Narcissisme en politique et médiocrité intellectuelle

narcisse-samedi[1]Je trouve ceci dans le Point : « Mercredi 26 novembre, à l’Élysée, François Hollande remet les insignes de grand-croix de la Légion d’honneur à l’écrivain et académicien Jean d’Ormesson. Il commence ainsi son discours : « Vous avez réussi tout au long de votre vie à être aimé. Je me suis posé cette question : comment avez-vous fait ? Aimé de tous ! » Après un éloge, il conclut : « Ceux qui racontent l’Histoire ont plus de chances d’être aimés que ceux qui font l’Histoire. »  Il n’est pas le seul dans la classe politique française. La plupart des pontes de la vie publique, candidats déclarés ou potentiels au poste de chef de l’Etat, sont obsédés par l’idée d’être aimés, de laisser leur nom dans l’histoire, de « faire l’histoire ».  Il faut voir dans cette mégalomanie, qui finit par noyer tout sens du bien commun, la trace d’un double phénomène: la quintessence de l’évolution narcissique et individualiste de la société en général – moi d’abord – et l’effet de l’hyper-présidentialisation des institutions: rien ne compte en dehors de l’Elysée, même si le pouvoir élyséen relève, comme je l’ai dit mille fois, en grande partie de la frime et de l’illusion. Mais surtout, c’est le signe du déclin de l’intelligence. Car il faut à l’évidence manquer d’intelligence, de clairvoyance, de recul,  pour se donner autant d’importance à soi-même et penser que l’histoire retiendra autre chose que vos échecs, vos ridicules, vos promesses trahies. Paul Deschanel – président de la République en 1921, tombé du train en pyjama  – est décidément le précurseur de la politique moderne. Mais il ne faut surtout pas penser que les politiques se sont de tout temps caractérisés par leur médiocrité et leur bêtise. Dans l’histoire, la démocratie française en a produit de profondément brillants et lucides. Je songe par exemple à André Tardieu, major de l’école normale supérieure et du concours du Quai d’Orsay, qui écrivait après son expérience du pouvoir comme président du Conseil: « J’ai fait, pendant 14 mois, ce que j’ai pu. Et c’est précisément de pouvoir si peu au regard de ce qu’on veut qu’on reste blessé au cœur. » (L’épreuve du pouvoir, Flammarion, 1934). Intelligence, lucidité, modestie face à  l’histoire: qualités précieuses et bienheureuses, qui vont bien souvent de concert.sans-titre

Maxime TANDONNET

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

17 commentaires pour Narcissisme en politique et médiocrité intellectuelle

  1. Bernard06 dit :

    Bonjour Mr Tandonnet,
    Mr d’Ormesson me déçoit beaucoup (la vieillesse est un naufrage disait le Général). Les décorations ne se demandent pas et ne se portent pas…
    Quant au « décorateur » il a déclaré cette semaine dans son discours écologiste souhaiter laisser une trace dans l’histoire… les limaces aussi font cela.

  2. Koufra dit :

    C’est peut être de la psycho de bas étage mais peut on parler d’amour ? ou faut il parler de perversion ?

    Il n’y a pas la de volonté de réciprocité, d’égalité mais une incompréhension que spontanément les autres ne les aiment pas massivement comme eux s’aiment.

    La surmédiatisation de la vie politique conduit à encourager ce type de personnalité à aller vers ce type de fonction non pour faire le bien commun mais pour que chacun les admirent… Il faut dire qu’il y a derrière chaque homme politique une foule de flatteur, la personne qui signalera que l’ont s’écarte de la recherche du bien commun sera écartée, ce qui poussera les clairvoyants intéressés à se taire et les désintéressés à partir d’eux même.

    Il est assez clair que le président Hollande n’est plus entouré que d’une escorte restreinte de flatteurs intéressés.

    Amitiés

    Koufra

  3. François dit :

    Maxime,

    Pourquoi parler d’intelligence alors que c’est précisément ce qui manque à nos hommes politiques ? Ce n’est pas parce qu’ils sont capables de disserter sur Kant qu’on peut les classer dans la catégorie des gens intelligents. Des c..s cultivés (ou avec un vernis de culture) on en rencontre tous les jours…

    Mais là n’est pas l’essentiel. Nos hommes politiques sont des acteurs, mais le mot acteur a deux sens : celui qui agit et celui qui joue un rôle… Ils ne sont plus que des comédiens de bas étage, de seconde zone, de série « z ». Ils préfèrent le spectacle à l’action et à la réflexion, c’est leur choix, pas le mien et visiblement pas le vôtre. D’où le succès – mérité – de votre blog !

    NB : il serait bon qu’ils méditent sur le sort que l’on réserve aux mauvais comédiens. Sifflets et quolibets ne sont que la première manifestation de mécontentement des spectateurs que nous sommes. Le danger (pour eux) viendra qu’à un moment, ces mêmes spectateurs vont investir la scène pour les en chasser !

  4. Annick dit :

    Bonsoir Maxime,

    Il ne tombe pas du train notre actuel, mais il collectionne les favorites à l’Élysée. Il fait même accueillir à l’aéroport la dernière en date, par voiture et chauffeur élyséen, lorsqu’elle revient de ses voyages professionnels. Il est vrai que c’est gratuit ; c’est l’état qui paye !
    http://www.valeursactuelles.com/politique/exclusif-julie-gayet-je-suis-la-fiancee-du-president-49272

    Pire que médiocres, des parvenus sans éducation, ni esprit ni réflexion. Tout pour ma pomme.
    Voilà ce que l’histoire retiendra de ce quinquennat, en attendant la suite pas plus réconfortante.

    Nos « grands hommes », connus et inconnus, doivent s’en retourner dans leur tombe eux qui n’ont pensé qu’à la France.

    Amicalement,

  5. Freddie dit :

    J’ajoute que les compliments d’Eric Zemmour sont allés autant à votre style et à votre talent qu’à votre analyse.

  6. Freddie dit :

    Hier soir, je suis allée au restaurant Scarlett de la Porte de Clichy à une dédicace d’Eric Zemmour organisée par Jérôme Dubus. Débat brillant. Eric Zemmour paie de sa personne et répond longuement et avec sincérité à toutes les questions. A un moment, il a un peu ironisé sur Hollande comme étant, non pas le premier président à ne pas pouvoir être efficace, mais le premier avec qui c’est aussi flagrant. Eric Zemmour a enchaîné sur un long éloge de vous, Maxime, et de votre analyse du fonctionnement du pouvoir dans « Au coeur du volcan ».

  7. JF Bonnin dit :

    Vous : « Paul Deschanel – président de la République en 1921, tombé du train en pyjama – est décidément le précurseur de la politique moderne. »

    Je n’aurais pas pensé à cela dans l’instant, mais vous avez infiniment raison, Maxime T; reste à savoir qui, dans le staff actuel, va tomber d’un train en pyjama…ou pire !!

    Vous : « Mais il ne faut surtout pas penser que les politiques se sont de tout temps caractérisés par leur médiocrité et leur bêtise. »

    Vous avez une fois de plus raison : il y a même, si on cherche vraiment bien, quelques timides frémissements; mais on n’est quand-même pas aidés.

    JF Bonnin

  8. pierrehuet dit :

    Ah! Si nos hommes politique pensaient à servir plutôt qu’à être aimés….

  9. René de Sévérac dit :

    Hollande se considère-t-il qu’il est de ceux « qui font l’Histoire » ?
    Votre allusion à Paul Deschanel, un homme de qualité exceptionnelle (qui a souffert différents problèmes) est désobligeante. C’est à Felix Faure que vous auriez dû vous référer !
    Ce sera difficile de faire mieux.
    On avait cru que la séquence Sarko, était un aboutissement. Eh bien non, il y avait pire.
    Mais peut-être ne sommes pas arrivé au bout ? Attendons 2017 !

  10. Danjou annick dit :

    Comme je l’ai dit souvent ici, cet homme n’est ni intelligent, ni compétent et on a le droit de le dire et de le répéter pour les 13-18%suivant les sondages qui croient encore en lui. D’ailleurs n’aurait-on pas le droit aussi de porter plainte contre ceux qui l’ont porté à ce poste? Je blague évidemment mais j’en veux à tous ces idéologues qui étaient si sûrs d’eux en l’élisant. Bayrou en fait partie et je ne voterai plus jamais pour lui.

  11. Koufra dit :

    Bonjour Maxime,

    Il est des époques où la qualité du personnel politique fut tout aussi médiocre ou coupé de l’intérêt commun…

    La fin de l’époque mérovingienne, la fin du première empire,… Sauf sursaut, cela caractérise plutôt les fins de cycle. La divergence des intérêts personnels avec les intérêts communs devient tellement forte que le pouvoir ne peut plus s’exercer ne trouvant plus de relais pour appuyer l’état.

    Actuellement nous avons à faire à des adolescents de 60 ans, ce qui est excusable à 15 ans ne l’est plus à un certain âge et est contradictoire avec le fait d’exercer de hautes responsabilités pour l’état ou la nation.

    Une génération d’hommes politiques élevée dans l’idéologie soixanthuitarde…. Il fait jouir sans entrave …

    Je suis assez inquiet sur la génération suivante qui aura été élevée dans l’idéologie que tout est facile, va vite, qu’être une star est un droit de chacun.

    Le tout à corréler à une baisse du niveau de mathématiques, de français … Sans même oser parler de l’histoire qui n’est plus enseigner ou l’est comme une doctrine.

    Une génération sans note, sans redoublement et dont l’ego découvrira les frustrations de la vie à l’âge adulte.

    Élever ainsi les gens, c’est les mener vers une forme de schizophrènie.

    Amitiés

    Koufra

  12. drazig dit :

    D’Ormesson a écrit un très bon livre « Au plaisir de Dieu ». Mais après… Ces écrits ou ceux que j’ai essayé de lire en souvenir de ce premier… quel ennui! Décoré par encore plus médiocre c’est-à-dire par Hollande, quelle déchéance.!!!

  13. souris grise dit :

    bonjour Maxime , bonjour à tous .

    je trouve vraiment gonflé de la part d’un chef d’état , de ramener une fois de plus la couverture à lui ! à sa petite , très petite personne lors de cette remise des insignes de « grande croix de la légion d’honneur « ..
    permettez moi de dire que ce pdt mérite  » la grande croix le la légion d’horreur  »
    aucun savoir vivre , aucune diplomatie , aucune délicatesse …rien !
    demander quasiment devant le monde entier à être aimé …mais ça ne s’est jamais vu une chose comme ça !
    ça me fait penser à la chanson de C .François : je suis le mal aimé …
    amitié à tous .
    Chris .

  14. michel43 dit :

    CELA ne va sûrement , pas vous faire PLAISIR ? ce Monsieur est un lâche et un HYPOCRITE; apres ,avoir critiquer ,ouvertement; HOLLANDE , Recevoir ;cette sublime, décoration de ses MAINS. est pour MOI..un véritable scandale;;comme ,pour beaucoup de gens pour ;avoir des décorations; on est prêt a se mettre a genoux , baisser la ,tète et un baiser de JUDAS…en plus ? LE courage de D- ORMESSONS ;en se lieu, symbolique,: CRITIQUER ouvertement , les décisions du PRÉSIDENT ? pour cela; il faut du COURAGE….et en se moment; beaucoup en Manque..il regarde, toujours en ARRIÈRE.. ou sont Borner ; sur certaines personnes, qui leurs font PEUR…Comprenne qui pourras…..

  15. Tygrys dit :

    Vouloir faire l’Histoire pour être aimé!! Quel exemple! quel contraste avec votre ami disparu, M. Dufetel, et tous ceux qui, quel que soit leur niveau, font simplement leur devoir… c’est consternant de médiocrité puérile.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s