Madame le président

panorama2Connaissez vous le dernier scandale de l’Assemblée nationale? Un député UMP, M. Julien Aubert, UMP, a été lourdement sanctionné – d’un quart de son indemnité parlementaire – pour avoir appelé sa collègue socialiste qui présidait une séance Madame le président plutôt que Madame la présidente.  Cette démesure semble trouver sa source dans l’idéologie du « genre » poussée jusqu’à l’hystérie et une sorte de démence narcissique. En général, on sanctionne un député pour des injures considérées comme extrêmement graves (Mitterrand, chef de l’Etat, traité de « collaborateur » par 4 députés RPR en 1981). Aujourd’hui, le couperet tombe pour une broutille des plus farfelues.  Pendant ce temps, la France est engagée dans des guerres au Moyen-Orient et en Afrique dont dépend l’avenir de la planète et des soldats français meurent sur le champ de bataille. Le pays ne parvient pas à sortir d’une crise – 5 à 6 millions de chômeurs – qui plonge toute une génération dans l’exclusion, le désœuvrement, le désespoir. Mais que fait l’Assemblée nationale? Elle bouillonne, s’enflamme et châtie l’un des siens pour un le à la place d’un la. On s’étonne ensuite que 78% des Français soient écœurés de la politique (CEVIPOF janvier 2014).  Parler de « dérive totalitaire » me semble faire trop d’honneur à des comportements névrotiques, absurdes, dignes d’une cour de récréation, et encore…  La bêtise est comme un boulet qui entraîne la République par le fond. Pauvre démocratie française… Avec toutes mes excuses Madame le président.

Maxime TANDONNET

 

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

42 commentaires pour Madame le président

  1. jef dit :

    Les socialistes sont des méchants, pas des idéologues comme on le croit, des méchants. Tout simplement.

  2. noop dit :

    Bonsoir Maxime,
    j’avais suivi il y a quelques années les auditions à l’Assemblée pour la loi sur le voile. J’ai découvert à cette occasion Sandrine Mazetier que j’avais trouvée particulièrement odieuse en face de Sihem Habchi la présidente de « ni pute ni soumise » qui avait fait un témoignage plein (trop plein) d’émotion sur ce sujet qui visiblement la touchait de près.
    Il est « amusant » de voir cette députée si à cheval sur la défense du féminisme, alors qu’à l’époque le port du voile ne semblait pas lui poser de problème… Très sélective cette dame Mazetier.

  3. michel43 dit :

    BON.. on sait tres bien, que c »est une PROVOCATION de ce brave homme. pour que l »on parle de LUI ?. se qui est triste, c »est que beaucoup de gens, on pue voire, le NOMBRE de politiciens présent , ;et se disent ceci :UMP–PS; n »on RIEN a faire d »autres , a part se provoquer; pour des brouitilles, alors que le PAYS est en train de couler….donc , il faut , vraiment ,un tsunami ;;;;;;;;

  4. Hurluberlu dit :

    Pour exercer une activité même modeste, il faut un CV, des références, un certificat d’aptitude et souvent un diplôme . Bref on sélectionne les candidats à un emploi , à un poste défini ! En politique, la seule sélection c’est celle du suffrage universel, lequel est manipulé par les médias !
    Pour résumer de façon très raccourcie , ce sont les médias qui font ou défont les instances politiques . . .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s