La soupe qui vient

imagesL’actualité politique française n’annonce rien de bien réjouissant dans les années à venir. On peut toujours se tromper mais je ne crois pas trop à une dissolution qui serait suicidaire à la fois pour les députés socalistes et pour le chef de l’Etat lui-même. Non, j’imagine plutôt, hélas, en espérant me tromper, un changement de cap à la suite d’une crise, d’un mouvement de grève, et une gauchisation du discours et de l’action dans les derniers mois du mandat qui d’ailleurs favorisera une nouvelle plongée dans les profondeurs du pouvoir socialiste. Côté opposition se profile une lutte à mort Juppé-Sarkozy, non pas autour d’idées et de projets mais dans la perspective de la conquête du pouvoir élyséen. Je ne crois pas trop non plus à une nouvelle poussée du fn qui cristallise déjà le dégoût de la politique à un niveau très élevé, mais plutôt à une reprise de l’extrême gauche contestataire. Ce qui caractérise l’ensemble des milieux de la politique nationale, c’est la fuite en avant dans le déni du réel. Aux extrêmes, on fustige bien sûr la « mondialisation », l’Amérique, nos partenaires européens qui réussissent grâce à leur travail et leurs efforts (l’Allemagne évidemment), « le capitalisme financier », etc. C’est la vieille technique du bouc émissaire. Dans l’opposition, tout n’est que tactique politicienne, calculs à la petite semaine, haines intestines, rapports de pouvoir. Les problèmes des Français, le chômage de masse (3,4 à 6 millions de personnes frappées), l’exclusion des jeunes du monde du travail, l’effondrement du système scolaire, l’insécurité (voir la petite joggeuse massacrée à Sevran), la ghettoïsation des banlieues: silence, motus. Le monde politique et médiatique, dans un tourbillon de folie, ne bruisse que de mauvais coups, de donneurs de leçon attitrés qui se comportent comme des sagouins, scandales salaces, petites phrases volées ou sorties de leur contexte, lynchages nauséeux… Pas l’ombre d’une idée, d’une prise de conscience… Que du réchauffé, de la mauvaise soupe… On attend un signe d’espoir infime, je ne sais pas, par exemple une trentaine de parlementaires, de différents partis, avec un peu d’imagination, d’autonomie, de courage politique, qui signeraient ensemble les bases d’un programme de rénovation républicaine, quelque chose de ce genre, un appel aux Français. Nous ne sommes pas assez stupides pour espérer un remède miracle; mais juste une petite lueur nous ferait tant de bien… Pour l’instant, niet. Bon, un peu de nostalgie pour finir. C’est vrai, non, elle est belle cette chanson? et tellement prophétique!

http://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=3&cad=rja&uact=8&ved=0CC4QFjAC&url=http%3A%2F%2Fwww.paroles-musique.com%2Fparoles-Gilbert_Becaud-Tu_Le_Regretteras-lyrics%2Cp7563&ei=IHASVKfpAoXgaPbjgvAC&usg=AFQjCNEiGHcHkuIG6tj_lMHWmHOg2RhN3Q&sig2=u1N9RZLZ-HDdO7QSjWqwiQ

Maxime TANDONNET

 

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

14 commentaires pour La soupe qui vient

  1. Coriolan dit :

    La soupe va etre servie, mais pas à qui l’on croit, deux exemples, sous forme d’enquete, dans deux villages français à onze ans d’intervalle, sur la progression du phénomène Le Pen, père et fille, ou comment transformer l’essai:

    – Christian DUPLAN. Mon village à l’heure Le Pen. Seuil, 2003 (dans l’Aisne). Est aussi l’auteur, avec Bernard PELLEGRIN, d’une biographie de Claude GUEANT. L’homme qui murmure à l’oreille de Nicolas SARKOZY. Rocher
    – Thierry BEINSTINGEL. Faux nègres. Fayard, 2014 (dans les Ardennes).

    J'aime

  2. Koufra dit :

    Bonjour Maxime,

    Une gauchisation passerait par le retour de Martine Aubry et cela apparaît improbable compte tenu de son passif…

    unionrepublicaine.fr/martin-aubry-une-femme-un-bilan-et-lequel

    Mais bon nous ne sommes plus à une gagerie prêt …

    J'aime

  3. espritlibre dit :

    Je n’attends rien des trente parlementaires dont la mission, occulte, sera d’éviter l’effondrement du système. Ils habilleront leurs stratagèmes de qualificatifs mobilisateurs : On a déjà eu les gouvernements de mission, de combat , resserrés, on aura de la part de nos amuseurs publics un autre machin ronflant qui ne servira à rien, pour la bonne raison que nous attendons des actes et pas des discours. Vous citez une liste de « problèmes » que les Français voudraient voir régler, parfait. Prenons l’immigration incontrôlée ou l’insécurité, les remèdes on les connaît, alors pourquoi ne sont-ils pas appliqués? Pourquoi les politiques de gauche et de droites sont-elles quasi-identiques? Et surtout, pourquoi les représentants auxquels le peuple confie le soin de voter la loi ne mettent-ils pas en oeuvre la politique que leurs mandants exigent, oubliant au passage ce pour quoi ils ont été élus? Commencer par répondre à ces questions me semble beaucoup plus utile que le déjeuner de travail des hommes de bonne volonté. A propos du « sauvons les meubles » : je crois entendre, à droite, la petite musique du « sauvons le soldat Hollande », qui ne mérite pas ce qui lui arrive, qu’il faudrait tout de même respecter car c’est notre président (voir notamment les déclarations de Frédéric Lefebvre). Les responsables de droite seraient-ils en train de se rendre compte qu’après avoir laminé la gauche, Hollande est en train de les entraîner eux aussi dans le gouffre? Pour les raisons que vous indiquez article après article, la saine colère populaire frappera l’ensemble des responsables politiques, ce qui ne sera que justice, tant leurs pratiques (pas leurs discours j’en conviens) sont semblables. Je me souviens du discours de Guaino à l’une des manifs pour tous (mars 2013 je crois) et comment il enflamma le million de manifestants parqués en haut des Champs-Elysées. Depuis, alors qu’il aurait fallu rompre façon De Gaulle, … rien !

    J'aime

  4. dissident dit :

    vous attendez, voire espérez une progression de l extreme gauche aux dépends du fn, comme l a ecrit un intervenant cela comblerait d aise le gros media, mais cela m etonnerait, le virage a gauche sur le plan economique du fn, tout geant qu il soit, a au moins l avantage d empecher cela, quand il etait liberal en econimie dans les annees 80 avec comme programme la suppression de l isf, du smic, de l IRPP, des droits de succession en ligne directe, le fn ne trouvait pas plys de grace a vos yeux de toute facon

    J'aime

  5. Annick dit :

    Bonjour Maxime,

    De gré ou de force, les choses se précisent, loin des petits arrangements franco-français.
    D’accord avec François et Koufra.
    Les gauchos pourront toujours défiler derrière leurs drapeaux, quand y’a plus de sous….

    ….«Il est plausible que l’Allemagne ne lève pas le petit doigt en faveur de la France, décryptait jeudi un proche du pouvoir au fait de l’exaspération. Wolfgang Schäuble et Angela Merkel considèrent que le péché originel s’est produit en 2003, quand Jacques Chirac et Gerhard Schröder ont fait exploser les règles de Maastricht jugées trop rigides. Pour eux, c’est la source des problèmes que traverse l’Europe aujourd’hui et ils ne laisseront pas le scénario se reproduire.»

    En matière de politique budgétaire, «c’est un fossé qui est en train de se transformer en gouffre», déplore une bonne connaisseuse des relations franco-allemandes. De fait, l’exécutif allemand ne cesse d’appeler, à mots à peine voilés, les pays les plus laxistes, dont la France fait partie, à respecter leurs engagements. Ce fut le cas lors du débat budgétaire qui s’est déroulé cette semaine au Bundestag…

    http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2014/09/11/20002-20140911ARTFIG00350-deficits-francais-berlin-pret-a-faire-jouer-les-sanctions.php

    La nostalgie, ça se surmonte ; laisser sa terre, je connais, avec tous les bleus à l’âme et les cœurs meurtris. Un seul remède ; relever ses manches et le nez sur le guidon, sans rien attendre de l’État, qui, d’ailleurs n’avait rien prévu à l’époque.

    Amicalement,

    J'aime

  6. Anonyme dit :

    Benoist APPARU a réuni les ténors de l’UMP pour réfléchir ensemble à l’avenir politique du pays. Leurs propositions sont rassemblées dans un recueil collectif: Les douze travaux de l’opposition. Flammarion.

    Pour comprendre les errements moraux des hommes politiques, voir les ouvrages du psychologue Jean-Pierre FRIEDMAN, qui explique la coupure avec le réel, le retrait dans la tour d’ivoire, le sentiment d’impunité et de supériorité des patriciens du pouvoir dominant la plèbe du peuple. La soupe qui vient sera toujours à la grimace…

    J'aime

  7. Stéphane B dit :

    Précision: Je viens de prendre connaissance que NS souhaiterait une fusion entre l’UMP et l’UDI. Quel gâchis cela serait ! On veut nous refaire le coup de la fusion UDF et RPR. Nous aurions quoi maintenant ? une droite encore plus molle qu’aujourd’hui, plus centriste ? Une droite qui aurait , à quelques exceptions près la même politique que le PS moins les frondeurs ? Cela me dégouterait car en agissant ainsi, MLP pourrait encore se targuer de l’UMPS et elle aurait raison ! C’est ça le pire.
    Que resterait il alors à ceux et celles qui réclament un vrai changement ? Ben pas grand chose mon pauv’ m’sieur ! Le FN ou le FN si on veut un parti apatride, le FG pour ceux qui ont des relents communistes et DLR de NDA s’il arrive (enfin !) à sortir du marécage dans lequel les médias l’ont plongé.

    Si une telle information était vraie, j’aurai honte de l’UMP ! Déjà que les politiciens actuels m’écœurent de plus en plus dans leur grande majorité, mais là, ce serait le comble de tout.

    J'aime

  8. Christophe dit :

    Bonjour Maxime!

    Il faut dire les choses franchement:nous sommes en crise de régime!!
    Et puis je crois depuis longtemps que les français doivent apprendre à vivre sans la politique ni le politique.En vérité,le peuple français n’a jamais su se démerder par lui même,il faut bien l’avouer cela fait partie de nos faiblesses.Cette propension à se tourner vers l’Etat pour un oui ou pour un non, finit par nous rendre médiocre et faible.
    Allez,Maxime il fait très beau en ce moment sortez et profitez du soleil,cela durera moins longtemps
    que les contributions directes et indirectes.

    J'aime

  9. koufra dit :

    Bonjour Maxime,

    Effectivement, les députés ne mettront pas M. Hollande dans l’obligation de dissoudre, sinon ils seront au chômage, ne pouvant espérer être réélus.

    Il y a néanmoins une autre hupothèse que la gauchisation, .. une hypothèse humiliante… la mise sous tutelle de la France par l’Europe et un coalition élargie des centres droits et gauche qui appliquera religieusement les directives européennes.

    Amitiés

    Koufra

    J'aime

  10. Stéphane B dit :

    Bonjour

    Pour moi, bien que nous sommes dans un pays laïc, vous oubliez la religion, terre de prédilection du FN. Je suis assez d’accord avec Ivan Rioufol par exemple:
    http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2014/09/12/31003-20140912ARTFIG00025-ivan-rioufol-le-vrai-clivage-politique-passe-par-l-islam.php

    Aussi, la question que je me pose est: comme la gauche se remet vers son extrême avec les frondeurs, qu’attend la droite pour retourner vers une vraie politique de droite comme le feu RPR ou celle proposée par NDA ? Fillon, Juppé, beurkkk. Sarkozy ? Il n’est plus crédible à mes yeux d’une part et ensuite, rien ne vaut la famille. Son épouse et sa fille ont plus besoin de lui et lui apporteront davantage que la France. A la rigueur, qu’il prenne les reines de l’UMP pour recadrer tout ça, insuffler une vraie politique de droite mais pas plus. Qu’il serve de détonateur et retrouve ensuite sa fille et sa femme qui devraient être ses priorités. Son Ego, qu’il disparaisse !

    J'aime

  11. Frederic_N dit :

    Vous avez raison d’imaginer une gauchisation du pouvoir . En fait elle est déjà enclenchée.
    Par contre, je ne suis pas sûr qu’il y ait une évolution de l’opinion à l’extrême gauche. Cela correspond certes à la vision des médias qui – parenthèse – donnent plus d’importance aux frondeurs qu’à Le pen. Mais sur le terrain on n’observe pas le moindre filet de militants nouveaux qui sont annonciateurs de ces mouvements de bascule ( source : mes antennes personnelles)
    C’est peut-être la seule bonne nouvelle
    Quant à ce que vous dites de la droite, vous oubliez un seul point: c’est juste impossible que cela se passe comme vous dites . La situation politique a changé désormais (merci Hollande !), car nous ne sommes plus en crise larvée, mais en crise ouverte
    . Hollande va payer très cher , y compris au niveau personnel de s’être fourvoyé à ce point.
    Et Sarkozy comme Juppé savent que ce sera pire pour eux s’ils ne font rien de sérieux
    . N’oubliez pas qu’en situation de crise il y a des risques forts » à faire comme avant »
    Cela va bientôt calmer les appétits individuels
    amicalement

    J'aime

    • FredericN, d’accord avec vous mais je ne vois pas la contradiction… Peut-être qu’ils l’on compris, mais pour l’instant, on ne voit rien venir, rien, en dehors des querelles d’ambition… En outre, une fois au pouvoir, il serait suicidaire de ne pas agir, comme vous dites, mais aussi extrêmement périlleux d’agir. L’après 2017 sera de toute façon un enfer pour ceux qui prendront la suite. C’est pourquoi je ne crois pas à un pouvoir personnel, concentrant la violence sur un seul homme, mais à un travail d’équipe…
      Merci pour vos commentaires plein de modération et de bon sens!
      Maxime

      J'aime

  12. michel43 dit :

    Sarkozy-Juppé, cela me fait penser a Chirac-Balladur, ou a notre Permanence, j’étais le seul du priver, bien sur.. a dire a notre CHEF :STOP contre le CHIRAC il est impossible de l’emporter, avec son sourire hypocrite ,ses belles paroles Mensongères, les gens ADORE cela; Alors que le petit prince ,c »est tout le contraire. .Donc Juppé c »est du cirque, il n »a AUCUNE chance et il le SAIT..FILLON et son équipe ,est Dangereux, pour la Droite, se sera, une LUTTE a MORT..et QUI…va en BENEFICIER ? cars le déballage sur les UNS et les AUTRES sera suicidaire ..Comme toujours, VOUS ignorer le Problème ..des FRANCAIS qui ne sentent, plus chez EUX ? UN programme de Rénovation Républicaine ; Trentaine de Parlementaires DE Différents partis ? Voyez l »UMP…PS sur le fond, vous avez Raison, MOI..je verrais plutôt, un appel de SARKO; avec 20 propositions pars Référendum; il doit puiser dans vos propositions. l’intérêt de notre FRANCE..est a ce prix LA ?

    J'aime

  13. François dit :

    Bonjour Maxime,

    L’illustration de votre billet (un autocuiseur) est on ne peut plus révélatrice de l’état de notre pauvre pays, mais si je peux me permettre une remarque, il manque le couvercle ! 🙂 cf. ma réponse d’aujourd’hui à Annick d’Anjou à votre post intitulé « VIème République ou retour aux fondamentaux de la Vème ? »

    Personnellement, je n’attends strictement rien des socialistes, ni réformes d’envergure, ni « gauchisation » du discours, mais simplement une suite de manœuvres dilatoires, accompagnées de belles paroles, avec comme idée directrice de reporter sans aucune vergogne les déficits sur les régions (comme elles vont passer à l’opposition, aucun scrupule n’est à attendre de leur part).

    Quant à ce qui nous tient lieu d’opposition, que dire de plus que vous ? Rien. Ils sont nuls et ils n’ont même pas la décence de le cacher.

    Pour rester dans le domaine musical, la chanson qui me vient immédiatement à l’esprit est « The Final Countdown » du groupe Europe …
    http://www.paroles-musique.com/traduction-Europe-The_Final_Countdown-lyrics,t45961

    Bonne journée

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.