La mauvaise pente

images1RY77MA6« Ma famille politique » est une expression aujourd’hui répandue que je n’utiliserai jamais, car elle est hypocrite et mensongère. Une famille est un espace où les gens s’aiment ou au moins se respectent. Chacun sait qu’en politique, en dehors de quelques exceptions, tout le monde déteste  tout le monde, surtout dans le même parti. Les signes et les rumeurs d’amitié ou d’affect ne sont que ralliements tactiques, signaux et manipulations destinés au grand public. Alors faute de « famille », parlons de connivence de pensée ou de projet. Les hauts responsables politiques dont je me sens le plus proche sont sur la mauvaise pente. Ils voient par le petit bout de la lorgnette. Ils présentent deux ans à l’avance leur amorce de programme présidentiel sous forme de coups médiatiques. L’un annonce qu’il abrogera la loi sur le mariage homosexuel. Il n’en fera rien. En 2017, nul, je l’espère, ne prendra le risque de déchirer de nouveau sur ce thème un pays en ruines. L’autre met en avant son programme sur l’immigration, exhibant des recettes mille fois promises et jamais appliquées comme les quotas qui ne régleraient d’ailleur rien du tout. Et puis un autre se montre en photo dans une revue qui incarne la gauche caviar bien pensante. C’est le contraire qu’il faudrait faire. Mettre la communication et les gesticulations entre parenthèses. Profiter de la traversée du désert pour réfléchir: pourquoi, depuis 35 ans, tous les gouvernements, tous, ont échoué sur les problèmes fondamentaux des Français, en particulier le chômage, l’éducation et l’insécurité? Pourquoi la violence, le communautarisme ne cessent de s’aggraver? Qu’est-ce qui ne marche pas dans notre vie collective, nos institutions, notre rapport à l’Europe et au monde? Pourquoi le malaise français, l’impuissance publique, le refus des réformes qu’ont réalisées nos partenaires européens, le pessimisme ambiant, le sectarisme dégoulinant de bêtise, le dégoût de la politique qui s’exprime dans l’absentionnisme et la poussée du vote extrémiste et protestataire? Quelles sont les transformations profondes dont notre pays à besoin pour essayer de se remettre en route? Ils sont sur la mauvaise pente pour une raison simple. Leur horizon s’arrête à 2017: les politiques veulent l’Elysée et peu leur importe ce qui vient ensuite. Mais si les Français se sentent moqués, vous verrez, contre toute attente, il reconduiront les socialistes en 2017 dans un geste de  désespoir, de dérision, de suicide collectif, de vengeance envers ceux qui les auront ainsi méprisés.

Maxime TANDONNET

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

29 commentaires pour La mauvaise pente

  1. michel santo dit :

    Au delà de ces faits , la posture prise par Nicolas Sarkozy révèle une contradiction potentiellement explosive qui tient au bipartisme de fait politique et culturel dont souffre ce pays. Mon commentaire ici : http://t.co/csm2CHjkVx

  2. Stéphane du 94 dit :

    Bonjour Maxime,

    Quel est le point commun à nos politiques, de gauche et de droite ?
    Réponse : ils ont tous vécu de la politique, toute leur vie.
    En tant qu’élus locaux, ils dépensent de l’argent (public) qui n’est pas le leur, qui ne sort pas de leur poche. Savent-ils ce que c’est que de vivre de CDD ? De l’intérim ? Des Assedic qui, quand on est honnête, fondent comme neige au soleil (car deux ans, ça passe très très vite quand on cherche un emploi et qu’on ne le trouve pas) ? Ah, si : le CDD, ils connaissent, puisqu’ils remettent leur mandat en jeu à chaque élection. Mais tout de même, la plupart étant fonctionnaires, ils ne perdent pas grand-chose en cas d’échec puisqu’ils retrouvent aussitôt leur métier dans leur corps d’origine.
    Je pense qu’ils ne connaissent pas ou presque plus ce qu’est la vraie vie. Seul leur destin les intéresse, idéalement s’il rencontre celui du pays. Mais c’est là une vision somme toute bien réductrice de la vie des Français et de leurs difficultés au quotidien.

  3. Frederic_N dit :

    C’est drôle, mais j’ai eu la réaction inverse que celle que vous avez eue , Maxime, en écoutant Sarkozy
    . Et je voudrais m’en expliquer – histoire de vous redonner espoir. Car j’ai l’impression que vous avez du mal à faire votre deuil de la période gaulliste, au travers des dirigeants actuels. Ou ce qui revient au même, que vous avez du mal à mesurer la gravité de la situation idéologique dans laquelle la droite a été ces quarante dernières années. Car si Sarko. a déçu son électorat en ne réformant pas le pays ( il a des excuses, avec la crise quand même !) ce n’est pas par manque de courage ou d’idées comme vous le suggérez… C’est simplement à cause de l’hégémonie idéologique de la gauche dans le pays : les étrangers le savent bien, d’ailleurs. Mais pendant 40 ans les dirigeants de droite ont eu le même logiciel politique que ceux de gauche. Leur seul crédo étant qu’ils géreraient mieux le pays parce que moins centrés sur l’électorat de la fonction publique. L’idéologie du chef pour compléter – Ah le mythe de Gaulle ! – tout était bouché C’est là la vraie raison de l’échec de la Droite : elle ne pensait pas à droite, mais à gauche. Et très logiquement c’est la gauche qui a gouverné

    C’est pourquoi le revirement de Sarko est un signe positif. C’est le signe que quelque chose de très profond est en train de traverser une partie du pays et donc l’UMP : à savoir qu’une partie de sa base prend conscience qu’il faut un vrai programme politique pour sauver la France et que ce programme est clairement « de droite » ( pour faire court). Bref, l’UMP est en train de rompre avec le socialisme mou qui lui servait de référence honteuse Peu importe alors cette question du mariage homo. L’important c’est que désormais les dirigeants de droite vont devoir compter avec cette exigence. Pire : Sarko vient de lui donner droit en « cédant  » à la base. C’est une première

    Alors certes, Sarko est persuadé qu’il pourra « larguer » ses promesses tel un vulgaire Hollande. Il se croit bien sûr plus fin que les autres . Mais il se trompe ( et vous vous trompez aussi dans votre analyse). Dans une situation comme celle-là ce ne sont pas les cyniques, les incultes et les communicants qui sont en position gagnante : ce sont ceux qui ont une vraie culture politique, de vraies convictions et une vraie capacité d’analyse de la situation du pays.

    Qui sont-ils à droite, je n’en sais rien ? Ils se peut que ce processus soit bloqué dans les mois à venir. Car croyez moi il reste des forces à gauche et elles ont reçu le message 5 / 5 . Attendez vous à une offensive idéologique d’enfer
    Mais ne désespérons pas sur ce blog. Car ce que vous faites, Maxime, sert à accélerer ce résultat.

    • Cher FrédéricN, je vous comprends, mais je pense que dans un pays qui compte 5 millions de chômeurs, et tellement de problèmes gigantesques, il est impensable que l’abrogation du mariage homosexuel, avec le risque de déchirer le pays, soit une priorité.
      Maxime

  4. Bayon dit :

    Bonjour,
    Je ne crois pas que la gauche (même unie avec les pseudo verts) passera la tête au 2me tour de 2017.
    En revanche, et même si les leaders politiques actuels semblent bien peu fiables et tous plutôt opportunistes, j’entends ça et là ce qui me semble être de bonnes propositions pour enfin remettre debout notre pays.
    Je ne prendrai qu’un seul exemple mais il me semble important: rétablir une vraie Éducation Nationale c’est à dire un enseignement de qualité basė sur les fondamentaux et surtout sur la réelle autorité des enseignants. Notre école publique de jadis (c’est à dire celle d’avant 1968) ne montrait pas de si mauvais résultats et permettait aux meilleurs de réussir et aux aux élèves moins performants d’être, dès leur 14 ans, orientés vers l’apprentissage ce qui leur permettait d’entrer plus vite et dans de meilleures conditions dans la vie professionnelle.
    Ce n’est pas de la nostalgie mais pourquoi se priver de bonnes recettes qui ont fait leur preuves durant des décennies plutôt que de passer son temps à savoir s’il faut faire classe 4,5 ou 5 jours par semaine….et laisser les commandes de l’éducation Nationale à des syndicalistes aigris et incapables d’avoir une vision vers l’avenir.
    Bonne fin de journée.

  5. Willy dit :

    Bonjour Maxine,
    Je suis francais. J’ai quitté la France il y a bien longtemps. Victime d’un AVC me voila de retour.
    Ils ont pensé que j’étais francais, donc je devais ré-apprendre ma langue natale, et de sur quoi rééduquer mon hémiplégie droite;
    Que sont mes droits avec 17 ans de présence sur le territoire et pareillement hors de mon pays?
    RIEN DE RIEN, alors que d’aucun, venant du même endroit, pas francais, cela ont déjà les aides et une petite rente modifiable et renouvelable tous les ans.
    Alors, la charité à la francaise, laissez moi rire.

    Bien à vous

    • Willy, en tout cas je suis de tout cœur avec vous, je n’oublie pas notre rencontre devant un café au St Laurent et je vous souhaite avec toute ma plus profonde sincérité un rapide rétablissement! Amitiés
      Maxime

  6. Postmaster dit :

    Cher ami, cher compagnon, cher Maxime ou Monsieur (dans l’ordre exact) et c’est à vous de choisir, je vous feraiS rougir si je vous disais tout le plaisir que j’ai à vous lire, même si votre « au cœur du volcan » m’a laissé « pantois ». Modeste bloggueur, besogneux, ayant largement dépassé la limite d’âge, qui participe occasionnellement à un collectif qui anime un petit blog confidentiel de Droite dans une ville mitoyenne de Perpignan qui vote à 70% pour le PC depuis 38 ans, j’approuve votre dernier article « sur la mauvaise pente ». Mais mes amis y croient encore, mais pour cimbien de temps et moi aussi qui doit montrer l’exemple et dont le père était aux instances de l’UDT, il y a bien des lustres. Relayer vos propos serait participer au pessimisme ambiant et à la « Societé de Découragement » par opposition à une certaine societé qui m’est chère mais s’occupe plutôt de nos amis qui courent à Longchamp. Que leur dire, quand ils ont tracté jour et nuit pour les municipales en sachant à l’avance que c’était foutu. Que leur dire quand leur amie (la mienne aussi) Maïté Sanchez Schmid, Député Européenne qui ne faisait pas semblant, se retrouve à la maison. Et quand, comme à Troie (encore une histoire hippique), nos co-listiers pressentis pour faire partie de notre liste de la Droite Républicaine ont fait leur coming-out en pleine campagne pour se déclarer pour le FN et qu’il y a eu du sang sur les murs. Car Fen ne pouvait les garder, sauf en tant … qu’amis. On est loin de Paris. dans une région sans boulot qui attend l’indépendance de la Catalogne du Sud que beaucoup, ici, rêvent de rejoindre. Et où BFM semble émettre d’une lointaine astéroïde. Pauvre de nous. Si vous trouvez les mots qu’il faut dire à mes amis, je suis preneur. Moi je garde le cap, comme un navigateur bien « solitaire ».
    Amitiés
    Kersanec

    • Kersanec, je vous remercie du fond du cœur pour ce sympathique message. Merci pour votre confiance et vos lectures de ma modeste prose. Je suis convaincu que ceux qui ont commis une trahison pour des places ne l’emporteront pas au paradis… Bien amicalement
      Maxime

  7. fredi maque dit :

    Vous avez bien raison de la renier votre famille. Les français l’ont fait avant vous.
    De plus si c’est, comme vous le dites, pour ne rien faire, avouer leur impuissance et leur inutilité, leur incapacité à changer le cours des choses, regarder passer les trains, Sarkozy peut bien promettre, Juppé poser dans les Inrocks, mais vouloir gouverner notre pays à quoi bon ?
    Il n’en manque plus qu’un pour faire un concert de vieilles canailles aux Vieilles Charrues. Fillon sera-t-il celui-là ?
    Pour le moment ses interventions me plaisent assez.

    • fredi maque, je ne vois pas ce qui vous permet de dire que j’ai renié ma famille, ma seule famille, car il y a des mots que je me refuse à banaliser ou dévoyer comme celui de famille ou d’ami.
      MT

  8. dissident dit :

    decidement, comme visionnaire, vous n etes pas tres bon, voila que vous croyez ou faites semblant de croire que les francais revoteront ps en 2017, ca n en prend pas le chemin! essayez d etre coherent, discutez avec la base vous verrez ses sentiments vis a vis du pouvoir actuel, NB je me souviens que vous aviez annonce une dissolution de l Assemblee pour 2013 …

  9. Maxime Bonsoir,

    Avez-vous conscience que la plupart des blogs, des médias, des informations que nous récoltons sont négatives, sont des critiques acerbes sans qu’il y’ait des suggestions, des propositions honnêtes pour sortir du nid de frelons dans lequel le pays se trouve?

    Ceux qui proposent des solutions..on les ridiculise….on fait que critiquer dans notre beau pays qui devient un pays au bord du gouffre…

    Un lecteur ici répondant sur ce même billet parlait qu’il ou qu’elle avait parlé avec un américain de la situation en France. Il arrive que je viens de terminer un appel téléphonique d’un cadre commercial habitant Boston qui me demandait justement si il y’ avait un consensus en France, une volonté de faire équipe et de sortir de la mélasse dans lequel le pays se trouve. J’ai répondu que tout le monde était des individualistes..et que contrairement aux anglo-saxons, il existe aucune volonté ici dans le pays pour se mettre en équipe.
    Je continue a dire que cette volonté..on va la voir…le jour ou il y aura plus de pain dans les boulangeries….

    J’ai l’impression de parler dans le vide…..

    Cordialement,

    JdG

  10. François dit :

    Maxime,
    Entièrement d’accord avec vous. Je n’ai plus de famille politique, parce que je refuse d’être associé avec ces margoulins, sans foi ni loi, aux convictions arrimées à des girouettes un jour de tempête. Que ces gens là ne croisent jamais mon chemin ! La moutarde me monte au nez depuis trop longtemps.

  11. souris grise dit :

    bonjour Maxime , bonjour à tous .

    tant qu’il y aura ce mode de scrutin pour désigner un président ça ne marchera jamais ….vous vous rendez compte ??? pratiquement 50% contre 50% …comment faire une bonne politique lorsque 30% de la population paye l’impôt sur le revenu ??? le reste vivant quasiment sur son dos avec l’aide bienveillante de toutes les assoces ….il est là le problème …
    on ne peut pas gouverner le pays dans ces conditions ….
    quant à l’abolition du mariage pour tous , ne nous trompons pas , car à mon avis ce n’est pas le mariage le problème c’est celle qui a fait cette loi ….et tant que la liberté d’expression sera entravée comme elle l’est rien ne marchera non plus, car on arrive à ces excès de coms alors que si il y avait une bonne engueulade on en serait pas là ….mais on a plus le droit de dire quoi que ce soit ….
    je ne suis plus sûre du tout du chaos …car tous ceux qui vivent des largesses des socialos n’ont pas du tout envie de voir se tarir la source ….et comme ils sont plus nombreux ……je vous laisse méditer ..

    amitié à tous .
    Chris .

  12. michel43 dit :

    Allons MAXIME vous continuer a NIER la REALITE surtout pour 2017 cars se sera BIEN LA LE PEN et le SARKO. le SOCIALISME ET l » union de la GAUCHE; c »est MORT ? et bien MOI..mes FAMILLES Politiques sont de DROITE.. depuis TOUJOURS. notre DROITE MOLLE et notre DROITE NATIONAL.. pas comme certains traites de DROITE et du CENTRE MOU ? qui préfère la GAUCHE. A Gauche et a Droite.. personne ne peu REFORMER en profondeur , un pays Socialo – Communiste ;IL FAUT DONC UN TSUNAMI. il ne peu venir QUE DU FN.. et de personne d » AUTRES..OU vous me faites sourire : REFUS DES REFORME.. Absolument FAUX. les électeurs sont pour de VRAIS réformes , pars REFERENDUM a conditions de le RESPECTER.. qui les bloques; vos AMIS d « en HAUT. les 5.5 millions de fonctionnaires; les syndicats; qui ne représente ;que PEU de gens ; les ASSOCIATIONS ;et les politiciens de tout bords. .L » Absentéisme . Mais :regarder au SENAT. .a l »ASSEMBLEE NATIONAL..21 présent pour que les œuvres d » ART ne rentre PAS dans l »ISF ..SEUL.. ON sait TOUS se qu « il faudrait faire; SAUF les hypocrites et faux culs , qui n »on PAS LE COURAGE de DIRE..STOP a cette immigration ; qui POLUE notre VIE. ou FRANCHEMENT JE ME MARRE..c » est que TOUTE LA DROITE : HURLE sur l » AME RSA ;retour de nos FRONTIERES.. exactement se que PRONE l » AUTRE DROITE que ses PANTINS traitait de FACHISTE. de RACISTE ; XENOPHOBE et EUX le serait t » ILS DEVENUE;

  13. Dame Ginette dit :

    Merci Maxime.
    Je suis dégoûtée, écoeurée et vraiment « psychiquement » je tourne le dos à tous ces guignols, moi qui dans ma jeunesse (lol) ai donné ma voix à Sarko…
    Bonne idée ! Votons socialo, plus vite viendra la chute finale et ça fera les pieds à ceux qui se prétendent de drouâte et qui ne pensent qu’à leur pomme.
    Ce matin un Américain me demandait quel était le salaire moyen en France (€ 1700 par foyer si je ne me trompe). Puis il m’interrogeait pour savoir si c’était suffisant pour payer loyer, factures, etc.
    Je répondis qu’en France le gouvernement est Socialiste et que quand on ne gagne pas assez, pas de problème, l’Etat prend en charge, notamment depuis la fin des années 90, 25 % des logements sont subventionnés. Je le regardais droit dans les yeux, guettant une réaction… Je n’ai pas été déçue. Il a tourné les talons, horrifié semble-t-il d’avoir causé avec un avatar du Socialisme.
    Pas assez mature, il crut que j’en étais…

    • Dame Ginette, excellente anecdote! Votre Américain a tout compris de la France. Cela dit, il y a beaucoup de gens, la grande majorité, qui ne s’en sortent pas et auxquels personne ne vient en aide, les jeunes surtout qui ne trouvent pas d’emploi…
      Maxime

    • michel santo dit :

      Au delà de ces faits , la posture prise par Nicolas Sarkozy révèle une contradiction potentiellement explosive qui tient au bipartisme de fait politique et culturel dont souffre ce pays. Mon commentaire ici : http://t.co/csm2CHjkVx

  14. Je suis toujours un peu mal à l’aise quand je vous fais de la peine.
    Sur Sarkozy vous voyez clair, il promets à ‘Sens Commun’ l’abandon du « mariage unisexe », devant un autre auditoire, il promettra l’inverse. C’est un vrai politique comme Hollande !

    « Quelles sont les transformations profondes dont notre pays à besoin ? »

    Notre pays va droit sur le précipice, et la politique (UMPS) consiste à dire au Peuple (en voie de remplacement [j’en fais peut-être trop]) « jusque là tout va bien » !

    • michel santo dit :

      Au delà de ces faits , la posture prise par Nicolas Sarkozy révèle une contradiction potentiellement explosive qui tient au bipartisme de fait politique et culturel dont souffre ce pays. Mon commentaire ici : http://t.co/csm2CHjkVx

  15. H. dit :

    Bonsoir,

    Pour poursuivre dans le droit fil de votre propos, voici ceux de JM Sylvestre: « Les dix raisons qui ont conduit la classe politique française à la faillite » (http://www.jeanmarc-sylvestre.com/2014/11/17/les-dix-raisons-qui-ont-conduit-la-classe-politique-francaise-a-la-faillite).
    Comme vous, il dénonce la vision court-termisme de la classe politique. En dix points, il dresse un portrait implacable, juste et sans appel de cette classe délétère qui conduit le pays au chaos. L’autisme dont elle fait preuve a quelque chose de fascinant mais je fais partie de ceux qui souhaiteraient que ce soit ailleurs.

    Bonne fin de journée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s