De pire en pire…

imagesDans cette dernière tribune au Figaro Vox, ci-dessous, j’exprime un désaccord de fond avec l’ancien président de la République. Dès lors que mon avis sur un sujet est sollicité, je suis bien amené à m’exprimer franchement. Bref, je ne veux pas qu’on remplace un mode de nomination des responsables publics – hauts fonctionnaires de l’Etat –  en principe fondé sur le mérite et les qualités personnelles par un spoil system qui aboutirait à désigner à leur place, officiellement et définitivement, par le « fait du prince », des idéologues et des politiciens. Je sais que telle est déjà la tendance depuis bien des années mais je pense qu’il serait dangereux de la consacrer et de la généraliser. Peupler, encore davantage qu’elle ne l’est, la haute administration de cadres ou de militants UMP, PS voire même, qui sait, au point où l’on en est, de FN ne me paraît  ni souhaitable ni opportun.

http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2014/10/30/31001-20141030ARTFIG00151-sarkozy-veut-un-spoil-system-a-la-francaise-une-fausse-bonne-idee.php

J’en profite pour souligner mon désarroi politique croissant. Je ne comprends pas la plongée de l’ancien président de la République dans la mélasse politicienne des polémiques, des annonces bizarres, des attaques personnelles. Ce n’est absolument pas du niveau d’un ancien chef de l’Etat. L’UMP ne cesse de s’enfoncer dans la crise et les autres grands partis me révulsent  chaque jour un peu davantage. Aucune personnalité de taille à influer sur l’avenir n’emporte ma conviction. Alain Juppé a le vent en poupe? Son image de sage a bien quelque chose de présidentiel mais sa nature le porte-t-elle à lancer les profondes réformes dont la France a besoin? Serait-il, en cas d’arrivée à l’Elysée, prêt à confier le gouvernement du pays à un Premier ministre déterminé à transformer la France comme il le faut? Aujourd’hui, les pouvoirs publics sont totalement bloqués, paralysés comme le soulignent les derniers renoncements (éco taxe, barrage sur le Tarn). Le pays est à l’arrêt. Pour le remettre en route, il faudrait une force et une volonté collectives  considérables. Qui pour l’impulser, l’animer, la canaliser? Je n’en sais rien et nul d’un peu sensé, à mon avis, ne saurait avoir de certitudes, aujourd’hui, à ce sujet…

Maxime TANDONNET

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

20 commentaires pour De pire en pire…

  1. brindamour dit :

    Vous doutez de la capacité de M. Juppé à réformer. En 1996 il a essayé de réformer les retraites. Et les moutons sont descendus dans la rue pour défendre le régime de retraite de nos chemineaux. Moi à sa place je laisserais tomber et je me recentrerais sur la gestion de Bordeaux ou je serais rester au Canada.
    Ils savent bien quoi faire et comment le faire mais ils veulent aussi être réélus. et les deux sont incompatibles.

  2. Ribus dit :

    Maxime, vous me dites : « si vous êtes assez naïf pour penser que l’extrême droite.. » Ce mouvement dépasse très largement le seul Front National. Quant à ma naïveté, elle est assez pragmatique puisque je fais mon choix politique en fonction de l’offre du moment et non de rêves éveillés.

  3. Martin dit :

    Il est certain que la campagne de N. Sarkozy est bizarre. Beaucoup d’annonces sur des sujets accessoires, mais rien sur l’essentiel. On a l’impression qu’il est arrivé là sans idées. Il ne les trouvera pas en lâchant des ballons d’essai. Le temps des triangulations est terminé, « we are entering a period of consequences », comme le disais Churchill en 1938.

    Je pense que N. Sarkozy a quelques convictions solides et saines. Mais le fait qu’il n’ose pas les exprimer est très mauvais signe.

  4. Frederic_N dit :

    Bonjour Maxime
    Je suis agnostique sur votre refus du spoil system, car le fait est que la fonction publique est structurellement à gauche, ce qui en soi est un scandale ( si la droite nomme des socialistes aux postes élevés, c’est simplement qu’il n’y a pas assez de hauts fonctionnaires de droite). Or c’est un tabou bien protégé par le système médiatique . Et la proposition de Sarkozy a au moins ce mérite d’ouvrir le débat sur le sujet
    Je crains d’ailleurs que vous vous illusionniez dans votre approche du pouvoir, exactement d’ailleurs comme l’a fait Chevènement que j’ai très bien connu. En effet, vous êtes totalement POLARISE sur une seule question qui est de redonner un pouvoir de DECISION au « politique » . Vos constats sont justes la plupart du temps, mais vous vous trompez de combat. Car le fond du problème dans cette situation n’est pas la volonté du politique, cela viendra inéluctablement : il est dans le soutien qu’une telle volonté aura dans l’administration ( on ne gouverne pas 5 Millions de personnes « ‘par en haut » comme vous semblez le croire) et dans la population.
    Or ce soutien c’est aux partis de le construire ..Et si vous ne voyez pas que l’UMP est enfin confrontée à cette question, je vous trouve un peu aveugle . Malgré elle , mais elle l’est !
    Et de ce point de vue Sarkozy a eu raison de se mêler de politique politicienne comme vous dîtes. Car de facto il soumet ses propositions au réel
    Ce dont on se rend compte aujourd’hui c’est que ses propositions ne tiennent pas véritablement la route …Et cela vaut mieux le voir avant qu’après

    • FredericN l’administration, je la connais bien vous savez… Elle n’a pas vraiment d’idée, ni d’objectif, sinon de reproduire la routine. Il faut quelque chose au-dessus d’elle sinon, rien ne bouge… Tout est bien affaire de volonté politique…
      Maxime

  5. Ribus dit :

    De pire en pire? non, de mieux en mieux!

    Ce pouvoir socialiste est en train de se liquéfier et pourra s’allier ouvertement le moment venu avec l’UMP et l’UDI. On assiste à un vrai sursaut national et patriotique qui est désormais irrépressible.

    Ce mouvement est comparable à celui qu’a connu la Russie se libérant de 70 ans de communisme. En France aussi, nous sommes en train de tenter de nous libérer de 40 ans de socialisme, de communautarisme et d’américanisme pour retrouver notre âme, cette grande âme, composée d’une identité et de 1500 ans d’Histoire.

    • Ribus, eh bien tant mieux pour vous si vous êtes content de voir le pays s’effondrer et si vous êtes assez naïf pour penser que l’extrême droite (à laquelle vous pensez je suppose) arrive pour redresser la barre!
      Maxime

  6. Morellec dit :

    Connaissez-vous l’article de Charles Péguy : « La barricade et le guichet » ? (cf. De la situation faite au parti intellectuel dans le monde moderne …-1907).
    Eutrapélie à lire d’urgence !

    • Cher Morellec, j’en profite pour vous remercier de votre envoi par courrier qui m’a beaucoup touché. Je vais vous répondre par écrit bien sûr. Vous habitez une région qui m’est très chère! Je vous envie beaucoup d’y être!
      Maxime

  7. Morellec dit :

    De fait, il n’y a pas beaucoup de rationalité audible ces temps-ci … En tâchant – avec peine -d’éviter les infos toxiques ou tragi-comiques, je constate qu’à part Nicolas Sarkozy (et Laurent Wauquiez), personne n’a la carrure d’un chef d’état : malgré ses défauts, évidemment.
    Et qu’importe, et tant mieux, s’il existe des points de désaccord : ce qui unit est plus important que ce qui divise, non ?
    Cordialement,

  8. souris grise dit :

    bonsoir Maxime , bonsoir à tous .

    je comprends ce que vous ressentez …je comprends votre désarroi , vos doutes , votre déception ..
    recevez toute mon amitié .
    Chris .

  9. Liber78 dit :

    Je ne suis plus d’accord avec Sarkozy sur beaucoup de points, mais là, il a parfaitement raison. La majorité de l’administration est de gauche et sabote toutes réformes. Il vaut mieux la clarté que l’ambiguïté Je vous signale aussi que c’est la règle (à plus petit niveau) dans la Fonction Publique Territoriale : à chaque changement de Maire ou Président, c’est changement de cabinet, DG, DGA …
    Sans la maitrise de l’administration, rien n’est possible

    • Liber78, et vous savez pourquoi la haute administration est majoritairement pro socialiste? Parce que quand les socialistes sont au pouvoir, ils nomment ou promeuvent des socialistes; mais quand la « droite » est au pouvoir, elle nomme ou promeut elle aussi des socialistes… Même Sarko d’ailleurs. Alors pas besoin de réinventer l’eau tiède, le spoil system ou autre, il suffit d’avoir un peu de constance et de conviction…Et par ailleurs, j’ai une faiblesse: je préfère que les postes à responsabilités soient confiés à des gens qui ont fait quelques études et passé des concours même si ce n’est pas un critère parfait, je le sais bien, qu’à des militants magouilleux et des fils ou filles à Papa, petits neveux ou cousins, comme c’est si souvent le cas dans ce milieu…
      Maxime

  10. François dit :

    Maxime,

    Votre défense de la haute fonction publique pourrait se comprendre si et seulement si ses membres étaient apolitiques, ce qui n’est pas toujours le cas. Combien de lois ne trouvent pas de décrets d’application par le fait de fonctionnaires un peu trop « zélés » et qui font de la résistance ? Un exemple qui se passe d’un long développement : l’éducation nationale. Ce ne sont pas les ministres, y compris s’ils sont de gauche, qui la dirigent, mais bien les hauts fonctionnaires. Cet état de fait oblige à doubler le volume de cette même fonction publique : combien de préfets hors cadre inoccupés (on ne peut pas les virer à cause de leur statut) ?

    Il y a bien un début de solution, mais va-t-elle vous plaire ? Il faut obliger ces mêmes fonctionnaires lorsqu’ils intègrent un cabinet ministériel (à des postes sensibles, of course) à démissionner de l’administration. C’est la seule façon de redonner de la neutralité politique aux serviteurs de l’État. Si un fonctionnaire fait un choix politique, il faut qu’il l’assume !

  11. Christophe dit :

    Ouf! Maxime, l’écotaxe est morte. J’aimerai voir la mort de l’I.S.F, les 35 heures, le quinquennat, la retraite à 60 ans, et surtout la mort de l’euro. Oh! désolé Maxime je viens de rêver. Que l’Etat descende de mon dos et ôte ses mains de mes poches.

  12. Stéphane B dit :

    Bonjour

    Merci esprit libre pour ce lien. Un magnifique discours et qui donne envie d’aller travailler à Béziers. On sent enfin quelqu’un qui a envie de piloter sa ville et tant pis si cela ne plait pas à tous.

  13. Laurent dit :

    Bonjour M. Tandonnet,
    Nicolas Sarkozy me semble aller dans le mur ; j’ai milité pour lui en 2007, en 2012 et j’ai défendu son action pendant 5 ans mais je suis consterné par ce retour brouillon. N’aurait-il pas confondu ses soutiens dans l’opinion avec les fans de Carla Bruni ? Bien à vous. Laurent

  14. michel43 dit :

    votre désarrois politique ..n’a pas lieu d » être: Souvenez vous Maxime, QUE LES belges;;pendant plus de 18 MOIS..n’avait pas de gouvernement.et le pays a continuer. de VIVRE…grâce au PRIVER.. L » UMP..devrait AUSSI vous révulser vu les Magouilles financières de ce partis..encore UNE FOIS;VOUS N »OSEZ PAS REGARDER, LA SITUATIONS. Réelle de notre PAYS ..a ce JOURS. SARKO va prendre l » UMP. Mais pour 2017..il n »a AUCUNE chance , si il ne trouve PAS. Un accord avec Mme LE PEN sa proposition est IDIOTE..et ne se fera JAMAIS ? on est habituer a se danseur de TANGO. un pas en AVANT et DEUX en Arrière et 2017 est encore LOIN ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s