Impuissance mondiale face à la barbarie

images« L’Etat islamique » en Irak et en Syrie poursuit ses atrocités dans une indifférence croissante : le monde s’habitue vite à la barbarie. Ainsi, 4 femmes ont été récemment décapitées, dont deux médecins restés sur place pour s’occuper des enfants et une juriste. Ce qui est étrange, c’est l’impuissance de la communauté internationale. Les jihadistes sont 30 000 combattants au maximum. Ils ont contre eux les armées des pays arabes, l’Iran, la Turquie juste à côté, les Etats-Unis, la France, la Grande-Bretagne, Israël, bref, quasiment la terre entière. Il n’est pas question de parler de « guerre des civilisations » puisque justement le monde occidental et la plupart des pays musulmans – les communautés musulmanes en général – sont en plein accord pour combattre le fléau. Ce conflit est celui de l’humanité contre la Terreur. Mais on ne parvient pas à s’entendre pour mettre fin aux massacres. L’humanité est en échec contre la Terreur. La situation rappelle un peu – éternel recommencement – ce que le monde a vécu dans les années 1970 avec le Cambodge de Pol Pot, ou le Rwanda 20 ans après. Une poignée de tueurs, un groupuscule, tient tête à l’humanité, à une communauté internationale dominée par l’indécision, la faiblesse, l’incapacité à agir. Il est incompréhensible, consternant, que les armées internationales ne parviennent pas – mais l’essayent-elles vraiment – de faire lever le siège de Kobané, localité voisine de la Turquie. Cette impuissance incroyable, non seulement de l’ONU, de l’Europe, de la Ligue arabe, mais aussi des géants politiques et militaires de la planète est une autre grande leçon de notre époque, montrant une communauté internationale telle un colosse aux « pieds d’argile »et soulignant à quel point la paix mondiale est fragile.

Maxime TANDONNET

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

34 commentaires pour Impuissance mondiale face à la barbarie

  1. koufra dit :

    Bonjour Maxime,

    L’Armée Arabe Syrienne estimait en juin 2014 que 250.000 djihadistes étaient venus se battre en Syrie.

    Le chiffre est probablement emprunt d’un peu de propagande et doit mélanger acteurs locaux et internationnaux mais l’ordre de grandeur est probablement raisonnable.

    Si on fait une moyenne avec les chiffres de la CIA, on aurait 140.000 djihadiste en Syrie.

    Pour avoir une idée objective, le chiffre de 30.000 parait illusoire, Matthieu Guidere estimait les forces de Boko Haram à près de 30.000, il apparait évident que c’est l’Etat Islamique qui est leader de ce mouvement et ne peut donc que compter beaucoup plus d’hommes.

    http://www.lefigaro.fr/vox/monde/2014/05/13/31002-20140513ARTFIG00104-boko-haram-la-mobilisation-mediatique-est-elle-efficace-ou-contre-productive.php

    M. Guidere est un expert sérieux et reconnu qui présente toujours un point de vu argumenté et modéré (trop à mon goût).

    Amitiés

    Koufra

  2. Anonyme dit :

    Bonjour Maxime,

    L’estimation officielle ( à prendre avec des pincettes) de l’armée arabe syrienne serait de 250.000 djihadistes venus se battre en Syrie en juin 2014.

    Même si il y a probable exagération et cumul de djihadistes et de locaux, l’odre de grandeur paraît cohérent.

    Koufra

  3. simple citoyen dit :

    @Koufra

    Loin de moi l’idée de remettre en cause votre analyse car je la partage.
    En ce qui concerne les revenus de l’EI, ils semblent plutôt de l’ordre de 3 à 3.5M$/j, la partie prépondérante venant des territoires syriens tenus depuis longtemps. Tout n’est pas exporté (ils occupent des territoires assez vastes qui ont leur propre consommation), tout ce qui est exporté ne l’est pas uniquement par la Turquie (on parle de l’Iran via le Kurdistan, mais aussi de pétrole vendu à la Syrie). Quant au prix, les gens sur le terrain (si je puis dire) parlent de 40$ (moins en ce moment).
    Le trésor de guerre de l’EI est actuellement estimé à 2Mds$.
    Quant aux 140 camions, ce n’est pas grand chose en soi.
    Si vous avez 5 minutes, jetez un oeil sur l’ancienne version de google maps à la zone frontière au nord. par exemple entre le poste frontière Ibrahim Khalil (Ibrahim Khalil Border Crossing, Zakho, Duhok, Iraq) et la petite ville de Dayrabun au sud ouest (une petite vingtaine de km).
    Tout d’abord, vous verrez une zone de transit assez large, mais vide ou presque, mais les détails sont difficilement discernables, tout est de suite flou quand on cherche à augmenter le zoom.
    En allant vers le sud ouest (et en suivant le tracé de la route bien sûr), Vous remarquerez si vous enlevez le nom des villes et partant la surimposition du tracé des routes, qu’au début (tout comme la zone frontière aussi bien de ce côté que du côté turc) même en résolution assez correcte, les détails sont invisibles. Puis on arrive sur des images avec une assez importante couverture nuageuse.
    Regardez alors de plus près: deux choses vont vous sauter aux yeux. L’une est que la résolution redevient bonne, l’autre est cette double file continue de camions sur des kilomètres et des kilomètres. Elle est invisible à droite, alors que pourtant il n’y a pas de nuages, et visible à gauche sous les nuages.
    Je sais parfaitement que les deux images peuvent correspondre à deux périodes différentes emportant toutes les hypothèses possibles quant à justifier cette différence. Reste que tout le long de la frontière, ce sont des km et des km de ces files de camions à chacun des passages.
    Vous conviendrez qu’alors 140 camions-citerne, tels qu’on les voit ici représentent en gros 1.5km de queue, 150 mètres si on a 10 postes frontières de ce type (je n’ai pas regardé, mais la route principale turque longe la frontière sur des centaines de km jusqu’aux territoires syriens tenus par l’EI). Bref, ces 140camions deviennent… presque négligeables. Non?
    Surtout que le gouvernement turc a bien insisté auprès de ses industriels de continuer à commercer et développer le business déjà présent malgré la présence de l’EI (lien 1, et en particulier les propos du ministre turc de l’économie).
    Et puis, même si ces détails sont finalement sans importance, il n’est pas mauvais de se rappeler la réalité sous le calcul géopolitique.
    Ainsi, on trouve sur la toile des publicité pour la vente de raffineries mobiles qui permettent à l’EI et à ses clients de la région de traiter sur place son brut (lien: billet d’humour sur la folie du monde actuel) dont toutes ne viennent pas de Chine (lien 3). Raffineries mobiles qui sont bien entendu les cibles de choix des frappes US (lien 4).
    Enfin pour rappel à ceux qui l’auraient oublié: cela fait des décennies que des réseaux de contrebande de produits pétroliers existent en Irak. Il fallait bien que le pétrole qui est sorti d’Irak et a fait tant scandale dans l’affaire pétrole contre nourriture, passe par quelque part,non? Vous croyez vraiment que ces réseaux ont disparu?
    lien 1: http://www.wnd.com/2014/09/isis-turkeys-tool-for-re-establishing-caliphate/
    lien 2: http://www.zerohedge.com/news/2014-09-27/isis-using-alibaba-buy-mobile-refineries-turkey
    lien 3: http://www.bloomberg.com/news/2014-06-05/honeywell-ships-mobile-refineries-to-danger-zone-fields.html
    lien 4: http://edition.cnn.com/2014/09/24/world/meast/us-airstrikes/

  4. berdepas dit :

    Juste une petite remarque. Vous dites :  » Il n’est pas question de parler de « guerre des civilisations » puisque justement le monde occidental et la plupart des pays musulmans – les communautés musulmanes en général – sont en plein accord pour combattre le fléau. »
    Certes !!! C’est l’habillage indispensable pour que cette guerre, qui sera longue et meurtrière, n’apparaisse pas comme une guerre de l’Occident à l’Islam….
    Tout est fait pour échapper à la « logique » développée par Huttington dans son ouvrage, fort contesté, « Le Choc des Civilisations », contesté et combattu par « la bien-pensance », qui lui reproche d’être l’expression d’une « prédiction auto-réalisatrice ».
    Mais ouvrons les yeux. Certes nous ne sommes pas en guerre avec tous les Musulmans. Il n’en demeure pas moins qu’une fraction ( grandissante ??) d’entre eux, nous a déclaré la guerre. Car le message des « djihadistes » est clair. Dans un premier temps, il leur faudra « mettre au pas » les Musulmans réfractaires à la Charia. Mais dans un deuxième temps, – à supposer que leurs projets se réalisent – il s’agit de s’attaquer à l’Occident, corrompu, laxiste, au moeurs décadentes, pour le plier « par le fil de l’épée », aux Lois du Dieu Unique, le leur.
    Alors, ne nous cachons pas derrière notre petit doigt: l’Occident devra se battre pour défendre ses valeurs et sa conception de la Civilisation, et pour abattre une conception de la Civilisation radicalement opposée à la nôtre.

  5. simple citoyen dit :

    Cher Maxime,
    le hasard veut qu’une partie de la réponse à ma dernière question vienne d’être donnée par le judiciaire hollandais (lien 1 ci-dessous). Je n’ai pas eu le temps de rechercher des sources françaises, mais je suis certain qu’elles existent puisque l’AFP est mentionnée.
    Ce qui est certain, c’est que le contexte local est pour le moins… décoiffant.
    Reste à savoir ce qu’en feront nos édiles et notre propre judiciaire au vu de leurs récentes décision, ou absence de (voir lien 2.)
    1. http://www.breitbart.com/Big-Peace/2014/10/15/Netherlands-Legalizes-Dutch-Biker-Gang-s-Fight-Against-ISIS
    2. http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/strasbourg-des-islamistes-s-entrainent-au-combat-en-pleine-rue-7774818681
    Très cordialement

  6. espritlibre dit :

    La « guerre (ou plutôt, le choc, rendons à Huntington ce qui lui appartient) des civilisations » c’est un peu comme la « théorie du genre » pour le lobby LGBT et ses relais au gouvernement : ça n’existe pas mais tout le monde en parle. Le raisonnement qui tend à faire croire que le combat contre les islamistes rassemble pays occidentaux et pays musulmans est faux : Nos « alliés » du Qatar ne sont pas avec nous, nuance, ils sont momentanément contre nos ennemis, par opportunisme, après les avoir soutenus et armés. La Turquie, ce grand pays ami de l’UE qu’elle devait rejoindre grâce à la politique de l’UMP et du PS, reste l’arme au pied pendant que les Kurdes se font massacrer à quelques kilomètres de sa frontière. Quant au soutien de nos compatriotes musulmans, j’attends de voir, parce que, dois-je vous le rappeler, nous n’avons rien vu d’autre que deux rassemblements maigrichons. Enfin, faisons un sort à l’étrange impuissance. ‘Impuissant : qui n’a pas de puissance, de moyens suffisants pour faire qqchose » (Merci le Petit Robert). On ne peut pas ou on ne veut pas? Il n’y a pas de colosse aux pieds d’argile mais des politiques dictées selon des intérêts, circonstanciels, et des guerres menées ou pas. La morale, on devrait le savoir depuis Kouchner, n’a rien à voir avec la guerre. Il y a un peu plus d’un an, autant dire un siècle, Hollande avait comme projet de « punir la Syrie ». Nous ne remercierons jamais assez le camarade Poutine d’avoir imposé la ligne Clausewitz : « La guerre c’est la politique menée par d’autre moyens ». Le reste n’est que lamentations, et, hélas, une actualité malheureuse chassant l’autre, on n’en finirait pas de pleurer en regardant tristement le pot au lait renversé à nos pieds.

  7. michel43 dit :

    SILENCE de la cours de Justice International. Tirer sur son PEUPLE..40 MORTS et des CENTAINES de gens a l » HOPITAL ? les irresponsables qui voulait que la TURQUIE de cette ASSASINS de ERDOGAN…sont MUET ? le peuple LUI..n »a pas la mémoire COURTE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s