Les étrangetés de l’air du temps

sans-titreUne semaine après les attentats terroristes qui ont ensanglanté Paris, l’air du temps a quelque chose d’étrange, d’extrêmement lourd, chargé d’incongruités. « Et vous, êtes-vous Charlie? » devient la question rituelle de tous les interviews, radio, presse, télévision. Ne pas être Charlie revient à se singulariser, ringardiser, se placer à contre-courant, endosser une image douteuse.  Nous assistons à un curieux basculement, qui voit le chantre de l’anticonformisme et de la contestation par l’humour devenir un label de convenance. Ses créateurs auraient-ils apprécié? Qui peut le dire? Hier matin dans le bus qui m’emmenait à mon travail, j’entendais cette histoire d’un homme d’une trentaine d’années, ayant fait la queue devant le kiosque à journaux dès 5 heures du matin, pour acheter un stock d’exemplaires et les revendre plusieurs fois leur prix au marché noir. La « récup », c’est maintenant… Et puis, en vertu de l’union sacrée, un silence pesant écrase le pays. Pour qui se souvient des suites de l’affaire Mehra en mars 2012, l’absence aujourd’hui de toute polémique, de toute discussion, voire velléité de questionnement sur les failles éventuelles de la puissance publique dans ce bain de sang, a quelque chose de sidérant. Souvenons nous de la mise en cause violente du président de l’époque, de son ministre de l’Intérieur, des services de renseignement. Le silence aujourd’hui, l’Omerta qui règne est invraisemblable. On sait que les médias sont largement acquis au pouvoir actuel, à 80%. Oui, mais là, c’est grave car ce genre de questions fait partie de la démocratie. L’union nationale, même sous la Grande Guerre de 1914-1918, n’a jamais interdit de légitimes interrogations sur la conduite des opérations, qui s’exprimaient alors à la Chambre. Mais il y a plus grave. Certes ce drame a  profondément traumatisé la France. Mais il ne donne pas lieu, sauf exception, au débat de société qui devrait s’imposer. Il soulève à mes yeux des questions fondamentales de civilisation sur l’échec du monde occidental face à l’islamisme radical, le séisme planétaire que représente l’instauration de l’Etat islamique d’Irak (daesh) et l’impuissance du monde occidental, le désastre engendré dans les sociétés européennes par le modèle communautariste et le repli identitaire, l’effroyable chaos des « cités de non droit », largement occulté et ignoré par « la France d’en haut », la fragmentation de la société française qui remonte à des décennies et ne fait que s’aggraver, sa violence, verbale, physique, le déclin de l’autorité, au sens noble du terme, et de la solidarité nationale – le lien de fraternité. Le silence qui pèse sur ces sujets fondamentaux, tenant à la conception même du monde, de la société et de son Etat, ses orientations et son devenir, ne fait qu’aggraver la tension perceptible en ce moment, le désarroi général et le sentiment de fatalisme.

Maxime TANDONNET

NB: je remercie par avance les auteurs de commentaires,  et je demande à certains de bien vouloir comprendre qu’un modeste blog d’échanges et de réflexion partagée comme celui-ci, n’a pas vocation à héberger des propos partisans ou de propagande en faveur de personnalités ou de partis, et encore moins des déclarations fustigeant des personnes, des groupes de personnes. Des mots déplacés ou scandaleux auraient pour effet immédiat de m’obliger à mettre fin à ce blog dont je suis personnellement responsable du contenu. Or, il est ma créature de quatre années, reçoit désormais 1000 à 2000 visites chaque jour;  j’y tiens beaucoup, et je le protègerai jusqu’au bout en empêchant ce genre de dérapages. C’est ainsi. La « toile » est vaste et il existe de multiples blogs ou sites se prêtant mieux au défoulement des passions. Sincèrement, merci de votre compréhension.

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

51 commentaires pour Les étrangetés de l’air du temps

  1. Ping : En Résumé (5) |

  2. Freddie dit :

    @Theotimedesavoie, j’espère que nous ne perdrons pas le contact avec vous et que vous reviendrez nous donner de vos nouvelles. J’espère aussi que vous partez non pas uniquement par désespoir du pays mais parce que de bonnes choses vous attirent ailleurs (famille, amis, etc). Personnellement, je reste encore mais je commence de plus en plus sérieusement à envisager de ne pas finir mes jours en France si la situation se dégrade encore. Les attentats peuvent arriver partout mais ce qui me fait vraiment peur, c’est le refus de nos gouvernants de désigner les problèmes. C’est à mon avis un signe de capitulation.

  3. Freddie dit :

    Article sur Reuters : le monde musulman manifeste contre Charlie Hebdo.
    http://fr.reuters.com/article/topNews/idFRKBN0KP2AT20150116?pageNumber=1&virtualBrandChannel=0
    Et il y a des morts !
    Je crois que ces manifestations n’indiquent pas seulement le mécontentement musulman. Elles indiquent aussi qu’on ne nous reconnaît pas le droit de faire ce que bon nous semble à l’intérieur de nos frontières. Elles sont un des aspects de la « mondialisation ». C’est pourquoi je pense que si nous voulons préserver notre culture, il est nécessaire de réfléchir à notre politique intérieure, certes, mais ce sera loin d’être suffisant. Il faudra reconsidérer nos relations internationales et nos modes de communication avec les autres pays. Tâche titanesque ?

  4. Cher M. Tandonnet,

    Désolé, mon intelligence est sidérée devant ce qui se passe alors je préfère garder le silence. J’oscille entre l’abattement et la fureur. Autant se taire. Mais Ce silence du débat que vous dénoncez si justement est le signe d’une société totalitaire où tout le monde a peur.

    Dans 15 jours, j’aurai quitté ce pays à la dérive. Ce sera un soulagement même si je pars de France avec une immense tristesse et un profond chagrin.

  5. georges dit :

    Il n’est plus temps quand le danger est présent de nous fortifier contre lui.
    Sénèque

  6. georges dit :

    HELMUTETLISA
    Il n’y a pas que la France ,notre voisin le plus proche (belgica)est encore plus plombé par cette peste.Le » dumping » salarial a été initié par une délégation d’industriels avides de casser les revendications salariales de leur royaume ,il suffisait de conclure par une signature entre les monarques belge et marocain sans demander l’avis de la population belge et sous prétexte du refus de la main d’oeuvre indigène (belge de souche) de se salir les mains aux conditions de la classe dominante .Le racolage électoral suivit le droit de vote des étrangers qui se précipitèrent sur le groupement familial et le sort était jeté .Vive les politicards parvenus.
    Mme MERKEL est encore une fervente adepte de ce système qui maintient l’économie d’une minorité hors de l’eau.

  7. georges dit :

    LE CHOUAN
    Ce sont ces médias prototype « touche pas à mon pote » de l’ère mitterandienne ,ces anguilles qui s’adaptent à n’importe régime du moment que l’on puisse prendre sa revanche(pour la plupart) en se remplissant les fouilles au passage.

  8. MdePontkalleg dit :

    JE VAIS BLASPHÉMER ! Vais-je être mis en taule ? :

    JE NE SUIS PAS CHARLIE HEBDO ! :

    Pour moi, le Culte dévoyé à CHARLIE HEBDO, c’ est le Culte au COMMUNISME. Et tous les déculturés se laissent abuser. On peut deplorer l’ attentat barbare, mais l’on ne doit pas être con et tomber dans le panneau.

  9. Freddie dit :

    Voici un texte qui me plaît, tant par le contenu que par le courage des signataires (mais même si je trouverais intéressant que vos lecteurs en prennent connaissance, c’est bien sûr, comme pour tout le reste, à votre libre choix, et nous sommes ici chez vous, Maxime) :
    http://jssnews.com/2015/01/15/je-suis-un-epicier-casher/

  10. Freddie dit :

    Mazette, assisterions-nous à un soupçon de commencement de début d’essai de rebellion ? Une lueur d’espoir ?
    http://www.lefigaro.fr/politique/2015/01/15/01002-20150115ARTFIG00458-la-cour-europeenne-des-droits-de-l-homme-dans-la-ligne-de-mire-de-la-droite.php

  11. S B dit :

    Si vous le permettez Maxime, je vais raconter une anecdote pour HelmutetLisa. Avant l’élection de FH, on recevait des courriels assassins de la part de syndicats contre NS. Ces mêmes syndicats appelaient aussi à voter FH tout comme l’ensemble de mes collègues. Pour l’un d’entre eux, FH était un « winner ». Il se cache quand il s’est que j’arrive maintenant mais là n’est pas mon propos. Après l’élection de FH et ses premières mesures prises, les courriels le dénonçant comme un tueur de la FP ont commencé à arriver de la part des syndicats. Puis au fur et à mesure, ces organisations estimaient que c’était pire qu’avant, du grand n’importe quoi. Il ne se passait pas une semaine sans recevoir un ou deux courriels dénonçant les mesures prises. Il en était de même de la quasi totalité de mes collègues

    J’en ai eu marre de voir que les mêmes personnes n’assumaient pas leur choix: appel et vote de FH. Un jour, la colère m’a pris et j’ai fait répondre à tous. J’ai noté: « Allez un peu d’humour maintenant » et j’ai mis le lien du site « je suis stupide j’ai voté François Hollande »

    Je ne vous dis pas le souk que ça a mis. Ces mêmes syndicats qui dénonçaient NS et FH ainsi que tout mes collègues pour qui FH était l’homme de la situation en 2012 ont été choqués. Ils s’en sont plaints à mon directeur. Ce dernier m’a alors écrit qu’une mesure disciplinaire allait être engagée à mon encontre. Pas de bol pour eux, la semaine précédente, une plainte a été déposée contre moi par un particulier alors que j’effectuais une mission en respectant la procédure de A à Z. J’avais été entendu juste après la plainte par la gendarmerie durant 2H30. J’avais rédigé un compte rendu pour ma direction qui n’a jamais pris soin de me répondre ou de m’afficher un quelconque soutien. Ayant déjà subi dans le cadre de mon travail, des insultes via internet, des menaces classiques via internet et des personnes passant à la radio locale, des menaces de mort avec une fois une vue sur le fusil, une séquestration, mais avec à chaque fois le même discours de ma hiérarchie, laissez tomber, ne faites rien, j’ai craqué et me suis retrouvé en arrêt maladie durant 3 mois pour dépression aiguë.
    Je n’ai pas encore eu droit aux coups mais vu les endroits ou je vais et la population que je rencontre, cela pourrait arriver sachant que je me déplace toujours seul car personne ne veut m’accompagner. Je précise également, que je suis non armé sauf avec du papier un stylo et un appareil photo.

    Entre temps, mon directeur a changé. Quand j’ai repris, le nouveau m’a convoqué. On s’est expliqué et l’affaire a été classée. Il était plus peiné que je me sois retrouvé confronté à des situations nécessitant un appui de la hiérarchie mais qui n’est pas venu que pour le lien. Il a très bien compris que j’avais envoyé cela en réaction épidermique aux courriels récurrents des syndicalistes qui utilisaient leurs adresses professionnelles pour nous faire parvenir leurs idées. Ils s’étaient mis aussi de facto dans l’illégalité et y étaient dès le début. Dès lors, il aurait été difficile de prendre à mon encontre une mesure disciplinaire sans en prendre une aussi à l’égard des syndicalistes. Un problème d’équité se serait posé.

    Par contre, ces mêmes syndicalistes ont été les premiers à crier haut et fort « je suis Charlie », hypocrisie quand tu nous tiens !
    Pour information, je n’ai jamais eu de nouvelles à propos de la plainte. Les syndicalistes me craignent également. Enfin, dans la maison, j’ai acquis une réputation de personne assumant ses convictions et n’hésitant pas à débattre avec des arguments.

    PS: Maxime, si vous jugez ce récit véridique trop litigieux et que vous le modérez, aucun problème.

  12. Freddie dit :

    Il sera intéressant de suivre les suites juridiques de cette affaire :
    http://www.valeursactuelles.com/societe/philippe-tesson-ce-sont-les-musulmans-le-probleme-en-france-50072
    Une plainte ayant été déposée, voyons comment le juge va s’en sortir. Je n’aimerais pas être à sa place.

  13. Curmudgeon dit :

    J’ai un commentaire donné comme en attente de validation depuis hier 8h42. Est-ce dû à un dysfonctionnement du logiciel ?

  14. sartene dit :

    @helmutetlisa

    C’est ce que j’ai vécu en tant que cadre (petit) au fur et à mesure de mes penchants pour ce que certain nomment nauséeux……et j’ai été très malheureux mais j’ai tenu ma ligne de conduite en dépit de mes adversaires politiques,mes collaborateurs dans la société pour laquelle j’exerçais,une grande boite informatique de distribution.

    Dominique de sartène

  15. Frederic_N dit :

    Vous avez raison sur un point : les débats de société sont absents. Aujourd’hui, ce qui fait le plus de bruit c’est bien le silence des fameux intellectuels censés expliquer le monde, et donner des lignes de solution . Ils sont absents . Et les troisièmes couteaux qui s’expriment dans Libération sont bien faiblards même à gauche on s’en rend compte.
    Ce silence est un problème majeur ; car c’est aux intellectuels qu’il revient de lancer ces fameux débats de société..
    Mais ne vous en étonnez pas trop. Ce silence n’est pas volontaire. En général quand on est dans une situation de ce type on s’appuie sur ce qu’on sait sur ce qu’on a appris. Et si les intellectuels sont silencieux, ce n’est pas par absence de courage , c’est simplement parce que ce qu’ils ont appris ne leur sert plus à rien. Et par « ce qu’ils ont appris » j’entends « ce qui s’enseigne dans les sciences humaines, sociales et politiques ». Je pense par exemple à la sociologie bourdieusienne qui est littéralement en échec ( ce sont les « dominés » qui deviennent les ennemis chose impossible pour un bourdieusien ) .
    D’ailleurs vous même vous réagissez un peu comme cela : vous avez une grande connaissance de l’histoire de France, et de son histoire institutionnelle. Et si vous insistez tant sur la faiblesse des institutions de notre pays , ce n’est pas uniquement parce que le problème se pose c’est aussi parce que c’est votre domaine de compétences. Mais le problème que nous affrontons va plus loin que les institutions , ..
    Ce qui se passe est le signe d’une inadéquation profonde de ce qu’on apprend dans les universités et notamment dans les sciences politiques et sociales. C’est une crise fondamentale.
    Ne pas le regarder – y compris pour des gens engagés politiquement – c’est se masquer la réalité.

  16. koufra dit :

    Bonjour Maxime,

    Ces attentats sont des actes de guerre avec des conséquences intérieures et extérieures tres concretes issus d’une stratégie hélas très cohérente.

    ci-dessous un exemple de conséquence (peut être même un des objectifs prinicpaux….):

    http://unionrepublicaine.fr/libye-la-guerre-de-trois-naura-pas-lieu/

    Amitiés

    Koufra

  17. francoiscarmignola dit :

    Le fait est que…
    J’avoue, un peu grippé, être gagné par votre pessimisme. Il correspond assez bien à ce dont je me plains agressivement quand je suis en forme, sous le prétexte de manifester sa colère pour mieux mettre en lumière les vrais problèmes. Par contre, il ne sert souvent qu’à fixer une forme d’expression, qu’à décorer une posture. Par ci, par là, les « que faire? » , les « jours sombres se préparent », « quitter ce pays », « l’angoisse ambiante ». Jamais de jugement, jamais de projet, jamais ce qu’il faut faire, jamais ce qu’on fera.

    Tous les morts sont maintenant enterrés. On n’aurait jamais du parler d’autre chose, en particulier aux jeunes dans les écoles tant que ce n’était pas fait.
    « Je suis charlie » est un slogan ridicule de communicant socialiste, par essence dénoncé par les victimes qu’il veut honorer et qu’il déshonore par son hypocrisie.
    On ne fait pas une « marche blanche », même bien intentionnée, pour la « liberté d’expression » dans ces circonstances: car on ne fait pas d’unité nationale sur le dos d’innocents assassinés dont en plus on oublie les juifs. Il aurait fallu honorer les morts quels qu’ils soient et surtout ne pas justifier leur assassinat.

    Valls est un incompétent apeuré qui s’en prend à un humoriste plutôt que de surveiller les terroristes qu’il libère.
    La France est un pays dont 6% de la population, venue récemment d’Afrique, pose des problèmes sociaux importants qu’il faut traiter spécifiquement.
    Le monde musulman est gravement troublé dans son ensemble par un fanatisme qu’il ne contrôle ni n’explique et qu’il convient de détruire par la force brutale.
    Le monde est violent à l’intérieur et à l’extérieur de la France; alors qu’il convient de réduire rapidement le nombre de fonctionnaires administratifs, il convient, à rebours de ce qui est fait, de recruter d’urgence des militaires et des policiers.
    La France est en faillite et en voie de désindustrialisation: il convient rapidement de mener des politiques libérales énergiques pour la remettre dans la compétition qu’elle veut quitter.
    La France est gouvernée par des personnes qui ne sont pas à leur place, il convient de s’en séparer le plus rapidement possible.

    Bonne soirée ! (ça défoule).

  18. François dit :

    @ helmutetlisa
    « excepté l’Armée et la Police, deux institutions épargnées » avez-vous écrit. Je ne connais pas la police, donc je n’en parlerai pas. Par contre, concernant l’armée, vous faites fausse route car personne n’est à l’abri. Je vous donne un lien qui en parle :
    http://www.opex360.com/2009/01/15/des-soldats-francais-musulmans-ont-refuse-de-partir-en-opex/
    Même s’il ne faut pas exagérer la chose, le phénomène étant ultra minoritaire, il existe bel et bien. Les différences avec d’autres institutions, sont assez simples à comprendre :
    – On connaît mieux nos subordonnés (à force de vivre ensemble en OPEX ou OPINT, le contraire serait incompréhensible)
    – Il existe un service spécialisé existe : la Direction de la Protection et de la Sécurité de la Défense (même si l’essentiel de leur travail ne se situe pas dans cette mission particulière),
    – Ils sont assez facilement démasqués (cf. le lien du billet donné).
    Bonne journée

  19. michel43 dit :

    des pantins, qui n-on toujours pas compris que le peuple en a marre,de leurs incompétence , dans tout les domaines ,, le pays se meurent..certains ;peu courageux , veulent le quitter ,Grave erreur ,ATTENDEZ.. encore un peu? Cantonales ,on sait qui va les gagner.., ensuite , vu le spectacle ,lamentable des politiciens de droite , de gauche; QUI ,pour le moment, se donne l-accolade et chante ,ensemble , notre Marseillaise, Mais PERSONNE n-ose dire ,QUI sont les fautifs , qui on amener les ISLAMIQUES a sortir de l-ombre ; Cars du temps de SADAM, HUSSEN de LIBYEN.. ; qui entendait les islamiques.les fautifs ,comme TOUJOURS les Américains et la FRANCE de SARKOZY ..et OUI il faut y ajouter CHIRAC ,supprimer ,le service Militaire fut une grave erreur , Soyons, lucide , ,une communauté , pose problème ,surtout les jeunes , et le chômage , ,pousse ses jeunes , vers les trafics et les plus faibles ,vers la religions Aucun avenir a l-horizons , au contraire , tout se déglingue ,la décadence se poursuit ;Sursaut National..IMPOSSIBLE avec ses pantins Triste , Mais VRAIS

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s