  5. Annick dit :

    erratum :

    pour que le débat n’ait pas lieu

  6. Annick dit :

    francoiscarmignola,

    Ce ne sont pas mes opinions qui sont à débattre, je les exprime assez clairement depuis quelques années ici. Tant pis si vous embrouillez tout.
    Mais il s’agit de comprendre et de saisir pourquoi, par quels ressorts, par quels non-dits, par quelles non-prises en compte ou ignorance (peut-être volontaire) par quelles faiblesses et lâcheté l’aveuglement et la surdité de la Droite donnent les résultats que nous constatons.
    50% des électeurs traditionnels de l’UMP ont voté FN dans le Doubs. Pourquoi ?
    Faut-il balayer le constat d’un revers de main, ou faut-il poser les questions qui vous fâchent ? afin de dérouler le fil jusqu’à sa source.

    Oui, le FN est un aiguillon qui oblige les endormis à se réveiller. Si vous voulez ignorer ce fait, vous n’apporterez aucune solution au chaos en cours. Le dire, ne signifie pas que l’on opte pour ce parti, mais que l’on essaie de comprendre, au-delà des procureurs qui se lèvent aussitôt pour que le débat n’est pas lieu. Cette oppression devient insupportable dans notre pays.

    Capitalisme de connivence, extême-droite ? Charles gave ne s’en prive pas dans ses analyses et il ne me semble pas être un extrémiste. Ouvrez les yeux, à quoi servent les subventions, les aides à certains et pas à d’autres ? Pourquoi les politiques viennent-ils fausser le jeu de la libre-concurrence ?
    Souveraineté du peuple, extême-droite ? Que dit notre Constitution, et qu’en disait « la croix de Lorraine » qui vous sert de référence ?

    Il faut cesser de renier tout, sous prétexte que untel ou tel autre s’y rapporte.
    Sinon oui, ce sera un 2002 à l’envers, et croyez bien que ça ne me réjouit pas !

    Bien à vous,

  7. espritlibre dit :

    Merci Annick de tenter de raisonner le sieur carmignola. Je l’ai déjà mis en garde contre son esprit un tantinet stalinien qui le conduit systématiquement à ne pas comprendre les commentaires qu’il n’arrive de toutes façons pas à lire autrement qu’entre les lignes, selon la bonne vieille méthode de Boudarel. Je ne lui en veux pas, peut-être fait-il même de sincères efforts pour sortir de sa ligne d’eau et essayer de saisir un argument différent de la soupe moulinée par le Système. Quoi qu’il en soit, il n’y arrive pas et il passe son temps à disqualifier et à donner des leçons. Avec des adversaires comme lui, non seulement je n’ai rien à craindre des prochains dimanches électoraux mais je caresse même de grands espoirs de reconquête. Le pire qu’il pourrait arriver au camp des patriotes est bien que la gauche et la droite, les grands esprits et les petites mains, se saisissent enfin de la réalité au lieu de la nier. Heureusement, comme cela n’arrive jamais, le petit matelas électoral anti-système s’épaissit lentement mais sûrement. En matière de purée idéologique françoiscarmignola a trouvé son maître, le Grand Attali, capable d’attribuer les épithètes les plus infamantes en moins de temps qu’il ne lui en faut pour faire des aller-retours entre la gauche et la droite. Natacha Polony peut ainsi passer du statut envié de grand satan FN à celui non moins populaire de petit satan nord-coréen en quelques minutes. Allez françois, tu es sur le bon chemin…
    http://www.arretsurimages.net/breves/2014-12-12/Attali-celui-qui-nous-ferait-croire-que-Polony-est-de-gauche-id18305

  8. francoiscarmignola dit :

    @Annick
    De quel débat parlez vous ?
    Quelles opinions avez vous exactement, qu’il faudrait deviner avec pénétration, à partir d’états d’âmes complexes exprimés dans la brume encore et encore ?
    Les seules références dans vos écrits à quelque chose d’objectif, de saisissable, concernent le FN, cité encore et toujours comme un aiguillon , un exemple à méditer (ou à suivre, qui sait?). Le « capitalisme de connivence » , la « souveraineté des peuples » sont des mots clés de l’extrême droite figurez vous, et vos lamentations perpétuelles y font penser, en permanence. Si vous avez des opinions positives et un parti à prendre, nous serions ravi d’en prendre connaissance, cela nous permettrait d’en « débattre » comme vous dites. Quand à la recherche de la vérité et des causes, permettez moi de vous dire que je la vois sans résultats tangibles, sinon une sinistre désespérance qui ne mène qu’à ce que redoute maintenant explicitement notre hôte: un 2002 à l’envers, que vous semblez souhaiter confusément, et si je me trompe, dites le. Alors, à la primaire, vous voterez quoi?

  9. Jean Baptiste dit :

    Garder une chance d’espérer en 2017… Certes il faut toujours garder du rêve. Hélas ! Au fil du temps et à la lumière des évènements de ce début d’année cette chance d’émergence d’un réel homme d’état dont la première des qualité devrait être le COURAGE apparait de plus en plus mince.
    Mais voilà, en réalité les français ont les gouvernants qu’ils méritent. La France s’est progressivement et insidieusement socialisée. Ainsi le système depuis plusieurs décennies décourage et prive l’homme de la possibilité de gagner sa vie par ses initiatives et au final il dépend de l’état social et de ceux qui le contrôlent. La messe est dite !

  10. Anna dit :

    Vous avez tout à fait raison et peu sont ceux qui le voient déjà : que nous ayons LePen en 2017 ou quelqu’insipide que ce soit, tout de toute façon repose sur les législatives 2017, qui seront – dans tous les cas – un bouleversement total de nos schèmes. C’est là – en juin 2017 et non en mai – que tout commence.
    Mais parfois, l’iceberg est salutaire.

    • Anna, votre commentaire me fait plaisir car c’est toujours compliqué d’être seul à avoir raison et à sentir les choses, je le dis sans modestie, mais c’est une situation que je ne cesse de vivre et quand les événements me donnent raison, il est toujours trop tard…
      MT

  11. Annick dit :

    @francoiscarmignola

    « @espritlibre @Annick…. Cependant on discerne derrière vos émois un relent anti libéral, anti européen, protectionniste, pro tsipras, communiste en quelque sorte »

    Soit vous n’avez aucune intuition, soit vous votre cerveau est embué au point de ne même pas suivre les différentes interventions que nous écrivons, tant vous êtes recroquevillé sur votre nombril.

    Pour ma part, j’ai toujours défendu bec et ongles une économie libérale, une vraie, (pas un capitalisme de connivence tel que nous le connaissons, hélas) une Europe profondément modelée afin de respecter la souveraineté des peuples, dénoncé la gestion communiste de la France, etc.
    Tous ceux qui participent depuis longtemps au blog de Maxime vous le confirmeront, mais vous pouvez aussi vous donner la peine de remonter les articles.

    Avec des individus tel que vous, il semble que tout débat soit impossible et que la recherche de la vérité et des causes, sans complexe et sans tabou, vous soit totalement impossible tant vous êtes mû par des réflexes conditionnés.

    Bien à vous,

  12. georges dit :

    L’endettement et la démographie des fascistes d’importation (le FN fait figure de fillette en comparaison) se fichent pas mal des querelles de « Clochemerle ».La patience sera bénéfique pour les uns et dramatique pour les débatteurs-blablateurs . A moins qu’une pincée de patriotisme…

  13. michel43 dit :

    Francoiscarmignolla :collusion PS -FN ? la vérité est autre , dans tout les pays, les droites, font des négociations, avec les droites National, le FN..6.5 millions de Bulletins:: l- Union de la gauche , et son candidat HOLLANDE , on gagner , grâce a la droite Molle , la plus bête du MONDE ,qui lui a laisser le pouvoir, il est vrais, que notre droite, est truffer de traites , qui se fichent, de la volonté de ses adhérents et sympathisants ,qui EUX. Veulent un accord avec ce FN…:DONC? ceux qui on mener ,la FRANCE ,a la faillite , ouvert nos frontières, qui on accueillie, toute la misère , du Monde ,qui on fait des millions de chômeurs et n – on jamais eu le courage de s -attaquer a de vrais réformes des structures étatiques, se sont BIENS La droite et la gauche, et personne d -autres

  14. francoiscarmignola dit :

    @espritlibre @Annick
    Toujours au sujet de l’aiguillon, du débat que nous n’avons pas, de la souveraineté.
    Il est possible que sentimentaux comme vous êtes, vous n’alliez pas au bout de vos (res)sentiments, et ne soyez pas digne du mépris absolu que mérite le funeste défaitisme crypto gay qui anime une grosse bourgeoise dépravée (concubine pluri divorcée, baisant en public la babine du gros cochon méridional qui compare l’enterrement de charb à celui de hitler).
    Cependant on discerne derrière vos émois un relent anti libéral, anti européen, protectionniste, pro tsipras, communiste en quelque sorte, qui hors toute opinion affirmée, hélas, semble profiter au parti de la désespérance, à l’horrible collusion FN PS qui, responsable direct de la funeste élection de Hollande, mène la France à sa perte.
    Vous avez tort et parlez contre la croix de Lorraine, qui d’ailleurs, vient de perdre de sa visibilité sur la nouvelle mise en page de ce blog.

  15. Freddie dit :

    Vous comme premier minitre pas du sérail (encore mieux !), avec vos plus fidèles blogueurs comme ministres… c’est là qu’on rigolerait… nous nous apercevrions sans doute que nous sommes aussi trouillards que les autres… je prends la communication, avec la responsabilité d’encourager les débats pluralistes à la télé 😉 !!! Je n’ai pas la moindre idée sur la façon dont je pourrais réaliser cette tâche digne des travaux d’Hercule. Mais sans doute trouverais-je des idées en relisant Agatha Christie…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s