La fausse union nationale

images« François Hollande peut-il conserver sa popularité jusqu’en 2017? » Tel était le titre d’un grand journal national, trouvé ce matin sur le net. L’air du temps exhale un parfum étrange et inquiétant. Le passage  en quelques jours d’un extrême à l’autre, du fond de l’enfer atteint avec l’affaire du scooter, à l’apothéose du « président populaire » de « l’union nationale » , alors que rien de fondamental sur la situation du pays n’a changé, dénote une fébrilité, puérilité, versatilité de la société médiatique, et un penchant à la manipulation qui laissent rêveur sur l’état mental de la « France d’en haut« . Dix jours après, le sectarisme a repris tous ses droits comme le montre le violent échange entre l’ancien président de la République et le Premier ministre. « L’union nationale« , le temps d’une marche républicaine, et de quelques clichés, mérite-t-elle son nom? N’en restera-t-il qu’une belle imposture réussie? L’union nationale, sincère et authentique, signifierait un accord profond des partis politiques pour engager une réflexion de fond sur la vie politique. Pourquoi est-ce que tous les gouvernements, contrairement à l’Allemagne, ont échoué depuis 35 ans face au chômage, à l’endettement, aux déficits, à l’insécurité, à la crise de l’éducation nationale, à l’immigration (qui s’est traduite par une ghettoïsation comme vient de le reconnaître le Premier ministre)? Quelles mesures faut-il prendre pour transformer les institutions, les rendre plus efficaces, renouer avec la notion de gouvernement, renouveler la vie politique, la représentation nationale, combler le fossé effroyable qui s’est creusé entre le peuple et ses leaders politique? Un gouvernement d’union n’est pas souhaitable car de nature à favoriser une nouvelle poussée des extrêmes (gauche et droite). Mais la création d’une commission permanente trans-partisane, de réflexion sur l’avenir de la politique française: voilà qui donnerait sens à l’idée d’union nationale. Or, c’est impossible. Les politiques se refuseront toujours à ouvrir la boite de pandore d’une réflexion pouvant conduire à la remise en cause de leurs rentes personnelles.  Le sectarisme, les polémiques, les belles formules de circonstance, les coups médiatiques, voilà qui est tellement plus facile et rentable, en terme d’intérêts politiciens, que la réflexion de fond au service du bien commun.

Maxime TANDONNET

 

 

 

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

27 commentaires pour La fausse union nationale

  1. espritlibre dit :

    @ françoiscarmignola
    1 J’emploie l’expression « esprit du 11 janvier » car c’est celle qui nous a été vendue par tous ceux qui souhaitaient en tirer bénéfice. Je l’emploie entre guillemets, car elle n’est pas mienne. Comme elle n’a pas été clairement explicitée je la récuse, les « pas d’amalgame » m’ayant assez rapidement convaincu que, encore une fois, « le réel n’avait pas eu lieu » (Onfray).. Elle n’avait de toutes façons aucune consistance, en témoigne la plongée sondagière de nos gouvernants malgré tous leurs efforts pour la sucer jusqu’à la moëlle. Quoi qu’il en soit je prends le réel tel qu’il se donne qu’il s’agisse de « la journée des Dupes » ou des « trente glorieuses »
    2 J’écris « J’espère, mais je n’en suis pas sûr, que la mobilisation des Français est un nouveau témoignage de leur prise de conscience des vrais enjeux. » Je ne sais pas pourquoi des millions de gens sont descendus dans la rue. Chacun avait ses motivations que je ne connais pas mais que je peux imaginer : soutien politique de gauche à Charlie, émotion sincère, suivisme encouragé par les médias et les responsables politiques, refus du terrorisme… Je serais Charlie parce que je soutiens ce journal, parce que j’ai de la peine pour tous ces morts, parce qu’il faut en être, parce que je dis non au terrorisme? Peut-être… Ce qui m’intéresserait politiquement c’est que les Français soient descendus dans la rue pour refuser l’emprise des barbus sur la société et demander que l’Islam veuille bien rentrer dans ses foyers. Je serais alors Charlie parce que je suis libre de mes pensées et de mes opinions et parce que les adeptes d’une religion ne décideront pas de ce que je peux consommer ou pas, ni de la façon dont ma fille doit être vêtue, ni … Je n’en ai pas la certitude non plus, raison pour laquelle j’écris « j’espère ».
    Si c’est vraiment trop confus, je peux tenter le schéma et dessiner des patates. Sinon, tant pis, vous allez vous en remettre et moi aussi.

  2. francoiscarmignola dit :

    @espritlibre
    Après la bataille je n’avais pas vu votre message.
    Ce que vous vouliez dire (sans doute) c’est que la mobilisation du 11 Janvier fut le fait d’une population qui manifesta CONTRE la propagande « charlie » du gouvernement de façon à imposer une vision de l’Islam « véridique » qui fut détournée. Bref, les manifestants furent (j’avoue avoir du mal à vous suivre) soit trompés soit mal compris. En plus vous, vous n’êtes pas charlie non plus, mais vous parlez d’un « esprit du 11 janvier ». Bref, la confusion totale, c’est ce que je voulais dire.
    Vous avez effectivement du mal à vous faire comprendre. Je crois et maintiens que vous êtes confus et exprimez sentimentalement des opinions contradictoires.
    Pour ma part, tout est clair: je ne suis pas charlie et suis absolument contre cette lamentable manifestation de faux culs hypocrites dévoués au soutien de Hollande. Je conchie l’esprit du 11 janvier, si comme vous dites, il y en a un, ce que je ne crois pas.
    La place de l’Islam ne fut absolument pas en question, sinon sous la forme d’une dévalorisation hypocrite et doucereuse, d’ailleurs perçue négativement par nos « concitoyens musulmans » (malgré précisément le « pas d’amalgames etc »). Bref un échec complet.
    Ce qu’il aurait fallu faire: une marche pour les morts. Pour tous les morts. Y compris celles de juifs tués sans avoir blasphémés. Car il n’y avait PAS de raison pour faire ça. Il aurait fallu en rajouter un peu, provoquer, dénoncer le fascisme, hurler au racisme antisémite, se déclarer en guerre. Mais on eut PEUR!

    Personnellement, les femmes à poil de Wolinski m’ont toujours un peu gêné, même si son roi des cons me faisait marrer. J’adorais Cabu et cela depuis toujours et reste infiniment triste de ces morts violentes qui ne servent absolument à rien ni à personne.

  3. espritlibre dit :

    @ françoiscarmignola Soit vous le faites exprès et vous êtes d’une totale mauvaise foi, soit vous ne comprenez rien à rien et c’est bien possible, soit je m’exprime mal, ce qu’on ne peut exclure… Quoi qu’il en soit, s’il y a « un esprit du 11 janvier », il n’est sûrement pas, ni dans le cirque médiatique des politiciens, ni dans la tentative de récupération de la colère populaire par le système; encore moins dans la défense acharnée d’un journal en quasi-faillite car acheté par personne. J’espère, mais je n’en suis pas sûr, que la mobilisation des Français est un nouveau témoignage de leur prise de conscience des vrais enjeux : ce qui se joue en ce moment, c’est la place que nous accepterons d’accorder à l’islam dans notre société. Ceux qui nous gouvernent l’ont bien compris, eux, et ils font jouer les grosses caisses pour rendre inaudible le débat sur une religion qui prétend imposer à tous ses commandements et ses interdits. Les organisateurs du tintamarre émotionnel avaient autre chose en tête, voilà ce que j’ai écrit, que je maintiens et qui n’a rien à voir avec « l’analyse » que vous en faites. Raison pour laquelle je n’ai pas été Charlie. Ecoutant avec intérêt les discours des uns et des autres, je le suis encore moins et je me remets de la mort de Cabu que je n’ai jamais trouvé ni marrant ni pertinent (alors que j’aimais bien les femmes à poil de Wolinski), consacrant mes maigres forces au combat politique. Le seul qui vaille.

  4. francoiscarmignola dit :

    @espritlibre
    il y a donc un esprit du 11 janvier ? Marqué par l’affichette « je suis charlie » reprise explicitement par le journal dont la rédaction fut assassinée, et un déplacement de population, censé représenter une improbable union nationale.
    @christophe
    Il y a donc une erreur d’expression à se moquer au 3ème degré (la délicate allusion au christianisme faite par un athée content de lui est assez habile) d’une religion dont des représentants dans le monde entier fêtent un assassinat ?

    Merci messieurs de manifester au même endroit dans des termes également révoltés la confusion totale qui règne dans ce pays !
    @esprit libre : la manifestation hâtivement décidée avant le meurtre de juifs, eut lieu hors de propos pour défendre une liberté d’expression qui n’en a pas besoin et fut d’une islamophobie faux cul parfaitement lâche, juste ce qu’il fallait pour faire monter hollande dans les sondages.
    Je n’y ai pas été, je ne suis pas charlie.

    @christophe
    Charlie Hebdo publie ce qu’il veut, il n’y a pas de censure dans ce pays. Contrairement à ce que dit Ramadan, Charlie Hebdo n’a pas gagné beaucoup d’argent avec ces dessins, et il ne méritait vraiment pas qu’on leur fasse ça. La guerre civile dont vous parlez est d’abord une guerre extérieure, qui se passe au moyen orient, et je me réjouis d’avance de la prochaine transformation en coulée verdâtre par des bombes françaises des petits émirs pédophiles des mes deux autoproclamés critiques de caricatures.

    Je n’ai pas acheté ce numéro de Charlie Hebdo, je ne suis pas charlie.

    Et puis Cabu est mort, et je ne m’en remet pas.

  5. Suzanne dit :

    Bonsoir,

    Pourquoi votre billet a t-il eu moins de succès sur le Figaro Vox?
    .
    Tout simplement grâce (ou à cause) de la modération.
    .
    J’ai constaté que si on tente d’approuver un article (fut-il d’un journaliste ou d’un éditorialiste intervenant sur ce média) ou si on essaie d’argumenter, on est rarement publié (bien que nous ayons reçu un émail nous informant que seuls les commentaires argumentés avec des liens rapidement vérifiés par les modérateurs seraient publiés).
    .
    Ceci dit, je viens de cliquer sur Figaro Vox et n’ai pas trouvé votre article. (je regarde peu Figaro Vox, je vais directement sur les sites de ceux qui écrivent)
    Peut être est il réservé aux abonnés dont je ne fais pas partie?
    .
    Je profite de cette réponse pour vous confirmer mon plaisir à la lecture de vos billets
    Je rejoints totalement Berdepas et anonyme sur leurs commentaires.

  6. georges dit :

    Ca c’est le pompon ,passer du diviser pou régner à l’union nationale ,fallait oser…mais ils l’ont fait…Les Branquignolles avaient du talent au moins.

  7. espritlibre dit :

    La vraie union nationale ce fut la grande armée de tous ces braves gens descendus dans la rue pour manifester leur émotion face aux crimes des islamistes et leur opposition frontale et résolue envers tous les accommodements raisonnables et autres reculs face aux revendications chaque jour plus visibles du communautarisme musulman. Ce ne fut pas le cirque des politiciens toujours prompts à la récupération, ni le grand mensonge du « padamalgam » et du « vivrensemble » auxquels personne ne croit en dehors du système. Les boutiquiers des partis peuvent toujours espérer récupérer la mise à coup d’ambassadeurs de la laïcité (N V-Belkacem) ou d’hypothétiques mesures d’indignité nationale (UMP), le peuple entend que soit posée la vraie question : celle de l’immigration. Se laissera-t-il voler « l’esprit du 11 janvier »? C’est le seul enjeu des prochaines semaines, parce que la défense de la liberté d’expression, chacun a bien compris qu’elle était, quoi qu’il arrive, clairement foutue.

  8. Christophe dit :

    Bonjour Maxime!

    Je constate avec effroi que la direction de Charlie Hebdo en rajoute une couche…..de connerie en continuant à publier un numéro de leur torche cul ou figure une caricature de Mahomet.Décidemment,il semble qu’il y ait des gens qui n’ont rien compris. J’en viens à me demander s’il n’y a pas une volonté de la part de certains de mettre en place tout les éléments afin que cela se mette à repéter pour que la guerre civile éclate en Françe,et pourquoi pas de justifier des mesures liberticides. Qu’en pensez-vous?

  9. francoiscarmignola dit :

    @berdepas
    On ne saurait mieux dire: entièrement d’accord.
    Une communication à rebours de l’attitude d’il y a trois ans, parfaitement hypocrite et sans objet, et qui se trouve saluée par certains (« ça va dans le bon sens », « il y a un changement d’attitude encourageant » etc etc).
    Le pompon au ministre en charge de notre éducation, qui instaure une « journée de la laïcité », c’est à dire une célébration religieuse de la sinistre religion dont elle est adepte et dont il va falloir se débarrasser.

  10. anonyme dit :

    M.Tandonnet, vous-même et vos lecteurs devriez jetter un oeil au dernier essai de Chantal Delsol, Populisme, les demeurés de l’histoire, aux éditions du Rocher. Pour connaître un peu vos opinions (via ce blog), je crois que vous apprécierez. Mon enthousiasme me pousserait presque à dire que ce livre est à notre époque, ce que l’Opium des intellectuels à été à la sienne. La situation conceptuelle est clarifiée…

  11. Freddie dit :

    Et ça continue… bonjour l’ambiance !
    http://www.sosantisemitisme.org/communique.asp?ID=1076
    Encore un petit problème qui n’a rien à voir avec quoi que ce soit, et on ne sait vraiment pas pourquoi le communiqué signale que la victime est un enfant juif (heureusement pas mort) puisque la « république » ne reconnaît aucune communauté ;-).

  12. berdepas dit :

    La « Com » a remplacé la « Politique », dans ce pays. Je suis sidéré de constater la sur-exploitation, à travers nos médias complaisants, du sursaut de « popularité » du Président, du Premier Ministre, et du Ministre de l’intérieur, profitant de la vague d’émotions suscitées par les tragiques attentats qui ont endeuillé le pays. Il semblerait que dans l’opinion de Français, la Garde des Sceaux n’ait pas bénéficié du déferlement d’éloges adressés, quasi unanimement, par les médias et la classe politique au « triumvirat » qui a piloté le pays pendant cette triste période.
    On sent bien que les conseillers en Com de l’Elysée sont montés au créneau pour canaliser l’émotion au profit de l’équipe au pouvoir.
    Le thème choisi, c’est celui du rassemblement et de « l’unité nationale » !!!
    Personne, parmi nos brillants chroniqueurs n’a souligné le fait que jamais, les Socialistes, dans l’opposition, n’ont envoyé le moindre signe d’unité à la Nation, y compris au lendemain de « l’affaire Merah », dont ils ont minablement tenté de tirer partie en suspectant des « failles » dans le traitement de cette affaire, et en allant jusqu’à mettre en cause, les organismes de renseignement et les forces de polices, visant à travers leurs critiques le Ministre de l’Intérieur du Momment ainsi que le Président.
    Personne n’évoque le changement à 180 degrés des discours gouvernementaux, tant sur les questions de sécurité que sur celles concernant l’analyse des causes d’une tragédie que nous étions nombreux à prévoir en soulignant, semaine après semaine que « le ver est dans le fruit », et que la France est désormais placée devant de graves dangers.
    En matière d’Education Nationale, on entend désormais des mots, des discours, qui jusqu’à une période récente étaient considérés comme iconoclastes ou connotés d’islamophobie, le bouclier sémantique derrière lequel s’abritent ceux qui cherchent à endormir la vigilance de l’opinion.
    L’eau tiède du programme présenté par la Ministre de l’Education qui n’est encore une fois, que de la « Com », est loin d’être à la hauteur des enjeux futurs.
    Les « coups de menton » mussoliniens du Premier Ministre continueront, avec la complicité des médias serviles, à faire illusion….jusqu’au prochain attentat.
    La lutte contre le terrorisme barbare sera longue. La « Com » ne suffira pas à en venir à bout.

  13. Tracy LA ROSIÈRE dit :

    Réponse à Michel43 – Il y a fort longtemps que je n’ai lu quelque chose d’aussi clair, inspiré et pénétrant. Lecture faite, je me suis livré à l’expérience suivante : j’ai tout secoué; c’était encore plus évident…

    • michel43 dit :

      Grace a MOI..vous ne risquez PAS..d-attraper le maladie d-alzheimer ;cars ;les médecins recommande de faire ,fonctionner le plus souvent :le Cerveau ;il faut disséquer chaque mot ,les replacer dans son contexte avez vous seulement réussie ? Rire :; il est plus facile de , critiquer: que d-écrire se que l-on pense Vraiment; LA..faux du courage? SI si

    • Michel43, c’est votre côté Kubic’s cube. En plus drôle il est vrai…
      MT

    • michel43 dit :

      vous savez bien que je réponds en souriant

    • michel43, oui bien sûr et c’est assez drôle parfois…

    • Tracy, Michel 43 a un style bizarre, mais c’est quand même un style et son humour est dévastateur.
      MT

  14. Anonyme dit :

    Votre article sur la république est un des meilleurs qu’on ait lu
    Il a l’avantage de trancher avec le credo rousseauiste qui domine dans les médias. Mais si on le lit en profondeur, on se rend compte que les problèmes auxquels nous sommes confrontés : notamment sur l’école et l’immigration.
    Je pense même que sur l’école la nation est tout sauf unie, et que c’est à la droite à reprendre le flambeau . Mais pour cela il faudrait que les gens de droite sorte de leur attentisme bien confortable. Où l’on se plaint du déclin de notre école , en espérant en faire un argument électoral, et en feignant de croire qu’un « vrai » ministre peut changer les choses.
    C’est à fédérer les acteurs à apprendre à contrer sur le terrain la gauche militante qu’il faut s’atteler

    • Anonyme, merci de cette appréciation, je le trouve pas mal aussi mais bizarrement il a moins de succès que mes contributions habituelles à Figaro Vox….
      MT

  15. Freddie dit :

    Mais voyons, Maxime, tout votre dernier bouquin illustre pourquoi il est difficile de gouverner, et vous savez très bien pourquoi. Les politiques ont besoin d’électorat et veulent toujours ratisser le plus large possible. Le « rassemblement », « l’union », c’est leur truc. Problème : ce n’est pas le truc des Français, mais alors pas du tout. On vient encore de le voir : une partie des Français veulent que l’on respecte leurs interdits religieux, et l’autre veut la laïcité et la liberté d’expression. Forcément, en voulant « rassembler », un gouvernement ne peut agir que par demi-mesures et avec hypocrisie. Idem pour la « mixité sociale ». Toute ma famille maternelle habitait le 9-3. Ils se sont tous sauvés en province. Dans les logements sociaux de la ville de Paris (qu’on peut difficilement considérer comme des logements de ghetto), toute la population autochtone se barre malgré les conditions avantageuses. N’y restent de plus en plus que quelques vieilles dames pauvres et effrayées qui votent FN en espérant qu’on les délivrera mais sans y croire. Il y a gros à parier que suite aux déclarations de l’impayable Valls sur l’apartheid, on n’augmente encore le taux de logements sociaux obligatoires jusque dans les villages, sans autre objectif que d’espérer disséminer le problème. On obtiendra le résultat suivant : les autochtones ne quitteront pas seulement certains quartiers, mais toute la France. Ce sera d’autant plus facile que les baby-boomers n’auront qu’un temps, et que les élites préparent toutes leurs enfants à des carrières internationales. Grâce à la désertion, le pays aura enfin retrouvé une « unité nationale ».

  16. michel43 dit :

    tout cela est une fumisterie -politico-journalistique;et le SARKO est tomber dans le panneau ,Humilié ,pars Hollande , ,il ne devais pas y aller grâce a VALMY -PS.qui ne voulait pas du Front National 6.5 millions de bulletins ,plus les Européennes ,,il avait une excuse ,toute trouver et puis,faire un rassemblement des Français , pour déplorer c-est assassinats son orgueil ,a pris le dessus… Franchement ,QUI a fait rentrer en FRANCE , ses populations :, LA DROITE et LA GAUCHE , alors que nous avons aucun logements et des millions de chômeurs ,plus la crise,, et voila ,le Résultat un pays au bord de l-explosion et des fanatiques religieux…. LA créations d-une commissions ; encore ,un machin , qui n-aboutira a RIEN ,comme toujours LE cancer de notre pays , socialo-communiste , se sont ses structures , étatiques qui paralyses trop souvent le priver , , a ses millions fonctionnaires qui contrôle TOUT et impose ses directives et ses contrôles, vis a vie de ceux qui leurs assure,leurs salaires. et les directives de Bruxelles ,donc ,. Rien ne va changer , le chômage va vers les 12% la misère du Monde entiers, arrive de partout ,au détriment des nôtres ,,droite et gauche ,on fait rentrer ,tous les ans Officiellement plus de 200 000 étrangers,plus TOUT les autres , UNE entreprise ,priver ne peu fabriquer, plus que, se quelle peu vendre. sinon c-est la faillite l-état de droite ou de gauche , c-est tout , le contraire, ;pas de vagues , aucune vrais réforme de fonds; les lobbys y veille le peuple a compris CELA , on le constate a chaque élections et se n-est pas finie en reprenant ,ceux qui l-on TRAHIE , SARKO s-est suicider tout seul..la preuve ,sont faible score a la présidence de l-UMP

  17. raimanet dit :

    A reblogué ceci sur raimanetet a ajouté:
    ce n’ est pas « la vague » …

  18. René de Sévérac dit :

    Vous avez raison Maxime,
    « Un gouvernement d’union n’est pas souhaitable ».
    En effet, un gouvernement UMPS ne peut fonctionner, mais surtout, il interdit toute alternance; or -comme nous le soulignez- l’échec (depuis 35 ans) interdit toute alternative gra^ce à la toujours possible alternance !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s