Scène détestable dans le métro

sans-titreCe matin, j’ai assisté à une scène horrible dans le métro. A 8 heures 20, comme d’habitude, les voyageurs sont entassés dans la rame, jusqu’à l’étouffement. Une nouvelle vague d’usagers écrase tout le monde, pour forcer le passage. On ne peut pas le reprocher aux gens, c’est ainsi de train en train pendant deux heures et il faut bien arriver à l’heure au boulot… Sur cette ligne populaire, une jeune adolescente, au style légèrement bcbg, se plaint à juste titre d’être écrasée et de ne pas pouvoir respirer. A ce moment là une harpie énervée se met à lui hurler dessus, dans le genre, « t’es pas contente, t’as qu’à aller à pied », et l’engueulade dure, la gamine ne répond pas. Elle est à côté de moi et je prends sa défense en m’adressant à la folle: « Ecoutez, il ne faut pas vous énerver ainsi, Madame, tout le monde est serré que voulez-vous? » La tension monte brusquement dans la rame. L’hystérique redouble de fureur. Surprise!  La foule prend le parti de la dingotte, contre l’adolescente, et se retourne contre moi.  « Oh, de quoi tu t’mêles connard? ». La petite a réussi entre temps à se faufiler hors du wagon et la cinglée descend enfin à son tour à la station suivante.  Pourquoi est-ce que je raconte cela? D’abord parce que la scène m’a choqué, la réaction de la foule surtout, contre une adolescente. Ensuite parce que tout cela me fait penser, en creux, aux politiques français, de l’extrême droite à l’extrême gauche avec leurs polémiques et leurs réglements de compte, leurs ambitions moisies, leurs grands bureaux dans les sièges des partis, leurs grosses bagnoles avec chauffeurs, et qui feraient mieux de se lever tôt le matin pour prendre le métro de 8 heures 30; non pas pour régler les problèmes, ils en sont incapables, mais au moins en signe de solidarité. Et puis je pense aussi à cette effroyable violence haineuse, appétit de lynchage, lâcheté de s’en prendre à une adolescente – un peu différente de par son style – , qui fermente dans la société française et s’exprime si bien dans ma petite anecdote.

Maxime TANDONNET

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

41 commentaires pour Scène détestable dans le métro

  1. koufra dit :

    Bonjour Maxime,

    Si seulement il n’y avait que lui…

    il y aurait en France 12 millions de personnes qui souffriraient de troubles mentaux.

    Dans les deux appartements juste au-dessus de chez moi, j’ai la personne qui m’a agressé, mais un exhibitionniste à tendance pédophile (malgré qu’il s’exhibe depuis sa fenêtre devant des gamines de 11 ans qui vont à l’école le matin, il est encore en liberté, j’essaye de contraindre sa propriétaire à l’expulser). Je suis très rassuré pour mes enfants…

    Un peu plus loin dans ma résidence j’ai un schizophrène de 25 ans qui a essayé (entre autre) de violer une grand-mère de 75 ans, après 3 semaines en hôpital psychiatrique, il a été relâché… La pauvre dame doit le croiser tous les jours.

    Pour ce dernier cas, j’ai envoyé une lettre à l’ARS ile de France pour demander un enquête interne sur le suivi psychiatrique (copie le parquet et la préfecture), je n’ai jamais obtenu de réponse. J’ai alors escaladé auprès du ministre de la santé et de l’intérieur et n’ai pas eu plus de réponse.

    On a vraiment l’impression que l’état a externalisé la gestion psychiatrique pour la faire gérer directement par la population.

    Et j’habite dans une banlieue plutôt chic de la région parisienne mais où des hôpitaux psychiatriques ont été installés, ce qui fait qu’un grand nombre de malade résident dans les villes alentours.

    Amitiés

    Koufra

  2. Koufra dit :

    Bonjour

    Je me suis fait agresser hier soir à mon domicile.

    J’organiseai une réunion du conseil syndical de mon immeuble, en tant que président.

    La réunion promettait d’être houleuse avec un membre du conseil qui prend des décisions et engage le conseil syndical financièrement sans aucun accord.

    Dès le début de la réunion, il commença à hurler qu’un résident était un menteur et qu’il allait lui « casser la tête ».

    Puis il dit que tel prestataire était un menteur puis un autre alors qu’il l’ensenssait quelques jours avant, puis à traiter les membres du conseil syndical de débile mentaux, et à me menacer de le casser la tête, à mon tour.

    Puis il recommença à m’insulter, puis se leva et s’avança vers moi menaçant, des que je me suis levé, il s’est jeté sur moi, après qq minutes de lutte, je l’ai maitrisé et chassé de mon domicile, en partant il déclara que j’étais comme hitler et qu’il fallait m’arrêter avant que je ne tue 10 millions de juifs …

    Cette personne souffre visiblement de problèmes psychiatriques, ancien président du conseil syndical, c’était son faire valoir et il n’a pas besoin que je devienne président du conseil syndical.

    Cette personne habite l’appartement au dessus de chez moi…

    Il avait déjà menacé de me pousser dans les escaliers, …

    En France, on a offshorisee la gestion des cas psychiatriques sur la population.

    C’est désarmant!

    Amitiés

    Koufra

    • Mon pauvre Koufra, je vous plains sincèrement, avoir affaire à un cinglé qui habite juste au dessus de chez soi, ce doit être épouvantable. J’ai connu cela dans le passé,les problèmes de voisinage (un chien fou, en dessous, qui aboyait jours et nuits, en permancence, réveillant mes gamins). Rien à faire avec les cons, aucune explication possible. Comme c’étaient des vieux, je ne pouvais pas leur casser la gueule… Aujourd’hui, j’habite une maison, avec des voisins délicieux, un petit jardin et une cheminée (fermée…). Le bonheur…
      Maxime

  3. lisa retter dit :

    Je reprends parce que « étrange » vient du fait que je trouve le sujet sans trop de rapport avec l’actualité. La Lâcheté est de tous temps, et si les esprits vils s’échauffent plus souvent ces temps derniers, c’est quand même toujours contre les mêmes…. Je maintiens que la jalousie ne suffit pas à exciter les mégères imbéciles, le fait que la jeune fille ait été jolie ne change rien, les jolies garces ne sont jamais victimes …. Du moins je n’en ai jamais vues dans ce genre de situation, hélas…A ce climat de tension visible en certains endroits, réponds quand même parfois, des gestes de solidarité nouveaux et de gentillesse gratuite, qui avaient disparu … Tout n’est pas négatif..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s