Le dernier lynchage

les_zazousUne certaine Zaz, chanteuse qui m’était inconnue, vient de déclencher une énorme polémique, une de plus, pour avoir déclaré: « À Paris, sous l’Occupation, il y avait une forme de légèreté. » Les télévisions, les radios, la presse quotidienne et hebdomadaire sont prises d’une crise d’hystérie comme nous y avons droit désormais au rythme d’une ou deux par semaine. Le lynchage bat son plein. Pourtant, cette phrase n’est pas complètement absurde d’un point de vue factuel, historique. Dénonçant une certaine « forme » de la vie parisienne, elle n’a strictement rien à voir avec des déclarations passées qui ont pu donner le sentiment de relativiser les horreurs de l’occupation. Car le lot commun de l’immense majorité des Français était atroce sous l’occupation: l’écrasement des libertés, la famine, les déportations, les persécutions anti-juives, les humiliations, la délation généralisée et les tortures de la gestapo,  les résistants fusillés, familles séparées, massacres de civils (Oradour). Jamais, dans toute l’histoire de France, le peuple n’aura subi un tel martyr. Mais il n’en reste pas moins qu’une petite caste parisianiste a profité de la situation. La jeunesse dorée parisienne, les fameux zazous s’en donnait à cœur joie aux concerts de swing, donnés par Johnny Hess, Django Reinhart aux salles Pleyel ou Gaveau (Jean-Claude Loiseau, les zazous, le Sagittaire 1977). Les théâtres, café-concerts et les salles de cinéma affichaient complet. Les artistes, acteurs, cinéastes, chanteurs, créateurs de mode, journalistes huppés, écrivains, bref toute le bonne société, la France dite « d’en haut », même ultra-minoritaire, vivait presque normalement sous le Paris des années 1940. Le marché noir a même permis à des fortunes de prospérer alors que toute la France souffrait de la faim. N’est-ce pas Jean-Paul Sartre lui-même qui a déclaré « Nous n’avons jamais été aussi libres que sous l’occupation »? Lui même, si j’ai bien compris, vaquait à ses activités habituelles d’auteur reconnu. Pourquoi cette nouvelle crise de nerfs du monde médiatique français pour des mots qui n’ont rien d’absurde sur le plan des faits, de la réalité? Explication principale: la bêtise, l’ignorance, l’inculture… Nous subissons les conséquences à long terme du délaissement de l’enseignement de l’histoire. Et puis, la légèreté d’une partie de la « France d’en haut », de sa jeunesse dorée sous l’occupation, c’est un sujet que la France d’en haut préfère sans doute garder sous silence, et la poussière sous le tapis. D’où la fureur du lynchage, pour un tabou affleuré sans doute bien involontairement. Mais le plus inquiétant, c’est de voir ainsi la liberté d’expression se restreindre à vue d’œil, le droit de s’exprimer sans courir le risque d’un lynchage médiatique. Pauvre Zaz… (pour ma part, tout en me sachant sous surveillance, je prends le risque, tant pis…)

Maxime TANDONNET

NB: SEULS LES SITES AMIS FIGURANT AU BLOGROLL CI-JOINT SONT AUTORISES A REPRENDRE CE BILLET.

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

13 commentaires pour Le dernier lynchage

  1. georges dit :

    Et curieusement ,en Allemagne,le mouvement « zazou » était en opposition au régime nazi.

  2. dissident dit :

    MR TANDONNET, comme vous n avez pas connu cette epoque, vous n etes tout comme moi d ailleurs pas tres bien place pour decrire la vie des Français sous l occupation qui a par contre ete remarquablement ecrite par le regrette Amouroux peu sensible lui au politiquement et encore moins a l historiquement correct

    • dissident, si seule les personnes ayant connu cette période avait le droit d’en parler plus personne n’en parlerait. J’ai rencontré de multiples témoins (mon livre sur le 11 nov 1940) et lu des tonnes d’ouvrage dont ceux que vous évoquez. Cela autorise à en dire quelques mots tout de même…
      Maxime

  3. le chouan dit :

    bonjour Maxime,
    il faut bien que vous abordiez cette stupidité de s’attaquer à cette « pauvre » ZAZ pour que je reprenne la plume en vous lisant, non pas que vous ne me captiviez plus, mais je suis « fatigacé », et fatigue et agacement finissent par nous affaiblir. Zaz n’est pas un chanteuse braillarde à la mode et présente un côté à la fois sympathique et un tantinet charmeur. les mélodies sont agréables et l’on, prend plaisir à l’écouter… laissez aller de temps en temps « l’intellect » et soyez à l’écoute de la diversité culturelle, c’est toujours positif quelque part… laissons brailler les bonnes consciences et les donneurs de leçons ils finiront par s’éliminer d’eux mêmes, enfin j’espère.
    toutefois soyons vigilants et soutenons toutes celles et ceux qui pourraient en être les facheuses victimes…

  4. Régis dit :

    M. Tandonnet,

    Lorsque vous écrivez que la phrase de la demoiselle « n’a strictement rien à voir avec des déclarations passées qui ont pu donner le sentiment de relativiser les horreurs de l’occupation », faites -vous référence aux propos suivants : « Si je peux oser une comparaison audacieuse sur un sujet qui me touche, j’affirme ceci : l’occupation allemande était, si on la compare par exemple avec l’occupation actuelle de la Palestine par les Israéliens, une occupation relativement inoffensive, abstraction faite d’éléments d’exception comme les incarcérations, les internements et les exécutions, ainsi que le vol d’œuvres d’art » ?
    Parce que ces propos, tenus par un certain Stéphane Hessel au cours d’un entretien publié en janvier 2011 par le journal allemand Frankfurter Allgemeine Zeitung, n’ont curieusement pas débouché sur l’habituelle crise de nerfs médiatique et n’ont point suscité l’indignation si chère à ce Monsieur. Quant aux poursuites judiciaires de la police de la pensée, on les attend toujours.
    Puisqu’on y est, je me permets de conseiller la lecture d’un excellent livre traitant de la période concernée, ouvrage non seulement très bien écrit mais aussi remarquablement documenté : Vichy ou les infortunes de la vertu, premier volet du triptyque 1940-1945 : Années érotiques, signé par un certain Patrick Buisson.

  5. Martin dit :

    Bonjour,

    J’avance l’explication suivante pour les crises de nerfs répétées quand on touche à cette époque:
    – En France aujourd’hui comme partout ailleurs dans l’histoire de l’humanité, la domination de la caste repose en dernière analyse sur une religion d’Etat.
    – Cette religion d’Etat postule que les français sont des salauds antisémites, collaborateurs, racistes et colonialistes, rachetés de justesse par le CNR et ses héritiers (socialistes, étatistes, tiers-mondistes).
    – Avez-vous remarqué la fréquence et la lourdeur des piqures de rappel? Pas une semaine dans Paris sans une affiche (pour un film, une exposition ou une émission de télé) expliquant aux français qu’ils sont des salauds de collaborateurs colonialistes.
    – Bien sûr l’histoire est complexe, mais comme la caste se bat pour sa survie s’écarter de la doxa est sévèrement puni.

    Remarquez que cette explication colle fort bien avec le montage en épingle du Front national: hors religion d’Etat, point de salut! C’est la religion d’Etat ou l’antisémitisme et le racisme.

    Sincèrement,

    Martin

  6. espritlibre dit :

    Parmi les explications au principe généralisé et permanent du lynchage on retiendra aussi cette méthode tyrannique et relativement récente : Les faiseurs de vérité livrent LA vérité aux médias qui ont ensuite pour rôle non de participer au débat public, ni même d’informer mais d’asséner la propagande officielle entre deux pages de pub. Naturellement, on ne peut pas être contre, qui serait contre LA Vérité? Nous avons franchi une étape avec le mariage homo : il n’était plus question d’être pour ou contre, il était tout simplement interdit d’en discuter la pertinence. Pas de débat, point-barre. Qui déroge à la règle est aussitôt disqualifié : réac, homophobe, lepéniste, crétin, écorcheur de chats ou égorgeur d’enfants… Zaz, qui est chanteuse, aurait mieux fait de traiter les électeurs du FN de « fils de p… (Madénian), Zemmour de « juif antisémite (Attali)… Ah, tout de suite, la grande classe, le rire gras et la gondole chez les dégénérés qui nous font en permanence la leçon, et pas grand monde pour défendre les monstres ou les chiens qui, s’ils ne méritent pas tout à fait d’être excommuniés, n’en sont pas pour autant franchement innocents. Il y a tout de même une bonne nouvelle. Le Système parle dans le vide, plus personne n’entend ni ne suit les recommandations politico-morales de Big-Brother. Zaz sera donc plus populaire (on en parle même sur ce blog) que le philosophe Noah dont « le cri de colère anti extrême droite » vide les salles de spectacle autant qu’il limite les ventes de l’oeuvre. Chaque micro-scandale idéologique réveille le peuple au lieu de l’anesthésier. Moyennant quoi la Marine caracole dans les sondages, Zemmour explose les ventes de livres, Ménard autrefois interdit de radio, s’est fait élire maire. A propos de vérités qui fâchent, je conseille à chacun de visionner l’échange Fillon-Elizabeth Lévy sur BFM de dimanche soir 17/11. Les amateurs apprécieront.

  7. michel43 dit :

    cette chanteuse a dit : LA VERITE..ELLE DOIT ETRE CONDAMNER ; pars QUI ? des FAUX CULS et des HYPOCRITES. voyez les célèbres RESTAURANTS : dont: MAXIME je souris. en pensant a vous.. il faisait le PLEIN TOUT LES JOURS.. les CABARETS , avec .LES FILLES DE JOIE. Affichait :COMPLET ? il y avait de nombreux , collaborateurs FRANCAIS. même dans la POLICE. et dans la FONCTION PUBLIC… Essayer de dire les NOMS des BANQUIER de HITLER…..on va de suite vous traiter de tout les noms d » oiseaux..il n » y a plus de LIBERTE de paroles. .un simple mot de travers..et les associations vous font un PROCES , avec l » argent du contribuable. A je la trouve sympathique et marrante et le la soutiens. .cars ELLE A DIT LA VERITE ? TIENEZ MAXIME. Les mêmes ne DISAIT rien sur BOUSQUET. Copains de MITTERRAND..

  8. François dit :

    Bonjour Maxime,

    On accuse Zemmour d’être Réac (qui cherche à restaurer le passé) mais on feint d’oublier que les nostalgiques de l’épuration sont légion ! Zazie est une victime de ces nouveaux Torquemada de la pensée unique.

  9. dissident dit :

    cette fois, je suis d accord avec vous, concernant Sartre ses pièces de theatre etaient jouees devant des salles presque « vert de gris  » sous l occupation, le meme « phare de la pensee » qui a surtout ebloui les cretins et les cuistres des annees 60 déclarait apres « tout anti communiste est un chien »sic! enfin j ajouterais qu a propos de la liberte d expression que vous voyez avec une juste consternation se reduire telle une peau de chagrin, eh bien celle ci la liberte d expression ne se divise pas, on ne peut pas hurler avec la meute contre les déclarations ou phrases detachees soigneusement de leur contexte et apres regretter que cette liberte soit bafouee a propos de déclarations d une chanteuse qui n interesse personne

  10. berdepas dit :

    Chasse aux sorcières,même quand elles ont du talent…

  11. francedebout1 dit :

    A reblogué ceci sur Rassemblement des Français Libreset a ajouté:
    Excellent billet M. Tandonnet !!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s