L’échec de Ve République?

imagesCe que j’écris aujourd’hui relève du tabou absolu et je suis bien conscient que je vais m’attirer les foudres ou le mépris de tout le monde, surtout de mes amis gaullistes. Gaulliste, je le suis plus que quiconque, car je suis de ceux qui considèrent le Général comme la plus grande figure nationale de tous les temps. L’Appel du 18 juin dans la solitude absolue au lendemain de la pire débâcle jamais subie par le pays, représente à mes yeux, paradoxalement, le sommet de l’histoire de France par son audace et son caractère prophétique. En revanche, il faut juger des institutions politiques sur leurs résultats. C’est triste à dire, à constater, presque un déchirement, mais comment ne pas voir dans quel abîme se trouve la France aujourd’hui, la France de la Ve République créée par de Gaulle en 1958. Nous avons eu une décolonisation algérienne inévitable mais extrêmement douloureuse, qui a laissé encore des stigmates dans une partie de la population celle des rapatriés, puis la révolte de mai 1968, cette énorme fracture dont on ne retient aujourd’hui que les aspects sympathiques,  le déclin progressif de l’économie française – par rapport à l’Allemagne ou la Grande-Bretagne – l’effacement de la France dans le monde, la montée constante des tensions communautariste et des violences, le chaos des banlieues, le chômage massif et sa hausse inexorable depuis 40 ans, l’impuissance publique à régler les difficultés des Français, la confiscation du pouvoir par une caste de politiciens sans envergure, une montée électorale vertigineuse d’un courant extrémiste que nous n’avions pas connue même dans les années 1930. Bref, il faut sortir du dogme et ouvrir les yeux, quitte à se faire mal: la Ve république semble être globalement un échec; en tout cas, le débat sur ce thème est légitime et doit être ouvert.

Maxime TANDONNET

 

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

36 commentaires pour L’échec de Ve République?

  1. Coriolan dit :

    La République de l’Impuissance, de l’Antiquité à nos jours:

     » La République n’est qu’un vain mot, sans consistance, ni réalité. Sylla se conduisit en apprenti, quand il abdiqua le pouvoir supreme. » Jules César d’après Suétone.

     » Nous dirons au peuple que ses intérets dépassent ceux d’une institution démocratique. Il ne faut pas accepter l’illusion traditionnelle qui subordonne les intérets du peuple à une démocratie de pure forme, comme usine à parlotes. » Lénine.

    – Georgette ELGEY. La Cinquième République ou la République des phratries. Fayard.

  2. Rémy dit :

    Maxime, je partage votre analyse, mais cela tient selon moi de la déresponsabilisation du Président et de son lien perdu avec le peuple, entre les référendums et les élections législatives et présidentielles, le peuple s’est exprimé une fois par an lorsque le Général était Président de la République. Alain-Gérard Slama écrivait qu’il suffirait d’une seule réforme pour revenir à la Vème République originelle : responsabiliser le Président en exigeant constitutionnellement qu’il quitte ses fonctions en cas de référendum perdu et de dissolution râtée. Sa responsabilité devant le peuple serait rétablie. Et les candidats devraient s’engager à consulter le peuple au moins une fois par mandat.

  3. Hurluberlu dit :

    Dans les démocraties , le pouvoir est représenté par 2 personnages distinctes: le Président allemand et Mme Merkel, Elisabeth II et M. Camerone, etc … En France, sous la Vº République, le Président est omniprésent, le Premier Ministre n’étant que son Chef de Cabinet. « Il n’y a pas une feuille de papier à cigarette entre les deux » nous assure-t-on !!!
    Et cela remonte presque aux origines.

  4. michel43 dit :

    POURQUOI la Honte ? partout l »extréme droite grimpe et en ISRAEL, elle est au gouvernement..QUI a oser dire, a l »époque :on va avoir de sérieux probléme avec les jeunes générations, JML il avait raison,LES prestations SOCIAL l »UMP ose dire se que Mme LE PEN dit depuis longtemps ; le social,pompe aspirante; qui a oser dire, se que dit le FN , supprimons le droit du SOL.. BARDOIN…UMP préférence National, Cameron est obliger de le faire, en ESPAGNE se sont les SOCIALISTE qui l »on fait, remettre les frontieres, SARKO y pense en se rasant le matin, encore une idée du FN; doit t »on accueillir toute la misére du monde,au détriment des NOTRES ? doit t »on continuer a faire,rentrer des centaines de milliers d »étrangers,dont plus de 83% sont des musulmans, qui nous impose, leurs cultures,leurs traditions, et en plus se sont des gens qui vivent en communauté, échec TOTAL des politiciens de tout bords, le FN, colla a la réalité du terrain, le peuple de FRANCE a ENFIN ouvert les yeux et sera incontournable en 2017, voila la vérité qui ne géne que les élites de la nation qui on ECHOUER dans TOUT LES DOMAINES, le PRIVER, attaquer, aussi bien ,pars la DROITE ou la GAUCHE, doit REAGIR , dans la RUE.. en septembre ;Unisons nos forces a DROITE. :il est vrais que l »UMP est en guerre interne; ;

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s