Contre la suppression du Premier ministre

sans-titreAvec le quinquennat renouvelable une fois, la généralisation des « primaires » et l’effacement de Matignon, la vie politique française tend vers un présidentialisme à l’Américaine, tout au moins en apparence. Beaucoup de personnes, dont le président de l’Assemblée nationale M. Claude Bartolone, suggèrent de franchir une étape supplémentaire en supprimant le Premier ministre. Dans cette chronique au Figaro Vox, j’explique pourquoi ce serait, à mes yeux, une folie.

http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2014/10/01/31001-20141001ARTFIG00369-faut-il-supprimer-le-premier-ministre.php

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

12 commentaires pour Contre la suppression du Premier ministre

  1. michel43 dit :

    Freddie cela fait 15 ANS que je suis le PRESIDENT de notre copropriété le SYNDIC doit être sous contrôle du conseil syndical le problème se sont les pourvois pour AG…..

  2. Annick dit :

    Bonjour Maxime,

    Il est évident que le quinquennat a tout chamboulé. Les législatives dans la foulée de la présidentielle, et à présent les primaires qui désignent un chef de parti, favorisent et accentuent cette hyper-présidence représentative d’un parti politique mais plus de la France.
    Le premier ministre dans un tel contexte joue le rôle de doublon, obligé de suivre le programme et les décisions présidentielles. Programme déconnecté de la situation et basé sur des dépenses improductives, sans que l’opposition n’ait la possibilité d’agir et d’arrêter l »hémorragie. Et le pays hérite d’un désastre, celui que nous subissons actuellement.

    Faut-il supprimer le PM et donner à l’Assemblée le pouvoir de renvoyer un président incapable ?
    Avec les godillots que l’on a, acharnés à préserver leurs rentes à vie, ce n’est pas gagné.
    Cette suppression n’empêcherait-elle pas aussi toute cohabitation ? Pas fou le Bartolone.
    Le mieux serait de revenir au septennat, non renouvelable.
    Pourquoi serait-ce impossible ?

    Et puis, finissons-en avec les primaires ! Encore une idée lumineuse de gauche !
    Et surtout qu’ils s’occupent avant tout des réformes, des vraies, pas les vessies qu’ils s’appliquent à nous faire prendre pour des lanternes.

    Amicalement,

    • Annick, oui, je le souhaite moi aussi, le retour au septennat (sous réserve qu’il y ait une clause obligeant le PR à mettre en cause sa responsabilité par référendum à mi mandat)mais je n’y crois pas, par réalisme. Et puis en fait, je suis partagé: vous nous voyez avec FH encore 4 ans et demi?
      Maxime

  3. michel43 dit :

    un peu de LUCIDITE.. on prend, les mêmes qui on échouer, ceux ci. Retourne leurs vestes et font de nouvelles propositions. Mais Franchement. Pensez vous, un instant, que le peuple, va encore, tomber, dans le PANNEAU ? LA FRANCE..va très mal; comment vraiment la Réformer.. sans le peuple. Alors que toutes les structures étatiques, et leurs puissant , lobbys, bloque tout, et en plus, s »y ajoute :BRUXELLES il y a énormément , d » ARGENT. Qui sont mal utiliser; on le sait.en plus, et Droite ,ou Gauche n »on jamais oser y toucher; les SYNDICATS ASSOCIATIONS EDF GDF SNCF SNCL L » Administrations… la TELEVISIONS l’énorme cagnotte de la Formations Professionnelle qui est piller, pars TOUT le MONDE..et tant d’autres choses, dénoncer ,pars la cours des comptes. Qui ne sert a RIEN. Comme le SENAT , le Conseil Economique. Revenons a sept Ans , Revenons a la Proportionnelle de Mitterrand, JE souris, voila que SARKO – JUPPE avoue leurs graves ERREURS. LA CMU RSA AME on y ajoute les Millions d’étrangers, plus les sans papiers, et la CAF pillage des caisses d’allocations Familiales, les Retraites des étrangers qui n »on Jamais cotiser, et la Double -Nationalité. REFERENDUM bien sur..sur tout cela ? PLUS , Modifier SCHENGEN supprimer l » ISF. et parlons de l » Outre -MER et de Mayotte, ou de graves incidents son survenu, dans un grand silence ?. OUI..supprimons le premier Ministre, comme dans toute entreprise, le Patron ,choisie ses collaborateurs ,HONNETES. Bien sur si il y a des Patrons voyous; condamner pars la justice..chez les politiciens. c’est MIEUX..il reste en PLACE EUX OSONS..la VERITE. qui gène de nombreux politiciens qui ,on TOUJOURS fermer, les yeux sur tout c’est scandales…LA FRANCE du Gaspillages, la FRANCE, terre d »ACCUEIL pour le MONDE ENTIERS, au détriment, des SIENS..c »EST BIEN TERMINER faute de MOYENS ;

  4. Freddie dit :

    Remarque très juste d’Annick Danjou, et j’ajouterai qu’il ne faut pas s’étonner de voir que c’est comme ça au niveau politique, parce que c’est aussi comme ça à bien d’autres échelons. Je lisais sur le web, il n’y a pas longtemps, l’histoire d’un homme qui prétend avoir gagné 4 procès en annulation de décisions d’assemblée générale de copropriété (tellement son syndic et son conseil syndical doivent bosser de manière honnête 😉 !!!) et les copropriétaires continuent à réélire le même syndic et à lui donner le quitus. Cet homme exagère et on ne peut pas croire tout ce quo’n lit sur internet ? Voire ! Dans ma copro, il est possible qu’ils nous arrive quelque chose de très semblable. On en prend le chemin…

  5. annick danjou dit :

    En France, on imite les américains sauf quant il s’agit de mettre à la porte les voyous, les tricheurs, les menteurs, voyez le dernier en date(parmi d’autres), j’ai parlé de Guérini.

    • Comme c’est bien dit Annick, c’est exactement ce que je pense (et me disais en écrivant ce billet): on les imite pour ce qui nous arrange, pas pour le reste!!! Ainsi, en mettant en place un régime présidentiel, on oublie que le chef de l’Etat US a en face de lui un Congrès puissant, respecté, redouté!
      Maxime

  6. François dit :

    Maxime,

    M. Bartolone aurait mieux fait de se taire ! Quand je vois les efforts qui vont être demandés aux Français dans les années à venir, se focaliser sur des sujets aussi secondaires est pitoyable. Quels que puissent être les défauts de notre constitution, l’urgence n’est pas là. Est-ce que cette proposition donnera le courage à notre PR de s’atteler aux réformes ? Bien évidemment non ! Que M. Bartolone réfléchisse plutôt aux moyens de résorber nos déficits, etc.

    Le cercle vicieux est assez simple à décrire : pas de réforme – donc pas de confiance de la part des citoyens et des entreprises – donc pas d’investissement – donc pas de croissance.

    Une fois la situation redressée, il sera toujours temps de réfléchir au devenir du PM. Jusqu’à preuve du contraire, le PR et le GVT ont actuellement tous les moyens constitutionnels pour nous sortir de l’ornière (ordonnances, etc.). Qu’attendent-ils ?

  7. le chouan dit :

    bonjour,
    cette pétaudière est une fois encore due au Président Chirac avec son quinquennat. il eut mieux valu conserver un septennat non renouvelable ou le rétablir !
    nous allons payer longtemps les additions successives depuis 95…
    toutefois par la bouche de J Chirac l’espoir renait, Juppé à son destin devant lui…. et nous sans doute derrière !

  8. Christophe dit :

    Tout à fait d’accord avec vous,Maxime,je reste persuadé que ce système de primaire ne m’incitera pas à me déplacer lors d’élection présidentielle,car le candidat aura été choisi par des membres d’un parti à jour de cotisations.Ce mode de désignation ne peut que dissuader tout autre compétiteur répandant un programme politique différent.

  9. Tygrys dit :

    Maxime, bien d’accord avec vous, sauf sur un point. On observe une classe politique désemparée qui, plutôt que de chercher en elle-même les causes de l’inquiétude, du rejet voire du dégoût des Français, tente d’en attribuer la responsabilité aux institutions et d’abord à la Constitution. La pérennité de celle de 1958, qui a surmonté des crises autrement graves que l’actuelle et a survécu à son fondateur en assurant stabilité des gouvernements et alternance démocratique, est une exception dans notre histoire. La suppression du septennat a constitué une erreur majeure dont vous décrivez les effets. Je crois pour ma part qu’il est possible et nécessaire de le rétablir: c’est sur ce point que je ne partage pas votre avis. La proposition de M. Bartolone a une apparence: adapter les institutions à l’air du temps, ce qui relève à la fois du contresens et de l’erreur de diagnostic sur les origines du problème. Elle a une réalité: le retour de fait à la quatrième république; dans cette configuration, le président de la République redeviendrait le président du conseil. Ce qui ne règlerait rien sur le fond, bien au contraire, et priverait de tout recours en cas de crise grave. L’histoire enseigne où cela peut mener…

  10. Coriolan dit :

    Cette dualité au sommet de l’Exécutif a commencée à la fin de la présidence gaullienne, quand il devenait évident que G.POMPIDOU entendait succéder au Général. Puis ce fut l’hostilité de G. POMPIDOU à la Nouvelle Société de J. CHABAN-DELMAS, qui dut démissionner, malgré une confirmation de la confiance parlementaire confortable. Et la concurrence entre VGE et le fraichement rallié J.CHIRAC, qui l’avait soutenu, contre le candidat officiel gaulliste de l’UDR. Cette constante prouve que le Numéro 2 cherche toujours à devenir le Numéro 1, et c’est logique.

    Par contre, il faut s’attacher à former des gouvernements resserrés, pour préserver une bonne gestion rationnelle des deniers publics, et fusionner la fonction de ministre chargé des relations avec le parlement et de porte-parole du gouvernement comme l’avait introduit Lionel JOSPIN en 1997, puisque ce sont deux postes parfaitement complémentaires.

    Votre article étant à mettre en rapport avec ceux de l’économiste Frédéric SAINT-CLAIR du 1 octobre: Qu’est-ce que le Sarkozysme? et celui de Caroline PIQUET du 22 septembre, toujours dans Le Figaro: Le référendum, un argument électoral trop beau pour etre vrai.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s