L’union sacrée contre la barbarie absolue

imagesL’assassinat de l’otage français Hervé Gourdel en Kabylie est acte épouvantable, un crime contre l’humanité qui nous révulse au plus profond de nous-même. Nous ne sommes en aucun cas dans « une guerre des civilisations » mais une guerre de la civilisation humaine contre la barbarie absolue. Les musulmans de France, comme leurs compatriotes des autres religions, sont « horrifiés » (mot du CFCM, conseil français du culte musulman), de ce  geste monstrueux. Que faire? Il me semble que nous devons être totalement solidaires du Gouvernement dans cette affaire, unis derrière lui, toutes religions, obédiences, engagements confondus, en oubliant nos divergences de politique intérieure, sans l’ombre de la moindre arrière pensée. Il mène une guerre juste au côté des alliés Américains en Irak pour détruire les ferments de l’une des pires menaces pour la paix mondiale et les valeurs de la civilisation qui n’ait jamais vu le jour depuis la fin de la guerre froide. Toute tentative de récupération idéologique, politique ou partisane de cette situation, nous paraîtrait insupportable. Le génocide abominable commis envers  les minorités d’Irak, chaldéennes et Yazidies ne pouvait pas laisser les démocraties occidentales sans réactions. Bien sûr, comme le soulignent les détracteurs de l’intervention armée, le monde occidental a sa part de responsabilité historique dans la déstabilisation de la région, mais cela n’est en rien un prétexte pour rester aujourd’hui les bras ballants et attendre que la foudre nous frappe. Dans ce nouveau conflit planétaire, c’est l’union sacrée et elle seule qui, je le pense personnellement, doit jouer.

Maxime TANDONNET

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

52 commentaires pour L’union sacrée contre la barbarie absolue

  1. Anonyme dit :

    Certains font semblant de s’indigner ,cela permet de gagner du temps .Il serait grand temps de dénoncer les bizarreries « stratégiques » des états (Occident et Orient confondus) qui financent et arment ces mercenaires .La coexistence géographique avec le monde musulman devient de plus en plus problématique mais au royaume des faux-culs …

  2. Koufra dit :

    Étonnamment (ironiquement) rarement les intervenants de ce blog n’auront été aussi divisés que sur ce sujet d’union…

    Si malheureusement et hélas probablement des attentats ont lieu en France prochainement, l’union de fera même derrière de mauvais chefs.

    Napoléon disait qu’il valait mieux un mauvais général que trois bons…

    Cordialement
    Koufra

  3. Annick dit :

    Bonjour Freddie,

    les djihadistes n’ont pas forcément lu le Coran. Alors, les débats sur son contenu sont sans doute d’une portée limitée.

    On n’a pas besoin de lire la Bible pour être catholique, ou toute autre religion chrétienne.
    Le clergé nous enseigne, la famille aussi. Et nos traditions découlent de la culture chrétienne.

    Il en est de même pour les musulmans. A la différence près que la culture et les traditions sont infiniment plus enracinées chez eux que chez nous (aidées par la Sounnah et les Hadiths qui s’ajoutent au Coran), nous qui ne cessons de « cracher » sur les nôtres. Ajoutez à cela que chez les musulmans, chacun doit « surveiller » la conduite de l’autre, conduite dictée, dans les actes quotidiens, par les commandements du Coran.
    Ils ne sont pas libres, et ne peuvent apostasier. Aucune liberté de pensée, ni de parole libre. Surveillance constante.
    Enfin, vous oubliez la pression des salafistes dans les quartiers, et les mosquées, où l’on ne demande pas de lire le Coran, mais d’écouter « la parole » d’imams formés on ne sait trop comment (pas de clergé en islam, comme chez nous).

    Quand on a envie de tuer son voisin, même les pacifiques Evangiles peuvent faire l’affaire (voir Inquisition), l’essentiel étant de pouvoir clamer qu’on a absolument raison et les autres absolument tort, et point n’est besoin d’avoir lu le Coran pour partir djihader…</IW

    Votre comparaison entre l'inquisition et le djihad ne tient pas.
    L'inquisition est une trahison de la foi chrétienne, elle ne se réfère à aucun commandement, elle va à l'encontre de tout l'enseignement biblique.
    Le djihad est, au contraire, une obéissance aux commandements de Mahomet, et aucun musulman ne l'ignore, qu'il ait lu, ou non, le Coran.

    Il vaudrait mieux comprendre pourquoi toute cette jeunesse a tellement envie de meurtre.

    Votre réflexion est trop « occidentale ». Elle n’a pas envie, elle obéit, elle se soumet aux injonctions de prédicateurs qui ont choisi la version la plus dure.
    La jeunesse musulmane est habituée à obéir, à la famille, à Allah… sans se poser de questions. Celui, et surtout celle, qui s’en avise, est rejeté de la communauté (la Oumma), et puni très sévèrement. Punitions souvent violentes.

    Un petit exemple pour comprendre jusqu’où s’infiltre la religion dans la vie du musulman et combien sa liberté individuelle n’existe quasiment pas :
    Tapez « Hadiths » ou « Sounnah » sur votre moteur de recherche, et constatez vous-même.

    Amicalement,

  4. Freddie dit :

    Désolée, je n’ai pas noté l’heure de passage ni même la chaîne du reportage sur les agences de voyages bien ennuyées par la mauvaise pub que fait le terrorisme à leurs destinations. Je zappais… Mais en parlant de références, Valeurs Actuelles vient de sortir un numéro sur le sujet du djihad. Le journal parle bien d’un phénomène que j’ai évoqué, à savoir que lorsque des gens ont envie d’en découdre, ils trouvent toujours une idéologie pour les justifier (au choix selon les époques) et que les djihadistes n’ont pas forcément lu le Coran. Alors, les débats sur son contenu sont sans doute d’une portée limitée. Quand on a envie de tuer son voisin, même les pacifiques Evangiles peuvent faire l’affaire (voir Inquisition), l’essentiel étant de pouvoir clamer qu’on a absolument raison et les autres absolument tort, et point n’est besoin d’avoir lu le Coran pour partir djihader… Il vaudrait mieux comprendre pourquoi cette jeunesse djihadiste a tellement envie de meurtre.

    • Je suis d’accord avec vous Freddie, d’ailleurs on trouve aussi dans la bible de nombreux passages d’une extrême violence. Les vieux textes religieux ne sont pas une cause de l’extrémisme mais un prétexte pour humilier, asservir, massacrer…
      MT

  5. robin dit :

    Mr Tandonnet, vous n’avez pas publié mon commentaire. Comment vous faire confiance ? Désolé mais on ne peut que vous ranger dans la caste UMP et PS.

    • robin, votre commentaire, il relève de l’incitation à la haine raciale, sans aucun doute possible, et je suis responsable personnellement, devant la justice, de ce qui est publié sur ce blog. Vous devriez l’écrire sur votre propre blog, et si possible courageusement, sous votre véritable identité, sans pseudo.
      MT

  6. espritlibre dit :

    Bonjour, Maxime, vous n’avez pas publié mon commentaire non plus. C’est tout à fait votre droit, mais je m’interroge forcément sur vos motivations. Il ne peut s’agir d’un problème de forme. C’est donc sur le fond que mon commentaire pouvait vous déplaire. J’ai exprimé très modérément mes doutes sur l’union sacrée et les prises de position de la communauté musulmane. C’était visiblement encore trop, cela confirme à l’évidence l’incapacité de la droite à se remettre en question et à accepter des avis un tout petit peu divergents. Le rassemblement sarkozyste commence bien mal.

  7. Michel FAVIER MILLET dit :

    Je suis déçu par le côté « convenu » de votre analyse. Les belles paroles des autorités musulmanes me semblent sujettes à caution. Et ce n’est pas les quelques centaines de personnes rameutées devant la grande Mosquée de Paris ( dont l’équipe de Mme Hidalgo) qui feront le poids contre les milliers de fanatiques qui défilaient pour Gaza.

  8. michel43 dit :

    c »est SURTOUT :l »UNION des hypocrites et des faux culs, TOUT les jours, en FRANCE.. on se TUE, pour préserver son quartier,o, SILENCE.. QUI osait dire..que la FRANCE, avait des Fanatiques, pars CENTAINES.. QUI finance et ARME, c »est Fanatiques, QUI..ose pointer du doigt ,les AMIS de la FRANCE..QUATAR et SAOUDIENS. qui les ARMES et les Finances.QUI va oser dire :QUE ceux qu »il on AIDER.vont surement vouloir les VIRER. Alors, STOP..et . comme TOUJOURS, les Américains, on compris,UNE SEULE CHOSE :l » OR NOIR. qu »il faut sauver a tout prix;;UNION MONDIAL..pars intéret et les MOUTONS SUIVENT..pendant,combien de temps…cars si pars MALHEUR. chez nous ;un attentat survenais; fait pars un FOU DE DIEU.. quelle serait les RESULTAT sur l »opignons Public .. que l »on manipulle, avec ce cas LA..? cars pour gagner contre c »est ASSASINS; il faut mettre le PAQUET..la VICTOIRE sera a ce PRIX LA ?

  9. Annick dit :

    Bonsoir Maxime,

    Annick, on ne peut pas faire porter à un milliard de personnes la responsabilité du crime abominable que vous rapportez me semble-t-il…

    Vous n’avez pas édité mon commentaire, je m’en doutais un peu, tant l’horreur des liens que je donnais est insupportable, en effet. C’est pourtant la réalité de ce qu’il se passait quasiment quotidiennement en Algérie lorsque la France y était encore, et je m’étonne que malgré cela, on feint de croire que le phénomène est inédit. Il est courant.

    Il n’est pas question d’en faire porter la responsabilité à un milliard de personnes, ce n’était pas mon but.
    Mais la question la plus essentielle que nous devons tous nous poser, musulmans et non-musulmans, c’est : pourquoi certains musulmans qui se réclament de l’islam et disent respecter le Coran, se comportent-ils en barbares partout dans le monde ?
    Qui pratique le vrai islam -qui serait d’amour et de paix – et qui, et pourquoi, d’autres pratiquent un islam violent et guerrier.

    C’est là que, seuls les musulmans, peuvent répondre à nos inquiétudes justifiées.
    Car ils ont, en effet, à choisir entre les prédications de Mahomet à la Mecque – que compose la première partie du Coran, la plus ancienne et la plus douce – et celles de Médine où il change radicalement de discours et se transforme en un guerrier sanguinaire qui coupe les têtes, tranche les membres, viole et réduit en esclavage femmes et enfants.
    Sachant que les versets les plus récents (donc ceux de Médine) abrogent les plus anciens, à laquelle des deux parties faut-il se référer pour se dire musulman aujourd’hui ?
    Quand j’entends les musulmans affirmer « ça, ce n’est pas l’Islam », je sais qu’ils mentent car c’est aussi l’islam.
    Il devient donc absolument nécessaire qu’ils se penchent sur leurs textes, c’est de leur responsabilité, et qu’ils fassent ce que toutes nos religions ont fait et qu’eux n’ont jamais fait : une autocritique afin de clarifier, voire de réformer.
    Sinon, le Mahomet de la Mecque est le musulman de paix, le modéré, celui dont certains se réclament, et le Mahomet de Médine est un dangereux fondamentaliste, un barbare.
    Tout est là, mais je ne me fais aucune illusion quant à une réforme, tous ceux qui ont essayé furent assassinés. Donc nous aurons, et nous avons bien une guerre de civilisation.
    Vouloir l’ignorer, fermer les yeux , ce n’est rendre service à personne, et surtout pas à nous.

    « Mal nommer les choses, c’est ajouter du malheur au monde », disait Camus. Nous sommes en plein dedans.

    Amicalement,

  10. rémi dit :

    il s’agit tout simplement d’une guerre. après, nous, occidentaux la trouvons juste et justifions notre point de vue… tout naturellement!

  11. Koufra dit :

    Bonjour Maxime,

    Je ne sais pas si il s’agit d’une majorité silencieuse, ils n’étaient que 500 mais les immams qui ont appelés à cette manifestation sont des hommes courageux car nos ennemis s’en prendront à eux en premier lieu, on ne peut que les saluer.

    Bonne soirée

    Koufra

  12. Coriolan dit :

    @Annick Danjou

    Nous sommes d’accord, mais l’affabilité de J. CHIRAC ne doit pas masquer son incompétence à prendre des décisions et à s’y tenir. Si je me permets d’étayer mes messages avec des titres de livres, c’est justement pour illustrer et démontrer mes affirmations, avec des travaux sur les sujets concernés, rédigés par des spécialistes ou du moins des observateurs avertis de la période en question. Ainsi, on ne pourra pas me reprocher de donner, seulement, mon point de vue personnel, sans l’avoir présenté avec des avis réputés autorisés,et les détails qui s’imposent. Ces notes de lecture pouvant servir aux nombreux lecteurs de ce blog, afin d’élargir le débat et de préciser le contexte général de tel ou tel choix fait dans certaines circonstances, à la lumière des diverses interventions croisées qui ont pu influer sur le personnage étudié. La lecture étant fondamentale en sciences politiques pour en saisir les multiples déterminants à l’oeuvre.

    Sur le tournant européiste affirmé de J. CHIRAC, je vous recommande aussi le livre de Jean-Paul BLED: Une étrange défaite, le piège de Maastricht. Lettre ouverte d’un gaulliste. François-Xavier de GUIBERT.

    Pour nos amis parisiens, le Parti de la France tient son Banquet d’Automne le samedi 25 octobre 2014 à 12h30, au prix de 35E, boisson comprise. Réservations au 06-10-40-04-98 ou contact@parti-de-la-france.fr Nombre de places limité à 120.

  13. Danjou annick dit :

    Merci Coriolan pour ces précisions mais je ne parlais que d’un évènement précis, celui du discours de D De Villepin. Quant à Chirac, vous en savez plus que moi, c’est certain et je dois avouer que mon emploi du temps ne me laisse pas le loisir de lire tous les titres que vous proposez gentiment sur ce blog. Je pense malgré tout que les socialistes se refont une santé en déclarant la guerre, vous le constatez, Hollande remonte dans les sondages. J’ai du mal à comprendre les français. En ce qui concerne les hommes, Chirac me semblait d’une autre stature avec un autre charisme que celui qui nous gouverne actuellement, beaucoup moins méprisant et hautain que Mitterand. Et ça pour les citoyens de base c’est assez important. Je suis plutôt sociale au fond mais surtout pas socialiste comme tous ceux qui nous gouvernent et je préfère voir un « ennemi » en face qu’un soit disant ami qui me poignarde dans le dos. Merci encore et quand j’aurai du temps, je choisirai de lire ce que vous me proposez ici.

    • Annick Danjou, je suis d’accord sur le fond, mais dans ce cas, le gouvernement ne pouvait pas ne pas intervenir compte tenu du risque d’extension du conflit… Enfin, je pense…
      Maxime

  14. Freddie dit :

    @helmutetlisa, entièrement d’accord. Il est certainement dangereux pour les musulmans modérés de manifester leur désapprobation et il y a gros à parier qu’un responsable politique qui s’aviserait de prendre des mesures énergiques contre le terrorisme finirait sans doute comme M. Gourdel. Et il est vrai que la gauche est tout à fait complice quand elle met sur le même plan l’antisémitisme et l’islamophobie. C’est trop facile. Comme si on pouvait comparer la shoah et l’inquiétude des femmes françaises devant la burka, par exemple.

  15. koufra dit :

    Bonjour Annick,

    Je ne pense pas qu’on puisse reprocher au gouvernement d’attaquer ces barbares, si on attend plus, ils seront plus puissants.

    c’est une vraie guerre qui vient de se déclencher mais un guerre sans disctinction géographique, de nationalité, de statut civile ou militaire, entre enfant et adulte.
    une guerre sans règle, sans la moindre éthique.

    Restera t il quelque chose d’humain en nous?

    Quelque soit la situation, il faudra garder la tête froide et garder une certaine ethique dans la pratique de cette guerre qui s’impose à nous.

    Cordialement

    Koufra

  16. helmutetlisa dit :

    Je viens de lire les commentaires, ils balayent largement tous les aspects du sujet et je souscris dans l’ensemble à nombre de remarques très sensées de tous….
    Une seule chose m’interpelle et me dérange c’est le manque de recul sur la situation de la communauté musulmane « normale » en regard des soupçons et griefs qui lui sont faits. Si on se rend vraiment compte des très mauvais signaux envoyés par la classe politique française, chrétienne, juive ou athée, par son comportement face aux doctrinaires du sans frontiérisme, en particulier et de la pensée de gauche sociétale en général, il est vraiment culotté de faire grief aux Musulmans de leur déficit de réactions indignées face aux islamistes (même si elles se font plus virulentes ces derniers jours). Cette nébuleuse « de gôche » qui va des ex trotskistes ayant infiltré le PS à Terra Nova, extrêmement minoritaires auprès des Français, n’existant à l’Assemblée que par les combines politiciennes et régnant dans les médias grâce au pouvoir financier (ce qui devrait interpeller) impose sa ligne de pensée partout comme obligée. Comme l’islamisme elle a l’intolérance et l’autisme pour ligne de conduite et surtout la violence et la terreur (verbale pour les « gauchos », physique pour les islamistes) pour s’imposer. Surtout par son omniprésence actuelle dans les hautes sphères elle a inspiré nombre de reculs face à nos libertés fondamentales de façon insidieuse au départ, ostensible à présent, sans que cela soit combattu par ceux dont c’était le rôle. La droite supposée « honorable » s’est laissée imposer le champ de bataille du mariage homo pour mieux s’écraser sur la réforme pénale de Taubira. Or cette réforme – qui n’est rien d’autre qu’un permis de chasse aux honnêtes gens – est exactement l’arme qu’il fallait aux jeunes de banlieue ( qu’ils soient délinquants ou islamistes) pour imposer leurs violences en toute impunité ! Qui le dénonce ?
    Tellement plus facile de s’en prendre aux Musulmans pacifiques qu’aux vrais responsables de la situation en France hollando-terranovesque. Quand ce sont les lâches qui font la morale, la cuistrerie atteint des sommets ! Qui a vu à sa petite TV les saccages au Trocadéro ( et comble de la honte pour la France, l’attaque d’un car de Chinois venus en amis chez nous), a su par Internet commet les violences des antifa furent perpétrées sous le nez d’une police visiblement incitée à ne rien voir, et contemplé –malgré une certaine censure – des scènes de violences antisémites rappelant le IIIe Reich lors des évènements à Gaza, peut se demander s’il n’est pas risqué en France de se ranger derrière ceux qui sont supposés protéger les habitants honnêtes de ce pays, qu’ils soient Français de souche et encore plus immigrés musulmans ces derniers pouvant en plus être les premiers à subir des pressions de la part de l’ennemi avec lequel il a la religion en commun…

    Alors pour l’union sacrée, nous attendons encore le « chef » derrière lequel se ranger… Parce Sarkozy affligé de NKM en plante verte et laissant dire que le retour à la ligne droitière en dernier virage ne lui a pas permis de vaincre… comme « chef » ça ne le fait pas…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s