L’appel du silence

images3FG7B3GZ« Ceux qui se taisent, les seuls dont la parole compte » a écrit Charles Péguy dans ses Cahiers de la Quinzaine. Les hommes politiques s’efforcent d’occuper la scène publique par des formules et des mots, « l’identité heureuse » selon Alain Juppé, le « référendum« , « Schengen » pour Nicolas Sarkozy. Cependant, la parole politique n’a plus vraiment de crédibilité. Les mots se perdent dans l’indifférence, comme ces petits cailloux qu’on jette dans un puits sans fond. Après 4 décennies de promesses non tenues, de déceptions, de scandales tonitruants, « les gens » n’écoutent plus que d’une oreille distraite et incrédule les déclarations de la France dite « d’en haut », médiatique. Taper sur Hollande est inutile. Le chef de l’Etat est à ramasser à la petite cuiller. A quoi sert-il d’en rajouter, sinon de donner l’impression de tirer sur une ambulance? La France, engagée en première ligne dans un conflit militaire majeur – et juste – a besoin d’unité plus que de déchirement. Aujourd’hui, les hommes et femmes politiques ont tout intérêt à se taire, à tenter d’agir quand ils sont au pouvoir, plutôt que de communiquer, et à préparer l’avenir quand ils sont dans l’opposition, en toute discrétion et sérieux. L’époque et l’état d’esprit des Français, ne se prêtent ni aux discours ni aux promesses, encore moins aux polémiques. Comment font-ils pour ne pas le voir?La seule séduction qui vaille est celle du silence. Personnellement, j’ai pris l’habitude, par instinct, de couper le poste dès que j’entends la voix d’un politicien (tous évidemment, de l’extrême droite à l’extrême gauche), sauf poussé par la curiosité, en de rares exceptions, que j’ai vite fait de regretter… Ce n’est pas une attitude de « repli sur soi » mais un réflexe d’auto protection.

Maxime TANDONNET

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

14 commentaires pour L’appel du silence

  1. François dit :

    Bonjour Maxime,

    Ci-dessous un extrait de l’interview du sénateur Gérard Larcher, dans laquelle il exprime ses craintes. Elle émane d’un homme qui n’est pas connu pour avoir des positions extrémistes.

    « Il n’y a pas de radicalisation chez les élus, mais il y a une radicalisation dans les territoires; il y a une forme de désespoir qui transforme en colère, et c’est assez inquiétant.
    Le mot a été prononcé par des conseillers généraux dans un département du Sud-Ouest. Je leur ai fait remarquer la force du terme employé. Ils m’ont répondu que la colère est en train de monter et que leur devoir c’est de le dire, que c’est dû au sentiment d’être abandonné ; j’avais vu les maires du Léon (en Bretagne), fin août. Ils avaient prédit ce qui s’est passé à Morlaix. Ils avaient prévenu qu’ils ne pourraient pas tenir les gens face à l’effondrement de la filière agroalimentaire. Ce n’était pas une menace… »

    Source : http://www.atlantico.fr/decryptage/gerard-larcher-radicalisation-dans-territoires-forme-desespoir-qui-se-transforme-en-colere-et-c-est-assez-inquietant-anita-1774343.html

  2. Hope dit :

    Je voulais rajouter à  » la paix, c’est la guerre des idées » que j’étais d’accord avec vous sur « l’appel du silence » cela fait longtemps que je vis dans ce calme! Comme le dit le Renard qui voulait se faire apprivoiser par le Petit Prince de St Exupéry: « Tu ne diras rien. Le langage est source de malentendus. » On peut parler pour ne rien dire du point de vue des idées!

  3. Koufra dit :

    Bonjour Maxime,

    Le choix d’agir est courageux mais d’une part nous sommes des pompiers pyromanes, nous avons entraîné et armé ces gens en Syrie et ailleurs. Ou est la cohérence ? Comment faire confiance à un gouvernement qui se serait autant trompe ? S’agit il tellement d’erreurs ?

    D’autre part, des avions affrétés par le Qatar au Mali pour ex filtrer des dizaines de djihadistes dans une zone dont l’espace aérien est contrôlé par l’armée française, ça demande un accord politique, ce n’est pas l’armée qui prendra l’initiative de faire evavuer les cibles adverses. Entente avec l’ennemi, ça porte un nom.

    De plus, il me semble que nous n’avons aucune stratégie réelle pour venir à bout de ce fléau, voir que les USA utilisent les djihadistes pour combattre leurs ennemis à leur place (Iran, Syrie de bachar al assad). Par ailleurs, sans troupes au sol, ces frappes n’auront que peu d’effets, depuis que les USA ont commencé leurs frappes, les troupes d’ei ont progressé de 60 kilomètres vers Bagdad.

    Les cibles américaines en Syrie sont étonnantes :

    1) un groupe concurrent d’ei qui le combattait, ce qui va permettre à EI de reprendre des territoires gères par des concurrents.

    2) la ville de raqqa qui n’abrite que très peu de troupes d’EI dont le gros est en train d’étriller nos « Alliés » kurdes en Syrie.

    Le gouvernement pourra toujours faire croire qu’ils n’ont soutenu que des démocrates syriens barbus mais chacun sait de quoi il retourne.

    Pour toutes ces raisons, je ne suis pas confiants dans les méthodes, ni dans les intentions du gouvernement.

    Amitiés

    Koufra

  4. François dit :

    Bonjour Frederic_N

    « il n’y aura pas de déflagration. Pour qu’il y ait déflagration, il faudrait qu’il y ait une alternative un peu crédible » Je pense exactement le contraire, c-à-d que c’est parce qu’il n’y a, pour l’heure, aucune alternative crédible qu’un tel phénomène est possible. Deux exemples parmi tant d’autres : quelles différences (de fond et de style) entre Mmes Anne Hidalgo et Nathalie Kosciusko-Morizet ? À un iota près, c’est du « blanc bonnet, bonnet blanc » ! 55 % des Français ont dit non à L’Europe en 2005, quel est le grand parti politique (hors FN) qui a intégré ce fait ? De plus, même si le FN est devenu une force politique à part entière, combien de Français pensent que son programme est réaliste ?

    Alors, selon moi, tous les ingrédients sont là ! Je suis stupéfait des réactions des gens que je croise à la boulangerie, sur les marchés, etc. Elles ne sont pas de nature à me rassurer…

    Mais, n’étant pas Madame Soleil, je suis dans l’incapacité totale de vous dire où et quand cela se produira, ni même d’ailleurs si cela se réalisera. Je dis simplement que beaucoup de conditions sont réunies et qu’il faut être fou pour croire à la prévisibilité des révolutions. Mais rien ou presque n’est inéluctable, il suffirait d’un alternative crédible pour que le spectre d’une guerre civile s’éloigne.

    PS : il est bien évident que je ne souhaite pas la survenue d’un tel phénomène, j’ai trop vu les résultats obtenus dans d’autres contrées.

  5. Hope dit :

    citation du jour

    « La guerre, c’est la guerre des hommes ; la paix, c’est la guerre des idées. »
    de Victor Hugo
    Extrait des Fragments

  6. Coriolan dit :

    Avec le retour de N.S. et le discrédit du pouvoir, ce constat alarmiste peut etre utilement complété par les deux ouvrages de Paul BERNARD:

    – La France fidèle à son destin: la révolte des citoyens!
    – La vertu n’est pas de trop en politique!

    Et toujours aux éditions Economica:

    – Jacques ROBERT. La République des oligarques.

    Pour contrer l’abstentionnisme dévastateur, il convient d’instaurer le Vote Obligatoire, si N.S. est réélu pour une seconde et dernière fois, il n’aura plus rien à perdre en prenant cette mesure impopulaire mais nécessaire:

    – Collectif. Le vote obligatoire: débats, enjeux et défis. Politiques Comparées/Economica
    Avec le meme talent et la meme opiniatreté qu’il mettait à déployer sa Diplomatie Economique de Guy CARRON de la CARRIERE, Economica.

    Ces lectures alimentant le catalogue de son projet pour 2017:
    – Thomas FLICHY. Stratégies gagnantes en temps de crise. Economica

  7. Koufra dit :

    Bonjour Maxime,

    Vous avez raison, nous sommes engagés dans un conflit majeur… Un conflit asymétrique qui pourrait devenir un conflit assymetrique communautaire, un conflit sont nous ne connaissons ni la durée, ni le lieu géographique, dont nos ennemis ont pour près de 1800 notre nationalité ( les chiffres du ministère de l’intérieur me paraissent très minorés et avec un écart statistique inexplicable avec la belgique), un conflit où la dimension psychologique de la population civile sera primordiale (qui se croit en sécurité parce que les opérations militaires sur notre sol n’ont pas encore commencé.

    La stratégie djihadiste est une stratégie de sidération, des opérations comme au mall de Nairobi ou à Bombay sont très probable et ils viseront ce qui nous est le plus chère …

    Ils vont chercher à frapper très fort, très vite, et faire mal. Faut il rappeler que nous avons au Sahara, dans le nord de l’Afrique noire et au Sahel plus de 50000 ressortissants ….

    Oui c’est un conflit majeure mais comment faire confiance à des dirigeants qui quelques mois plus tôt les formés et les armés…. Et dont certaines décisions relèvent de la haute trahison

    Ils vont chercher à frapper très fort, très vite, et faire mal. Pour avoir les mains libres la bas, ils vont chercher à créer la guerre civile ici. Leur stratégie est transparente mais efficace.

    Là ou je ne suis pas d’accord avec vous, Maxime, c’est qu’il me semble urgent de changer de dirigeants, ceux là ont armé, financé et entraîné nos ennemis dans leur aveuglement face au régime syrien.

    Certaines décisions de nos dirigeants sont de l’ordre de la haute trahison:

    http://www.malijet.com/actualite-politique-au-mali/flash-info/63775-le-qatar-mene-une-operation-aerienne-pour-exfiltrer-des-dizaines.html

    L’opinion française n’a absolument pas été préparé à vivre comme vivent les israéliens, ce qui risque d’être notre quotidien pendant plusieurs mois ou années.

    Amitiés

    Koufra

  8. michel43 dit :

    je suis heureux, que François, parle de cette homme LASALLE -JEAN ;il y a longtemps; ICI.je le disais a Maxime; partout,on lui ferme les PORTES..surtout, qu »il a eu le MALHEUR de dire, que les gens de la FRANCE ,d’en BAS. Préférait le Front National LUI..est Lucide; cars c »est la VERITE tout comme, celle du MILIEU..Ceux qui se taisent, le font savoir, dans les URNES.. voyez dans TOUT les pays le vote pour les droites National; QUI a oser parler du MODELE SUEDOIS; référence des politiciens MENTEUR..Explosions des Nationalistes comme PARTOUT; la CAUSE : l » les peuples ne se sentent, plus chez EUX.. surtout,lorsque le pays,a des millions de CHOMEURS 9 millions de retraiter a 800 euros et les autres a moins de 1300 euros, s »y on y rajoute,le Milliard du RSA CMU AME; plus le 1.5 milliard des interventions militaires, la découverte des CAGNOTTES du SENAT et de l » Assemblée National, : les politiciens, ferait mieux de faire profils bas..Aimer la FRANCE…que la GAUCHE et la DROITE.on laisser envahir pars des Etrangers dont 83% sont des Musulmans; Pourquoi..tout c »est gens qui sois disant,FUIE.la MISERE, ne vont pas dans les riches pays : chez les SAOUDIENS ENIRATS DUBAI KOWEIT et le QUATAR.. qui LUI a tout les DROITS EN FRANCE; Mais dans leurs pays, AUCUN FRANCAIS ne peu être propriétaire ,sans avoir un QUATARI qui détiens, la MAJORITE 51% sans AUCUN. Apport ,personnelle. OU est la RECIPROCITE Peu t »on suivre,Maxime : l’appel du SILENCE .. bien sur QUE NON c’est tout le contraire, :IL FAUT SE REVOLTER ; cars la FRANCE, d »en HAUT ne regarde ,PAS celle d »en BAS, quelle est en trains d’écraser..

  9. Frederic_N dit :

    @françois : il n’y aura pas de déflagration. Pour qu’il y ait déflagration, il faudrait qu’il y ait une alternative un peu crédible. Or il n’y en a pas. La seule déflagration serait une victoire électorale du Front National, ce qui ne peut arriver qu’après un passage – et un plantage – de la droite au pouvoir. En attendant vous « risquez » des sortes de jacqueries, comme la protestation anti-impôts : laquelle est quand même un problème quand on y réflechit
    Vous me direz sans doute qu’on en prend le chemin à voir le flou qui entoure la position de Sarkozy..
    Mais le pire n’est pas toujours sûr

  10. François dit :

    Ils parlent tant et tant qu’ils « n’entendent » pas la sourde colère des Français et ils ne voient pas les signes annonciateurs de la déflagration.
    Il y a eu pourtant un homme qui a osé descendre dans l’arène et même s’il ne fait pas partie de ma « famille » politique, ils feraient bien de consulter les témoignages recueillis sur son site. Il s’agit de Jean Lassalle, le « député qui marche ». Au hasard des récits recueillis :
    http://www.ledeputequimarche.fr/blog/cahier-de-martine/

    Quand on marche, très vite on se tait !

    • François, c’est bien ce que fait Jean Lassale, mais une déflagration, je ne vois pas trop, même si tout peut survenir au moment où on s’y attend le moins, comme toujours…
      Maxime

  11. espritlibre dit :

    Ils sont effectivement de plus en plus inaudibles … puisqu’ils ne nous écoutent pas. Mais je me garderais bien de les laisser faire leur petite tambouille entre eux. D’abord, parce qu’ils ont des comptes à rendre, ne serait-ce que pour justifier des indemnités et privilèges dont ils se goinfrent. Ensuite, parce qu’ils auraient le plus grand avantage à mener dans leur coin une politique de soumission à des intérêts qui nous échappent. Ne pas abandonner un pouce de terrain, les suivre à la trace pour les obliger à s’expliquer et finalement les contraindre à reculer. Contrairement à ce que croient les pauvres gens désabusés, l’abstention ne les effraie pas mais leur convient tout à fait, même si leurs mines attristées de faux Républicains laissent penser le contraire. Grâce à internet, ses blogs (dont le vôtre), ses sites de (ré) information, tout ce qu’ils disent et écrivent peut leur être opposé. C’est quand même assez jubilatoire de les voir mentir comme des gamins piteux. Avez-vous remarqué comme ils sont nerveux par ces temps de révolte populaire et de non-consentement à l’impôt? Ce genre de formule techno-con fait mon petit bonheur quotidien, surtout quand elle est répétée à gauche comme à droite sur tous les tons avec la mine désolée de circonstance. A propos de mouvement populaire, j’espère que vous ne verrez pas d’inconvénient à ce que je poste ici une petite vidéo (un peu de pub, certes) qui rappelle que nous pouvons faire reculer le pouvoir avec quelques drapeaux et nos petits pieds :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s