Haut fonctionnaire et ministre

sans-titreCi-joint ma dernière tribune au Figaro Vox. Il me semble qu’avant d’accabler un ministre, du fait de son âge, de son cursus, de son image, il faut attendre de l’avoir vu à l’œuvre et ne le juger que sur son bilan. Sinon, en est dans la logique du préjugé. Les gouvernements du général de Gaulle qui ont transformé la France, surtout le premier, comportaient de nombreux hauts fonctionnaires non élus. Un ministre doit être désigné en fonction de sa personnalité, de sa compétence, de sa force de caractère, de son  bon sens, et non d’après son étiquette ou son statut. Bon. Je dis ce que je pense, ensuite, le débat est ouvert… (photo de Pierre Guillaumat, ingénieur, ministre de la défense du cabinet de Gaulle en 1958).

http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2014/09/02/31001-20140902ARTFIG00208-emmanuel-macron-a-bercy-faut-il-deplorer-un-retour-de-la-technocratie-au-gouvernement.php

Maxime TANDONNET

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

18 commentaires pour Haut fonctionnaire et ministre

  1. Ping : M. Macron et l’ère du vide | Maxime Tandonnet – Mon blog personnel

  2. Ping : Maxime Tandonnet – Mon blog personnel

  3. Ping : Emmanuel Macron n’a absolument rien fait de particulier pour mériter de tels éloges | La Gauche m'a tuer

  4. Ping : Maxime Tandonnet – Plus les idoles prolifèrent plus l’héroïsme se meurt… — Union Républicaine

  5. Ping : Les idoles et les héros | Maxime Tandonnet – Mon blog personnel

  6. Philippe dit :

    @Annick
    Je suis d’accord maxime est l’exception qui confirme la règle c’est pour cela que je m’intéresse à son blog. Heureusement que quelques éléments sont brillants…

  7. Frederic_N dit :

    félicitations pour ce billet
    Permettez moi d’ajouter que pour avoir fréquenté la vie professionnelle, les meilleurs bien souvent avaient eu un parcours incluant la philosophie
    Quand on a été proche de Ricoeur on ne peut pas être fondamentalement mauvais

  8. Coriolan dit :

    NB: Mr MACRON fut appelé à l’Elysée comme Secrétaire Général Adjoint en charge des Affaires Economiques en 2012. Il fut pressenti pour entrer au gouvernement, lors de l’accession de M.VALLS à Matignon, comme Secrétaire d’Etat, mais F.HOLLANDE hésitant à assumer le virage Social-Libéral, refusa. Tout comme le PS fut toujours rétif à se proclamer SD et l’UMP de droite.

    -Alain BERGOUGNIOUX et Daniel COHEN. Le socialisme à l’épreuve du capitalisme. Fayard
    -Bertrand ROTHE. De l’abandon au mépris. Comment le PS a tourné le dos à la classe ouvrière. Seuil

    Ce second essai fut le bon, suivi de l’opération-séduction devant le Medef et l’abandon de la loi ALUR, engagement 22 du candidat Hollande. L’UMP reconnaissant que ce tournant va dans le bon sens, à savoir le sien, une grande coalition UMPS est envisageable, puisque les fondamentaux économiques sont partagés.

    « Quand on perd les élections, on est soumis à l’offensive de l’adversaire, ce qui limite nos marges de manoeuvre. » Julien DRAY, député socialiste de l’Essonne, 25 juin 1999.

  9. François dit :

    Bonjour Maxime,

    Vous avez raison dans tout ce que vous affirmez, i.e. on juge les personnes sur ce qu’elles sont ou font et non sur des critères d’origine ou de cursus. Cependant, dans le cas présent, j’émets quelques réserves :
    – La nomination de M. Macron n’était-elle pas due au manque de ténors socialistes qui briguaient le poste ? En effet, je ne suis pas absolument sûr que notre PM ait trouvé beaucoup de volontaires de poids pour s’embarquer dans son rafiot qui prend l’eau de toutes parts …
    – Ce dernier a fait partie du cercle des conseillers de M. Hollande de 2012 à 2014. De deux choses l’une : soit il n’avait pas l’oreille du président, mais alors que faisait-il dans cette galère, soit il était écouté de Flamby et l’on peut alors légitimement se poser la question de sa ligne économique ?

    D’une façon plus générale, votre billet donne à réfléchir sur le rôle de l’ENA en France. Sans vouloir absolument faire de l’anti énarchie primaire, on peut toutefois se poser quelques questions :
    – Quel pays possède son équivalent ? Je sais bien que l’exception française existe, mais tout de même…
    – À l’heure où il faut réformer l’État, je ne suis pas certain qu’un représentant de l’administration soit le plus qualifié pour engager de vraies mesures.
    – Le plus grave à mon sens est la politisation de l’administration, et de sa tête en particulier. Où est l’État impartial ?

  10. michel43 dit :

    BRAVE MAXIME..qui marche sur des œufs..LUI ou un autre; Cette nomination tardive, de M.Macron ne va RIEN changer…Cars le pays est bloquer de l’intérieur. Pas de croissance, pas de rentrer supplémentaire d’argent.. Pars contre, les déficits, se creuse, les dettes augmentes, comme le chômage et l’immigration; ..comme le cout du RSA CMU AME plus du MILLIARD. Pouvais t « il refuser se poste. Bien sur que NON..ON sait tous, que les structures étatiques, feront tout, pour que l’on touche PAS a leurs privilèges, le GAZ va surement augmenter, M.Macron est t »il capable de toucher au 1% sur nos Factures, pour le CE donc la CGT qui a plus de 400 millions d’euros ;plus l’énergie Augmente ,plus se syndicats ALLER M.Macron OSEZ y toucher…CHICHE

  11. fredi maque dit :

    Si vous me le permettez j’aimerais parler d’autre chose que de la macro économie.
    Ils se trouve qu’en à peine 24 heures diverses choses vues, lues ou entendues se sont télescopées dans mon crâne cérébral.
    La dernière en date c’est cette déclaration de M. Rebsamen affirmant vouloir débusquer les faux chômeurs, les profiteurs en tout genre qui se complairaient, se vautreraient même, dans les délices de l’assistanat sans faire l’effort minimum de chercher un job. Traquer les profiteurs de la République est en soit noble et courageux, surtout si l’on oublie pas ceux qui sont au sommet…
    Mais la déclaration du ministre va-en-guerre entrait en résonance avec un reportage attristant diffusé hier soir par la chaîne LCP qui nous présentait une galerie de portraits de jeunes qui, justement, en cherchaient du travail. Et n’en trouvaient point. Pauvre môme à qui en un mois on avait proposé un contrat de…quatre heures. Il en riait : « c’était pas si mal payé regardez : 35 euros les quatre heures ! ».
    Ces jeunes, diplômés ou pleins de leur volonté, qui avec l’humour et l’espoir de la jeunesse en dépit de leur avenir assombrit trouvent encore, mais pour combien de temps, la force de rire de leur situation, les a-t-il vus le Ministre ? Sont-ils des fraudeurs eux aussi ?
    Télescopage, carambolage même.
    Car le matin même un article d’Atlantico me remplissait d’une forme d’optimisme:
    http://www.atlantico.fr/decryptage/france-pas-besoin-immigration-et-autres-enseignements-emploi-que-revele-etude-notre-demographie-horizon-2030-gerard-francois-1728590.html
    En 2030, demain donc, nous aurons encore besoin d’immigration. J’en conclus que les problèmes des jeunes du reportage d’LCP seront enfin résolus. A moins que… D’après cet article nos nationaux, et vous mettez dans ce mot tout ce que vous voulez puisque parler d’identité est devenu vulgaire et dépassé, seraient rétifs à certains métiers qui s’apparentent il faut bien le dire à de l’esclavage moderne. Et, pour trouver la perle rare, celle potentiellement employable, nos libéraux sont parfaitement « open » pour en laisser entrer mille autres. Qui paiera pour les 999 qui resteront sur le carreau comme c’est d’ailleurs le cas aujourd’hui ? La réponse vous la connaissez, le secret est éventé ; socialisation des pertes et privatisation des bénéfices.
    Aujourd’hui, comme hier : l’impôt pour boucher les trous.
    Que reste-t-il pour combler les déficits ? Les abus.
    Les libéraux abusent.

  12. Annick dit :

    Bonsoir Maxime,

    Oui, il est évident que la compétence devrait être le premier critère de sélection.

    Il arrive à peine, nous jugerons sur actes et résultats.

    @Philippe,
    Depuis des années la caste des énarques nous a plombée et dans tout ceux que j’ai côtoyé j’ai vu des gens pédants croyant tout savoir tout connaitre et d’un esprit fermé, pensant qu’ils sont le centre du monde et que eux seuls détiennent la vérité.

    Maxime est alors sûrement l’exception qui confirme la règle !
    Il ne nous a jamais démontré ce que vous affirmez, mais tout le contraire.

    Amicalement,

  13. Coriolan dit :

     » L’argent ne doit pas etre identitaire. C’est un instrument de liberté, sans plus. » Emmanuel MACRON dans Le Nouvel Observateur du 24 mai 2012. Ce qui est vrai, mais reste un marqueur social pour etre un citoyen-consommateur.

    Maria FERNANDES vient de mourir dans sa voiture, ou elle habitait, en cumulant quatre emplois par jour, dans le New-Jersey, comme travailleuse pauvre de 32ans. Le Point du 31 aout 2014.
    – Barbara EHRENREICH. L’Amérique pauvre. Comment ne pas survivre en travaillant. Grasset
    Voir aussi le documentaire sur DailyMotion: Je travaille mais je suis pauvre (en France), sur la précarité qui s’étend.

    Comme grand commis de l’Etat, resté méconnu:de Jean-Robert PITTE. Philippe LAMOUR 1903-1992. Père de l’aménagement de l’espace et du territoire en France. Fayard.

  14. michel santo dit :

    Evidemment !

  15. Philippe dit :

    Bonjour Maxime,

    J’ai lu votre article sur figaro vox et je suis d’accord avec vous sur l’essentiel. mais il y a une grande différence entre l’ère De Gaulle et Pompidou à l ‘époque ces hauts fonctionnaires pensaient à l’intérêt général et ne défendaient pas des intérêts partisans. Aujourd’hui les énarques sont une caste qui pensent à l’intérêts particuliers et aux coalitions d’intérêts, comme l’ensemble de nos partis. Depuis trente ans, les politiques tout partis confondus, considèrent que ce qui importe, ce n’est pas l’édification d’un état digne de ce nom, c’est-à-dire indépendant des groupes d’intérêts, donc capable d’avoir une action politique continue, efficace dans l’intérêt du pays et des français; mais la construction d’un régime dont les partis politiques sont la clé de voute et où les intérêts privés, partisans, de la caste sont protégés et
    pérennisés.. Après la promotion Voltaire, la promotion Senghor envahit les institutions et comme lle disait le Général de Gaulle, la république ne doit pas être la république des technocrates, des énarques, des polytechniciens cela est une attitude relevant de l’ancien empire. Depuis des années la caste des énarques nous a plombée et dans tout ceux que j’ai côtoyé j’ai vu des gens pédants croyant tout savoir tout connaitre et d’un esprit fermé, pensant qu’ils sont le centre du monde et que eux seuls détiennent la vérité.

  16. Bernard dit :

    Bonsoir Maxime
    Vous faites certainement allusion au Ministre des Finances. Dans ma carrière j’en ai fréquenté des « homologues », non pas Ministre mais collaborateurs et/ou associés dans ce que l’on appelle  » la banque d’investissement « , « les fonds de capital développement », « les Banques-Conseils », Ce sont des gens très bien qui font un métier destiné à créer de la valeur pour leurs actionnaires. Pas seulement mais aussi pour les sociétés dans lesquelles ils investissent et s’impliquent dans la gestion.C’est vrai aussi qu’ils gagnent de l’argent mais c’est un partage entre tous les intervenants: salariés avec la participation, entreprise par les résultats, actionnaires mais au départ ils prennent le risque de tout perdre, et donc aussi de gagner.
    Et si tout simplement cette bronca était une expression de la jalousie, de l’incapacité de créer des idées nouvelles puisque celles mises en place ne sont pas les bonnes sinon cela se saurait et que vous dénoncez régulièrement ainsi que les Rioufol, Thréard, Les Gracques, Baverez, Langlet….etc

  17. berdepas dit :

    @Maxime: D’accord avec vous.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s