Face à la honte

sans-titreAvant hier soir, j’ai reçu un SMS étrange, d’une personnalité politique que je ne connaissais pas et dont j’ignore, une fois de plus, comment elle disposait de mon numéro de téléphone: « Ne désespérez pas de la politique« . Oh, je n’en suis plus à désespérer. Simplement, j’ai honte de l’image que la classe politique donne du pays. Car enfin, un président qui n’est même pas à mi-mandat et qui éprouve le besoin d’annoncer « qu’il ne démissionnera pas« , qu’on le veuille ou non, ce n’est pas très bon signe… Tous ces sondages sur les présidentielles, 3 ans à l’avance, sont d’ailleurs d’une profonde débilité et ne servent qu’à ridiculiser un peu plus notre pays. Le monstrueux matraquage médiatique en faveur de le Pen pour achever de paralyser le système politique et empêcher une alternance me révulse au plus au point: la stratégie du pire. Le combat de petits coqs annoncé pour les trois années à venir en vue des présidentielles est d’une bêtise, d’une puérilité qui frisent la démence. L’histoire de ce député socialiste, devenu ministre, spécialisé dans la lutte contre la fraude fiscale, qui démissionne au bout de 9 jours pour n’avoir pas payé ses impôts, est un cas d’école: la bonne conscience hypocrite des donneurs de leçon, la sociale-tartufferie. Pas un projet, pas une idée, pas le moindre signe d’une prise de conscience. Ivres de leur ego, pas très intelligents, souvent produits d’un système clanique ou familial, prétentieux, ils vivent dans une bulle, et ne se rendent plus compte de rien. Et pourtant, notre chère France continue vaille que vaille, sans classe politique digne de ce nom. Les trains partent à peu près à l’heure. Au marché de ma banlieue, on trouve de tout car il y a des commerçants qui se lèvent à 3 heures du matin pour s’approvisionner à Rungis. Tiens, je vais y aller dans 5 minutes, pour papoter avec eux, mon bol d’air frais du samedi matin. Les policiers patrouillent, les lycées et les collèges tournent vaille que vaille et il reste des préfets, ambassadeurs, magistrats, généraux qui tiennent l’Etat, des entrepreneurs assez audacieux pour recruter et investir, malgré la puanteur de l’environnement politique. Il n’y aura pas de révolution, les Français n’ont plus le goût du sang, heureusement, et surtout, il ont autre chose à faire; mais une révolte silencieuse, pacifique, par le mépris, l’indifférence, et le sourire face au ridicule.

Maxime TANDONNET

NB: plus le temps passe, plus je réfléchis, et plus je me dis que la dérive présidentialiste du régime politique français explique une partie de la catastrophe que nous vivons. Il faut revenir aux sources de la Ve République, un chef de l’Etat élu pour 7 ans, au mandat non renouvelable, chargé de la politique étrangère et de défense, garant des institutions et de l’intégrité du territoire, guide moral de la Nation, qui nomme le Premier ministre responsable devant le Parlement et seul chargé de gouverner le pays; un chef de l’Etat  auquel il serait strictement interdit de s’ingérer dans la politique quotidienne.

 

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

35 commentaires pour Face à la honte

  1. michel santo dit :

    Si le sens de l’honneur, dans sa définition la plus large, est un principe moral d’action qui porte une personne à avoir une conduite conforme (quant à la probité, à la vertu, au courage) à une norme sociale et qui lui permette de jouir de l’estime d’autrui et de garder le droit à sa dignité morale, force est de constater que ce Monsieur Thévenoud, en déclarant vouloir conserver son mandat de député, tout en démissionnant du PS , non seulement fait la preuve qu’il en est totalement dépourvu, mais, ce faisant, attente à la dignité de la nation tout entière, qu’il est censé pourtant représenter. Ce qui est proprement insupportable. La suite ici : http://contre-regard.com/thevenoud-ou-le-sens-de-lhonneur-perdu/

  2. michel43 dit :

    HONTE DE QUOI ? Maxime, vous avez peu être HONTE, d’avoir fait rentrer des centaines de Milliers d’étrangers légalement, mais VOUS étiez au ordres. PEU, être ,avez vous HONTE, de la Droite la plus bête, du MONDE, qui a Préférer, le candidat de L’Union de la gauche, a un simple accord avec la LE PEINE ? voyez le TERRIBLE, résultat pour TOUT les FRANCAIS..QUE cela vous plaise OU NON..LA LE PEN est désormais INCONTOURNABLE Gauche et Droite sont au pied du MUR..la suppressions de la Proportionnelle. Le Front Républicains n »on fait que le Renforcer, et les HURLEMENT; de CIOTTI ESTROSI sut l’invasion d’étrangers, ne peu que Renforcer le Front National qui LUI…prévenais les FRANCAIS

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s