La terreur à Paris

4426523_dumontierAprès l’attentat terroriste qui vient de faire 12 morts à paris, dont plusieurs dessinateurs de Charlie Hebdo et deux policiers, que peut-on se permettre de dire de plus sur un site sans prétention comme celui-ci? Nous nous attendions  à ce que le terrorisme frappe un jour ou l’autre la France dans sa chair. Il n’empêche. L’événement qui vient de se produire nous laisse transis d’horreur.  Nous partageons bien entendu l’immense émotion pour les victimes et leur famille. Personnellement, je connaissais Bernard Maris présenté par un ami commun avec sa femme, Sylvie Genevoix en 2010, quand je travaillais à l’Elysée. Nous avions sympathisé à l’occasion d’un déjeuner. Il m’avait sidéré par sa simplicité, son ouverture d’esprit, sa passion de l’histoire puisque le thème de notre rencontre était la commémoration de 1914 autour de l’œuvre de Maurice Genevoix. La disparition d’une personne adorable, dans des conditions aussi atroces, safe_imagem’afflige profondément. L’heure est bien entendu au deuil et à l’émotion mais au-delà, ce sont les réalités qui comptent. La France est en guerre et vient d’être frappée sur son territoire. Ce conflit est d’autant plus effroyable que l’ennemi est masqué, insaisissable, invisible, prêt à frapper partout en se prenant à des victimes désarmées. Les discours et les rassemblements dans la rue en signe de solidarité sont une chose. La vraie question, aujourd’hui porte sur la capacité concrète de la société Française à s’adapter à cette guerre contre le jihadisme, à se mobiliser en profondeur pour la mener à bien, autant sur les fronts extérieurs qu’intérieurs et à s’en donner les moyens comme l’ont fait les Américains après les attentats du 11 septembre pour protéger leur territoire.

Maxime TANDONNET

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

32 commentaires pour La terreur à Paris

  1. Ping : En Résumé (5) |

  2. sartene dit :

    Annick
    Pace e salute à vous aussi !!!

  3. Freddie dit :

    @nycthéméral, vous avez raison, il y a des gens qui se battent et nous sommes encore un pays développé avec quelques moyens. Mais ce qui décourage les gens, c’est la réaction médiatique et politique. Derrière le « tous unis » (sauf le FN à qui il est arrivé de dénoncer l’islam), il semble qu’il y ait avant tout, à la suite de chaque acte terroriste, la volonté prioritaire de rassurer les musulmans de France. C’est particulièrement flagrant ici, car les victimes sont nombreuses, célèbres et médiatiques. Mais c’est la réaction constante de nos édiles après chaque meurtre islamiste, et Charlie hebdo est loin d’être le premier. Médias et politiciens donnent aux Français l’impression qu’ils peuvent se faire tuer sans que jamais il y ait d’autre préoccupation que de rassurer les musulmans. Les pouvoirs publics ont-ils peur que les autochtones lancent des représailles et que ce soit l’escalade ? Le peuple autochtone est pacifique et il y a peu de chances, mais on a l’impression qu’en cas de bataille rangée, c’est sur les autochtones (moins dangereux, moins armés, pas soutenus par des puissances étrangères) que notre propre gouvernement ordonnerait de faire feu en premier (voir traitement sans ménagement de la manif pour tous, pacifique au possible). Bref, ce ne sont pas les moyens humains de la France qui sont en cause, mais la volonté politique des dirigeants qui fait de plus en plus peur au peuple. C’est pour cela que les juifs quittent le pays (ce n’est pas plus drôle en Israel, mais ils pensent que là-bas, le gouvernement sera de leur côté).

  4. francoiscarmignola dit :

    Avant de parler, il faut enterrer les morts. Moi je suis triste pour Cabu.

  5. Nycthéméral dit :

    Je lis, et j’entends beaucoup de choses, et combien même je suis le premier à pester contre nos dirigeants de ces dernières dizaines d’années, je ne peux pas laissé dire que la France n’a pas les moyens de faire face à ces fanatiques qui aujourd’hui assassinent au nom d’une religion, demain ce sera contre l’ordre établit, et après demain au nom d’un autre idéal irréel… Quelque soit leur soit disant « motivation » ce sont des assassins, rien de plus, rien de moins…
    Il y a des gens qui chaque jour travaillent pour que ces « prédateurs » soient mis hors d’état de nuire, pour protéger nos institutions de toute « insurrection », il n’ont jamais aussi bien porté leur nom « Gardien de la Paix », « ils sont Ahmed et Franck morts pour protéger Charlie… » et sa liberté d’expression…
    Mais ils sont plus de 8000 aujourd’hui en Ile de France, près à en découdre avec deux assassins, armés d’un lance roquettes et de kalachnikov, non par vengeance, mais pour éviter que d’autres « innocents » soient assassinés par ces tueurs sans scrupule.
    Mais il n’y a pas qu’eux, il y a aussi les gendarmes et pour défendre nos frontières, et je dis bien nos frontières, nos militaires sont envoyés dans des territoires hostiles et risquent leur vie pour couper la source de ce qui nous touche aujourd’hui… Non, je ne peux pas laisser dire que la France n’a pas les moyens de faire face, elle a fait face, et surmontée bien pire que ça durant sa longue histoire… Nos ennemis sont aujourd’hui dans l’ombre, et ne portent pas d’uniformes, mais je fais confiance à nos forces de l’ordre qui travaillent en silence, mais font du travail de fourmis pour que les citoyens puissent continuer leur vie de famille et évoluer dans un pays libre… Il est temps de croire en notre pays, même si nous ne croyons plus en nos hommes politiques…
    Nos agresseurs voulaient soi disant « venger » je ne sais quelle de leur idée de fanatique, il ont réveillé l’idée française de la liberté… Je ne lisait pas Charlie Hebdo, le journal était aux abois financièrement… Ils ont fait du nom de Charlie Hebdo le symbole de quelque chose qui sera porté par le monde entier… Je suis prêt à donner de l’argent pour que ce journal continu à « vivre »…. Preuve que ces assassins sont de piètres stratèges médiatiques, dans cent ans il y aura encore des personnes qui diront « je suis Charlie.. » et soulèveront toujours plus de gens contre eux… Ils ont assassinés 12 personnes, ils ont réveillé 65 millions de Français…
    Croyez moi, ce sont des tueurs, des prédateurs qui se croient investis d’une « mission divine » comme de nombreux autres « tarés » avant eux… Ne doutez pas que de nombreuses personnes travaillent à les mettre à la disposition de la justice, dans le droit que la France s’est donné pour faire face à ce genre de prédateurs… Si nous avons de piètres « dirigeants », notre Pays est grand et fort… il est seulement « endormi » actuellement, il vient de prendre sa première piqûre de réveil… j’ose y croire…

  6. Philippe dit :

    Ce drame est atroce et choquant, je suis en colère en colère contre ces tarés mais aussi en colère contre nos politiques, nos médias, les associations terroristes de la bien-pensance.Ces hypocrites démagogues ont la mémoire courte: ces députés, ces ministres, ces associations lourdement subventionnées, des médias et une gauche qui légitiment le licenciement et donc la censure d’un polémiste, alors il ne faut pas s’étonner que des tarés prennent les armes pour tuer ceux qui les critiquent? Ils n’ont fait que confortés ces tarés, ces dégénérés! Désormais, ces tyrans de la bien pensance et, ces bien-pensants vont ils comprendre le danger, que nos libertés fondamentales sont en danger?
    On se souvient notamment de Daniel Cohn-Bendit qui au moment de l’affaire des caricatures de Mahomet en septembre 2012 avaient estimé que les responsables de Charlie Hebdo étaient « cons » et « masos ».
    EEn 2012, Laurent Fabius, alors ministre des Affaires étrangères avait pour sa part ddéclaré : « La liberté d’expression existe, mais je suis absolument hostile à toute provocation. Je ne vois pas du tout l’utilité quelconque d’une provocation et même je la condamne d’une façon très nette et en même temps je respecte
    la liberté d’expression. » Une multitude de politicards, de médias, d’associations eurent des critiquent virulentes vis-à-vis de Charlie Hebdo y compris Dalil Boubaker .
    Qui sera la ou les victimes suivantes: Zemmour, Finkielkraut, Houellebecq ? Personnage qui sont critiqués par les Cazeneuve, Mélenchon, Taubira et toutes les associations bien-pensantes et des intellectuels qui croient détenir l’unique, la vraie vérité. Politiques et médias nous parlent de racisme dès qu’on évoque l’Islam et ses intégristes. Tous ces bien pensants qui traitaient Charlie Hebdo d’Islamophobe. Personne ne les ont soutenu Le mode d’action qu’ont choisi un certain
    nombre de gens qui se disent et se croient démocrates, ce n’est pas la réponse, la tribune, le débat, la discussion, mais la justice, le procès, la condamnation et l’interdiction professionnelle. Tous médias, politiques sont responsables, ils n’ont donné que plus de poids au terroriste par la censure qu’ils imposent. L’attentat de Charlie Hebdo démontre avec force et cruauté pourquoi il ne faut jamais céder aux pulsions de la liberté d’expression, qu’elles soient bien pensantes ou terroristes. Lorsque des émissions style « on n’est pas couché » et bien d’autres on se permet d’insulter, de lyncher toute personne qui n’est pas dans le politiquement correct on donne carte blanche aux extrêmes.
    Il n’y a pas de démocratie sans pluralisme. Mais si le pluralisme doit se limiter aux gens qui ont tous la même opinion, c’est-à-dire si l’on exclut des médias ceux qui se conduisent mal ou qui n’ont pas la même opinion et les mêmes idées, alors on ne se trouve plus dans une démocratie. Cet attentat démontre l’erreur de nos politiques, ce silence politique sur le fanatisme religieux qui progresse en France. Nous assistons à un retour en force de la revendication à vivre un islam authentique par une partie des musulmans, sous une influence parfois venue de l’étranger, que le développement du port du voile révèle dans l’espace public. La montée des revendications à caractère religieux dans l’école, dans l’entreprise, dans l’hôpital, à la piscine, sous l’argument hypocrite et fallacieux du respect de la liberté religieuse. .
    Suite à cet attentat, Il est du rôle du politique de prendre ce problème à bras le corps, bien que la communauté musulmane a aussi la responsabilité d’être audible sur ces sujets. Les autorités ne veulent pas voir que s’opère lentement mais surement une dérive à travers cette recherche d’un islam authentique vers une radicalisation qui va de pair avec l’enfermement communautaire. On sous-estime, au nom du respect des cultures et du respect des croyances ce qui est en train de s’opérer dans notre pays, de tout à fait contraire à nos libertés communes, à l’esprit des conquêtes de l’égalité entre les sexes de notre société, à la liberté d’expression, au droit à la dérision, à la caricature. Nous devenons oublieux de l’émancipation de toute la société à laquelle cette conquête a participé au nom d’une notion de tolérance
    totalement déplacée.
    Ne nous laissons pas déborder par les bien-pensants, ras le bol de la bien-pensance et de la Tyrannie des bons sentiments. Rappelons-nous de la polémique lors de la mort de Mohamed Merah, il aurait presque fallut que la police s’excuse de l’avoir tué. Ces gens là vont jusqu’à la mort.
    Que cet attentat soit une leçon, que les politiques arrêtent de penser à leur carrière et à leur personne mais pensent à l’intérêt national. Dire « nous sommes Charlie c’est bien » mais cela ne suffit pas, il faut agir afin de ne pas se laisser faire par les extrêmes quels qu’ils soient.

  7. Anonyme dit :

    Le panthéon pour ces RESISTANTS face à la veulerie ambiante .

  8. georges dit :

    A qui peut-on faire confiance ? Qui pratique l’amalgame ? Entre ce que l’on déclare devant les médias et ce que l’on pense réellement …
    Anecdote intéressante :suite à l’attentat au musée juif de Bruxelles une importante manifestation joyeuse et spontanée composée de la communauté des innocents (qui ne semblaient pourtant pas être jihadistes) eut lieu afin de célébrer l’événement et ce sans être relayé par les médias mais si un attentat avait touché cette communauté vous auriez vu le tralala déployé par nos chères instances démocratiques.

  9. Tygrys dit :

    Hélas! cela n’a pas traîné: appel à manifester dimanche de tous les partis, mais excluant le FN qui n’est pas considéré comme un parti « républicain ». Les minables jeux politiciens ne sont pas morts. Je précise que je suis ni adhérent ni sympathisant de ce parti, mais quand on parle d’union nationale, il ne faut pas que ce soit de la pure incantation. La division, les terroristes n’attendent et ne souhaitent que cela. Je suis écœuré…

    • michel43 dit :

      NON , on ne peu dire CELA ? toute la droite, la plus bête du Monde , DIT…que Mme LE PEN doit être a cette Manifestations. APOLITIQUE..Qui ne le veut PAS ? l » UNION DE LA GAUCHE…Notre Président va la recevoir…comme tout les responsables politique de notre pays..Seulement , après , il va falloir , se poser des questions sur l » AVENIR de notre FRANCE , Nous payons , les erreurs de nos politiciens, de gauche et de droite , UN seul avait RAISON : Nous aurons de graves soucis avec les jeunes générations ,et feu ,le ROI du MAROC ; notre pays se doit de remettre , les pendules a l -HEURE ,pour mieux repartir ; pour cela , peux t -on compter sur ceux qui on échouer dans tout les domaines , et ouvert notre pays , a la misère du Monde , au détriment des NOTRES ? il va donc falloir , faire deux pas en arrière , et frapper fort , dans tout les domaines , on ne redresse pas un pays , comme une entreprise , en faisant ,du sentiment ,LA FRANCE a des ATOUTS .. pour cela , il faut des politiciens ,COURAGEUX.. se n – est malheureusement pas le CAS..

  10. MdePontkalleg dit :

    NOUS RENTRONS DANS LES TÉNÈBRES !

    L’émission « COMPLÉMENTS D’ENQUÊTE » de France2,de ce soir,8 janvier 2O14,devait nous relater le succés du livre d’ÉRIC ZEMMOUR, et expliquer à la France l’importance grandissante de la RÉACTION de DROITE LIBÉRALE MODERNE et des FAMILLES face au GRAND REMPLACEMENT. Ayant répondu aux interviewers journalistes, je guettais donc ladite émission. La programmation a été annulée, en raison des évènements terribles . Ce qui est dommageable cependant est qu’on ne parle plus d’ERIC ZEMMOUR, sous l’effet de la censure, aujourd’hui ou demain. Nous rentrons, assurémment, dans une période de black out, de ténèbres en matière de communication et des sujets traités, par peur de l’ISLAM menaçant. C’est extrémement grave. Ainsi nous sommes en dictature, pleine et entière.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s