L’impasse

11509936-misty-hills-montagne-et-silhouette-hommeC’est du bout du monde et dans des conditions acrobatiques que j’écris ce bref commentaire d’une situation politique inédite. D’abord, je soupçonne les ministres partants, comme il est désormais coutumier en France, de sacrifier l’intérêt du pays à leur plan de carrière politique. J’ai du mal à penser que l’on puisse sincèrement croire en « une autre politique possible » autre que celle du soutien aux entreprises et à l’initiative privée. La vérité, c’est que nous sommes plongés dans l’absurdité. Ce n’est pas de prendre une autre direction qui est nécessaire, mais au contraire, d’aller plus loin dans la libération des énergies et des contraintes à la liberté d’entreprendre et la baisse des charges obligatoires. Qui aura le courage de le dire? Par ailleurs, la situation politique actuelle est sans précédent dans la Vème République. Sous l’effet de la crise et de l’impopularité, nous voyons pour la première fois se lézarder des institutions destinées à mettre l’exécutif à l’abri des secousses. Condamné par l’opinion, radicalement rejeté par l’opposition, désormais  lâché par une partie essentielle de sa majorité (la plus à gauche, ce qui implique ses soutiens naturels, associatifs, syndicaux), le pouvoir se trouve désormais dans une impasse totale et face à la quasi certitude d’un séisme politique majeur qui se traduira soit par une dissolution de l’Assemblée nationale (même si on a du mal à la concevoir), soit par un nouveau changement de  cap majeur qui serait encore plus suicidaire.

Maxime TANDONNET

 

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

17 commentaires pour L’impasse

  1. Coriolan dit :

    @Bernard06.

    Tout à fait, puisque j’ai successivement démissionné de mes postes et que je n’ai jamais été licencié. Comme le rappelle Mr GATTAZ, très justement, l’emploi est une conséquence de l’activité économique et non sa cause, donc la création est contrainte et subie, non pas voulue, surtout si les carnets de commande sont dégarnis. L’OFCE a calculé que la France comptait 225.000 salariés en sureffectifs en 2013, protégés par leur CDI. Le cadre législatif n’est pas là pour épouser les dérives libérales, mais justement pour éviter de revenir au servage pré-industriel. M. VALLS abonde obséquieusement en faveur de la dérégulation, comme F. FILLON estimant que la souplesse vaut mieux que le chomage, n’ayant pas vu que nous avons les deux.

    Mais si le patronat croule sous les contributions, il faut savoir que seul JMLP préconise depuis toujours la suppression de l’IRPP, de l’ISF, et de la Taxe Professionnelle qui fut inventée par J. CHIRAC sous VGE, qui commença aussi à creuser le déficit public et l’endettement, dénoncé par F.FILLON et sa recherche d’équilibre. Et pourtant le Medef défila contre JMLP au second tour en 2002 avec la gauche. Mais l’on peut toujours aller en Chine pour travailler à Cent Euros par mois.
    D’ailleurs, le dépassement de 50% de prélèvements de la richesse nationale fut atteinte par VGE et son libéralisme avancé (dans la décomposition).

    Je suis favorable au Contrat de Mission, surtout usité par les cadres, ne voyant aucun inconvénient à avoir un début et une fin comme en CDD. Mais la modération salariale imposée, devrait aussi l ‘etre pour les hauts salaires, car une recommandation du Medef est notoirement insuffisante par son caractère facultatif. Et ce n’est pas seulement la politique étrangère du pays qui ne doit pas se faire à la corbeille, mais aussi sa politique intérieure. Car malgré l’abondante littérature consacrée à ce sujet fumeux dans les années 90, l’entreprise n’est toujours pas citoyenne. Le patronat n’étant pas très flexible sur ce thème sensible. La philanthropie n’étant pas de mise, le salaire décent n’est pas un service rendu, mais bel et bien un du. Combien d’heures supplémentaires non payés et de taches effectuées sortant du cadre strict de mes emplois, considérées comme allant de soi, parce qu’ayant une conscience professionnelle aigue, mais pas bénévole (sauf pour les animaux qui ne peuvent payer). Si la récupération était refusée, je cessais de perdre mon temps dans un travail sans fin et sans saveur. Il vient d’ailleurs du mot latin trepalium, un instrument de torture que je laisse volontiers aux masochistes adeptes de l’épuisement professionnel.

    Les fameuses crises de croissance du système économique chroniquement instable qu’est le capitalisme étant décennale et faisant partie de son ADN. Soyez votre propre patron en tant qu’auto-entrepreneur, dont la majorité gagne 1000E brut en moyenne, ce qui correspond à un revenu d’appoint comme activité complémentaire. Pourquoi autant de PME qui tirent le diable par la queue et mangent de la vache enragée? C’est parce que leurs propriétaires n’ont pas participer aux sessions d’information gratuites sur la création et la reprise d’entreprises dans les CCI de France. L’étude du marché préalable puis le business-plan doivent donner une idée des amortissements à effectuer pour atteindre un hypothétique seuil de rentabilité, qui sert aussi à rétribuer les collaborateurs, et n’est pas réservé à son usage personnel. La grille d’analyse marxiste étant très utile pour comprendre le circuit du profit que l’on appelle aussi taux d’accumulation, meme si ses conclusions sont obsolètes et erronées.

    La mobilité sociale ne peut consister à passer d’un sous-emploi à un autre, comme les stagiaires qui ont enfin eu un embryon de statut avec rémunération. Les effets de seuil sont également à l’oeuvre, notamment pour les bas-salaires, et pas seulement pour l’imposition des entreprises. Je suis aussi favorable à la TVA sociale pour soulager le cout du travail, mais pas sans contrepartie palpable, en monnaie sonnante et trébuchante. Meme en Allemagne, ou l’on a enfin instauré un SMIC National, les mini-jobs reçoivent 300E de complément public, alors qu’en France l’UNEDIC ne peut verser cette prime, pourtant prévue durant dix-huit mois. Le RSA-activité est refusé car le conjoint touche une pension, pourtant inférieure au SMIC, car c’est un revenu non-professionnel, ce qui ne modifie pourtant en rien la faiblesse des ressources du ménage. La CAF qui est assaillie de fraudeurs, considèrent ceux qui ne le sont pas, de la meme manière, pour essayer de récupérer un indu, en mentant devant le TA, preuves écrites à l’appui, en suspendant unilatéralement l’APL. Il faut savoir que les bailleurs sociaux sont tenus de déclarer les changements d’adresse de leurs locataires à la CAF, ce qui exclut toute possibilité de fraude dans ce cas. Ce tardif croisement des fichiers ayant été un long serpent de mer sous le quinquennat de N.S.

    La loyauté à l’égard d’une entreprise est prodiguée comme le respect, il ne se décrète pas, il se mérite! Pour ma part, je n’ai jamais sollicité un seul CDI et l’intérim ou le CDD me conviennent parfaitement. Si l’on me le proposait, c’était parce que le cout en était moindre pour l’employeur, ce qui lui est une variable propre, mais qui ne doit pas signifier un gel définitif des salaires et une absence perpétuelle de primes, spécifiquement d’assiduité. Sinon à s’entourer de fonctionnaires se contentant de faire de la présence, avec une rotation du personnel constante. La mesquinerie salariale entrainant la médiocrité minimaliste, c’est la rançon des promesses non tenues, qu’il faut savoir assumer en régime ploutocratique. Les memes causes produisant les memes effets…du Management pas vraiment Participatif.

    – Gérard DUMENIL et Dominique LEVY. Economie marxiste du capitalisme. Repères/La Découverte.
    – Charles ZORGBIBE. L’impérialisme. PUF/Que sais-je?
    – Michael AGUILAR. L’art de motiver. Dunod (sans payer)
    – Collectif. Diriger et motiver. Art et pratique du management. Organisation
    – Nouvelle Revue du Travail.

  2. Bernard06 dit :

    @Coriolan
    Lorsque vous créerez la vôtre faites le nous savoir que nous puissions vous proposer nos services (non pas vous demander un emploi !) et appliquer vos théories. Tous les droits, aucun devoir.
    Si vous prétendez le quitter lorsque vous ne trouvez plus votre intérêt, il faut aussi accepter qu’il puisse se séparer de vous lorsque vous ne respectez plus les siens. Est-ce le cas ?

  3. georges dit :

    DE PONTKALLEG
    Totalement de votre avis ,ras le bol de cette politique à la petite semaine ,sauce hypocritement-correct .Merci les states pour nous avoir refilés leurs » quotas morbacs » pour être aux normes obligatoires de cette décadence inouïe.Si ça continue la plume dans le c…deviendra obligatoire .

  4. koufra dit :

    A la réflexion, je pense que les députés PS vont suivre le gouvernement pour une raison simple, si il y a dissolution, ils sont au chômage… La plupart n’avait aucune expérience justifiant de telles responsabilités. Si ils veulent valoriser cette expérience professionnelle, ils ont intérêt (pour leur équation personelle… sic) à aller au bout du mandat de François Hollande.

    Ils fulmineront, pretenderont avoir été trompé, trahis… mais la soupe est bonne, ils resteront.

    Peut être pousseront ils l’hypocrisie jusqu’à organiser des votes (tour à tour, jamais ensembles!) contre le gouvernement mais en prenant garde de ne jamais le mettre en minorité.

    Les députés verront ainsi leurs CDDs prolongeait jusqu’en 2017.

    Amitiés

    Koufra

  5. HOLLANDE CRACHE AU VISAGE DES FRANÇAIS :En nommant la Bel Kacem, le gouvernement crache au visage des familles. En nommant la Taubira, de même , et se contrefiche de la sécurité des Français. Le reste, je n ai pas trop analyse . Excusez moi pour les accents, avec ipad. On se sent mal, aujourd’hui d être Français. ONLR. Je serai certainement à Paris, tant je suis remonte. Écœuré , révolte ! Effraye ! C est à vomir.

  6. Ribus dit :

    C’est encore les vacances Maxime, alors, une petite épigramme :

    Comme toutes les grenouilles, Hollande apprécie la pluie
    L’eau et les ennuis ruissellent sur ses vêtements
    Coulent sa majorité et son gouvernement
    Même son laborieux quinquennat se liquéfie.

  7. Christophe dit :

    Bonsoir Maxime
    Manifestement nous sommes en crise de régime et depuis très longtemps.Je le dis autour de moi.Je suis désolé Maxime,il n’y a pas de pilote dans l’avion!!Je crois que Manuel Valls est très affaibli.La situation est tellement catastrophique que je perçois une tension en Ile de Françe.Il suffit de prendre le métro pour s’en apercevoir;il y a une tension qui règne,une violence pour l’instant contenue.J’en sais quelque chose puisque j’ai été agressé en juin 2013 sur la ligne n°14.La vie devient difficile en Françe.Travailler devient impossible.Et puis la liberté d’expression est menacée en Françe.Ce qui me surprend c’est de constater que les français « encaissent » C’est quand même extraordinaire!Nous sommes la risée de nos concurrents et également nos partenaires sur le plan économique,et là il va falloir en tenir compte.Pour conclure nous sommes dans la merde jusqu’au menton.

  8. Hurluberlu dit :

    Nul besoin d’être diplômé de Sciences-Po ou sortir de l’ENA pour savoir que la V° République conduit depuis 55 ans à l’immobilisme donc à la régression (qui n’avance pas, recule). Le droit du sol aurait dû être réformé dès 1962, l’Etat Providence encadré dans la foulée, l’immigration réglementée et limitée. Au lieu de ces mesures élémentaires et de bon sens, les différents gouvernements ont multiplié les contraintes administratives et sociales vis-à-vis des entreprises, les condamnant soit à la médiocrité soit à disparaître. L’ouverture des frontières a fait le reste . . .

  9. Coriolan dit :

     » Entre le fort et le faible, entre le riche et le pauvre, entre le maitre et le serviteur, c’est la liberté qui opprime et la loi qui affranchit. » Henri LACORDAIRE.

    La droite libérale en France n’a jamais aboutie, comme l’atteste le livre de Philippe BENASSAYA, que j’ai déjà cité, et la droite sous Sarkozy n’est guère en meilleur état avec les querelles intestines comme le décrit l’ouvrage d’Alain AUFFRAY.

    On voit les ravages provoqués par les allègements FILLON de 2003 sur les temps partiels, dénoncés justement par les syndicats à l’époque, qui n’est qu’un effet d’aubaine pour les employeurs, en maintenand les salariés dans la précarité en aboutissant à former la nouvelle classe des travailleurs pauvres qui représentent sept millions d’esclaves sous-payés. Cette trappe à pauvreté ne bénéficie qu’aux patrons qui fonctionnent intentionnellement en sous-effectifs, tolérés par l’Etat qui ne fait meme pas appliquer le Code du Travail.

    Mon dernier employeur n’a meme pas cotisé au titre de la Formation Professionnelle Continue, puisque le Pole Emploi s’est aperçu qu’il n’a jamais payé le DIF au Trésor Public, qui existe depuis 2004, son EURL existant depuis 2007! Pourtant personne n’a pensé à vérifier s’il s’acquittait de ses obligations légales, et l’on peut penser que de nombreuses PME fraudent par omission, profitant de cette absence de vérification.

    Dorénavant, je refuse les temps partiels, anti-économiques et contre-productifs, car un contrat sur cinq représente déjà des TP, et comme je l’ai rappelé à deux employeurs, ce n’est pas une fin en soi! Alors oui, il faut savoir qu’un employeur est là pour payer, car je n’ai pas l’intention de travailler pour la gloire ou un bol de riz par jour! Créer de la richesse, sans la partager avec ceux qui contribuent à la créer, m’indiffère. Leurs marges bénéficiaires ne m’intérèsse que dans la mesure ou j’en profite aussi, et quand un employeur me dit qu’il n’a pas les moyens financiers de me rémunérer décemment, je lui conseille de ne pas recruter. Comme le dit un ami commerçant, quand on n’a pas d’argent, on n’embauche pas!

    Il ne faut pas oublier que le SMIC est un minimum de subsistance légale et que son nom initial était SMIG, G comme Garanti. Que les loyers français sont les plus élevés d’Europe et que ce poste est scandaleusement le premier des ménages, avant l’alimentation! Donc que le travail est une activité économique destinée à permettre de consommer, et que par conséquent il faut pouvoir assurer par ce biais un certain pouvoir d’achat, ce qui n’est pas le cas pour ceux qui se situent en dessous du salaire médian en France soit 1500E net par mois au minimum, à savoir les smicards et sous-smicards.

    Il ne faut donc guère s’étonner qu’entre les minima sociaux et ces salaires de misère, beaucoup préfèrent réfléchir et calculer si le jeu du travail en vaut vraiment la chandelle? On ne peut compter sur la seule fierté pour pousser les individus à se lever le matin, encore faut-il que cela en vaille le coup. Comme je l’avais précisé à mon dernier employeur, je reste présent tant que nos intérets respectifs convergent, mais c’est à lui de fidéliser son personnel, s’il entend le garder, à l’instar de ses clients. C’est à lui seul de juger de cette opportunité puisque c’est son role économique, la propriété privée n’étant qu’un droit relatif et non pas absolu. Un contrat de travail est comme un mariage, pour le signer il faut etre deux!

    – Steve BAZEN et Gilbert BENHAYOUN. Les bas salaires en Europe. PUF/Que sais-je?

  10. espritlibre dit :

    Moi, Président, hi, hi, hi. Oui, je sais c’est un peu court, mais franchement est-il utile d’en rajouter? J’attends (et j’espère) bien tranquillement les premières secousses du « séisme politique majeur », le grand soulèvement de Bercoff dont on peut lire la chronologie dans Valeurs Actuelles chaque semaine. Comme disait ma grand-mère, ces branquignols ne passeront pas l’hiver.

  11. François dit :

    Le socialisme, quelle que soit la forme prise, n’est qu’un chaos, un gigantesque foutoir, mis en œuvre par des adolescents attardés qui se payent de mots à défaut d’avoir le moindre euro en poche. Nous assistons impuissants à des chamailleries de cours d’école, avec des maîtres d’école complètement dépassés par la situation.

    Et cette crise est due à quoi ? À rien, puisque le « pacte de responsabilité » n’a jamais été mis en œuvre ! Aucun décret d’application n’a encore vu le jour (hormis l’usine à gaz du CICE, visiblement créé par un esprit torturé). Alors parler d’échec de la politique économique est une vaste fumisterie, un argument fallacieux, pour la bonne raison qu’elle n’existe (au mieux) que dans le discours. Ce pacte, c’est l’arlésienne : 8 mois qu’on en parle et pas une mesure concrète ! Nous ne sommes pas loin de battre des records de lenteur !

    Parler d’austérité relève de la même imposture. Aucune remise en cause de la dépense publique n’a été pour l’instant envisagée, nous n’avons eu droit qu’à des coups de rabot dans les budgets de fonctionnement, c’est-à-dire la pire des politiques que l’on puisse imaginer. Les postes de dépense publique les plus dispendieux n’ont jamais été remis en cause, ou simplement mis en adéquation avec les ressources réelles de notre malheureux pays. Les promesses se sont envolées sitôt prononcées. Qui se souvient du « grand soir fiscal » annoncé avec éclat en 2013 par M. Jean-Marc Ayrault ? À part nous agonir d’impôts, je ne vois pas l’ombre d’un début de commencement à cette réforme fiscale…

    Alors, que penser de cet énième remaniement ? Je n’y vois que le prélude à une crise beaucoup plus grave, qui peut se déclencher à tout moment, tant les tensions qui traversent la société française sont palpables à qui veut bien aller faire ses courses dans les commerces dits de proximité, discuter avec ses voisins de pallier ou ses collègues de travail.

    PS : pour la première fois ou presque de notre histoire, la révolte ne viendra vraisemblablement pas de Paris, mais de la province : « Boboland » est trop éloigné des préoccupations des Français pour dresser des barricades…

  12. Duff dit :

    Bonjour à tous,

    Entièrement de votre avis et pour résumer cet état incompréhensible de l’action publique et de la vie politique, le président Hollande a délibérément pris la pluie sur l’île de Sein pour sa communication. Il met donc sciemment son naufrage en scène..

    Tout est dit.

    Cordialement

  13. Stéphane B dit :

    Bonjour

    La situation actuelle me fait penser à la guerre de 14. Des pseudo élites qui envoient le bon peuple au carnage, pensant qu’ils ont la bonne tactique et ne veulent surtout pas en changer. C’est comme la bataille des frontières en 1914 ou 27 000 soldats français sont morts dans la journée ou le chemin de Dames. Ils nous rejouent la même scène.
    Changer de gouvernement n’amènera rien de bon car la fracture à gauche sera toujours là sauf si Valls prend un virage à gauche toute.Mais dans ce cas, c’est une fuite en avant et le suicide assuré.
    La dissolution, arme pour que les frondeurs rentrent dans le rang, comme quoi la place est excellente, n’est qu’un leurre. Elle ne changera rien au fond, permettant juste, peut être, un rejet du parti au pouvoir (la droite molle ?), pour une élection présidentielle en 2017 entre le PS et le FN au second tour. J’en vomis d’avance !

    Par contre, si Hollande a un peu de dignité, qu’il est vraiment un Homme, qu’il est un tantinet de courage, la seule solution qui lui reste est de reconnaitre son échec en partant la tête haute du fait qu’il ait démissionné. Mais ne rêvons pas, la place est trop excellente pour cet arriviste.

  14. michel santo dit :

    La « trahison de Montebourg » va peut être accélérer le processus non engagé de réformes de structures en contreparties offertes sur le calendrier de la diminution des déficits publics mon commentaire http://contre-regard.com/montebourg-trahi-par-mario-draghi/

  15. Frederic_N dit :

    Dans toute crise politique ce sont les idées et le réel qui commandent.
    Peu importe que vous soyez un homme de cœur ou pas. Peu importe non plus que vous soyez un bon manœuvrier ou pas. La réalité vous rattrapera de plus en plus vite si vous ne vous mettez pas en cohérence avec les idées que vous développez.
    Bien sûr peu d’hommes ou de femmes politiques me croiront si d’aventure ils lisent ce post
    Mal leur en prendra : ils le payeront cher. Regardez ce pauvre Hollande ..
    Et ce n’est qu’un début

  16. Koufra dit :

    Quelles solutions restent ils à François Hollande si il n’est plus majoritaire à l’assemblée ?…

    On entend beaucoup ses opposants dans le PS et pas ses soutiens …

    Le vote du budget dans 15 jours devrait fixer le rapport de force ou le début de l’hallali …

    Amitiés

    Koufra

  17. michel43 dit :

    toujours dans mon village en Espagnol,;ou le PP fait les mémes erreurs que la Droite et la Gauche FRANCAISE..des millions de chomeurs, et on montre une USINE DE COOKIES ,entierement AUTOMATISER 24 H SUR 24 H plus AUCUN travailleur; Pars contre, arrive de PARTOUT des immigrées, qui grace a la MAFIA et a certains POLITICIEUX VEREUX, il arrive en EUROPE Comme toujours, Maxime et les AUTRES de la classe d »en HAUT, n »ose pas regarder,la situations réelle,de notre pays, ? EUX, on un tres bon salaire ASSURER OUI.. il faut essayer la droite national; vu l »ETAT de notre pays…OUI…on ne peu Nourrir et Soigner, toute la misére du Monde …OUI…a la préférence National pour le Travail,comme dans d »autres pays d »EUROPE..OUI…il va falloir renvoyer les SANS PAPIERS…OUI…il va falloir partager le travail, VU que les politiciens de tout bords,et leurs hauts fonctionnaires, on AIDER les Multinationalles a se moderniser,et robotiser,pour produire plus, et de FERMER certaines usines ,ou produire a l »étrangers ou importer des produits a bas coup. et d »envoyer les travailleurs au chomage, OUI…il va falloir en priorité,réserver le SOCIAL aux Nationaux, et modifier les aides en tout genres ,CMU RSA AME a ce jours,plus du MILLIARDS….OUI…il va falloir pars REFERENDUM, s »attaquer a l »ETAT socialo-communistes, a ses syndicats et CE qui posséde 15 CHATEAUX….OUI..va falloir Modifier le 1% de EDF GDF 400 millions d »euros TOUT les ANS pour la CGT, plus vos FACTURES augmentes,plus il touchent, cas UNIQUE AU MONDE; et les ENORMES RETRAITES et Avantages de NOS POLITICIENS, qui on toute leurs VIE vécu,a nos frais….BARNIER 32.000 CHIRAC-GISCARD 31.000 ROCARD 17.000 ..9 Millions de petits retraiters a 850 euros.. OUI…A la suppresions de la Double-Nationalité.. OUI..il faut le DROIT DU SANG que VOULAIT .BAROIN UMP.. QUI hurle sur l »EUROS FORT…MYARD UMP Qui hurle sur l »ARRIVER en tres grand Nombres d »IMMIGRES..CHIOTTI-ESTROSI.. UMP qui CRIAIT sur LA LE PEN. c »est des RACISTES 6.5 millions d »électeurs, OUI..si l »UNION des gauches a GAGNER, c »est que la Droite la plus béte du Monde a VOLONTAIREMENT, laisser le pouvoir a HOLLANDE; jamais la gauche ne va faire TOMBER son gouvernement, il y a QUE le couple CHIRAC-JUPPE pour faite cela..LE FN est désormais INCONTOURNABLE, que cela plaise OU NON et que dire des DETTES et intérets 50 MILLIARD. premier budget du PAYS ;QUI LES A FAITES ::VOUS politiciens de tout bords ; STOP NOUS le peuple, ON NE RISQUE PLUS RIEN, donc OSONS face a ceux qui ne couperons JAMAIS la branche, QUI LES NOURRIE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s